AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kelly Gibbs



Messages : 162
Date d'inscription : 02/01/2012

Votre perso :
Age des personnages: 23 ans
Dieu: Navsika
Relations: Elisabeth Sanlejos>> Amie. Kelly protège autant que possible Eli’ et Vlad’ de FR et du gouvernement. Mia>> Ennemie mais collabore avec elle contre FR. Fleur Rouge>> Ennemi juré, rêve de le mettre en prison mais semble avoir des alliés un peu partout. Heather Wells>> Ennemie mais ne sait pas comment s’en débarrasser. Freyja Mac Alister et Saphira Grissoni >> Deux tueuses qui semblent vouloir mettre des bâtons dans les roues de la Lieutenante.

MessageSujet: ..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..   Sam 24 Nov 2012 - 13:36

Voila voila, le chapitre 3, donc vous l'aurez compris Daemon Lugner est Dimitri Taylor hein =) Donc comme d'hab' donnez moi vos avis, et pendant ce temps, je bosse le chapitre 4 ^^ (mais j'ai la flemme TT)

Amor patriæ nostra lex.

Naomi écrivait sur son ordinateur. Elle avait bientôt fini de rédiger un rapport et commençait à s’impatienter. Elle attendait que le Lieutenant de la Sagesse Daemon Lugner lui amène un dossier comme qui dirait important vu que le jugement du criminel devait avoir lieu le soir même. Seulement, les policiers qui devaient interroger Mathias Kovalsky ne lui avaient toujours pas envoyé leur rapport. Mais que foutaient-ils bordel ?! Lignes après lignes, elle sentait monter en elle l’envie d’aller voir ce qui se passait au poste de police pour que cela traîne comme ça. Ses doigts dansaient sur le clavier et s’arrêtèrent soudainement. Elle en avait ras le bol d’attendre. Elle accrocha son arme de service à sa ceinture et partit. Tans pis pour Daemon. Dehors, elle s’abrita les yeux à l’aide de sa main tellement que la luminosité du soleil était forte et était réverbérée par le sol, les bijoux et les vitres en tous genres… Les gens s’écartaient sur son passage en voyant l’arme. La brune marchait d’un pas rapide et décidé, bousculant toute personne qui restait en travers de son chemin. Tonny grognait pour que les autres familiers le laisse passer sans discuter. Plus elle se rapprochait du bâtiment plus elle voyait un troupeau de mouton se former pour voir ce qui se passait. Les secours transportaient des blessés et des ‘touristes’ prenaient des photos sans ressentir le moindre respect pour les victimes. En arrivant devant les bâtiments, des hommes armés qui ne la reconnaissait pas lui demandèrent de lever les mains et de jeter son arme. Elle les ignora. Naomi ignorait beaucoup de gens ces derniers temps. Beaucoup trop d’hommes et de femmes l’exaspéraient par leur capacité à ne rien faire en cette situation de crise. Deux des hommes armés la suivirent alors qu’elle était à l’entrée du commissariat. Un policier légèrement blessé à la tête en sortit et la reconnaissant lui adressa la parole.

‘’ Lieu-Lieutenante ? Je suis désolé, nous avons été attaqués et les assaillants ont fait exploser le bâtiment –Naomi eu une sorte de spasme en entendant ça, les bombes étaient-t-elles devenues à la mode ?- et puis il y a eu un incendie, nous étions en train de faire l’état des lieux, nous n’avons pas encore eu le temps de vous joindre et…
_ Comment-ça ‘’attaqués ‘’ ? Et vous n’avez pas jugé utile de m’appeler pour quelque chose de cette ampleur ? Dites moi que c’est la seule mauvaise nouvelle, par pitié.
_ Hum et bien en fait, votre prisonnier est mort, il n’en reste plus des os et un peu de chaire calcinée, les restes sont sur la civière là-bas. Le légiste est déjà passé pour remplir les papiers sur le décès de cet homme.’’

Les policiers la surveillaient toujours ne comprenant pas pourquoi leur collègue ne braquait pas la jeune femme et donc la visaient mais discrètement. La Lieutenante s’approcha du corps et fit les premiers examens, les passants observait le manège des forces de l’ordre et de la brune avec intérêt, comme des vautours qui tournaient autour d’un animal agonisant attendant que sa dernière heure sonne. Quand elle eu finit de faire son pronostic, elle explosa de colère en voyant à quel point ses hommes s’étaient faits avoir.

‘’ Espèce d’imbécile ! C’est un corps de femme !! Et en plus de ça il y a une plaie par balle au niveau de la cervicale deux. –Elle ne parlait pas, elle criait-
_ Quoi mais, ce n’est pas possible, Kovalsky était dans sa cellule quand il y a eu l’explosion puis l’incendie…
_ Il suffit ! Amenez-moi le légiste qui a déclaré le décès à mon bureau et je veux un rapport toutes les heures. ‘’

Elle avait peut être un peu trop crié car l’homme la regardait bizarrement n’osant plus en placer une et les deux policiers semblaient s'êtres rendus compte de qui était la brune avec une arme et prenaient des aires de gens qui avaient faits une grosse bourde et qui ne l’assumaient pas. Elle secoua la tête. Quelle bande d’abrutis. Elle s’éloigna, les quelques journalistes qui avaient reçus des autorisations spéciales pour passer les barrières de sécurités se jetaient sur elle lui posant des questions toutes plus débiles les une que les autres, en passant à côté de militaires, elle leur fit signe de la suivre. Eux aux moins avaient l’air de savoir qui dirigeaient le pays. Quand ils arrivèrent dans un coin à l’abri des oreilles indiscrètes, elle leur ordonna de d’abord parcourir les lieux de l’attentat et de son périmètre puis de parcourir la ville et de mener des interrogatoires, au milieu de la rue s’il le fallait, sur toute personne suspectée de faire partit de la mafia ou d’avoir participé à cette manœuvre débile. Elle leur dit qu’ils allaient avoir besoin de l’aide de leurs rats de laboratoire et qu’il fallait donc les prévenir et que c’était la Lieutenante de la Volonté qui leur donnait cet ordre. Elle leur expliqua qu’elle voulait un rapport à peu près toutes les heures là aussi et à chaque personne interrogée. Elle accompagna le chef jusqu’à une sorte de base ou il gérait les opérations ou il contacta les renforts alors que ses hommes commençaient déjà les recherches puis il prévint les fouines. La Lieutenante quitta peut être en colère la scène de crime mais rassurée de savoir une présence militaire sur les lieux. Le vent s’était levé et les feuilles balayaient le sol s’amassant dans les coins et les caniveaux. Plus jamais elle ne laisserait son prisonnier entre les mains d’autres flics maintenant. Elle mènerait ses interrogatoires dans son bureau au Palais et les enfermerais dans les prisons sous ce même bâtiment. Tonny accéléra autant que ses quatre pattes le lui permettaient pour se mettre à la hauteur de son double et rentrèrent ensemble au Palais. Ils montèrent les escaliers quatre à quatre et entrèrent dans leur studio. Naomi s’installa dans son canapé pour faire une pause quelques instants quand son puma entama une conversation à voix haute.

‘’ Fleur Rouge tu crois ?
_ Peut être que oui peut être que non, sa place est convoitée et si ce Mathias Kovalsky savait des choses sur un prétendant un peu trop ambitieux, ce dernier aurait pu décider de l’éliminer ou de le ramener dans son camp… tu vois ce que je veux dire ?
_ Oui, ca nous fait une grande liste de suspects.
_ Je me fiche des autres, c’est FR que je veux mettre en prison avant tout.
_ Tu l’appelles par le diminutif de son pseudonyme maintenant ? Naomi, tu es obsédée par ce type… on parie combien qu’il te manipule ?
_ Qu’il me manipule, j’entrerais dans son jeu avec plaisir pour avoir la jouissance de lui passer les menottes.
_ Nao’…
_ Et puis si Mia m’aide, j’aurais plus de chance de l’arrêter.
_ Tu te rends compte que si le bruit de cette affaire ou tu promets de ne pas arrêté cette tueuse au visage d’ange si elle t’aide s’ébruite, tu pourrais avoir des problèmes. Comme pour Sophie et ce Adamovitch, un jour ils vont avoir des problèmes et toi aussi si on apprend que tu les couvres.
_ So’ n’aura pas de problèmes si tout le monde reste discret. Oui ils vont déjà avoir des problèmes rien qu’avec Rivka Cross, je ne la connais pas assez pour les protéger d’elle et j’espère juste que Vladimir saura protéger Sophie. Mais je peux au moins les protéger de Fleur Rouge et de notre gouvernement.
_ Tout ira bien?
_Tout ira bien.’’

Naomi se releva et prit la direction de son ordinateur personnel posé sur un bureau dans son salon, elle tapa les deux codes quasi-impossibles à pirater et lança une nouvelle recherche sur toutes les affaires concernant le chef de la mafia. Et pendant que l’écran faisait défiler des milliers de chiffres, Nao’ se dirigea vers sa bibliothèque de dossiers classés et commença à en feuilleter un.
©Gaëlle R.


Dernière édition par Kelly Gibbs le Mer 26 Déc 2012 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com/u201contact
Mia



Messages : 3493
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: une dizaine d'années
Dieu: Volonté
Relations:

MessageSujet: Re: ..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..   Sam 24 Nov 2012 - 22:35

C'est trop bieen *.* écris vite la suiiite !!!! *.*

_________________

Merci Beth c'est trop beau ♥

Tout plein de zolies signa ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly Gibbs



Messages : 162
Date d'inscription : 02/01/2012

Votre perso :
Age des personnages: 23 ans
Dieu: Navsika
Relations: Elisabeth Sanlejos>> Amie. Kelly protège autant que possible Eli’ et Vlad’ de FR et du gouvernement. Mia>> Ennemie mais collabore avec elle contre FR. Fleur Rouge>> Ennemi juré, rêve de le mettre en prison mais semble avoir des alliés un peu partout. Heather Wells>> Ennemie mais ne sait pas comment s’en débarrasser. Freyja Mac Alister et Saphira Grissoni >> Deux tueuses qui semblent vouloir mettre des bâtons dans les roues de la Lieutenante.

MessageSujet: Re: ..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..   Sam 24 Nov 2012 - 23:37

M'ci et yep j'ai déjà le début du chap4 (mais dans ma tête) x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com/u201contact
Mia



Messages : 3493
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: une dizaine d'années
Dieu: Volonté
Relations:

MessageSujet: Re: ..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..   Dim 25 Nov 2012 - 20:26

Cool c'est déjà ça :p

_________________

Merci Beth c'est trop beau ♥

Tout plein de zolies signa ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1691
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 19
Localisation : Bron

Votre perso :
Age des personnages: 20 ans
Dieu: Sagesse
Relations: Léhana & Ambre : Soeurs Dimitri Taylor >> Lieutenant

MessageSujet: Re: ..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..   Mer 26 Déc 2012 - 23:49

Citation :
elle s’abrita les yeux à l’aide de sa main
S'abriter les yeux ce n'est pas la meilleure phrase du monde xDD
Citation :
tellement que la luminosité du soleil était forte
Tant la luminosité était forte (trop lourd sinon)
Citation :
et était réverbérée par le sol, les bijoux et les vitres en tous genres…
Plutôt "se réverbérait sur le sol, les bijoux et les vitres en tous genre ..."
Citation :
et donc la visaient mais discrètement.
Maladroit !
Citation :
agonisant attendant que sa dernière heure sonne.
En attendant que sa dernière ne sonne, sinon ça fait un peu redondant je trouve ...
Citation :
à quel point ses hommes s’étaient faits avoir.
Maladroit dans cette phrase !
Citation :
_ Peut être que oui peut être que non, sa place est convoitée et si ce Mathias Kovalsky savait des choses sur un prétendant un peu trop ambitieux, ce dernier aurait pu décider de l’éliminer ou de le ramener dans son camp… tu vois ce que je veux dire ?
... C'était pas censé être un faux ? x') Ou alors c'était pour pas qu'ils se rendent compte que c'était pas la bonne personne ? Mais alors pourquoi échanger son corps contre celui de quelqu'un d'autre, d'une femme ? Pourquoi, si ce n'était pas le vrai Mathias, on l'a pas laissé crevé bien gentiment ?
Citation :
cette affaire ou tu promets de ne pas arrêté cette tueuse au visage d’ange si elle t’aide s’ébruite,
J'ai dû relire plusieurs fois pour comprendre x') Peut-être un problème de ponctuation ...

J'aime bien cette petite intervention du Darkness :3 Par contre attention à la ponctuation et à la structure de tes phrases, ça pose vraiment un problème de compréhension des fois je trouve !!

_________________
Alizée:
 

Cadooooow ♥ :
 

[Mercii Hélline ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..   Aujourd'hui à 9:55

Revenir en haut Aller en bas
 
..Amor patriæ nostra lex. [Chapitre3]..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crys et devises
» La Cosa Nostra
» Evy vous remercie!^^
» Une signature pour Ashley Greene =).
» Kosa nostra politisyen sankoutya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Welcome on this forum ! :: • Flood et autre • :: Ecriture (Hors contexte) :: Ars longa, vita brevis.-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit