AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une promotion inatendue [PV Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Ven 1 Aoû 2014 - 21:39


Elisabeth avait retourné la question dans toutes les sens, fait entrer tous les paramètres, pris en compte toutes les possibilités qu'elle pouvait imaginer, même les plus absurdes. Tout cela était écrit - dans son langage codé de Sanlejos, un réflexe qu'elle avait pour toutes ses notes - sur le tableau de son bureau du Palais. Celui-ci était d'ailleurs si couvert de bleu qu'on n'en voyait plus le fond blanc. Il fallait qu'elle ait confiance en lui, qu'il soit expérimenté, qu'il puisse compenser ses nombreux défauts, qu'il soit voué à Ioannis et s'y connaisse assez pour pouvoir lui souffler tout ce qu'elle ignorait, qu'il ait le sens de la diplomatie, qu'il soit apprécié des médias, qu'il s'entende bien, qu'il ait l'expérience du terrain, qu'il s'y connaisse en politique, et qu'il ne se laisse pas marcher sur les pieds tout en respectant un minimum son autorité, qu'il soit indépendant pour qu'elle ait la paix... Et quand elle regardait dans son carnet d'adresse, elle voyait bien qu'elle ne connaissait pas assez de personnes pour en trouver une qui réunissa plus de 3 critères. Elle n'allait pas choisir un inconnu tout de même ? Alizée lui avait donné la liste des personnes assez haute dans l'administration pour convenir au poste. Elle avait là un grand nombre d'ambassadeur, quelques généraux de l'armée, et même quelques rares policiers - la Représentante avait réellement essayé de lui offrir des noms qui lui plairaient. Mais elle connaissait les policiers de la liste, il étaient tous trop vieux pour qu'elle puisse espérer d'eux le travail qu'elle attendait. Elle relit la liste une énième fois, mais n'y trouva décidément rien qui ne lui plu. Elle savait qu'elle aurait du suivre sa simple rationalité et les traditions, et que des dizaines de personnes correspondaient parfaitement au job, mais... non, elle ne pouvait pas s'accrocher de tels boulets à son pied. Elle poussa un long soupir et prit sa tête entre ses mains. C'était l'un des premiers devoirs de Représentante qu'elle aurait à faire, et elle en était déjà incapable. Elle avait envie de retourner à l'appart de Vladmir - qu'ils allaient devoir quitter, son mari ne pouvait vivre dans la banlieue mafieuse. Ils devaient vivre ensemble, réellement. Un tel manque de respect de son espace vital l'hérissait, mais elle n'avait pas trop le choix, et cela n'était pas son problème principal. Elle joua avec sa bague de fiançailles - un simple anneau d'or - en pensant à Vladimir. Que tout serait plus simple s'il s'étaient enfuis ensemble dès l'annonce de sa nomination - quand elle pensait à ces chèvres si mignonnes... Pour se distraire de toutes ses pensées qui allaient lui donner la migraine, elle prit le journal qui trainait là, apporté par sa secrétaire - la femme, dont elle n'avait jamais réussi à retenir le nom, avait eut l'air si contente de changer d'employeur qu'elle lui avait apporté trois café et le journal dans la matinée. Il fallait avouer qu'elle ne lui avait jamais demandé grand chose, et que l'essentiel de son travail consistait à recevoir des appels pour dire qu'elle n'était pas là, et prendre des messages que la lieutenante ne lisait pas. Tiens, son lieutenant devait aussi être sympathique avec la secrétaire, elle méritait bien ça. La première page annonçait un coup de filet important chez les dealers de narcotiques. Elle lit avec attention l'article, qui finissait pas l'éloge du responsable du coup, un certain Taylor Knight, qui avait été nommé capitaine suite à cette affaire. Elle se laissa retomber contre le dossier de son fauteuil. Taylor... Elle le connaissait plutôt bien, il avait travaillé pendant longtemps ensemble, en particulier avant sa promotion de lieutenante, et ils avaient effectué quelques missions d'importances ensemble avant que Vladimir devienne son coéquipier. C'était un homme solide, et qui avait de bonnes intuitions d'après ses souvenirs. Mais il avait aussi un énorme défaut. Sa petite sœur. Mia courrait toujours, tuant des innocents de ses mains d'enfant. Elle ne pouvait même pas mettre cela sur le compte de sa nature, elle l'avait vu tuer de sang-froid en pleine rue. Cet enfant était une énigme. Elle aurait voulu pouvoir comprendre, mais elle ne pouvait pas imaginer une telle violence à son age. Elle aurait pu demander à Vladimir mais étrangement, ce n'était pas un sujet qu'il adorait aborder. Elle en revint à Taylor. Etait-il loyal ? Il avait laisser s'échapper Mia, il avait couvert ses crimes. Mais n'était-ce pas normal ? N'était-ce pas au contraire une preuve de loyauté ? Elle le connaissait assez pour savoir que sa famille était la seule chose qu'il faisait passer avant son travail. Mais si Mia lui demandait de trahir le gouvernement ? Elle observa le tableau. Après tout, il remplissait pas mal de critères... Sympathique, en une des journaux, jeune, expérimenté sur le terrain, d'une compagnie tout à fait acceptable... Si elle se souvenait bien, il était adepte de Ioannis et assez croyant pour compenser sa foi vacillante. Il travaillait très bien ensemble, elle se souvenait de coups très réussi avec lui. Quant à la politique, elle devait être honnête, elle ne supporterait jamais un diplomate ou un homme qui était né et avec grandi avec pour idée de prendre sa place. Elle vérifia quelques infos, se leva, passa un coup de brosse sur le tableau, et partit sans perdre plus de temps, s'efforçant tout de même à donner quelques consignes vagues à sa secrétaire. Il ne lui fallu que quelques minutes pour arriver à l'appartement dont elle avait vérifié l'adresse dans les dossiers de la police. Non loin des halles du commerce, il était confortable sans être luxueux, et elle se rappelait qu'il était décoré avec assez de gout - c'était ici qu'ils avaient organisé son pot de départ quand elle avait quitté les rangs de la police ordinaire pour prendre son bureau au Palais. Elle sonna à la porte, espérant qu'en ce samedi matin, le policier serait là pour lui ouvrir. Elle ne savait pas trop comment lui annoncer sa promotion, mais voulait d'abord s'assurer de sa loyauté. Et puis, cela lui ferait du bien de revoir un ami, elle qui ne voyait plus jamais personne - quoique son manque de vie sociale ait toujours été une constante tout du long de sa vie. La porte s'ouvrit et elle prépara son plus beau sourire. Finalement, elle ne savait pas si elle était contente de le revoir ou d'avoir trouvé une réponse acceptable à son dilemme, mais peut importait, sa joie était sincère.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Knight
♥ Fondatrice ♥


Messages : 2259
Date d'inscription : 06/05/2011

Votre perso :
Age des personnages: 22 ans
Dieu: Volonté
Relations: Mia Knight >> Soeur :3 • Elisabeth >> Amie

MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Sam 2 Aoû 2014 - 10:20

Taylor demeurait perdu dans ses pensées. Son bureau était couvert de tant de dossier et de feuilles éparpillées qu'il ne savait plus où poser son regard. Pourtant, aucun n’était satisfaisant. Il ne trouvait nulle trace concrète de Mia ou de Fleur Rouge, et son incapacité à agir le rendait plus nerveux que jamais. Trop de temps passait et il ne savait comment il retrouverait sa sœur, et même, s’il la retrouverait un jour. La savoir entre les mains de son ennemi n’aurait pu être pire pour Taylor. Sans cesse, il imaginait ce qu’elle pouvait être en train de faire ou dans quelle condition elle vivait ; et comme il était question d’imagination, bien sûr, il ne voyait que le pire.
Il dormait mal, et l’idée entêtante d’être impuissance face à la mafia ne le quittait plus. Pourtant, le travail acharné qu’il avait fourni pour cette raison avait à plusieurs reprises porté ses fruits, et il se retrouvait désormais assez gradé au sein de la police de Tamthia. Cela ne l’avait néanmoins en rien rapproché de Fleur Rouge.
La colère grimpait en lui et il était proche d’envoyer tous ses dossiers voler, lorsqu’on sonna à la porte.
Il n’avait pas la moindre idée de qui cela pouvait être, mais à vrai dire il était à cet instant trop concentré sur la logique de ses dossier et plongé dans l’inquiétude qu’il n’arrive quelque chose à Mia, pour se préoccuper de son apparence peu soignée.  
Il ouvrit la porte sans se poser davantage de question et découvrit avec surprise que la personne qui avait sonnée n’était autre qu’Elisabeth Sanlejos.
Il se sentit immédiatement honteux de se tenir devant sa lieutenant, et bientôt Représentante, de façon aussi peu présentable et le malaise s’insinua en lui. Cependant, le sourire d'Elisabeth avait une note amicale et il décida d’adapter son comportement ainsi. Après tout, leur relation n'était pas seulement professionnel, ils avaient déjà eu l'occasion à plusieurs reprise de sympathiser ensemble. Cependant les souvenirs que ramenaient sa présence ne lui rappelaient que trop bien son dernier échec à retrouver sa sœur.

- Elisabeth ! S'écria-t-il avec un sourire. ça faisait longtemps ! Désolé, je ne m'attendais pas avoir de la visite, et l'appartement est aussi désordonné que ... mon apparence, là tout de suite. Mais entre, si tu n'as pas trop peur du bazar ...


Une fois cette dernière entrée dans son capharnaüm, il lui proposa à boire dans l'endroit le plus rangé - ou du moins le moins désordonné -, c'est à dire dans la salle à manger. Il n'avait aucune idée de ce qu'il devait attendre et sa visite, et puisqu'il n'avait aucune envie de tourner autour du pot avec quelques politesse, il lui demanda, toujours de façon amicale, quoi qu'il soit nerveux :

- Alors, qu'est-ce qui t'amène ?

_________________


Merci à Marie pour cette signa ... Très spéciale et TRES ressemblante (A):
 

Merciii Lauuuuuuure Very Happy:78ce:
 

Merci Fresh ! ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--Inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Sam 2 Aoû 2014 - 12:17


L'homme qui se tenait dans l'encadrure de la porte avait tout sauf l'air soigné. Un t-shirt où elle était presque sur d'avoir vu une tache, la barbe mal rasée et les cheveux en bataille. Elle devait même être chanceuse de ne pas l'avoir trouvé en caleçon... Cela lui rappelait quand elle était sur une enquête difficile, et qu'elle pouvait passer des jours enfermée chez elle à s'arracher les cheveux pour trouver la piste qui la mènerait aux criminels. La plupart du temps, elle en oubliait même de manger, sans parler de dormir, et ses cheveux était si emmêlés qu'on aurait dit un soleil accroché à un corps de mort-vivant. Elle n'avait pas besoin de poser la question: Taylor n'avait pas retrouvé Mia, et cela le rongeait. Elle aurait aimé pouvoir l'aider, elle comprenait parfaitement son attachement à sa famille, mais elle doutait que la jeune fille se laisser trouver par la future Représentante d'Ioannis. Si quelqu'un pouvait retrouver la petite fille, c'était bien son frère, la seule personne qu'elle laisserait s'approcher d'elle. Par contre, elle s'occuperait bien volontiers de mettre la main sur Fleur Rouge... Le mafieux la rendait folle, la narguait en permanence, elle avait même trouvé une carte avec son nom sur un assassinat, lui offrant le corps comme cadeau de promotion. Elle devait le tuer au plus vite, ce qui ne serait pas une pensée déplaisante s'il n'était pas aussi introuvable. Mais ce n'était pas son problème actuel.
- Elisabeth ! S'écria-t-il avec un sourire. ça faisait longtemps ! Désolé, je ne m'attendais pas avoir de la visite, et l'appartement est aussi désordonné que ... mon apparence, là tout de suite. Mais entre, si tu n'as pas trop peur du bazar ...
S'il savait à quoi ressemblait son propre appartement... L'entrée était en effet dans un état assez comique, tout comme le reste de l'appartement. Sa copine, s'il en avait une, devait pousser des crises. Elle repéra une pile de papier sur la table de la cuisine, elle avait dérangé Taylor dans ses recherches. Ses réflexes de policière la poussèrent à jeter un œil circulaire pour repérer les sorties et les cachettes possibles - elle savait que Taylor ne lui en voudrait pas, il avait déjà vu sa paranoïa à l’œuvre.
Il l'emmena dans la salle à manger, le seul endroit où ils puissent s’assoir sans avoir à déplacer des dossiers. Il semblait nerveux, quoiqu'il lui rendait son sourire amical.
- Alors, qu'est-ce qui t'amène ?
Il n'avait pas tourné autour du pot, et elle décida de faire de même.
"Taylor, on a bien bossé ensemble quand on était dans la même équipe. Je sais que ça date et que tu dois m'en vouloir pour Mia. Ne m'arrête pas s'il te plait, laisse-moi allez jusqu'au bout. Je ne suis pas là pour t'emmerder à cause d'elle. Pour être honnête, je ne comprend rien à cette gamine et je chercherai par tous les moyens de la sortir des rues. Et oui, cela inclus la prison et même une balle dans la tête si c'est mon seul choix pour l'empêcher de tuer à nouveau. Parce qu'elle a continué à tuer, tu le sais aussi bien que moi. Mais je l'ai laissée partir la dernière fois, parce que je pensais qu'elle irait avec toi. Si je la retrouve et que tu trouves le moyen d'être sur d'elle, je la laisserai de nouveau partir avec toi, et je t'aiderai même si tu en as besoin. Malgré ça."
Elle remonta sa manche et montra les cicatrices profonde sur son bras droit. Elle ne partirait certainement jamais, et il lui avait fallu des semaines avant de pouvoir tirer de la main droite.
"Je pense que ma décision est juste."
Elle ne disait pas cela comme une opinion à discuter. La justice, c'était à elle d'en décider.
"Maintenant j'ai besoin de savoir. A qui va ta loyauté Taylor ? A Mia avant tout ou au peuple d'Atimska ? Si Mia venait te demander de trahir tes devoirs et de mettre en danger des vies, le ferais-tu ? Je ne vais pas t'arrêter, ni même empêcher ta promotion au rang de capitaine si tu réponds oui. Mais j'ai besoin d'une réponse sincère."
Elle planta son regard déterminé dans le sien. Elle saurait s'il mentait. Elle n'aimait pas le mettre ainsi à si rude épreuve, mais elle avait besoin de savoir, et elle ne saurait mieux arriver à son but que par cette demande franche et directe. Taylor était policier comme elle, il savait à quels moments le temps n'était plus aux politesses et gentilles attentions.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Knight
♥ Fondatrice ♥


Messages : 2259
Date d'inscription : 06/05/2011

Votre perso :
Age des personnages: 22 ans
Dieu: Volonté
Relations: Mia Knight >> Soeur :3 • Elisabeth >> Amie

MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Sam 2 Aoû 2014 - 22:55

"Taylor, on a bien bossé ensemble quand on était dans la même équipe. Je sais que ça date et que tu dois m'en vouloir pour Mia. Ne m'arrête pas s'il te plait, laisse-moi allez jusqu'au bout. Je ne suis pas là pour t'emmerder à cause d'elle. Pour être honnête, je ne comprend rien à cette gamine et je chercherai par tous les moyens de la sortir des rues. Et oui, cela inclus la prison et même une balle dans la tête si c'est mon seul choix pour l'empêcher de tuer à nouveau. Parce qu'elle a continué à tuer, tu le sais aussi bien que moi. Mais je l'ai laissée partir la dernière fois, parce que je pensais qu'elle irait avec toi. Si je la retrouve et que tu trouves le moyen d'être sur d'elle, je la laisserai de nouveau partir avec toi, et je t'aiderai même si tu en as besoin. Malgré ça. Je pense que ma décision est juste, ajouta-t-elle en désignant la griffure sur son avant bras."

Elle marqua une pause.

"Maintenant j'ai besoin de savoir. A qui va ta loyauté Taylor ? A Mia avant tout ou au peuple d'Atimska ? Si Mia venait te demander de trahir tes devoirs et de mettre en danger des vies, le ferais-tu ? Je ne vais pas t'arrêter, ni même empêcher ta promotion au rang de capitaine si tu réponds oui. Mais j'ai besoin d'une réponse sincère."

Le cœur de Taylor manqua un battement devant cette question délicate abordée sans aucun détour. Il aurait eu besoin de temps pour réfléchir en profondeur à toutes ses possibilités de réponses et explorer laquelle lui semblait la plus proche de la vérité. Pourtant il n'en disposait nullement. Et, plus encore, il ressentait un certain agacement à l'idée qu'elle puisse remettre sa loyauté en doute - quoi qu'elle ait probablement raison de le faire.

- Elisabeth, lâcha-t-il avec une certaine fermeté. Si je te répondais que je laisserai une gamine de 11 ans me convaincre de trahir mon pays et de mettre des millions de personnes en danger, je crois que tu ferais mieux de me virer immédiatement. Il est évident que mon entière loyauté est dévouée à mon pays et que je ferais tout pour le protéger. Mais il me semble aussi évident que je ferai tout pour protéger ma sœur. Cela ne signifie en aucun cas suivre ses pas, mais au contraire la ramener sur le droit chemin. Je sais que tu ne crois pas en cette possibilité, et j'ignore si j'ai raison d'y croire. Mais elle est ma sœur, je l'ai cherchée toute ma vie, et je n'abandonnerais pas si facilement. Ceci n'est en aucun cas une trahison envers mon pays. Et quand bien même cela risquerait de le revenir ...

Il hésita.

- ... Je saurais prendre les décision adéquates, même si elles sont difficiles.

Il marqua une pause.

- Si je ferai tout pour la protéger, je n'en demeure pas moins indéfectiblement loyal à mon pays. Et si nous avons déjà eu une altercation à son sujet par le passé, je ne t'en suis pas pour autant moins loyal.

Enfin, Taylor souleva un nouveau problème :

- Cependant, il me semble que tu ne serais pas venu chez moi seulement pour me poser cette question. J'en conclu que tu as autre chose d'autre derrière la tête.

Son regard s'était fait plus perçant et si tout à l'heure il affichait de la sympathie, désormais la lueur qui y brillait était plutôt de l'ordre de la méfiance.

Qu'est-ce qui t'amène vraiment ici ?

_________________


Merci à Marie pour cette signa ... Très spéciale et TRES ressemblante (A):
 

Merciii Lauuuuuuure Very Happy:78ce:
 

Merci Fresh ! ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--Inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Sam 2 Aoû 2014 - 23:43

Elisabeth se vit se raffermir pour encaisser ce qu'elle venait de demander. Il avait même l'air vexé qu'elle lui ait pos♪ la question, ce qui l’offusqua quelque peu. Soeur ou pas soeur, il avait quand même libéré de prison une tueuse en série pour le compte de la Mafia, lui qui était policier. Sa question ne lui paraissait pas du tout déplacée, alors qu'elle aurait du le virer et l'envoyer en prison pour un bon moment.
- Elisabeth, lâcha-t-il avec une certaine fermeté. Si je te répondais que je laisserai une gamine de 11 ans me convaincre de trahir mon pays et de mettre des millions de personnes en danger, je crois que tu ferais mieux de me virer immédiatement. Il est évident que mon entière loyauté est dévouée à mon pays et que je ferais tout pour le protéger. Mais il me semble aussi évident que je ferai tout pour protéger ma sœur. Cela ne signifie en aucun cas suivre ses pas, mais au contraire la ramener sur le droit chemin. Je sais que tu ne crois pas en cette possibilité, et j'ignore si j'ai raison d'y croire. Mais elle est ma sœur, je l'ai cherchée toute ma vie, et je n'abandonnerais pas si facilement. Ceci n'est en aucun cas une trahison envers mon pays. Et quand bien même cela risquerait de le revenir ... ... Je saurais prendre les décision adéquates, même si elles sont difficiles. Si je ferai tout pour la protéger, je n'en demeure pas moins indéfectiblement loyal à mon pays. Et si nous avons déjà eu une altercation à son sujet par le passé, je ne t'en suis pas pour autant moins loyal.
Elisabeth était assez convaincue. Sa réponse était honnête, et c'était celle qu'elle attendait d'un homme droit comme lui. Elle ne pouvait pas être certaine que Fleur Rouge, qui connaissait toute l'histoire - cet homme en savait plus que tous les médias du monde et même que ses agents à elle, elle enrageait - ne puisse utiliser cette faille. Mais elle devait prendre des risques.
- Cependant, il me semble que tu ne serais pas venu chez moi seulement pour me poser cette question. J'en conclu que tu as autre chose d'autre derrière la tête. Qu'est-ce qui t'amène vraiment ici ?
Il n'avait plus l'air aussi sympathique sur le coup. Elisabeth réfléchit quelques instants. Une fois les mots dits, elle ne pouvait pas décemment les reprendre. Etait-ce le bon choix ? Ce dont avait besoin Atimska ? Ne faisait-elle pas ça par sympathie pour un ancien camarade ? Ou pour se débarasser du choix ? Elle ouvrit la bouche. La referma. Et puis merde, elle en avait marre.
"Je veux que tu sois mon nouveau lieutenant. Enfin, si tu acceptes. Tu pourras plus facilement retrouver Mia, même si moi avec tous ces moyens je n'ai jamais réussi à arrêter Fleur Rouge en tout cas. Désolée d'avoir heurté ta dignité, mais c'était pour ça que j'avais besoin de savoir exactement où allait ta loyauté. Parce que j'ai besoin de toi."
Elle en avait dit beaucoup plus qu'elle n'en avait eut l'intention, mais elle réalisait que c'était vrai. Elle était complètement dépassée par tout ce qui lui arrivait en ce moment, entre la mort d'Ambre, sa promotion et son mariage, et elle avait besoin de quelqu'un de sur, de solide. Quelqu'un un peu comme elle, qui avait connu la police, les planques, les échecs et la frustration de voir un criminel qui fille entre les doigts à cause d'un juge corrompu ou d'un vice de procédure. Elle avait besoin de quelqu'un de sa vie d'avant, quand elle était encore relativement simple. Quand elle ne suivait que ce que dictaient les règles strictes de sa morale, et, avec un peu moins de rigueur il est vrai, les ordres de son supérieur. Parfois, cela lui manquait. Elle ne regrettait pas ses choix mais elle avait besoin de retrouver un peu de sa vie d'avant, et cela elle le trouvait dans cet appart' en bordel d'un flic qui sèche sur une affaire. Alors elle ne regrettait pas ses mots, même s'ils devaient surement surprendre Taylor. Quoique sa promotion devait lui paraitre bien plus surprenante, en y pensant.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Knight
♥ Fondatrice ♥


Messages : 2259
Date d'inscription : 06/05/2011

Votre perso :
Age des personnages: 22 ans
Dieu: Volonté
Relations: Mia Knight >> Soeur :3 • Elisabeth >> Amie

MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Dim 3 Aoû 2014 - 8:11

Taylor s'attendait à tout sauf à la réponse qu'Elisabeth allait lui fournir.

"Je veux que tu sois mon nouveau lieutenant. Enfin, si tu acceptes. Tu pourras plus facilement retrouver Mia, même si moi avec tous ces moyens je n'ai jamais réussi à arrêter Fleur Rouge en tout cas. Désolée d'avoir heurté ta dignité, mais c'était pour ça que j'avais besoin de savoir exactement où allait ta loyauté. Parce que j'ai besoin de toi."

Taylor demeura tout à fait bouche bée devant cette demande. Lui, lieutenant ? Lui qui protégeait une meurtrière et qui était pourtant persuadé de s'être définitivement attiré la méfiance d'Elisabeth ? Pas une seconde il ne se serait attendu à ce qu'elle ne le choisisse. Plus encore, elle ne tentait pas de le dissuader de chercher Mia.
Il cligna un instant les yeux, abasourdi, sa méfiance tout à fait envolée pour laisser place à l'hébétement.
Ce ne serait pas une tâche facile, et il était clair que désormais il ne pourrait plus se permettre de demeurer éternellement concentré sur le cas de Mia. Cependant l'avoir cherché durant tout ce temps lui avait ouvert l'esprit sur beaucoup d'autres misères d'Atimska et avait fait naître en lui le besoin d'essayer d'apaiser celles sur lesquelles il pouvait avoir un impact. De plus, si Mia demeurait sa faiblesse, il n'en était pas moins vrai que sa cherche l'avait endurcie. Il avait dû faire face à plus d'une déception, et s'il avait parfois fait des erreurs, il avait dû développer rapidement de bons réflexes et un caractère fort et acharné. Sa vie allait changer du tout au tout, mais il se sentait apte à y faire face.
De plus, Elisabeth l'avait jugée capable d'endosser ce rôle malgré le fait qu'elle sache pour Mia.
Et comme elle l'avait si bien dit, il lui serait plus facile de la retrouver.
Il ne lui fallut pas longtemps pour être convaincu de sa décision.

- Merci de m'accorder ta confiance alors que tu avais des raisons de ne pas le faire. J'ai eu tort de mal recevoir ta question, elle était légitime. Et je suis heureux que tu ais finalement pris cette décision.

Il prit une inspiration et déclara :

- Je ferais tout m'en rend digne. Quoi qu'il arrive, tu pourras compter du moi et j'espère sincèrement ne pas avoir l'occasion de te décevoir.

_________________


Merci à Marie pour cette signa ... Très spéciale et TRES ressemblante (A):
 

Merciii Lauuuuuuure Very Happy:78ce:
 

Merci Fresh ! ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--Inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Dim 3 Aoû 2014 - 9:16


Taylor avait l'air vraiment très surpris de sa proposition. Elisabeth pouvait le comprendre, elle avait fait une tête similaire quand Ambre était venue lui parler. Cette idée l'attrista un instant mais elle la repoussa, ce n'était pas le moment de pleurer son amie.
- Merci de m'accorder ta confiance alors que tu avais des raisons de ne pas le faire. J'ai eu tort de mal recevoir ta question, elle était légitime. Et je suis heureux que tu ais finalement pris cette décision. Je ferais tout pour m'en rendre digne. Quoi qu'il arrive, tu pourras compter du moi et j'espère sincèrement ne pas avoir l'occasion de te décevoir.
Elisabeth sourit franchement. C'était exactement la réponse qu'elle attendait de lui. Un poussa un soupir de soulagement, heureuse de ne plus avoir cette pression sur les épaules. Une décision de faite ! Elle se détendit enfin.
"Merci Taylor. Et je te préviens, ce ne sera pas des vacances, ta patronne est tyrannique !"
Elle sourit, amusée.
"Mon intronisation est mardi, alors la tienne aussi, mais je donnerai ton nom aux médias ce soir. Tu vas faire deux unes d'affilé ! Fais attention, les journalistes sont parfois assez fouineurs, alors essaye de te tenir à carreau, ou au moins d'être discret si tu fais des choses peu conventionnelles."
Elle, par exemple, était très discrète. Et très peu conventionnelle, surtout si on savait qui lui avait offert l'anneau à son doigt. Pensant à cela, elle ajouta sur un ton qu'elle eut du mal à garder léger.
"Tant que j'y pense, t'es invité en tant qu'ami, et exigé en tant que lieutenant à..."
Sa voix s'étrangla quelque peu. Elle avait une alarme qui sonnait dans sa tête dès qu'elle faisait allusion à Vladimir, comme si elle allait se mettre à parcourir Tamthia en gueulant que c'est un Esprit-Lié et le Grim Reaper. Elle se força donc à finir, elle devait s'habituer à voir sa relation en pleine lumière. Et de toute façon, Taylor savait déjà que Vladimir était un Esprit-Lié.
"Mon mariage."
Mon mariage.... Cela sonnait tellement étrange dans sa bouche. C'était comme si elle parlait d'un livre ou d'un film, pas d'elle. Elle, elle n'allait pas se marier quand même ? Pas Elisabeth Sanlejos, la lieutenante d'Ioannis, qui passait sa vie à pourchasser des criminels et ne connaissait pas l'utilisation de choses telles qu'une mini-jupe ? Elle avait l'impression qu'à 90 ans, s'ils étaient tous les deux encore vivants, elle continuerait à se voir en vieille fille. Réalisant que Taylor risquait de faire une drole de tête au moment du mariage quand il verrait une Représentante épouser un Esprit-Lié, elle préféra prendre le devant.
"C'est hum..."
Décidant de le montrer sur le meilleur aspect, elle le présenta ainsi.
"C'est l'homme qui a retenu Mia dans la ruelle."
Il avait sauvé la vie de sa soeur, il devrait l'apprécier, non ? Et il avait aussi sauvé celle de la lieutenante un certain nombre de fois. Pourquoi tenait-elle tant à ce que Taylor l'accepte ? Surement parce que c'était presque le seul invité qui connaitrait au moins de vue le marié avant la cérémonie.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Knight
♥ Fondatrice ♥


Messages : 2259
Date d'inscription : 06/05/2011

Votre perso :
Age des personnages: 22 ans
Dieu: Volonté
Relations: Mia Knight >> Soeur :3 • Elisabeth >> Amie

MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Dim 3 Aoû 2014 - 19:38

Elisabeth sembla aussitôt se détendre et laissa échapper un soupire de soulagement.

"Merci Taylor. Et je te préviens, ce ne sera pas des vacances, ta patronne est tyrannique !"

Il lui rendit son sourire et, à son tour, se sentit soulagé de voir que leur amitié n'en ait pas moins perduré.

"Mon intronisation est mardi, alors la tienne aussi, mais je donnerai ton nom aux médias ce soir. Tu vas faire deux unes d'affilé ! Fais attention, les journalistes sont parfois assez fouineurs, alors essaye de te tenir à carreau, ou au moins d'être discret si tu fais des choses peu conventionnelles."

Il voyait parfaitement à quoi elle faisait allusion. Maintenant qu'il serait lieutenant, tout aurait beaucoup plus d'ampleur s'il laissait la moindre information filtrer. Il lui faudrait être beaucoup plus prudent qu'auparavant.

"Tant que j'y pense, t'es invité en tant qu'ami, et exigé en tant que lieutenant à... mon mariage."

Taylor fut particulièrement surpris par cette annonce. Elisabeth était une femme d'action et quelqu'un d'assez solitaire, il n'avait pas imaginé qu'elle voudrait un jour lier définitivement sa vie avec quelqu'un.
Mais il fut plus surpris encore quand elle lui annonça qui était l'heureux élu.

"C'est hum... C'est l'homme qui a retenu Mia dans la ruelle."

Il se raidit légèrement à ces mots. Il se souvenait parfaitement de cette personne. Et s'il lui était reconnaissant d'avoir sauvé la vie de sa sœur, celui-ci ne le mettait pas moins extrêmement mal à l'aise. Car avant cela, il l'avait aussi accusé de meurtre, et ceci sans beaucoup de diplomatie - c'était le moins qu'on puisse dire. Mais ce n'était pas tant cet incident que quelque chose dans son comportement qui le dérangeait. Ce qu'il avait vu dans son regard était trop glacé et trop dur pour que jamais il ne puisse lui faire confiance. Une animosité étrange s'était alors formé autour de cet homme sans qu'il n'arrive à en déterminer exactement la raison.
Quoi qu'il en soit, il ne pouvait se cacher que cette annonce le troublait. Si leur relation avec Elisabeth c'était plutôt dégradée depuis qu'elle avait appris pour Mia, ils avaient été amis, et l'idée qu'elle puisse se marier avec cette personne li était désagréable.
Il eut du mal à cacher sa gêne, mais déclara du ton le plus convainquant qu'il pouvait :

- Ah ! Félicitation ! Je suis content pour toi ... Bien sûr, je serais là.

(Désolé désolé désoléééé, je viens de vinir en 3 sec parce que on doit partir ici tout de suite et du coup c'est pourri désoléééé)

_________________


Merci à Marie pour cette signa ... Très spéciale et TRES ressemblante (A):
 

Merciii Lauuuuuuure Very Happy:78ce:
 

Merci Fresh ! ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--Inspiration--x.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promotion inatendue [PV Taylor]   Aujourd'hui à 5:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Une promotion inatendue [PV Taylor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Mario Andresol parle de la 18e promotion de police
» Taylor A. Lacey
» Nouvelle promotion de 702 policiers
» Promotion X (08.02.10)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Tamthia :: • Les halles du commerce •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit