AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre théatrale [PV Akan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Alone



Messages : 195
Date d'inscription : 04/10/2011

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Arc'hanteal
Relations: Frere ennemi de Fleur Rogue

MessageSujet: Rencontre théatrale [PV Akan]   Jeu 31 Juil 2014 - 22:09



Alexander venait de voir une pièce magnifique. Un drame romantique qui alliait avec finesse farce et tragédie, pour un résultat qui dépeignait très justement la nature humaine. Il ne regrettait pas ses vacances qui commençait. Il avait toujours aimé l'air de Sarabande, son gout des arts étant toujours satisfait dans cette ville qui semblait toujours vibrer au son d'un menuet. Anastasia était renfrognée quant à elle, elle aurait préféré un opéra ou au moins une tragédie classique. Ils sortaient de la salle, discutant mentalement du jeu des acteurs, quand il se figea net, reconnaissant un visage dans la foule. C'était le père d'Ellena, la femme qu'il avait tué par accident il y a des années de cela. Il discutait avec sa femme, à quelques pas de lui. Son passé retomba sur ses épaules en fracas, et toute son insouciance vola en éclats. Il hurla mentalement à Anastasia de passer dans les jambes des spectateurs pour aller se mettre à l'abri, avec son poil éclatant et son collier de perles, c'était la plus reconnaissable des deux. Il fit ensuite demi-tour, comme s'il avait oublié quelque chose dans la salle de spectacle, à présent presque vide. Malheureusement il vit du coin de l’œil la mère d'Ellena faire de même, en s'exclamant qu'elle avait perdu une boucle d'oreilles. Il bifurqua vers la première porte qu'il vit, et s'y engouffra sans chercher à comprendre où elle menait. Il y retrouva d'ailleurs Anastasia, qui le fusilla du regard. Quoi, ce n'était pas de sa faute si les parents d'Ellena était là ! Il releva alors les yeux et vit où il avait trouvé refuge. C'était les toilettes des femmes, et l'une d'entre le regardait. Il lui fallu une seconde pour reprendre sa contenance, puis il sourit aimablement et dit comme si cela expliquait tout:
"Excellente pièce vous trouvez pas ?"
Alexander avait d'habitude un charme et une répartie implacable, mais cela ne s'appliquait malheureusement pas quand il pénétrait par erreur dans les toilettes des filles. En fait, son assurance mal placée devait rendre les choses encore pires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akan Dragonfly



Messages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Athée
Relations: Personne.

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Jeu 31 Juil 2014 - 23:10


Le théâtre était vraiment quelque chose d’amusant. Il y avait bien une seule chose qu’Akan aimait chez les Humains, c’était que certains étaient des artistes et elle aimait le théâtre. Elle était comme une enfant quand elle voyait les acteurs prendre possession de leur personnage et qu’ils racontaient une histoire.  
Mais à la fin de la pièce, l’excitation retombait déjà pour Akan, il y avait des gens, trop de gens. Elle n’aimait pas les gens. Et là c’était pire, il y avait une foule de gens qui sortaient du théâtre. Alors elle fit la première chose qui lui passait par la tête, elle entra dans les premiers toilettes qu’elle vit, suivit par Abellana qui regardait tout les humains comme si ils étaient tous habillés en clown.
Elle resta sans bouger, appuyée contre les lavabos tandis qu’Abellana était assise à côté de ses pieds et dormait assise.  Elles sursautèrent toutes les deux quand quelqu’un entra dans les toilettes. Et Akan regarda le jeune homme qui venait d’entrer et elle eut un gros moment de doute. Il venait bien d’entrer dans les toilettes des femmes là ? Surtout que sa question embrouilla encore plus l’esprit déjà perturbé par une présence humaine de l’Esprit-Liée elle réfléchit une seconde et bégaya une réponse, elle n’avait qu’à répondre puis il ferait ce qu’il avait à faire puis il partirait, non ?

- O-oui, vrai-vraiment géniale...

Bien qu’elle ne comprenait toujours pas ce qu’il faisait dans les toilettes des femmes. Et ce fut Abellana, qui après avoir sauté dans les lavabos pour se mettre en hauteur et gagner un peu de prestance, qui craqua la première à la curiosité et dit tout en penchant la tête sur le côté :
- Pourquoi vous êtes dans les toilettes des dames ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Alone



Messages : 195
Date d'inscription : 04/10/2011

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Arc'hanteal
Relations: Frere ennemi de Fleur Rogue

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Ven 1 Aoû 2014 - 9:18


La jeune femme avait l'air fort perturbée par son apparition, et balbutia sa réponse. Alexander ne sut que ajouter, et il ne pouvait pas partir avant d'être sur que ses fantômes n'étaient pas partis. Il vit un chat minuscule sauter sur les lavabos, et demander avec aplomb qui dépassait de beaucoup sa taille ce qu'il faisait ici. Alexander hésita, tandis qu'Anastasia sautait dans ses bras - elle n'aimait pas marcher sur le sol des toilettes, pas assez propre à son gout. Cela lui offrit la distraction nécessaire pour trouver une excuse presque plausible.
"Je viens de voir mon ex sortir de la salle et je ne voulais surtout pas qu'elle me voit. Elle est un peu... hystérique, vous voyez ?"
Il caressa le pelage d'Anastasia pour tenter de cacher son gêne, qui était bien plus feint que réel - après tout, il avait vécu des situations bien pires que celles-là.
"Ca vous dérange si je reste encore un peu ? Je veux juste être sur que Gwen n'est plus là, vous ne pouvez pas imaginer la scène qu'elle me ferait si elle m'apercevait..."
Cela commençait à devenir vraiment ridicule, mais son histoire tenait debout et il préférait tout à retourner dans la salle et voir les parents qu'il avait privé de fille. La douleur dans son coeur, le remord lancinant qui ne l'avait jamais quitté, s'était de nouveau rouvert, et le visage d'Ellena morte flottait sous ses yeux. Anastasia le maurigéna mentalement, lui interdisant d'y repenser. Le passé est le passé, et elle avait depuis longtemps décidé qu'Alek avait assez payé pour c equi n'avait été qu'un accident - tragique certes, mais elle savait qu'il n'avait pas voulu la mort de sa petite amie volage. Son sermon fait, elle observa le petit chat sur les lavabos. Il était petit certes, mais il ne manquait pas de classe. Enfin, ça allait, elle pourrait le supporter.
Semblant se reprendre d'un rêve, Alek sursauta et ajouta:
"Désolé, j'ai oublié de me présenter, Alexander Jaywolf et Anastasia."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akan Dragonfly



Messages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Athée
Relations: Personne.

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Ven 1 Aoû 2014 - 14:09


Les deux écoutèrent l’excuse du jeune homme puis se regardèrent. Alors comme ça il fuyait son ex ? Pourtant, ce n’était pas logique, ne s’était-il pas dis que peut être cette fameuse ex irait aux peut être aux toilettes et que dans ce cas là sa cachette était des plus mauvaises ? Et puis hystérique ? Il avait l’air de dire que sa copine, pardon, son ex était vraiment hystérique genre vraiment beaucoup et que cela ne la dérangerait pas de faire une scène dans un lieu publique. Akan espérait vraiment que les deux ne se croiseraient pas ou alors si, mais après qu’elle soit partie parce qu’elle n’avait pas du tout envie d’entendre crier, les deux reportèrent leur attention sur le jeune homme.

- Non non allez y, aucun problème. Mais qu’allez vous faire si elle entre dans ces toilettes ? Vous n’avez pas choisis la cachette la plus sûre….

Abellana approuva d’un hochement de tête. Bien qu’elle trouvait vraiment cette situation ridicule. Oui vraiment. Cette femme devait vraiment avoir un grain pour aller emmerder son ex.  Le jeune homme se présenta, ainsi que son double.  Alexander Jaywolf et Anastasia.  Et bien puisqu’elles allaient devoir les supporter un petit moment, Abellana proposa de faire un effort. Surtout que le double du jeune homme était une autre chatte alors elle ça l’arrangeait bien.  Akan inspira doucement et se présenta à son tour, elle fit même l’effort de sourire.

- Je suis Akan Dragonfly.  Et elle c’est Abellana.

La petite chatte était occupée à aller jeter discrètement un coup d’œil de l’autre côté de la porte puis elle revînt vers son double et dit à voix haute tandis qu’Akan se rappuyait contre les lavabos :

- Rah y’a encore un peu de monde ! Pourquoi ces gens ne peuvent pas se dépêcher de rentrer chez eux ? !

La petite chatte reprit de la hauteur en remontant sur les lavabos et Akan se mit à la caresser, la jeune femme et Abellana s’ennuyaient à être coincées dans ces toilettes. Akan sourit à son double puis demanda au jeune-homme.

- Je ne suis pas à Sarabande depuis longtemps mais je ne me souviens pas vous avoir déjà aperçu ici. Vous venez d’une des autres villes ?

Dont elle avait momentanément oublié les noms.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Alone



Messages : 195
Date d'inscription : 04/10/2011

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Arc'hanteal
Relations: Frere ennemi de Fleur Rogue

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Ven 1 Aoû 2014 - 19:25



Ce moment de gêne intense ne semblait pas prêt de se finir, le chat leur prévint qu'il y avait encore beaucoup de monde dans la salle. La jeune fille se présenta, ainsi que son double, et s'enquit de où ils venaient. Elle semblait curieuse, et il n'aimait pas particulièrement ça. Les poursuites après lui avait du être abandonnées depuis longtemps, il n'était même pas sur que les policiers étaient encore en droit de l'arrêter pour son acte, mais il gardait sa méfiance et ses réflexes d'homme traqué. Il répondit pourtant honnêtement, n'aimant pas mentir quand il n'en avait pas absolument besoin. Cela lui rappelait trop son frère, qui avait une aversion similaire, mais pour la vérité.
"Je vis à Maailma, je suis en vacances ici. Et vous, vous venez d'où ?"
Il se sentait infiniment ridicule à faire connaissance dans des toilettes. Mais il préférait être ridicule que derrière les barreaux, alors il allait continuer cette comédie absurde jusqu'à ce que tout soit fini. Sa seule interrogation était pourquoi elle ne partait pas ? Toute femme normale se serait sentie menacée à son apparition malgré son charisme, et se serait sauvée au plus vite plutot que de lui faire la conversation. Sa suspicion se confirmait, elle avait bien l'air d'une policière... Mais pourquoi ne passait-elle pas les menottes ? Ou alors il la prenait pour son frère et pensait qu'il allait la mener au QG ou à son appartement - quelle idiote, son frère ne ramenait des filles qu'à des lieux qu'il louait uniquement pour ça, il avait assez d'argent pour cela. Il se sentait acculé, dans une posture qu'il détestait. S'il avait vu juste, il ne savait pas comment s'en sortir. Partir en courant dès que la salle était vide était une solution, mais si la femme n'était qu'une innocente demoiselle, c'était pour le coup qu'il attirerait l'attention sur lui. Décidant que le mieux à faire en attendant était d'en savoir plus, il lui posa quelques questions supplémentaires:
"Êtes-vous étudiante ici ? J'ai moi-même fait mes études au lycée Emeraude et à l'université d'architecture. Le proviseur de la fac est-il toujours aussi vieux ?"
Depuis plus de trois ans, le proviseur de l'université générale de Sarabande était une jeune et jolie femme - il le savait, elle avait été son amante pendant un moment, jusqu'au jour où elle avait manqué de respect à Anastasia, et que la jolie chatte avait fait de leur vie un enfer jusqu'à leur séparation. Il espérait sa tentative de la déstabiliser discrète, et y ajouta un sourire aimable pour parfaire le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akan Dragonfly



Messages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Athée
Relations: Personne.

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Ven 1 Aoû 2014 - 23:10

HRP : Tu veux qu'Alex découvre qu'Akan est une Esprit-Liée ou pas? x3

Akan réfléchit au sujet de Maailma, c’était bien la ville avec l’armée non ? La jeune fille prit peur et eut un mouvement de recule, et si elle était tombée sur un militaire ? Et s’il découvrait qu’elle était une Esprit-Liée ? Elle devînt encore plus méfiante et essaya de calmer le tremblement dans sa voix.

- Je… je viens du pays au-delà du désert…à... à l'Ouest.

Elle ne voulait pas et ne pouvait pas en dire plus, elle ne pouvait pas lui dire qu’elle avait quitté son pays plus pour fuir les discriminations que pour voyager. Et elle ne voulait que pas que le gouvernement de ce pays apprenne sa véritable nature, bien qu’elle aimait voyager, elle souhaitait vraiment pouvoir s’installer quelque part, elle ne voulait pas fuir un autre pays.
Le lycée Émeraude ? Eh bien maintenant elle pouvait dire qu’elle connaissait au moins un nom de lycée mais l’idée qu’il la prenne pour une étudiante la replongea dans ses cauchemars, en enfer. Elle se mit à trembler légèrement et se rapprocha de la fenêtre. (Dans ma tête les fenêtres des toilettes ne donnent pas vu genre sur les gens qui sortent du théâtre mais genre sur les ruelles à côté xD). Le collège et le lycée…. Avaient été ses pires années. Que ce soit parce les gens s’étaient moqués d’elle et de sa nature misanthrope pour cacher sa nature d’Esprit-liée, ou des insultes et de l’enfer qu’elle avait vécu quand ils avaient découverts qu’elle n’était pas vraiment humaine.

- Nan nan je-je ne fais pas d’étude je…. Non, je ne peux pas répondre… Et elle rajouta comme pour elle-même : Plus jamais je ne ferais des études… plus jamais… sur un ton assez stressé.

Abellana sauta dans les bras de son double pour la rassurer et lui dit que personne ne la forcerait jamais à retourner dans un endroit qui l’avait traumatisée.  Akan chercha vite un autre sujet de conversation, elle voulait parler d’autre chose que d’études alors elle demanda en essayant toujours de cacher le tremblement dans sa voix :

- Vous avez un métier ?

Si c’était un militaire ou un policier ou un membre du gouvernement alors elle partirait tout de suite, elle préférait traverser une foule entière plutôt que d’avoir à faire à un toutou du gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Sam 2 Aoû 2014 - 13:05


Alexander eut brusquement l'impression que sa question la déstabilisait beaucoup trop. Sa voix tremblait légèrement quand elle dit:
- Je… je viens du pays au-delà du désert…à... à l'Ouest.
Pourquoi tant d'hésitation ? Même s'il avait été son frère, il n'aurait pas étrangler sur place une policière, dans les toilettes du théâtre le plus réputé de Sarabande. Et puis si elle était là pour l'arrêter ou lui soutirer des informations, elle aurait préparé un peu plus son role, non ?
- Nan nan je-je ne fais pas d’étude je…. Non, je ne peux pas répondre… Et elle rajouta comme pour elle-même : Plus jamais je ne ferais des études… plus jamais… sur un ton assez stressé.
D'accord, alors soit il était tombée sur une stagiaire de la police, soit cette fille n'était qu'une innocente gamine très peureuse. Il ne comprenait pas l'ampleur de sa réaction, qu'y avait-il de si effrayant d'en l'idée de faire ses études ? Elle devait y associer de bien mauvais souvenirs, car il vit sa moitié venir la consoler dans ses bras.
- Vous avez un métier ?
Le prenait-elle pour un violeur ? Il n'avait pas l'air si effrayant pourtant... Ou un policier ? C'était déjà plus probable, mais que pouvait-elle avoir à cacher. Elle n'avait pas de papiers d'immigration ? Ou alors elle avait peur de ce pour quoi elel avait fui de son pays ? Il se perdait dans des hypothèses idiotes, il avait qu'à demander, fut la réponse d'Anastasia, que la situation n'amusait pas trop.
"Oui, je suis architecte à Maailma. Pour les civils, je n'aime pas trop les gouts esthétiques des militaires, ajouta-t-il avec une grimace dégoutée dans l'espoir de détendre l'atmosphère."
Cela ne suffisait surement pas. Il continua alors de sa voix la plus rassurante et douce.
"Écoutez, je suis désolé si je vous ai vexée ou inquiétée, ce n'était nullement mon intention. Je cherche simplement un asile provisoire, et je devrais bientôt pouvoir sortir. Je m'excuse vraiment du gêne que je vous ai peut-être causé, et qui était, je le répète, nullement recherché. Si j'étais sur de ne pas vous offenser encore plus en vous le proposant, je vous offrirait un café dès que la voix sera libre, mais..."
Il se demandait s'il n'avait pas l'air d'un pédophile affamé, mais il avait envie d'en savoir plus sur la jeune fille, tout d'abord pour être certain qu'elle était sans danger - il aimerait ne pas avoir à fuir Sarabande le premier jour de ses vacances - et ensuite parce qu'il devait admettre qu'elle l'intéressait. Pas en tant que femme bien sur ! Elle avait 10 ans de moins que lui, et malgré l'impression qu'il devait donner, ce n'était pas du tout ce qui l’intéressait . Non, elle lui faisait plutôt l'impression d'une gamine perdue qui avait besoin de quelqu'un pour lui retrouver son ours en peluche.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akan Dragonfly



Messages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Athée
Relations: Personne.

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Sam 2 Aoû 2014 - 15:26


Abellana ronronnait doucement dans les bras de son double et lui parlait mentalement en lui disant de se calmer. Après tout son stress  pouvait justement la trahir et que sa peur évidente de quelque chose attirait plus l’attention sur elle qu’autre chose.  Alors Akan écouta ce que disait Alexander et approuva mentalement ses dires, ça c’était bien vrai, les goûts esthétiques des militaires étaient des plus étranges.
Elle l’écouta s’excuser, surprise par le ton de sa voix.  C’était rare qu’on leur parle de manière aussi douce et elle se dit qu’elle devait vraiment lui avoir fait pitié ou qu’il n’était qu’un dragueur pour lui parler ainsi. Elle pencha plutôt pour la première option parce que venir draguer dans les toilettes des filles… on avait vu mieux comme technique de séduction.  Elle culpabilisait un peu  de le faire s’excuser ainsi, surtout que c’était de sa faute à elle, elle était une peureuse. Mais elle était déjà un peu rassurée, ce n’était pas un policier ni un militaire.

- Non… ne vous excusez pas ce…. Ce n’est pas votre faute.  

Abellana redescendit des bras de son double et cette dernière se gratta la tête en réfléchissant puis se tourna vers Alexander.

- C’est hum…. Moi, qui suis désolée. Et puis aller boire un café ne va pas me tuer, ce serait avec plaisir.

Elle se força à sourire. Abellana était contente elle parce qu'elle allait pouvoir essayer de devenir amie avec Anastasia. Cat Power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Alone



Messages : 195
Date d'inscription : 04/10/2011

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Arc'hanteal
Relations: Frere ennemi de Fleur Rogue

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Sam 2 Aoû 2014 - 15:59


Il vit la jeune fille se calmait quelque peu. Heureusement, il allait finir par se sentir coupable, bien qu'il n'ait pas fait grand chose. Elle le rassura et après un instant de réflexion, accepta sa proposition.
"Très bien ! Vérifions si la voix est libre..."
Il mima un air d'espion en vadrouille - il se prenait au jeu, alors qu'après tout, sa cachette n'avait rien d'une blague. Mais ainsi il dédramatisait la situation à ses propres yeux, et la jeune fille lui donnait envie de jouer aux cowboys et aux indiens comme un grand frère. Cette pensée le doucha quelque peu, mais Anastasia ne le laissa pas y penser. Elle sauta à terre et se glissa dans la porte, tandis qu'Alek jetait un coup d’œil à travers la porte entrouverte. Il n'y avait presque personne, et aucune trace des Tamthiens. S'il attendait plus longtemps, ce serait pour le coup qu'il aurait l'air déplacé, déjà qu'il ne savait pas comment il pourrait sortir des toilettes des filles sans avoir l'air suspect... De plus, il avait repéré le directeur du théâtre qui discutait avec quelques critiques. Cet homme le connaissait, pour avoir employé son cabinet pour rénover le théâtre, et c'était un homme très strict et antipathique, qui allait surement ressortir l'histoire dès qu'il le pouvait. Or, s'il y avait quelque chose qu'Alek détestait, c’était être au centre de l'attention, surtout à présent que sa paranoïa le reprenait. Une idée lui vint.
"Je peux abuser un peu plus de votre gentillesse ? Il n'y a presque plus personne dans le coin, à part le directeur du théâtre, qui est un des amis de mon patron. Et hum.. Je ne sais pas trop comment il va réagir en me voyant sorti d'ici.... Je sais c'est un peu idiot... mais accepteriez vous de jouer la malade ? Comme cela il croira que vous êtes une cousine ou une amie, et que je ne suis rentrée ici que pour nous aider. Il est un peu... psychorigide, vous voyez ? Et c'est un bon endroit pour entrainer nos talents d'acteur, non ?"
Il lui tendit la main, pour l'inviter à ce jeu bizarre mais que, ma foi, il trouvait très amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akan Dragonfly



Messages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Athée
Relations: Personne.

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Sam 2 Aoû 2014 - 17:56


Oui, ils n’allaient pas rester éternellement aux toilettes !  Et elle fut légèrement amusée de le voir vérifier la voie mais Akan espérait pour lui que le théâtre était complètement vide parce que sinon ça allait être dur pour lui d’expliquer pourquoi il sortait des toilettes pour filles.  Akan ne put s’empêcher de lâcher un Enfin ! Qu’est-ce qu’ils sont long ces gens !   en entendant que la voie était libre.
Elle écouta la requête d’Alexander  puis sourit, vraiment amusée par l’idée et bien qu’elle ne connaissait encore personne ici, elle ne voulait pas que quelqu’un d’influent comme le directeur du théâtre n’imagine des trucs bizarre en la voyant ressortir avec ou après un homme des toilettes des filles comme si de rien n’était.  Alors elle répondit sur un ton plus calme qu’avant en souriant :

- D’accord, ça pourrait être amusant !  

De plus elle considérait que mentir et jouer la comédie étaient deux choses complètement différentes et si elle était incapable de mentir, elle savait très bien jouer la comédie alors elle inspira puis expira et prit doucement la main d’Alexander et elle tâcha d’avoir l’air  le plus fatiguée et nauséeuse possible.  Abellana passa devant en disant un Allons-y !, elle aussi amusée par l’idée du jeune homme, avant de sortir en traînant des pattes pour avoir l'air aussi fatiguée que son double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Alone



Messages : 195
Date d'inscription : 04/10/2011

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Arc'hanteal
Relations: Frere ennemi de Fleur Rogue

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Sam 2 Aoû 2014 - 20:25



Alexander sourit en voyant la jeune femme se détendre et s'exclamer que c'était une bonne idée. Il avait vu juste, Akan appréciait jouer, et elle était assez bonne comédienne pour que le jeu tienne la route. Il prit un air soucieux en traversant la salle doucement, plein de précautions pour la pauvre malade. Même Anastasia s'y mis, proposant son flanc à l'autre chat pour qu'il s'y appuie pour marcher.
"Allez, ça va aller, je vais te ramener chez ta mère tout de suite. Stella te fera un bon thé chaud comme ta grand-mère nous le faisait quand on était malades, et tout ira mieux demain, ne t'inquiètes pas."
Il faisait très bien l'oncle compatissant ! Bon, ce rôle le vieillissait quelques peu, mais avoir une cousine inventée était moins encombrant qu'une sœur. Il salua de loin le directeur du théâtre, lui signifiant d'un geste qu'il n'avait pas le temps de parler. Ils sortirent du théâtre ainsi, et dès qu'ils eurent tourné dans le parking, ils s'arrêtèrent.
"Merci beaucoup, vous êtes très bonne actrice, cousine !"
Beaucoup plus détendu à présent, une lueur d'amusement brillait dans ses prunelles azures.
"Venez, il ne doit pas y avoir de café ouverts à cette heure je connais un bon bar dans le coin, si vous êtes aussi bonne spectatrice qu'actrice, vous ne pouvez manquer d'apprécier."
Il l'emmena dans un bar artistique, où les murs étaient recouverts de tableau et où une estrade présentait des amateurs de slams en pleine création. Alek se commanda un Long Island et tandis que leurs verres arrivaient, l'homme décida d'être presque franc avec elle. Après tout, elle avait l'air honnête et sympathique, et si elle était finalement de la police, cela ne ferait que le disculper.
"Je vais être honnête avec vous Akan. Ce n'était pas d'une ex que je m'enfuyais tout à l'heure. C'était d'un ennemi de mon frère. Vous allez certainement pas me croire, mais j'ai un frère jumeau qui est très doué pour se faire des ennemis, et peu de personnes savent qu'il a un frère - moi. Je ne tiens pas trop à me faire passer à tabac par un de ses dealers non payés, ou être embarqué par la police pour l'une de ses escroqueries. Désolé de vous avoir menti, j'avais peur de vous faire peur. Enfin, encore plus peur."
Il lui fit un sourire contrit et bu une gorgée du cocktail. Il était assez fort mais très rafraichissant, et Alek avait besoin de ça pour se remettre de ses émotions.

HRP: le Long Island, ca arrache ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akan Dragonfly



Messages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Athée
Relations: Personne.

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Dim 3 Aoû 2014 - 13:13

HRP : Un jour je goûterai alors ! x’3

Ah ça, jouer la comédie elle savait faire et puis il avait raison, ils étaient au théâtre, le meilleur endroit pour jouer quelque chose. Et elle souriait intérieurement de ce que disait Alexander pour rendre la scène plus crédible et elle se contentait d’hocher doucement de la tête, ayant peur que sa voix ne trahisse son amusement. Abellana s’appuyait doucement sur Anastasia et miaula discrètement pour la remercier. Et enfin, quand ils furent hors du théâtre, sur le parking, Akan reprit son air normal et était tout sourire, elle rit puis répondit à Alexander :

- Mais de rien, je dois avouer que vous n’étiez pas mal non plus, cousin !  

Elle se prenait vraiment au jeu, et dit un joyeux Bien allons-y !   avant de suivre Alexander jusque dans un bar et bien qu’il y est des gens dans les bars et que ça aurait pu la déranger, elle était intriguée, ce n’était pas un bar normal mais un bar artistique, ce concept lui plaisait beaucoup et elle ravie qu’on lui fasse découvrir cet endroit.  Akan commanda un Soho litchi, parce qu’elle raffolait de cette boisson.
Elle l’écouta avouer qu’il lui avait mentit sans rien dire, juste en buvant une gorgée. Elle était certes déçue qu’il lui ait mentit mais d’un autre côté, elle ne pouvait que comprendre la situation, elle savait ce que c’était, avoir peur de faire peur et avoir peur d’avoir peur, surtout.  Elle ne dit rien pendant un long moment, réfléchissant à quoi répondre, et elle en venait à une conclusion. Il avait été honnête alors, peut-être fallait-il qu’elle le soit aussi. Elle re but une gorgée puis posa son verre devant elle et lui sourit.

- C’est bon, je comprends.   Et pour tout vous dire…. Je veux être honnête avec vous comme vous venez de l’être avec moi. Elle jeta un coup d’œil à Abe’ qui hocha de la tête et lui dit mentalement que c’était comme Akan voulait et qu’elle n’était pas contre essayer de se faire des amis.   Si j’ai quitté mon pays, c’est à cause d’une seule raison, et ce n’est pas parce que j’adore les voyages. Je suis une Esprit-Liée, Alexander, et à vrai dire je fuis le plus possible les foules pour éviter toutes bêtises, toute bousculade ou dispute puis pourrait révéler ma vrai nature. Si j’ai fuis mon pays c’est parce que j’ai vécu l’enfer à partir du moment où le gouvernement a découvert ma vraie nature. Je peux vous faire confiance ? Pour ne le répéter à personne ?
HRP : Au milieu du RP je suis allée voir de quoi est composé un Long Island…. Et effectivement je comprends pourquoi ça doit arracher X’D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Alone



Messages : 195
Date d'inscription : 04/10/2011

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Arc'hanteal
Relations: Frere ennemi de Fleur Rogue

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Lun 11 Aoû 2014 - 17:04


Alexander s'était attendu à de nombreuses réaction après sa semi-confidence, mais certainement pas à la réponse d'Akan. Celle-ci lui avoua carrément qu'elle était une Esprit-Lié. Le jeune homme en resta bouche bée, pas tant de la révélation que de la légèreté avec laquelle elle traitait sa nature. N'avait-elle pas conscience qu'il pourrait la trainer sur le champ dans un commissariat ? L'Etat, bien qu'il était embarassé pour savoir qu'en faire, n'aimait pas ces créatures. D'un autre coté, il n'était pas sur que quelqu'un de raisonnable tenta d'agresser un Esprit-Lié, même si sa moitié n'était qu'un petit chat mignon. Lui-même n'avait aucune envie d'essayer. Il prit une longue gorgé de Long Island. Il ne savait plus trop quoi répondre. Ces êtres n'étaient-ils pas extrêment rares, s'avoisinant de la légende ? Comment avait-il fait son compte pour offrir un verre à l'un d'entre eux ? T'as toujours une de ces veines Alek... Anastasia avait raison, il n'était pas doué pour faire des rencontres très fréquentable. Mais après tout, l'était-il lui même ? Un tueur, même involontaire, qui venait de mentir et d'utiliser une jeune innocente - malgré sa révélation, il avait du mal à voir la frêle jeune femme lever une griffe sur quelqu'un - pour échapper aux parents de sa victime ? Il ne pouvait pas vraiment s'offusquer de la nature d'Akan. Il reprit une longue gorgée de son cocktail. Il avait été élevé dans la religion, et s'il n'était pas extrêmement pieux, il avait la foi et acceptait dans les grandes lignes la morale d'Arc'Ahenteal. Et celle-ci dépeignait les Esprit-Liés comme des démons qu'il fallait, en gros, abattre à vue. Mais bon, lui aussi était coupable, et il avait toujours trouvé cette partie du culte un peu excessive. Il consulta Anastasia du regard. Elle lui renvoya un regard bleu perçant lui prouvant qu'elle n'avait aucune peur. Elle pensait que leur rencontre surprenante serait plus source de richesse que d'ennuis. Et aussi, elle s'ennuyait quelque peu en ce moment, et pensait que ce serait une bonne distraction de faire connaissance avec ces deux êtres étranges. Alexandre n'attendit pas plus longtemps, sa décision était prise. Il ne laisserait pas l'Esprit-Lié garder sa petite soeur s'il en avait une, mais était volontiers d'accord pour garder son secret et discuter avec elle. Il baissa la voix pour lui assurer:
"Vous pouvez me faire confiance, je garde toujours les secrets. Veuillez excuser ma surprise, mais ici les Esprits-Lié sont fort rares et discrets."
Il ne pu s'empêcher d'ajouter:
"Et très mal vus. Je ne veux pas me permettre de vous donner des leçons, mais vous devriez garder bien plus secrète votre nature. Les Esprit-Lié ne sont pas le bienvenue à Atimska d'après le gouvernement et les prêtres. Je me doute que vous pourriez vous défendre, mais si des personnes mal intentionnées venaient à découvrir ce que vous êtes, vous pourriez être pourchassée, et ils ne vous offrirons pas le choix de l'exil."
Il trouvait ses paroles dures, elle avait l'air d'être à peine sortie du lycée et il lui confirmait qu'elle n'aurait de repos nul part dans son pays d'exil. Mais il se sentait obligé de la prévenir avant qu'elle ne se trouve happée par l'un des cotés des forces du pays - religion, gouvernement ou mafia, aucun sort n'était agréable. Mu par un élan qui le surpris lui-même, il continua:
"Mais si vous avez besoin d'aide, vous pouvez compter sur moi. Je sais ce que c'est que de ne pas pouvoir avoir confiance en personne sans que ce soit de notre faute."
Ce n'était pas faux, il était recherché mollement pour son crime, mais son simple visage lui aurait valu énormément d'ennuis, avec son crétin de jumeau qui n'avait jamais caché ses traits. Probablement pour l'emmerder, tiens. Il pensait trop à Genvia en ce moment, ce n'était pas bon... Il chassa ses pensées et affirma avec vigueur:
"On ne devrait jamais être rejeté pour son sang."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akan Dragonfly



Messages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Athée
Relations: Personne.

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Lun 1 Sep 2014 - 19:02

Oh révéler un secret à une personne n’était pas si dangereux que cela, c’était une parole contre une autre si cela venait à s’ébruiter et elle venait peut être de ruiner le peu de confiance qu’il avait envers elle mais il fallait bien essayer ? Et puis si elle pouvait trouver quelqu’un à qui se confier, ce serait plutôt bien, c’était très dur d’avoir des amis normaux qui ne connaissent pas votre vraie nature et à qui vous ne pouvez pas vous confier. Rares et discrets ? Toujours dans la discrétion ? Elle était condamnée à se cacher à vie ? Elle frissonna de peur en entendant qu’on ne la laisserait même pas s’exiler. Qu’allaient-ils donc faire d’elle si elle se faisait attraper ? La tuer ? Akan regarda Abellana qui s’était assise et agitait sa queue vivement, la petite chatte était autant stressée par cette idée que son double et pourtant elle s’y attendait et n’était pas surprise. Akan sourit à Alexander et dit calmement, sans laisser transparaitre la moindre peur qui l’avait saisit un instant plus tôt.

- Je vous remercie. Mais ne vous en faites pas nous savons êtres discrètes. Nous n’avons pas envie de vous causer d’ennuis et de nous imposer, et si nous venions à avoir des ennuis, je ne pense pas que nous aurions besoin de venir vous déranger, nous n’avons jamais eu besoin d’aide avant, j’espère que cela va continuer ainsi.

Akan but une gorgée de sa boisson et reposa son verre devant elle tandis qu’Abellana vînt sur ses genoux pour se faire câliner et la jeune fille commença à passer ses doigts dans la fourrure de son double tout en la regardant ronronner et elle s’adressa au jeune homme.

- Mais si un jour vous veniez à avoir des ennuis, bon je n’ai pas de téléphone donc ce serait un peu dur de me joindre pour que je vienne vous aider, mais vous pourrez venir vous cacher chez moi, j’habite dans une de ces maisons délabrées dans les veilles ruelles mais j’entreprends de rénover l’intérieur. Pas l’extérieur, ça attirerait l’attention. Je sais ce que c’est de fuir, et encore plus d’avoir du mal à trouver un endroit où se cacher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Mar 23 Sep 2014 - 19:21

Spoiler:
 
/

Devant l'inquiétude de la jeune fille, Alek regretta quelque peu sa franchise. Elle était trop jeune pour avoir un tel fardeau, pour être obligée de cacher sa nature à tous, et se méfier sans cesse. Enfin, il valait mieux qu'elle l'apprenne brutalement de ses conseils que face à a des mafieux ou du gouvernement, qui ne la meurtriraient pas que de paroles...
Je vous remercie. Mais ne vous en faites pas nous savons êtres discrètes. Nous n’avons pas envie de vous causer d’ennuis et de nous imposer, et si nous venions à avoir des ennuis, je ne pense pas que nous aurions besoin de venir vous déranger, nous n’avons jamais eu besoin d’aide avant, j’espère que cela va continuer ainsi.
Il ne savait pas si une telle assurance le rassurait ou l'inquiétait encore plus... Bah, si elle avait survécu jusqu'ici c'était bien qu'elle n'était pas aussi candide qu'elle en avait l'air. Il avait fait ce qu'il avait pu pour l'aider de toute façon... Anastasia se glissa sur ses genoux, indiquant d'un regard direct qu'elle comptait bien qu'il lui montre un peu plus d'attention. Il caressa son poil soyeux avec un sourire amusé, ce félin était bien trop autoritaire...
Mais si un jour vous veniez à avoir des ennuis, bon je n’ai pas de téléphone donc ce serait un peu dur de me joindre pour que je vienne vous aider, mais vous pourrez venir vous cacher chez moi, j’habite dans une de ces maisons délabrées dans les veilles ruelles mais j’entreprends de rénover l’intérieur. Pas l’extérieur, ça attirerait l’attention. Je sais ce que c’est de fuir, et encore plus d’avoir du mal à trouver un endroit où se cacher.
Il fut très touché par sa proposition, et se sentit brusquement illégitime. Elle lui avait raconté avec franchise son histoire, tandis que lui n'avait répondu que par des à peu près et une vérité bafouée. Pire, elle n'était pour rien dans ce qui l'a rendait criminelle aux yeux des Atims, tandis que lui était recherché pour un crime réel et injustifiable. Au fil des années il avait appris à ne plus se torturer avec son passé, mais il gardait le poids de sa faute sur son cœur, et la honte du sang sur ses mains. Cela avait été un accident oui, mais pas tout à fait. Il aurait pu l'éviter, et il ne pouvait rejeter la faute entièrement sur son frère. Se sentant brusquement sali et dégradé, il eut l'impression de corrompre l'innocente Esprit-Liée par sa simple présence.
« Merci beaucoup, je suis très touché. »
Il devait fuir.
« Je suis désolée, mon train est très tôt demain, je dois y aller. »
Et après avoir sorti de quoi payer la note et un large pourboire, il partit avec un salut respectueux mais hâtif. Il ne réussi à respirer qu'une fois dans l'air froid de la nuit. Le poids sur sa poitrine ne partirai pas.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre théatrale [PV Akan]   Aujourd'hui à 0:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre théatrale [PV Akan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» armure du donjon akan.
» Reset templar Akan
» Akan Facile
» Question après le level 100.
» La lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Sarabande :: • Le Théatre et l'Opéra •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit