AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 nouvelle sur le theme partir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freyja Mac Alister/Lylia



Messages : 482
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 19
Localisation : quelque part

Votre perso :
Age des personnages: 25 ans et 10 ans 25 et 5
Dieu: Sagesse
Relations: ma friggounette

MessageSujet: nouvelle sur le theme partir   Mar 18 Déc 2012 - 18:40

Il y avait à Sainte Colombe, une jolie petite ferme où habitait la famille Dupré. Le couple n’avait qu’un enfant, c’était une fille qui s’appelait Sarah. Christophe et Marie étaient des bourgeois qui s’étaient installés dans cette petite bourgade isolée pour échappés à l’air pollué de Paris et pour avoir un enfant. Cela faisait seize ans qu’ils vivaient dans ce village et Sarah avait désormais Quinze ans. Arrivée a quinze ans, Sarah était devenue une jeune fille, elle avait de beaux cheveux châtains et soyeux, de jolie yeux d’un vert profond et était passionné par l’équitation.
Un beau matin du mois de Mai, lorsque Sarah et Christophe se réveillèrent, Marie avait disparue. Le père de famille, affolé, appela la famille puis les hôpitaux et ne trouvant rien appela la police. Sarah était déprimée de savoir que sa mère avait put partir sans leur dire au revoir alors qu’elle tenait tant à elle, c’était la personne qui ne pouvait être échangez, comme les doigts d’une main. Puis après longue réflexion elle repensa a la dispute entre sa mère et son père qui avait eu lieu la veille. Elle se rappela que son père avait menacé sa mère et qu’il avait l’air sérieux et décisif. Puis une idée lui vint : pourquoi ne serait ce pas son père qui l’avait tué ou qu’il l’aurait chassé de la maison. Sarah pensa que cela était impossible et qu’il fallait qu’elle oublie cette lourde idée. Mais les heures passèrent et dès que Sarah voyait son père, elle n’osait pas le regarder et se rappelait de la dispute. Christophe était déprimé et ne voulaient plus manger et restait coucher. Cela faisait maintenant deux jours que Marie avait disparue et l’anniversaire de Christophe était à la fin de la semaine .Sarah savait que ce n’était pas le moment de lui rappeler son anniversaire et que personne n’était dans l’état de le fêter et que désormais la famille était triste et séparée. Elle se demandait pourquoi son père l’aurait tuée, elle savait que Christophe pensait que Marie était avec un amant était-ce un mobile pour la tuer. La police la recherchait dans les environs et ne trouvèrent rien. Toutes les nuits, elle pleurait seule dans son lit, sa mère était elle morte ou kidnappée, Sarah était très mal et ses amies du lycée essayent de la réconforter. Ce soir là, elle appela son père pour manger, il ne vint pas tout de suite alors elle monta et frappa doucement et entra, son père était étendu, dessous la couette, sa chambre n’avait pas été rangée et il y avait beaucoup de mouchoirs éparpiller dans les quatre de la pièce. Elle le secoua légèrement, il marmonna un petit non, Sarah lui dit :
-allez vient manger tu ne vas pas rester la couchez à désespéré !
Son père se retourna et lui mit une gifle et lui répondit :
-tu sais très bien que je suis dans cet état c’est pars que je suis sur que ta mère m’a laisse tomber pour encore un de ces riches qu’il y a dans tous les coins de rue, alors maintenant laisse moi et va manger toute seule.
Sarah les yeux en larmes courait vers la porte et la claqua puis se dirigea vers la cuisine en marmonnant :
- Mon père est bon comédien.
La petite fille n’avait pas faim et ne voulait pas manger sa boite de conserve depuis que sa mère avait disparue, son père ne faisait plus a manger, c’était Sarah qui devait préparée tout toute seule et cela devenait insoutenable. Elle partit se coucher sans se laver et s’endormit. En ouvrant les yeux, elle vit sa mère entrer dans sa chambre et s’assoir sur son lit, Marie la regarda dans les yeux et lui dit :
-Ton père voulait me tuer et que suis donc partit avec un amant !
Puis Marie sauta par la fenêtre pour se sauver, Sarah vit sa mère voler et n’en cru pas ses yeux puis entendit une musique familière. En se réveillant, elle découvrit que ce n’était qu’un cauchemar.
L’adolescente se leva, en allant a la salle de bain pour se débarbouiller, elle aperçut son père toujours endormi. Elle ne voulait pas le réveiller pour lui annoncer son départ au lycée, se souvenant de la gifle de la veille .Sur le chemin jusqu'à l’arrêt de car, elle pensa a son cauchemar et a la gifle, son père ne l’avait jamais frappée, avait il peur d’être découvert ? A l’arrêt de car, elle rejoignit ses amies sans leur parler de ses problèmes pars qu’elle savait que personne ne pourrait la réconforter. Quant le car arriva elle arrêta de penser a cette histoire et discuta avec ses amies de divers sujets. Elle pensa a l’écriture qu’il fallait faire le matin en tirant le sujet aux sort. En arrivant dans la salle de français, elle prit le papier et lut « une personne vous a fait du mal et vous voulez vous venger .Expliquez votre vengeance en trente lignes minimum »
En lisant ce sujet, elle prit une feuille et réfléchie un instant. Sarah vida sa colère sur sa feuille et son texte prit cinq pages. Une fois arriver a la fin de l’heure, Sarah sentit une sorte de soulagement et se dit qu’elle devrait écrire plus souvent car cela vidait son esprit. En marchant vers l’arrêt de car il lui vint une idée diabolique : pourquoi ne pas se venger du caractère de son père et la disparition de sa mère qui avait surement été orchestré par son père et que Marie était avec un complice a Christophe
- Quelle blague pourrais-je faire à mon père pour me venger ? s’écria Sarah dans le car sans le maitriser. Le chahut du car devint silence et tout le monde regardait Sarah d’un air étonné. Elle rigola pour montrer que c’était rien et qu’elle plaisantait avec ses amies puis tout le car rigola avec elle. Sauf ses amies qui s’inquiétaient terriblement pour elle et qui pensait qu’elle devrait aller se faire consulter par un psychologue pour son bien.
Le lendemain en allant au car, ses amies ne lui dirent pas bonjour et Sarah ne comprenait pas pourquoi, partît les voir et leur demander :
- Les filles qu’est que vous avez ? Vous aussi vous avez eu un problème ?
Ses amies qui se nommaient Manon et Freyja la regardèrent et lui répondirent :
- bonjour !!!
- mais enfin, je comprends rien qu’avez-vous ?
- on n’a rien !
- cela fait cinq ans qu’on se connait donc je qu’on peut tout se dire !!
- tu tiens vraiment a savoir ce qu’on a ?
- oui ! Plus que tout !
-voila ce qu’on a : Sarah tu deviens dingue !
- mais pourquoi vous dites ça ?
- car depuis que ta mère a disparue, tu nous ignore, tu parle toute seule et le pire de tout cela c’est que tu mijote quelque chose a ton père et qu’il n’a peut être rien fait on se demande bien des fois si tu le considère comme ton père ou un meurtrier !
-je suis sure que mon père a fait quelque chose a ma mère et ça fait presque deux semaines qu’elle n’est plus la !
Ses amies comprirent qu’elle ne changerait pas d’avis, partirent désespérée en laissant Sarah seule en larme. Sarah était folle de rage et de tristesse et voulait absolument se venger de son père et de ses amies qui l’avait abandonné. Désormais, elle était seule, elle n’avait plus personnes a qui se confier et a qui faire confiance.
Elle pleura cette nuit là en se disant pourquoi sa vie avait été complètement chamboulée par la disparition de sa mère, son père était un meurtrier et ses amies ne lui parlaient plus .Elle ne dormait plus la nuit elle voyait sa mère heureuse avec un autre homme, son père tuant sa mère et ses amies qui la regardaient avec pitié. Ses nuits étaient courtes, elle n’allait plus au lycée, son père était une loque dans son lit .Elle croyait a tout ce qu’elle pensait. Un jour, elle repensa a son idée de vengeance et essaya de trouver la blague parfaite pour son père. Peut être que la bonne humeur qu’avait la maison autre fois reviendrait.au matin, elle décida de retourner au lycée. Arrivée la bas, l’adolescente vit une fille se diriger vers elle et ses amies partir. Cette fille était sa pire ennemie mais pourtant elle s’approchait d’elle le sourire jusqu’aux oreilles. Elle s’appelait Émilie et était dans la classe de Sarah en seconde mais avait redoublée donc elle avait dix sept ans. Elle lui dit :
-alors Sarah ta maman te manque ! Pauvre petite choupinette !!!
Sarah lui répondit :
-c’est bon lâche moi ! Si tu viens me voir pour me dire et bien repart vite !
-Oh que non ! En faite je viens te voir pour te dire que moi aussi j’avais perdue ma mère et j’ai crue comme toi que c’était mon père qui l’avait tuée et quelques mois plus tard, la police à frapper a notre porte et on emmener mon père pour meurtre !
Sarah n’en croyait pas ses yeux et ce que Émilie lui a raconté l’avait terrorisé et force à croire que c’était vraiment son père qui l’avait tuée .Sarah répondit d’un air triste :
-ah bon ! Merci de me réconforter mais qu’est que tu as fais ? Tu t’es vengée ou tu n’as pas agi ?
Après un long moment de réflexion Émilie répondit :
-je lui ai coupe une veine du poignet pour faire partir son sang mauvais et meurtrier !!
Sarah eu enfin la blague ou plutôt la punition parfaite pour son père et pensait comme Émilie que cela allait faire partir l’âme meurtrière de son père.
Pendant le trajet de car, elle s’endormit de fatigue. Arrivée chez elle, elle rentra sans frapper comme d’habitude depuis que sa mère avait disparue et ne fit pas ses devoirs mais partit se coucher. Elle se leva pour faire ses devoirs et prit son portable pour envoyer un message à Émilie. Elle marqua :
Coucou ! J’espère que tu vas bien, je voudrais qu’on discute de ce que tu m’as dit sur tes parents !
D’accord !tu veux que je commence par te parler de quoi ?
Bin je ne sais pas … !peut être voudrais tu me dire ce qu’il c’était passe avant la disparition de ta mère !
Okay !bin ma mère s’était disputée avec mon père pour une histoire d’argent
Et ta mère a disparut combien de temps après ?
Émilie ne répondit pas pendant une heure. Sarah s’énerva et lui envoya :
Bon tu vas répondre je commence à me lasser
Non mais oh !! Tu m’énerve !!! Je sais qu’en ce moment tu ne fais plus rien mais moi, figure toi que je travaille pour rester première de la classe !!
Oui mais ce n’est pas une raison pour me laisser tomber
Okay !!! Détend toi !! Je vais répondre a ta question ma mère a disparut le lendemain
Et redis-moi comment tu t’es vengée
Bin quant il dormait je lui ai plantée un couteau dans son poignet
Sarah eut des frisons en lisant ce qu’Emilie avait écrit. La jeune décida de ne plus lui répondre et de réfléchir a ce sujet .après longue réflexion pendant une heure, elle envoya un message a sa nouvelle amie :
Okay !a demain ! Et merci !
De rien mais la j’ai eu le temps de finir mes devoirs et on peut discuter si tu veux !allez s’il te plait dit oui !!
Bon d’accord mais rien qu’une heure !
Merci !bon alors je voudrais qu’on discute de toi !
Que veux-tu savoir ?
Bin, je ne sais pas, j’aimerais tant qu’on soit meilleur amie du monde, qu’on soit confidentes, qu’on reste ensemble…oh non ! Je suis désolée je me souvenais plus que tu m’aimais pas car j’ai été tellement méchante avec toi !
Mais non ! Voyons tu es toute pardonnée !amie ?
Okay !amie ! Alors maintenant qu’on est meilleure amie du monde on pourrait tout se dire !allez raconte moi ta vie
Bin, j’ai eu une belle enfance mais en ce moment c’est compliquer, mon père a surement tué ma mère
Moi si je serais toi je me vengerais ça lui apprendra à être méchant avec toi !
Ah oui ! C’est pas mal !
Si je serais toi je prendrais un couteau et je le ferrais souffrir jusqu'à qu’il avoue la vérité
Okay je vais essayer
Quelque minute plus tard Émilie répondit :
Okay ! A plus !
Sarah étaient encouragée par Émilie et avait enfin son idée de vengeance.
Elle prit un couteau dans la cuisine, alla dans la chambre de son père, mit le couteau au dessus de lui. Mais eut un sentiment de pitié en voyant cet homme endormit tout faible et qui maigrissaient de plus en plus. La main de Sarah transpirait et Sarah qui était pensive ne se rendit pas compte .Le couteau glissa de sa main et se planta dans le ventre de son père qu’elle aimait quand même au plus profond d’elle .Elle ne se rendit pas compte tout de suite que le couteau avait glissé elle s’en rendit compte en entendant son père gémir de douleur et mourir.
Sarah poussa un cri et tomba dans les pommes, une heure plus tard, elle se réveilla pleine de gouttes de sang et envoya un message a son ancienne amie Manon et lui écrivit toute tremblante :
Émilie a eu son père mort !maintenant moi aussi !
Quoi !que racontes-tu ? Émilie n’a jamais eu de parents morts, elle vit avec ses deux parents !
Sarah eut envie de vomir, elle ne savait plus ce qu’elle devait faire .Elle se dirigea vers la salle de bain de sa mère pris un produits toxiques le but en regardant son visage dans la glace puis aperçut un post-it dans un coin du miroir :
Le 12 mai 2010
Bonjour mes chéris,
Je m’absenterais deux mois pour rénover la maison que Christophe rêvait d’avoir car je l’ai reçut en héritage
Bisous, Marie



voila c’était un concours de nouvelle et on ne sait pas encore quels titres donné vous avez des idées


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
nouvelle sur le theme partir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Welcome on this forum ! :: • Flood et autre • :: Ecriture (Hors contexte) :: L'amour a des pieux-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit