AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Dim 4 Nov 2012 - 13:39


Fleur Rouge roulait dans la nuit, les yeux fixés sur le bitume qui passait du noir au gris sous les lampadaires. Il ne remarquait pas les tâches de lumière, pas plus que la vitesse à laquelle elles passaient sous ses roues. Il n'y avait personne sur les routes, et c'était une chance, un camion aurait pu passer en klaxonnant devant lui, il ne l'aurait pas remarqué avant de s'écraser contre lui - et encore, ce n'était pas sur. Il sentait son cœur s'accélèrer, ses pensées s'affoler, et pour une rare fois, il sentait la peur pulser dans sa veines sans tenter de s'enfuir. il fonçait même vers le danger. Lui, la lâcheté en personne, faisait ce qui ressemblait beaucoup trop à ses yeux à assumer ses actes. Il allait dire la vérité, affronter ses gestes, se dévoiler, avouer. Et avouer réellement, pas décréter les conséquences extérieures avec un sourire. Pour une fois, il ne jouait pas. Ou au contraire, il jouait plus que jamais. Mais contre lui-même. Voir en face son pire ennemi. Voir le monstre qu'il était devenu, pourquoi il était devenu ce qu'il était. Il n'avait aucun regret de ce qu'il avait fait pour la Mafia, à toutes les femmes qu'il avait séduites puis tuer, et ne renier aucune de ses intentions de réiterer. Non, tout cela n'avait pas d'importance. Mais là où il allait, ça c'était une chose importante. La seule peut-être, dans le jeu qu'était sa vie. Jeu dont il n'avait perdu qu'une partie. Mais qui lui avait tant couté...
Dans sa tête hurlait Anarchy, des cris qui n'était plus humains mais félin, qu'il ne savait pas même s'il était mentaux ou réels... Peut-être les deux. Il n'avait plus aucun conscience de ce qu'il l'entourait. Il n'avait même aucun souvenir d'Azalea à coté de lui, Azalea avec qui tout avait recommencé...
Il se gara devant une maison à l'abandon. Grande, belle, une façade blanche autrefois couverte de rose, à présent de lierre. Il sortit son porte-feuille, et, sans un mot, sorti une clé. Il marcha dans l'herbe haute après avoir poussé la porte basse de la cloture, et pris la clé pour ouvrir la porte. Il se rendit compte qu'il tremblait. Tremblait comme une feuille. Il réussi à la glisser dans la serrure et l'ouvrit dans un claquement sec. Son ventre se noua alors qu'il poussait la porte. Il cru un instant que les petits-fours allaient refaire une apparence, mais il réussit à se contenir. Il entra dans le salon immense. Poussiéreux mais lumineux, il restait péniblement accueillant sous les draps blancs des meubles. Il marcha d'un pas hésitant vers une salle à droite. Sous les lustres, une salle de fête immense. Dont tout avait été oté, et où il ne restait plus qu'une silhouette blanche tracée à la craie sur le parquet usé par les danses. Il sentit la pièce tournait autour de lui et ferma les yeux. Alors il la vit. Elle. Agonisante entre les bras de son frère. De terreur, il rouvrit les yeux. Et se retrouva devant la réplique de sa victime. Azalea. Cette fois il n'en plus plus, il renversa sa tête en arrière et parti d'un rire dément. Avant de s'écrouler, évanoui. Vaincu une nouvelle fois, par Elle et Azalea.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !


Dernière édition par Lilyana Stang/Fleur Rouge le Ven 25 Juil 2014 - 8:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Azalea L. Or'Nyl



Messages : 147
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans.
Dieu: Ioannis
Relations: FR : elle l'aime / Tout les autres médiums et croyants en Ioànnis

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Dim 4 Nov 2012 - 14:34

Azalea avit récupéré la dague et l'avait mise dans son sac. Elle avait suivit Fleur Rouge , dans la voiture, elle avait appuyé sa tête contre la vitre et son oiseau sur l'épaule, observait le paysage qui défilait à toute vitesse. Elle avait reprit ses esprits et elle devait se mordre la lèvre pour ne pas pleurer. Elle avait encore tué quelqu'un sans rien ressentir ! Ne pas pleurer, ne pas pleurer. ne pas pleurer. Surtout pas maintenant. Fleur Rouge ne disait pas un mot. Az' essaya de voir vers ou se dirigeai la voiture et elle allait apparemment vers les portes de la ville surement fermées vu qu'il faisait nuit. La voiture s'arrêta devant une grande maison et Fleur Rouge prit la direction de l'entrée. Azalea sortit et le suivit en silence l'herbe haute se glissait dans les ballerines de la jeune fille et elle accéléra le pas tout en détaillant la baptise, elle était couverte de lierre. Le lierre ne parlait pas à la jeune fille comme les autres arbres et plantes. La maison avait été abandonnée et la flore avait perdue la parole. Azalea entra dans la maison peu après FR et luttait pour respirer tellement l'air lui semblait pesant. Az' arriva dans la même pièce que Fleur Rouge, elle vit le contour d'une forme humaine au sol, dessinée à la craie. Elle avait étudié ca, elle savait ce qui avait été là. Il rouvrit les yeux, regarda la jeune fille, parti dans rire surprenant Azalea et il perdu connaissance. Quand Az' le vit tomber elle voulu aller vers lui, elle fit trois pas. Elle se retrouva entre deux hommes. Et elle se prit un couteau dans la poitrine. Elle avait envie de hurler de douleur mais elle en était incapable. Elle entendait de la musique, des gens discuter et elle aperçu des gens danser mais elle s'effondra quand même là ou il y avait quelques instants des traces de craie. Tout disparu, la musique, les deux jeunes hommes, les danseurs. Azalea se redressa et se vit au milieu de la forme au sol. Elle s'enleva de la en se trainant prise par un peu de panique. Elle avait de la craie sur sa robe noire, il y avait une trace blanche la ou elle s'était trainée.Elle apporta sa main au niveau du cœur, palpant pour vérifier qu'il n'y avait pas de blessure. Rien. Pourtant, elle avait vraiment eu mal, elle était vraiment morte quelques secondes... Elle secoua la tête tout en laissant les larmes couler. Az' s'approcha de Fleur Rouge et le secoua. Il ne semblait pas réagir. Elle prit la tête d'FR entre ses mains et la posa sur ses jambes. Puis le serra contre elle. Elle lui murmurait de se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Mar 6 Nov 2012 - 13:33

Il entendait une voix douce et lointaine. Etait-ce Elle ? Etait-il mort ? Non, cela ne pouvait être que la douceur de sa vie. Une voix de femme... Belle... Il aurait voulu continuer à l'entendre parler toujours... Ses sens lui revinrent peu à peu, ainsi que ses souvenirs. Il s'était... évanoui, et celle qui lui parlait si tendrement était Azalea. Il ouvrit les yeux et vit son visage penché sur lui. Pendant une seconde il eut l'impression bizarre d'être l'amoureux tendre d'un roman à l'eau de rose. Elle le serait contre elle, et il sentit des larmes couler sur son propre visage - pas les siennes, il ne tomberait jamais aussi bas. Il fut ému de l'attention de la jeune fille, si naïve pour pleurer encore... Il se dégagea de son étreinte mais posa un baiser doux sur ses lèvres, avant de caresser son visage et de lui dire d'une voix plus grave qu'à son habitude:
"Moi aussi ce jour-là je me suis rendu compte que tuer ne me faisait plus rien. Pourtant elle..."
Il indiqua la silhouette au sol.
"Elle ne me faisait pas rien. J'avais cru que ce n'était qu'un jouet volé à mon frère, et c'était le cas. Mais mon frère n'était pas un adversaire. Je l'ai perdu à jamais ce jour-là. Et toi... tu ressemble tellement à mon erreur."
Il passa de la douleur à la force, griffant sa joue.
"Ca ne m'empêchera de te faire payer si tu parle de ça à quiconque."
Comme si cette dernière phrase ne portait à aucune conséquence, il se releva, s'épousseta, et tandis sa main pour aider Azalea à se relever.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azalea L. Or'Nyl



Messages : 147
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans.
Dieu: Ioannis
Relations: FR : elle l'aime / Tout les autres médiums et croyants en Ioànnis

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Mar 6 Nov 2012 - 19:02

Quand Azalea vit Fleur Rouge reprendre de conscience, elle ressentit un grand soulagement. Quand il se dégagea, elle ressentit une sorte de pincement, elle resta immobile, elle était comme qui dirait encore sous le choc de sa vision. Il l’embrassa avec douceur ce qui fit sourire la jeune fille. Az’ apprécia quand FR lui caressa la joue. Elle voulait garder son visage au creux de la main de l’homme. Quand Fleur Rouge prit la parole, Azalea fut étonnée par son timbre de voix, cette dernière était si… grave.

"Moi aussi ce jour-là je me suis rendu compte que tuer ne me faisait plus rien. Pourtant elle..."

Azalea savait de qui il parlait, il parlait de la jeune fille à qui appartenait la silhouette au sol.

"Elle ne me faisait pas rien. J'avais cru que ce n'était qu'un jouet volé à mon frère, et c'était le cas. Mais mon frère n'était pas un adversaire. Je l'ai perdu à jamais ce jour-là. Et toi... tu ressemble tellement à mon erreur."

Puis Il lui griffa la joue. La jeune fille sentit son échine se hérissé, la douleur était vive mais tout à fait supportable, elle resta immobile. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle devait faire maintenant.

"Ca ne m'empêchera de te faire payer si tu parle de ça à quiconque."

La prenait-il pour une idiote ? Croyait-il vraiment qu’elle allait voir la police et leur dire « Hey ! Mon petit ami est le potentiel chef de la mafia et j’ai tué quelqu’un pour lui prouver ma loyauté puis il m’a emmené là ou son frère a tué hum… comment dire, leur petite amie commune dont je suis le parfait sosie ? ». Pourtant, la jeune fille resta silencieuse pendant que Fleur Rouge se relevait et enlevait la poussière de sa tenue. Il tendit la main vers Az’. Celle-ci ignora la main tendue et se releva –encore légèrement tremblante- seule. Elle se tourna vers FR et essaya de prendre une voix neutre pourtant elle sentait une faiblesse dans sa voix.

" Je crois avoir deviné ton problème.Tu es tourné vers le passé. Je suis tournée vers le passé et je souffre ! Tu n'avais pas la lame dans les mains ! Tu n'as pas pris cette vie ! Tu veux quand même dire que c'était une erreur ? Tu dis que je suis semblable à ton erreur passée ? Et bien regarde moi ! Regarde vers le présent et répare ton erreur ! "

En disant cela, Azalea c’était approché de lui puis déposa furtivement un baisé sur les lèvres d’FR. Elle avait toujours la main au niveau du cœur, à gratter comme pour enlever une lame qui n’y était pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Sam 10 Nov 2012 - 13:50

Avec une fierté puérile, elle se releva avec difficultés mais sans se saisir de sa main tendue. Puis elle se lança dans un discours qui eut du mal à ne pas faire sourire Fleur Rouge.
" Je crois avoir deviné ton problème.Tu es tourné vers le passé. Je suis tournée vers le passé et je souffre ! Tu n'avais pas la lame dans les mains ! Tu n'as pas pris cette vie ! Tu veux quand même dire que c'était une erreur ? Tu dis que je suis semblable à ton erreur passée ? Et bien regarde moi ! Regarde vers le présent et répare ton erreur ! "
Lui, regarder vers le passé ? Cela faisait tellement longtemps qu'il avait tourné la page... Il n'avait pas l'habitude de se relire, encore moins de retourner aux premiers chapitres de sa vie. Il n'avait pas tellement d'encre, et il voulait couvrir le plus de page du livre de la vie. Si possible d'une écriture aussi indélébile que le sang. Non, il n'était pas tourné vers le passé. Quant à réparer son erreur... Il ne savait même pas si Alek était toujours vivant. Il devait avoir un travail routinier et ennuyeux au possible, des enfants à aller chercher à l'école, une femme jolie et gentille pour l'embrasser en arrivant, et avoir pour plus belle sortie le spectacle de danse classique de sa fille, pour plus grande inquiétude les rhumatisme du vieux chien. Un frère comme ça, il n'en voulait pas. Mais il savait au fond de lui que cette image trop rose ne conviendrait jamais à son frère jumeau. Après tout, ils avaient quand même un certain nombres de choses en commun... Et puis, comment avoir une vie bien rangée quand on était recherché pour meurtre?
Il était tellement dans ses pensées qu'il fut surpris quand Azalea l'embrassa - agréablement surpris, heureusement.
"La soirée a à peine commencée, tu veux qu'on aille faire quelque chose ?"
Cette prévenance le surprit lui-même. La simple pensée de son frère le rendait-il mièvre, ou était-ce qu'il avait tant envie de quitter ce grenier à souvenir qu'il aurait proposé n'importe quoi pour partir ? De toute façon, c'était une bonne idée, maintenant qu'Azalea avait beaucoup trop appris sur lui, il était préférable qu'il la ménage un peu. Quitte à se débarrasser d'elle quand il en aurait marre.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azalea L. Or'Nyl



Messages : 147
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans.
Dieu: Ioannis
Relations: FR : elle l'aime / Tout les autres médiums et croyants en Ioànnis

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Sam 10 Nov 2012 - 23:02

"La soirée a à peine commencée, tu veux qu'on aille faire quelque chose ?"

Azalea fut quelque peut surprise par cette suggestion d'une simplicité extrême. Et la jeune fille était à court d'idée et elle préférait dire la vérité.

" Euh comment te dire... en général je réserve mes soirées à répéter mes chorégraphies ou mes partitions avec Betti ou encore aux combats. Je ne sors vraiment que pour marcher bêtement sans destination de temps en temps ou pour aller dans la forêt des mirages trois/quatre jours."

Elle regarda Fleur Rouge et réfléchit une minute ou deux. Puis, glissa sa main dans celle de FR, lui sourit et dit :

" Si tu veux on peut aller chez moi, j'ai des bières, du saké et d'autres trucs que Betti m'avait ramené de ses voyages. Ou alors on peut aller dans un bar, il y en a de partout en ville, on en trouvera bien un sympas. Comme tu veux je te suis."

Azalea espérait vraiment passer chez elle pour mettre une tenue plus commode ce qui signifiait jupe ou jean et un bon vieux t-shirt. Voir même se mettre en pyjama et bosser son solfège. Euh... oubliez le solfège. Juste la tenue décontractée.

"On y va ?"

[Désolée c'est nuuuuul T.T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Lun 12 Nov 2012 - 12:45


" Si tu veux on peut aller chez moi, j'ai des bières, du saké et d'autres trucs que Betti m'avait ramené de ses voyages. Ou alors on peut aller dans un bar, il y en a de partout en ville, on en trouvera bien un sympas. Comme tu veux je te suis."
Il se demandait à quoi pouvait ressembler le chez-soi d'Azalea. Il imaginait un petit studio, où se trouvait pêle-même armes et fringues roulées en boule et jetée dans un coin. Cela pouvait être amusant, surtout le saké - même s'il doutait qu'elle ne le servisse dans les bols coutumier...
"On y va ?
- On y va."
Il retourna à sa voiture, quittant avec soulagement la maison de son enfance. Après une longue route silencieuse, ponctuée seulement par les indications d'Azalea quant au chemin, ils arrivèrent chez elle. Et une heure plus tard, ils étaient saouls à ne plus savoir ce qu'était un verre (mais ils se souvenaient très bien de comment boire à la bouteille même). Affalés dans le canapé, ils avaient l'air d'un couple de jeune s'étant un peu trop amusé, et en rien d'une paire d'assassin qui avait tué dans la nuit même. Fleur Rouge, une bouteille de... de il ne savait quoi, mais c'était bon, à la main, perdait presque complètement le contrôle de ses paroles et gestes. Mais il se rappelait tout de même de ce qu'il n'avait cessé de se répéter mentalement toute la soirée: en profiter pour en apprendre plus sur le passé d'Azalea.
"Az'... Tu m'as jamais dit, mais comment est-ce que tu es devenue une tueuse ?"
Il essaya de fixer ses yeux sur le visage de la jeune femme, mais il y en avait trop, trop mouvants... Alors il referma les yeux quelques secondes, essayant de lutter contre le vertige qui le prenait. Mais tout ouïes pour les confidences qu'il espérait entendre de son amie.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azalea L. Or'Nyl



Messages : 147
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans.
Dieu: Ioannis
Relations: FR : elle l'aime / Tout les autres médiums et croyants en Ioànnis

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Mer 14 Nov 2012 - 19:55

[Désolée c'est nul, vu qu'Az' raconte sa vie ^^]

" On y va. "

Arrivés chez elle, Azalea avait sortit des bières et du saké. Et quand ils furent ivre mais que la jeune fille arrivait encore un peu beaucoup à penser, elle se souvint que sa faisait deux mois qu’elle ne n’avait pas été bourrée… un record. Elle buvait au goulot de son saké oubliant qu’elle n’était pas seule.

"Az'... Tu m'as jamais dit, mais comment est-ce que tu es devenue une tueuse ?
_ Comment je suis devenue une tueuse ? Il va falloir que je te raconte ma vie depuis… que je suis petite… enfin on a le temps. "

Azalea rigola légèrement et se mit à réfléchir malgré que ca allait la tuer.

" Hum… C’est tout ce que j’ai vécu jusqu’à aujourd’hui qui m’a transformé en… ‘Tueuse’. Je me souviens que mon père allait souvent s’entrainer au combat le soir avec ses collègues et après le chant, la danse, les cours d’éducation, la flute le piano et bien d’autres instruments enfin bref, tous ces cours que mon père m’imposait pour que je devienne une bonne fille à papa, j’allais le voir s’entrainer. Il n’aimait pas ca mais ca faisait bien rire ses collègues qui me montrait toujours des techniques de combats –Azalea sourit en repensant à tout ca - Quand il est mort de son cancer, on a voulu me placer dans une famille accueille mais je ne voulais pas. Rectification, je ne pouvais pas. Comment peut-on appeler ‘papa’ ou ‘maman’ des gens qui ne sont pas de notre sang ? Enfin bref, j’ai fui, je sais que c’est lâche mais je me suis cachée pendant deux ans dans la forêt des mirages. C’est là bas que j’ai rencontré mon premier maître à danser. J’avais quitté ma cabane pour aller vers le squat abandonné dans la forêt et il était là à s’entrainer. Il m’a appris beaucoup. Betti venait me voir pour s’assurer que je ne manquais de rien et vu que je m’ennuyais elle m’a offert mon violon. La chose à la quelle je tiens le plus après le collier de ma mère. Puis un jour elle m’a présenté son petit ami, Bastien, et depuis nous trainons toujours tous les trois même si je suis de temps en temps avec d’autres personnes. Un hiver, je devais aller chercher du bois, je me suis aventuré dans la neige et il y a eu un glissement de terrain et j’ai été ensevelie. C’est Betti qui m’a sauvé. Je lui dois tellement. C’est un ange cette fille, elle se fait toujours passer après ses amies et me remet toujours sur le droit chemin et m’évite de foutre m’a vie en l’air. Enfin bref, Betti m’a forcé à quitter la forêt et m’a logé chez elle puis ses parents m’ont offert cette maison. A eux aussi je leur dois beaucoup. En reprenant une vie normale, j’ai retrouvé mon maître à danser dans le squat en ville et j’ai appris que Bastien s’entrainait aussi là bas alors j’ai choisi d’y aller et donc mon ami m’a offert une épée, une épée d’estoc de grande valeur. Ce maître… ce crét’… ce type m’a apprit à tuer… pas à me battre… il voulait que je refoule mes sentiments, mes émotions… il m’organisait des combats à mort jusqu’à que je le tue avec mon épée. J’ai eu un second maître qui m’obligeait lui aussi à ne rien ressentir mais lui il m’apprenait à fuir et il s’est lui-même enfui quand il a eu des ennuis avec la justice. Tu sais… je ne veux pas être une tueuse et ca, quelqu’un l’a comprit. Mon maître actuel… il ne veut pas que j’utilise ma lame d’estoc, on s’entraine avec des épées en bois. Il ne m’apprend ni à tuer, ni à fuir, il m’apprend à me battre. Il m’apprend à de nouveau ressentir quelque chose quand je combats… Tu sais, quand j’ai tué ce… sénateur… quand je l’ai vu approcher… j’ai saisi ma dague et je me suis rappelée de mon fla… de ce que je devinais que tu voulais réellement. J’ai été en colère, j’ai eu mal… si mal, pour quelque chose que peut être que je t’expliquerais un jour… et j’ai perdu le contrôle, je suis entrée dans la pièce et tu connais la suite… Mais en fait, j’avais peur, toujours la peur. Encore la peur… Enfin bref je raconte ma vie et tu n’en as sans doute rien à faire…"

Azalea regarda sa bouteille de saké et but une grande gorgée puis laissa glisser la bouteille au sol. Elle s'étira essayant de chasser l'engourdissement qui s'était installé dans ses muscles. Elle se rapprocha de Fleur Rouge, déjà parce qu'elle avait froid, mais aussi parce qu'elle avait -autant dire les choses clairement- elle avait envie de lui. Elle vit son portable vibrer sur la table basse. Elle le récupéra et regarda le message, c'était Bastien qui voulait savoir ou elle était. Ils n'avaient pourtant pas prévu de sortir ensemble ce soir ? Apparemment si. Elle remonta la conversation pour voir qu'est ce qui était prévu. Même si FR risquait de lire par dessus son épaule elle s'en fichait. Il allait devoir comprendre que si on faisait du mal à ses amis il le payerait chère. Pas de sa vie non, c'était beaucoup trop simple mais une torture, qu'elle soit physique ou psychologique, était toujours efficace. Elle lu les messages et donc elle su à ce moment là qu'elle était attendu à une pyjama partie avec Betti et Bastien. Elle soupira et se blottit au fond du canapé et jeta le téléphone sur la table. L'écran du portable lui avait fait mal au yeux, elle avait l'impression que quelqu'un jouait de la batterie dans sa tête. Elle soupira regardant Filty qui dormait tranquillement sur la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Jeu 24 Juil 2014 - 17:00


Fleur Rouge se concentra, tentant de dissiper les brumes tenaces que l'alcool avait fait se lever à l'intérieur de son crane. Il manqua le début de la confession d'Azalea, qui ne l'intéressait guère. Elle avait perdu son pauvre papa, blablabla... Tout ce qui concernait ses maitres successifs. Qui étaient-ils ? Ce genre d'homme étaient rarement indépendants, la plupart était affiliés d'une matière ou d'une autre à la Mafia, Heather les utilisait pour entrainer ses recrues, ou enrôlait les élèves une fois prêts... Mais ceux-là visiblement n'avaient pas rapporté a la Mafieuse leur trouvaille, malgré ses talents évidents... Traitrise ? Ou alors ils étaient véritablement indépendants ? Hum... Il laissa partir cette pensée, qui après n'était pas d'une importance capitale, il ne s'occupait pas des profs de Heather. Il se reconcentra sur son ouïe, tentant de démêler le discours peu clair d'Azalea. Elle semblait réellement secouée par son geste, elle tremblait. Ou alors, c'était sa vision qui se troublait... Il se massa les tempes. Lui qui d'habitude tenait si bien l'alcool... Il la vit prendre son portable, et bien sur il se pencha sur elle pour épier discrètement son écran. Des conversations plates avec ce Bastien, à propos de fêtes et de soucis de collégien. Sa tête tomba mollement contre le dossier du canapé. Le tueur le plus sexy et dangereux de la Mafia, mon cul, il voulait juste dormir ou... vomir, ça pourrait aussi être une idée. Il ferma les yeux, attendant que la nausée disparaisse, ou se concrétise en ménage pour la jeune femme. Son estomac choisit heureusement la première option, la seconde aurait quelque peu heurté son ego. Sentant qu'il était plus que temps qu'il parle s'il ne voulait pas qu'Azalea ne s'endorme aussi sec, il se creusa la tête pour dire quelque chose de pas trop offensant. Pas dans ses habitudes.
"Je suis ... désolé pour toi."
Hum... Plutôt pitoyable comme essai. Il joua avec une mèche de ses cheveux, puis posa une main sur l'épaule de la jeune fille. Une idée lui traversa l'esprit alors qu'il se réveillait un peu.
"Tes maitres ne t'ont pas appris le plus important. Savoir se battre, c'est bien, c'est utile. Je doute pas que si nous nous battions à la loyale, tu aurais largement le savoir faire pour m'éventrer, si je n'ai pas le temps de t’enfoncer un poignard dans le dos avant ça."
Il passa sa main sur son dos dans un caresse qui se finit brutalement quand il resserra sa main en un poing contre ses reins.
"Mais le plus difficile avec le meurtre, c'est pas de tuer..."
Il se releva et se pencha sur elle, à quelques centimètres de sa bouche. Malgré son haleine lourde d'alcool, ses yeux brillant dans son accès proche du délire lui donnait un air bien plus vivant et séduisant que le commun des mortels sobres.
"Le plus difficile, c'est d'aimer ça.... Et pour ça, il faut tuer comme on aime une femme..."
Et il prit son visage entre ses mains et l'embrassa.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Azalea L. Or'Nyl



Messages : 147
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans.
Dieu: Ioannis
Relations: FR : elle l'aime / Tout les autres médiums et croyants en Ioànnis

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Jeu 24 Juil 2014 - 19:17


Elle avait peut être un peu trop bu. Elle avait fait des phrases dont elle ne se souvenait même plus du début quand elle terminait. Elle savait juste qu'elle devait raconter son histoire pour dire pourquoi elle était devenue une tueuse et maintenant qu'elle avait fini son petit monologue, elle ne se souvenait même plus de ce qu'elle avait dit. Et elle avait tellement mal à la tête que réfléchir à la cohérence de ce qu'elle venait de dire ou essayer de deviner ce qu'allait en dire Fleur Rouge lui était impossible. Et elle avait une de ces envies de dormir.
Fleur Rouge s'excusait, et bourrée comme elle était, Azalea ne comprenait pas pourquoi. Il n'y avait qu'une seule chose qu'elle savait : Il n'était pas du tout crédible et c'est pour ça qu'elle commença à pouffer avant de s'arrêter net, rire ne faisait que accentuer son mal de tête. « Ouch ». Elle le regarda, toujours amusée.
« On t'as déjà dis que que t'es pas très crédible quand tu t'excuse ? »
Comment ça ses maîtres ne lui avaient pas appris le plus important ? Ils avaient tout appris à la jeune fille et grâce à eux elle était devenue sûrement une des meilleures combattantes de la ville. Oui Azalea pouvait être modeste mais pas à ce sujet là. Elle se savait très douée, oh oui. Oui elle n'aurait aucun mal à le battre. Même si ce n'était pas un combat à la loyal. Grâce à ses dons de médium, Azalea pourrait venir voir le coup dans le dos de Fleur Rouge à des kilomètres. Et elle l'aimait trop pour pouvoir le tuer. Mais si il venait à vouloir se débarrasser d'elle, elle se contenterait de l'humilier.
Elle frissonna en sentant la caresse de Fleur Rouge dans son dos et fut assez surprise de le sentir resserrer sa main en poing au niveau des reins de la jeune femme, elle se demandait où il voulait en venir et elle était trop soûl le deviner. Mais elle commença à s'en douter, quand il se pencha sur elle, et même s'il avait beau puer l'alcool -et qu'elle savait qu'elle ne devait pas être mieux à ce niveau là-, elle le trouvait incroyablement séduisant. Elle n'osait pas bouger, elle ne savait toujours pas vraiment ou il voulait en venir.
Elle ne comprenait pas la comparaison et malgré cela, elle n'aimait pas ça. Elle n'aimait pas qu'il compare la mort à l'amour. Elle ne voulait pas aimer tuer, elle ne voulait pas devenir ce genre de monstre. Et alors qu'il avait saisit son visage et qu'il l'embrassait, elle le repoussa et le gifla et lui dit d'une voix plaintive :
« Tu ne peux pas comparer 'tuer' et 'aimer' ! Et pourquoi je devrais aimer ça hein !? Dis le moi, pourquoi ? »
Au fond elle était un peu déçue d'avoir rompu le baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Jeu 24 Juil 2014 - 20:31

Il sentait qu'elle était attiré par lui, aussi irrésistiblement qu'un papillon rêvant de bruler ses ailes pour dans l’embrassade des flammes. Pourtant, elle le repoussa, ce qui le surprit presque autant que cela le frustra. La gifle qu'il ne vit pas venir le stupéfia tout à fait. S'il avait été dans son état normal, il aurait pris ça pour un défi, et aurait mit toute sa ruse, son charme et ses paroles à la vaincre. Là, il avait beaucoup plus envie de lui rendre la pareil, lui qui n'utilisait jamais la violence pour faire plier les femmes - ce n'était aussi amusant que de les voir se donner volontairement, de savoir qu'il les trahissait alors qu'elles l'avait désiré, qu'elles avaient accepté le danger qu'elles ne pouvait pas ne pas pressentir, mais que leur attirance avait été plus forte que leur raison. La violence venait après.
« Tu ne peux pas comparer 'tuer' et 'aimer' ! Et pourquoi je devrais aimer ça hein !? Dis le moi, pourquoi ? »
Cette voix geignarde lui donnait envie de se boucher les oreilles... Pourquoi fallait-il que cette femme, si belle, si clairvoyante quant à tout le reste, si différente, soit par ailleurs aussi idiote que tous les autres humains ? Anarchy, qui somnolait sous le canapé, approuva en précisant que lui aussi été un crétin d'avoir bu ainsi. Il était clair qu'il n'aurait rien avant de lui avoir fourni une explication qui lui plaise, pas même la paix. Si Azalea avait été une femme ordinaire, il l'aurait assommé pour dormir, et aurait réfléchit le lendemain. Mais il ne pouvait pas s'effondrer sur le canapé, comme la loque qu'il avait envie d'être pour une fois, lui aussi attiré par cette femme frustrante et ayant étonnamment beaucoup de principes pour une assassin. S'il ne haïssait pas autant cette idiotie qu'est la morale, elle lui aurait inspiré un profond respect.
" Parce que ..."
Est-ce qu'il avait envie de faire un débat philosophique, lui ? Il s'efforça pourtant à continuer.
"Parce que ainsi tu pourrais vivre avec toi-même. Gouter la vie jusqu'au bout. Tes principes sont honorables, mais ils ne t'ont pas empêchés de devenir ce que tu es. Et tu continueras à tuer, car c'est ce que tu es. C'est les cartes qu'on t'a données à la naissance, ce talent que tu as tant de mal à acquérir. C'est ce que tu es. C'est ton pouvoir, ta puissance. Alors tu dois l'accepter. L'aimer. Alors tu aimeras ce que tu es. Tu aimeras tout."
Au fur et à mesure de son discours décousu, il reprenait ses esprits. L'adrénaline du défi repoussait l'alcool.
"J'aime ma vie. J'aime le jeu. J'aime tuer, oui, et j'aime aimer. Et c'est pour ça que je suis bon à ça. Parce que mon seul principe est de tricher, de tuer et de prendre le plaisir partout où je peux le pourchasser. Tu vois, finalement, je suis plein d'amour."
Ses lèvres arborèrent un sourire moqueur, ne laissant pas se déchiffrer. De qui riait-il ? De ses paroles, d'Azalea, de lui-même ou du monde ? Certainement de tout ce qui avait une existence, comme chacun des sourires et des actes de Fleur Rouge.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Azalea L. Or'Nyl



Messages : 147
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans.
Dieu: Ioannis
Relations: FR : elle l'aime / Tout les autres médiums et croyants en Ioànnis

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Jeu 24 Juil 2014 - 21:19


Elle n'aurait peut-être pas dû le gifler. Bien qu'il le méritait sûrement. Mais il ne pouvait pas demander à la jeune femme d'aimer ce qu'elle n'aimait pas et ne voulait pas devenir bien qu'elle l'était déjà presque complètement. Alors elle l'écouta, sans rien dire, elle comprenait ce qu'il voulait dire, elle se disait qu'il avait peut-être raison, non pire ! Il avait raison et elle le savait, elle ne pouvait juste pas l'accepter.
Plein d'amour, hein ? Ça aurait presque fait rire Azalea, mais elle ne riait pas, elle ne pouvait pas rire, elle ne pouvait pas le regarder en face, alors elle regardait les bouteilles vides par terre. En l'écoutant ça avait l'air si simple mais elle elle ne trouvait pas ça simple. Cette idée d'aimer tuer la répugnait pourtant, les propos de Fleur Rouge lui donnaient envie d'aimer ça. Elle se demanda de quel jeu en particulier il parlait et bien que les effets de l'alcool se dissipaient et qu'elle arrivait maintenant à placer deux idées à la suite de manière cohérente, elle ne posa pas de question. Elle se contenta de réfléchir à ce qu'il venait de dire, se répétant ses mots et tout doucement elle releva son visage vers lui.
Elle le regarda un instant sans rien dire, elle était en train de peser les pour et les contre ce qu'elle était sur le point de dire. Elle voulait éviter de regretter ce qu'elle allait dire. Sa main gauche alla se poser sur le torse et son indexe dessinait des cercles doucement, caresse qui représentait bien les idées qui repassaient en boucle dans la tête de la jeune femme. Et puis enfin, son doigt arrêta ses caresses, sa main se referma doucement sur le tissu. Et elle se demanda, si ce long silence avait intrigué Fleur Rouge, ou du moins avais provoqué une quelconque réaction. Elle savait qu'elle même n'aimait pas attendre une réponse trop longtemps, alors enfin, elle la lui donna, sous la forme d'une sorte de requête :
« Alors apprends moi... apprends moi à aimer ça. Apprends moi à aimer tuer, à aimer jouer aux mêmes jeux que toi... apprends moi Fleur Rouge.... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Jeu 24 Juil 2014 - 21:40

Fleur Rouge ne savait plus trop ce qu'il avait dit. Surement quelque chose detrès intéressant, de passionné, de terriblement séduisant... C'était ce qui comptait, qu'est-ce qu'il en avait bien à faire du contenu après tout ! La jeune fille avait relevé sa tête et il pouvait à présent observer ses traits décidés et harmonieux. Il ne s'offusqua pas de son long silence, qu'il remarqua à peine, tout à sa contemplation. Elle ne se rendait même pas compte de sa beauté, ce qui la rendait encore plus désirable. Anarchy se fichait copieusement de lui dans sa tête, le traitant d'amoureux transi, mais pour une fois, il l'ignora. Cette fille était spéciale. Bien sur il n'était amoureux, il aimait trop ses jeux pour aimer réellement un seul coeur, un seul corps. Mais il sentait qu'ils auraient un lien particulier, et que leurs chemins se juxtaposeraient pour quelques temps. Ou alors ce n'était que des délires d'alcoolique. En attendant, cela ne l'empêchait de l'admirer et de sentir sa caresse pensive l'enflammer. La réponse d'Azalea confirma ses prédictions.
« Alors apprends moi... apprends moi à aimer ça. Apprends moi à aimer tuer, à aimer jouer aux mêmes jeux que toi... apprends moi Fleur Rouge.... »
Il se sentit électrifié par une telle demande. Lui apprendre le Jeu ? L'alcool desserra complètement son étreinte pour une instant et il envisagea cette possibilité. Faire d'elle son apprentie. Lui montrer les délices de la vie inconsciente. Il n'avait jamais essayé une telle expérience, mais avec Azalea, cela semblait devenir possible, et o combien amusant. Il accepta donc sa requête, et de ses deux professeurs, il lui montra d'abord Dame Amour, Dame Mort viendrait pour le lendemain...

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]   Aujourd'hui à 9:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Une victoire s'estompe, une défaite ne se laisse pas oublier [PV Az'] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sport faite vous?
» Viens voir Victoire (Elle)
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Victoire de Noailles }~ Prise !
» Victoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Tamthia :: • Entrées de la ville •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit