AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Sam 30 Aoû 2014 - 20:54


Elisabeth mourrait d'angoisse. Même la plus risquée des missions d'infiltration ne lui procurait pas une telle tension. Ses doigts allaient nerveusement à ses dents, mais elle se retenait toujours au dernier instant de les ronger. Elle s'était faite une manucure pour une fois dans sa vie, et elle ne voulait pas tout ruiner. Mais elle allait tout ruiner. Elle le savait. Elle allait faire une catastrophe, trébucher sur ses talons - qui avait décidé que ces instruments de torture était élégants, d'abord ? - s'emmêler dans son serment, s'évanouir, vomir sur la Haute-Prêtresse, commettre un massacre dans l'élite d'Atimska... Hum, elle y allait peut-être un peu fort sur le dernier. Elle n'en pouvait plus. Assise sur un chaise inconfortable, face à un miroir bien trop éclairé, elle se faisait maquiller par une professionnelle très frustrée par sa demande répétée de simplicité. Que faisait-elle là ? Elle jeta un coup d’œil furtif vers la porte. Ludivine y était accoudée, pépiant à propos de sa tenue et des invités dans une tentative charitable de la détendre. Elle ne pouvait fuir. Elle passa ses mains sur le fourreau de l'arme Sanlejos. Il était éclatant, elle l'avait entretenu avec soin depuis sa demande peu conventionnelle. Vladimir... Elle ferma les yeux sur l'injonction de la maquilleuse et son visage lui apparu dans toute sa beauté. Elle s'était réveillée à ses cotés ce matin, et elle avait admiré longtemps le visage endormi de son fiancé. Jusqu'à ce qu'Angel gueule depuis le salon que s'ils se dépêchaient pas de partir se préparer, Demon et ses centaines de kilos viendraient leur faire un calin. Elle sourit. Tout naturellement, ils avaient finis par former une famille. Une famille étrange, biscornu, des morceaux de vaisselles cassées collés ensemble pour former un ensemble chatoyant et bancal, mais sincère. Elle poussa un soupir relaxant. Après tout aujourd'hui n'était qu'une officialisation de ce qui s'était créé sans être prémédité. Et Vladimir en gagnant aux yeux de tous sa protection était plus protégé tout en étant plus à découvert. Mais ils s'en sortiraient. Elle avait confiance en lui, et en ce qu'il pouvait faire ensemble. La maquilleuse annonça qu'elle avait fini, et elle se leva doucement.
Devant elle se tenait une femme resplendissante. Ses cheveux roux relevés en un chignon compliqué, composé de tresses et de mèches éparses, son maquillage - Ioannis merci ! - discret relevant le vert de ses yeux, sa robe blanche au corsage lacé de rouge et à la jupe simple liseré de rouge tombant sur ses pieds, tout en elle était parfait. La diligence des stylistes rattachés aux Représentantes avait fait des merveilles. Elle passa son arme a la ceinture rouge qui ceignait sa taille et se redressa fièrement. Elle ne se reconnaissait pas dans ce reflet, mais elle se sentait portée par la certitude rare de sa beauté. Tout était parfait. Elle esquissa un sourire en imaginant la tête que ferait Vladimir en la voyant ainsi.
"Tu es MA-GNI-FI-QUE Eli ! Tu devrais te mettre en robe plus souvent..."
La rousse lui répondit d'un sourire franc. Elle ne savait pas comment elle aurait fait sans son amie, qui avec Angel avait tout organisé tandis qu'elle avait paniqué, épouvanté par toutes les démarches à faire. Honnêtement, qu'est-ce que la couleur des serviettes du buffet changerait à l'ordre du monde ? A présent qu'elle savait tout le gratin de la ville dans la salle de fête, elle était heureuse d'avoir eu quelqu'un pour régler ces détails. Elle posa sa main sur la garde de son épée et indiqua d'un geste de la tête qu'elle était prête, autant que faire se peut.
Une fois à la porte du temple, elle ne sentait plus si certaine. Le nombre de voiture garées - certaines illégalement, où était son carnet à PV ? - l'impressionnait. Elle était loin d'être timide mais détestait la foule. Et Vladimir devait être dans un état pitoyable. Elle n'avait qu'une chose à faire pourtant pour écourter ça: pousser les portes de la salle principale du temple, où tous les invités l'attendait. Elle raffermit sa prise sur l'épée Sanlejos - tant pis si elle paraissait agressive. Si ces talons ne se brisaient pas sous un faux-pas, elle allait être digne de ses parents. Elle sentait leur regard sur elle, et le bras de son père contre le sien, prêt à la guider. Elle posa la main sur la porte. Que Ioannis soit clément, Elisabeth Sanlejos allait se marrier.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Mer 3 Sep 2014 - 9:31



Vladimir fuyait le regard de cet homme trop chic dans le miroir.
Ainsi séparé de son long manteau noir, il se sentait infiniment vulnérable ; vêtu de cet accoutrement trop serré, il aurait été bien incapable de se mouvoir de façon rapide, et aucune capuche ne protégerait désormais son visage. Aujourd’hui, le Grim Reaper allait se livrer, visage découvert et sans défense, à une foule d'inconnu qui voudraient sa mort s'ils savaient qui il était.
Car oui, aujourd'hui, le Grim Reaper allait se marier.
Angel, qui était entrée silencieusement dans la pièce, surprit son effroi. Elle s'approcha doucement, et posa sa main sur son épaule.
- Vladimir. Ne t'en fait pas, tout ira bien. Tu n'auras que quelques mots à dire, quelques mains à serrer ensuite, et ... sinon, tu pourras toujours prétexter un mal de ventre inopiné !
Elle tenta un petit sourire, mais Vladimir voyait bien que celui-ci était aussi hésitant que la conviction de ses paroles. Or les mots de Vladimir étaient coincés dans sa gorge, et il n'avait même plus la force de la contredire.
Tout ceci semblait trop facile. Ne suffisait-il que d'un habit bien propre et d'une apparence soignée pour cacher toute la laideur son âme ? Son manteau ôté, dernier souvenir de sa vie passé, il ne pouvait se permettre d'en oublier le poids de ses épaules.
Angel, voyant que ses paroles s'étaient révélées vaines, tenta une nouvelle approche :
- Allez, t'inquiète, je serais là. Je surveillerais ta consommation d'alcool ! Pas comme une certaine fois dans un certain hôtel luxueux  ... dit-elle avec un sourire en coin.
Réalisant brusquement qu'Angel faisait allusion à ce qu'il s'était passé avec Elisabeth lors de leur première véritable mission d'infiltration, Vladimir fut piqué au vif.
- Comment tu sais ça, toi ?
- Je ne sais pas, peut-être juste Elisabeth qui a laissé échapper quelques petits trucs ...
Ces quelques mots eurent raison de la mine soucieuse de Vladimir. Quelle étrange union faisait-il ensemble. Comment un assassin et une jeune fille en étaient-ils venus à se lier d'amitié et comment avaient-ils fini par former une famille avec leur ennemi, la lieutenante d'Atimska ? Cette question demeurerait à jamais un mystère pour Vladimir.
Enfin il osa croiser son regard dans la glace.
Il avait du mal à croire qu'il était l'homme qui se tenait devant lui. Cet homme aux vêtements d'un blanc impeccables et au visage décontracté, et non l’homme couvert de noir aux traits glacials qu‘il était autrefois. Si seulement ce mariage avait pu lui garantir de n’être plus jamais cet homme-là, et non représenter une menace plus grande encore pour son identité.
Il jeta un coup d'œil à Akira à son côté. Toujours le même silence dérangeant persistait entre lui et son double. Si parfois ils avaient tentés de renouer le contact, inévitablement Vladimir sentait la rancœur lui piquer le cœur, et alors ils retombaient tout deux dans ce silence pleins de reproches.
Même après tout ce temps passé à se reconstruire, quelque chose demeurait incapable de guérir entre eux. Peut-être un jour seraient-ils aptes de se pardonner leur commune nature d’Esprit-Lié.
Vladimir soupira. Qui avait déclaré que le mariage était censé être le plus beau jour de la vie des mariés ?
Il inspira profondément. Tout était prêt. On n’attendait que lui. Il jeta un coup d’œil à Angel qui lui sourit dans un geste de réconfort, et il lui rendit.
A peine eut-il mis un pied dehors qu’il sentit déjà le vertige le saisir.  La masse grouillante d’humain seulement à l’entrée du temple était terrifiante. La simple idée qu’il s’agissait tous d’ennemis potentiels lui coupa le souffle un instant.
Angel lui tint fermement le bras jusqu’à la porte, sachant pertinemment à quel point le malaise de Vladimir était profond. Son cœur semblait vouloir déchirer sa poitrine et les bruits lui parvenaient de façon lointaine, ceux-ci se mêlant à la voix doucereuse de son frère, venant lui susurrer à son oreille les incertitudes de sa vie.
Mais il rejeta fermement ces souvenirs confus, décidé à ne rien laisser paraitre de son trouble devant aucun habitant d’Atimska.
- Allez, Vlad. Ça va aller, t’inquiète, je compte sur toi ! Déclara Angel sur le ton qu’elle voulait le plus léger possible, avant de faire quelques pas en arrière.
Vladimir prit une longue inspiration avant de pousser la porte du temple. Dès lors à l’intérieur, il se força à fixer son regard sur l’autel du temple et à ne surtout pas croiser le regard d’un seul Atims. Il ne pouvait malgré tout ignorer la masse grouillante autour de lui, ni même l’odeur saturée d’effluve d’humains du temple. Heureusement un silence parfait régnait dans l’édifice religieux, et il se concentrait sur le contact de l’énorme livre qu’il tenait entre ses mains. Celui-là même qui s’était transmis de génération en génération dans sa famille, et qui décrivait les actions héroïques de ses ancêtres dans l’histoire d’Atimska. Si le livre le rappelait à la réalité, son contenu le mettait mal à l’aise ; s’il avait fallu mettre ses actes dans une œuvre semblable, il ferait la honte de sa famille. Il lui semblait presque sentir le regard de ses ancêtres et de ses parents rivé sur lui, surveillant le moindre de ses pas, redoutant qu’il ne s’éloigne de nouveau du droit chemin. Mais pour l’instant, Vladimir ne faisait que suivre le tapis de velours rouge, sans prendre le risque d’esquisser ne serait-ce qu’un seul faux pas, espérant sans doute qu‘il n‘aurait désormais plus qu‘à le suivre tout le restant de sa vie. Mais au bout de se long couloir écarlate se dressait la silhouette d’Azalea O’Nyl. La vue de la Haute Prêtresse d’Ioannis lui fit venir un frisson d‘appréhension. Elle connaissait sa nature d’Esprit-Lié et n’aurait pas hésité à tout dévoiler si lui-même n’avait pas le moyen de la faire chanter.
L’équilibre de cet instant tenait à si peu de chose.
Vladimir inspira profondément. Il était désormais tout proche de la Haute-Prêtresse, et plus proche que jamais du danger imminent de son mariage. Cet acte d’apparence si inoffensive qui scellerait le destin d’Atimska et le leur.
Vladimir, arrivé à l’autel, finit par se retourner en direction de la foule. Il ne se laissa pas impressionner par le nombre incalculables de regards rivés sur lui. Il fut au contraire surpris de constater que les gens abordaient pour la plupart des sourires, et semblait sincèrement se réjouirent d’assister au mariage de leur représentante. Sans doute ne pensaient-il qu’assister au témoignage de leur amour, et non à celui de leur folie.
Pourtant, quand il vit la porte du temple s’ouvrir pour laisser passer Elisabeth, il sentit le poids des menaces sur lui s’évanouir. Elle était incroyablement belle ainsi vêtue de sa robe blanche nuancée de rouge, et ses cheveux roux relevés. Il sentit un sourire de tendresse lui venir aux lèvres. Il ne ferait pas ne doute qu’un jour où l’autre, leur équilibre précaire serait irrémédiablement brisé ; mais quoi qu’il arrive, ils survivraient ensembles.
Il sentit la fierté grimper en lui à la vue du spectacle impressionnant que représentait Elisabeth marchant au milieu du peuple d’Atimska. Il se rappela cependant sa hantise des talons, et rit intérieurement à l’idée de son inconfort à cet instant.
Quand elle vint se placer à côté de lui, il se sentit presque tout à fait rassuré. Il avait la certitude absurde qu'ensemble, aucune menace de parviendrait à les arrêter.

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Dim 7 Sep 2014 - 19:28



Il était là. Tout devant elle, de l'autre coté de la mer bariolée et insignifiante du peuple d'Atimska, il était là. Pour elle. Il avait bravé des peurs autrement plus ancrées que sa hantise des talons et de la haute-société, il avait abandonné son manteau d'ombre, il avait laissé de coté jusqu'à une partie de lui-même.
Il était là.
Ses pieds allaient avec majesté sur le tapis rouge et épais, ne tanguant pas même. Elle serait aussi fière que lui, il le méritait. Vladimir tout de blanc vêtu pour prendre sa main devant une prêtresse... Ce ne pouvait qu'être un délire d'Orphée. Mais pas un cauchemar, finalement. Elle le vit sourire et eu une envie brusque de laisser de coté toute dignité pour l'embrasser fougueusement. Mais elle doutait que les spectateurs trouvent ça convenable, elle se contenta d'un clin d'oeil discret signifiant bien plus. Arrivée devant l'autel, à ses cotés. A sa place. Azalea ouvrit la bouche et Elisabeth mit quelques instants à réaliser qu'elle devait se sentir concernée par les paroles solennelles qui sortaient de sa bouche, et pas de l'étrangeté de la blancheur de Vladimir, ni à vrai dire de la direction des issues de secours et des caches potentielles d'assassins - déformation professionnelle... Le poids de l'épée Sanlejos sur sa cuisse la rappela à son devoir, et elle prit l'air le plus digne qu'elle avait en stock.


Spoiler:
 

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giacomo Di Conte



Messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2014

Votre perso :
Age des personnages: Inconnu.
Dieu: Arc'hanteal
Relations:

MessageSujet: Re: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Jeu 11 Sep 2014 - 20:55



.. Un mariage, hein ? Quelle chose si ennuyeuse. Le peuple est en liesse, les mariés sont heureux.. Quel désagrément. Il faut dire qu'en même temps, le couple de Giacomo n'avait duré que deux ans, tant son caractère intransigeant et sa manie de concocter des plans diaboliques avait fait fuir sa compagne, à tel point qu'elle lui avait même laissé le fruit de leur nuit de noce, leur seul et unique enfant.. Victoria. Oh certes, elle avait bien grandi, depuis cette époque là.. Mais à cause de cet échec cuisant du départ de sa femme, Il Lupo avait bien du mal à retenir sa colère, mais il se le devait.. En tant que Haut-Prêtre, il était en son devoir de faire les cérémonies de mariage, bien que ce soit barbant et carrément rageant. A quoi bon s’énerver, de toute façon ? Il n'était pas question de faire un scandale. Surtout lorsqu'un des mariés croyait en Arc'hanteal.. Une chose exceptionnelle, ma foi.

".. Giacomo, je te sens tendu.. Je sais que tu détestes autant que moi ces réunions d'humains stupides, mais je sais aussi que quelque chose te tracasse.."

L'homme, qui enfilait sa tenue de cérémonie, laissa échapper un soupir, tandis qu'un petit rictus se dessinait sur ses lèvres charnues, tout en se tournant vers le vieux loup.

".. Décidément Soffio, je ne peux rien te cacher. Même après toutes ces années, je n'ai pas réussi à avoir le même flair que toi.. C'est dommage. J'aurai tellement pu faire de grandes choses."

Le Haut-Prêtre éclata de rire, et enfila par la suite son étole blanche, en continuant sa drôle de conversation.

"Tu as eu juste. Hier, j'ai eu une vision des plus.. Étranges. J'ai fait quelques petites recherches, au sujet de nos chers mariés.. Mais je n'ai rien trouvé. En revanche.. J'ai vu quelque chose d'assez étonnant. Je pense que notre belle jeune mariée a quelque chose à cacher, notamment à cause de la Mafia.. Quant au jeune louveteau.. Hmmm.. Je ne peux pas encore bien me prononcer, mais quelque chose me dit qu'il n'est pas tout blanc dans toute cette histoire. Sa foi m'a l'air très factice.. Et le fait que ma vision ait été des plus floues me rend encore plus curieux qu'à l'accoutumée, je te l'avoue."

Le loup hocha sagement la tête, et regarda son humain s'admirer dans le miroir, avant de lui faire signe de partir, en entendant à l’extérieur toute la foule s'extasier devant un événement si rare de nos jours.. L'union sacrée de deux personnes.  

"Tu devrais y aller, Giacomo. Tu sais bien que le peuple n'est pas de nature très patiente."

"Oui, Soffio.. Je le sais mieux que personne."

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Attendant patiemment les mariés, aux côtés de l'autre Haute-Prêtresse chargée de faire la cérémonie avec lui, il se contenta de sourire de façon très hypocrite, en saluant la foule hurlant son surnom d'un revers de main, et de quelques signes de tête.

"Si ça continue, je vais voler la vedette aux mariés.." murmura t'il à sa collègue, discrètement, tandis que le marié avait déjà prit place vers l'autel, alors que la jeune promise quant à elle s’élançait dans l'allée, au doux rythme de la marche nuptiale.

Une fois arrivée devant le corps religieux, le Haut-Prêtre prit la parole, après avoir longuement regardé ce mystérieux jeune homme, de ses yeux dorés et pénétrants, et leva les bras au ciel, en faisant un clin d'oeil au louveteau, sous les regards admiratifs et attentifs de la foule, impressionnée de voir enfin d'aussi près ce fameux Lupo.

"Mes chers amis, peuple d’Atimska et fidèles croyants, nous sommes réunis en ce jour sacré pour célébrer aujourd'hui l'union pure et passionnée de deux êtres, qui ont choisit de se marier en témoignage de leur amour devant les yeux de notre maître du savoir et de la connaissance, Arc'hanteal, et devant le regard de braise d'Ioannis, Dieu de la guerre et de la force. En tant que Haut-Prêtre du Savoir, c'est avec une immense joie que je serais le premier à accomplir le rituel du mariage, afin que ces deux enfants d’Atimska soient unis à jamais avec les liens du mariage."

Il fixa de ce fait le marié, en le regardant de haut en bas, et l'invita dès lors à s'avancer devant l'autel, avec un petit sourire en prime. L'heure de vérité allait sonner.. Et Giacomo allait enfin savoir si sa vision était juste, ou non. Ce jeune louveteau ne pouvait croire en Arc'hanteal.. En général, ses visions ne se trompaient jamais. Voilà une chose qui allait devenir problématique.. Surtout lors de son propre mariage.. Etre démasqué en tant que rebelle devant toute la populace.. Ce n'était pas très agréable, sans doute.

"Venez, Monsieur. Récitez avec moi la prière de notre cher Maître de la Connaissance, afin qu'il vous bénisse vous et votre future épouse pour l'avenir que vous allez vivre ensemble.."

Giacomo prit une coupe de vin, qu'il leva en l'air, et se mit à prier, à voix haute, les yeux demi clos.

"Réjouis-toi, o notre joie et notre bonheur, o Arc'hanteal , porte divine par qui Dieu s'unit aux hommes, et qui, à nous qui étions morts, a donné de renaître.
Réjouis-toi, fleur de la foi qui ne peut faner, Réjouis-toi, paradis de délices; Réjouis-toi joie des anges, temple glorieux, exemple saint de la virginité; Réjouis-toi, propitiatoire des mortels auprès des Dieux.
Sois pour moi un mur et une forteresse, un refuge et une puissante protection, un bouclier solide, o Vierge immaculée, contre les ennemis qui m'assiègent, pour que lorsque je serai sauvé, je puisse te glorifier avec foi.. Amen."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Ven 12 Sep 2014 - 9:29



Ce n'est que lorsque Vladimir sentit un regard pénétrant se fixer sur lui qu'il s’aperçut de la présence du Haut-Prêtre d'Arc'hantael, Giacamo Di Conte, au côté d'Azalea O'Nyl. Malgré l'imposante carrure du personnage et l'impression étrange qu'il dégageait, Vladimir n'avait jusque-là pas prêté attention à lui, focalisé sur le danger que représentait Azalea. Il devina immédiatement qu'un nouveau problème se profilait à l'horizon. Qu'avait deviné Giacamo Di Conte de lui pour le dévisager de la sorte ?
Il espèrait qu'il n'ait pas deviné sa nature d'Esprit-Lié, de la même façon qu'Azalea l'avait l'autre jour identifié du premier regard.
Il se mordit la lèvre inférieure. Il aurait dû savoir que les Hauts-Prêtres étaient des ennemis extrêmement dangereux, capable de le percer à jour bien plus facilement que n'importe quel humain. Il aurait dû se renseigner sur celui-ci.
Le Haut-Prêtre leva alors les bras au ciel avec une prestance qui sembla fasciner chaque personne dans la salle.

"Mes chers amis, peuple d’Atimska et fidèles croyants, nous sommes réunis en ce jour sacré pour célébrer aujourd'hui l'union pure et passionnée de deux êtres, qui ont choisit de se marier en témoignage de leur amour devant les yeux de notre maître du savoir et de la connaissance, Arc'hanteal, et devant le regard de braise d'Ioannis, Dieu de la guerre et de la force. En tant que Haut-Prêtre du Savoir, c'est avec une immense joie que je serais le premier à accomplir le rituel du mariage, afin que ces deux enfants d’Atimska soient unis à jamais avec les liens du mariage."

Vladimir perçu le regard de Di Conte le détailler un instant de la tête au pied, mais continua de faire mine qu'il n'avait rien vu. Ce furent ses paroles qui le déconcertèrent :

"Venez, Monsieur. Récitez avec moi la prière de notre cher Maître de la Connaissance, afin qu'il vous bénisse vous et votre future épouse pour l'avenir que vous allez vivre ensemble.."

Vladimir sentit la panique s'emparer de lui. Ce n'était pas cette prière qu'ils avaient choisie avec Senna de réciter à l'ouverture du mariage. Et bien entendu, n'étant nullement croyant, il ne connaissait absolument pas la prière dont parlait le Haut-Prêtre.
Mais déjà celui-ci commençait à en énoncer les premiers mots et Vladimir fut contraint de faire de même, s'appuyant sur le peu de souvenirs qu'il avait de cette prière et surtout sur les mots de Di Conte. Il espèrait que la voix forte et grave du Haut-Prêtre donne l'impression de recouvrir la sienne et que personne ne s’apercevrait à quel point il n'avait aucune idée de la prière qu'il récitait tant bien que mal. Cependant, il ne faisait aucun doute que Giacomo verrait clairement son absence de connaissance de la religion. Était-ce ce que son pouvoir lui avait rapporté ?
S'il avait une irrépressible envie de jeter un regard assassin au Haut-prêtre, il se ravisa. Il avait provoqué Azalea de la façon la plus insolente que soi ; il ne pouvait se permettre d'avoir un nouvel ennemi dans les rangs des Hauts-Prêtres.
Il décida alors de jouer l'innocence, et murmura rapidement au Haut-Prêtre :

- Excusez-moi monsieur, ce n'est pas les prières que nous avions convenu de réciter pendant le mariage. N'avez-vous pas reçu nos vœux ?

Il osa même lever les yeux sur lui pour appuyer son air de sincérité. C'était peut-être une erreur ; il savait que ceux qui le connaissait bien y avait déjà décrypté plus d'une fois la dureté de son âme.
Quoi qu'il en soit, il était primordial qu'il se fasse passer pour la personne la plus irréprochable possible.
Or tout ignorer de la religion quand on se retrouvait face au Haut-Prêtre du savoir devant une importante partie de la population d'Atimska, n'était pas la meilleure façon de passer inaperçu.

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Azalea L. Or'Nyl



Messages : 147
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans.
Dieu: Ioannis
Relations: FR : elle l'aime / Tout les autres médiums et croyants en Ioànnis

MessageSujet: Re: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Lun 27 Oct 2014 - 16:05

HRP : Argh me tuez pas je suis tellement désolée ;-; J’ai aussi un autre forum ou je suis à la bourre mais j’arrive tellement pas à RP ;-; Désolée d’avoir ralentis le RP tellement désolée en plus je fais un tit truc tout pourri argh désolée ;-; Et j’aurais peut-être le temps de répondre aux autres RPs dans la nuit de demain je pense avec un peu de chance xX
Et cette musique fait très mariage jusqu’à 1 :53 https://www.youtube.com/watch?v=CNz0ZqQrcME (*instant de réflexion* ce qui est logique vu que cette 1m53 de musique est utilisée lors d’un mariage ‘-‘ *débile*)
Giacomo:
 
Ah et donc j’ai repris (en adaptant) les textes que les prêtres disent dans les mariages ici : http://jbdnd.free.fr/texte/mar_dialogue.htm et euh pour l’échange des consentements des époux, c’est pas moi que ça concerne mais j’ai une petite préférence pour les formules 1 & 2 /PAN//

Azalea avait attendu ce jour avec autant d’impatience que le peuple, peut être même plus. Déjà elle avait attendu ce mariage pour renforcer la foi des croyants ou même des non-croyants car il était évident que le mariage de la Représentante de Ioànnis servirait d’exemple. Il était courant d’ailleurs qu’après un maria de cette importance plusieurs autres mariages se déroulent dans les Temples, les mariés encore imprégnés de l’image du mariage qui avait eut lieu. Oui, la Prêtresse d’Ioànnis attendait beaucoup de ce mariage, mais elle en attendait encore plus depuis qu’elle avait découvert qui était le marié ce qui avait provoqué chez elle une joie intense. Elle n’avait pas apprécié de se faire traiter de « petite fille perdue » par cet Esprit-Lié.

Et pourtant il était là devant elle en ce jour de fête, dans son Temple, sous le regard de la population. Azalea en souriait, elle imaginait bien à quel point il était mal à l’aise surtout qu’en temps qu’Esprit Lié, quand elle avait vu qu’il avait dit croire en la Déesse Arc’Hantael et que le Haut-Prêtre de cette Déesse était là lui aussi pour l’occasion Azalea avait été excitée un peu comme une gamine car Vladimir n’avait pas qu’une seule menace à gérer alors ce mariage allait être drôle. Enfin pour les Hauts-Prêtres, pas pour lui.

Azalea espérait que son homologue n’allait pas découvrir la véritable nature du marié, même qu’elle priait pour ça pendant que Giacomo Di Conte ouvrait la cérémonie. Oui elle lui laissait l’honneur de commencer puisque que le mariage se déroulait dans le Temple d’Ioànnis elle pouvait bien lui laisser de quoi faire.

Elle avait envie de rire mais se contentait de sourire, son collègue commençait déjà à placer monsieur Adamovitch en difficulté, elle était un peu inquiète qu’il est tout deviné de la même manière qu’elle mais il se pouvait tout autant qu’il n’est rien deviné. Hum. Azalea tenait vraiment à être celle qui faisait pression sur le marié alors elle dit sur un ton léger au Haut-Prêtre :

« Il est vrai que ce n’est pas ce qui était convenu. »Puis elle s’adressa d’une voix parfaitement calme qui était pourtant emplie de sous-entendus « Excusez-le, cela a dpu lui sortir de la tête, je suis certaine qu’il a reçu vos vœux mais vous comprenez il est inhabituel lors d’un mariage de changer les prières… elles font partie intégrante des traditions, comme vous le savez sûrement. » A nouveau elle s’adressa au Haut-Prêtre d’Arc-Hantael « Je vous en prie mon ami reprenez, la cérémonie ne fait que commencer et la population d’Atimska nous regarde. »

Plus qu’au Haut-Prêtre, cette dernière phrase s’adressait surtout aux mariés car oui Azalea comptait bien ne pas leur laisser de répit ou alors que très peux et elle voulait faire comprendre à son collègue qu’il avait toute la cérémonie pour les « humilier » publiquement. D’ailleurs en parlant de cérémonie, celle-ci continuait et Azalea devait éviter de commencer à se perdre dans ses pensées ca, déjà car cela serait flagrant et secondement le rôle que tenait le Haut-Prêtre d’Arch’Hantael touchait à sa fin et ça allait bientôt être à elle de prendre la parole et de continuer la cérémonie. Et Azalea commença donc par ce qui était prévu, c'est-à-dire la prière qu’Elizabeth et elles avaient prévue de réciter (je te laisse en trouver/inventer une !) après la bénédiction des mariés à la quelle ils venaient de procéder Azalea enchaîna par la bénédiction des alliances, une prière courte qu’Azalea dit d’un ton presque joyeux parce qu’enfin on arrivait au moment de l’échange des consentements, elle prit le ton le plus calme et sérieux possible et dit tout en gardant le sourire :

« Vous avez écouté la parole de nos Dieux, qui révèlent la grandeur de l’amour humain et du mariage ; vous allez vous engager l’un envers l’autre. Est-ce librement et sans contrainte ? » Puis elle reprit après la réponse de l’un puis de l’autre. « En vous engageant dans la voie du mariage vous vous promettez amour mutuel et respect. Est-ce pour toute votre vie ? » A nouveau elle attendit la réponse de l’un puis de l’autre en silence. « Etes-vous prêts à accueillir les enfants que les Dieux vous donnent et à les éduquer selon nos Écrits Sacrés et dans la Foi ? » Encore une fois elle se tut pour leur laisser le temps de répondre puis reprit calmement. « Alors moi, Azalea Or'Nyl, Haute-Prêtresse de ce Temple, vous demande de vous donner la main pour que sous le regard du Dieu Ioànnis et sous le regard de la Déesse Arc'Hantael vous procédiez à l’échange des consentements. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Dim 2 Nov 2014 - 14:24


Elisabeth sentait son mariage partir en lambeaux... Pourquoi en ce jour censé être le plus beau de sa vie, son pessimisme reprenait le dessus ? Il y avait quelque chose dans l'air qui ne lui plaisait pas - et ce n'était pas juste l'abondance écœurante de parfums et de bouquets de fleurs. Elle sentait une tension émaner des deux prêtres, et elle ne comprenait pas pourquoi. Ils ne pouvaient pas savoir... Elle devenait paranoïaque, même des Hauts-Prêtres ne pouvaient pas lire dans ses pensées et savoir que l'homme qui allait l'épouser avait été un assassin. Elle poussa un léger soupir, baissa les épaules et se concentra. Elle n'écoutait définitivement rien à son propre mariage, elle avait l'impression de se trouver en cours de sciences sociales au lycée...
"Venez, Monsieur. Récitez avec moi la prière de notre cher Maître de la Connaissance, afin qu'il vous bénisse vous et votre future épouse pour l'avenir que vous allez vivre ensemble.."
Ça par contre, elle l'avait bien entendu. Mais Vladimir avait du prendre d'apprendre plus qu'une prière, au cas où. ... Non ? Non. Visiblement, il n'avait aucun idée de quoi le prêtre parlait. Elle sourit gracieusement. Elle allait le tuer.
- Excusez-moi monsieur, ce n'est pas les prières que nous avions convenu de réciter pendant le mariage. N'avez-vous pas reçu nos vœux ?
Elle se surprit à vouloir croiser les doigts dans son dos, c'est à dire bien devant la moitié de la population d'Atimska. Elle transforma son esquisse en un petit geste pour remettre en place sa robe qui tombait déjà parfaitement. A sa grande surprise, ce fut Or'Neil qui les sauva en prenant la parole, et Vladimir put réciter les vœux qu'il avait prévu. Elle n'écoutait que d'une oreille distraite au début, trop anxieuse pour s'y intéresser, mais sa voix l’interpela comme toujours, et elle sentit son cœur battre comme celui d'une adolescente devant ses mots. Elle hésita un instant, puis glissa sa main dans la sienne. Après tout, flute, c'était son mariage, elle avait bien le droit de se laisser aller à un peu de guimauve. Ce fut alors son tour de réciter ses voeux. Elle regarda droit devant elle, s'éclaircit la voix, et commença à réciter les mots qui lui avaient fait déchirer tellement de papiers de brouillon:
"Je ne pensais pas me marier un jour. Je pensais pas être le genre de femme à pouvoir vivre avec autre chose que ma liberté et mon devoir. Et maintenant me voilà ici."
Mon dieu, ça sonnait encore pire qu'a cinq ce matin après dix cafés agrémentés d'un peu de vodka. Hum. C'était peut-être pour ça.
"C'est peut-être pour ça que je ne sais vraiment pas quoi dire. Je sais juste juste pourquoi je suis là. Parce que j'ai rencontré un homme exceptionnel, dans des circonstances assez étranges. Il m’insupportait au premier abord. Il était si... différent. Capable de me faire perdre mon équilibre."
Elle se tourna vers lui, sourit et trouva enfin les mots justes.
"Et c'est grâce à ce déséquilibre que tu es devenu mon pilier, et que je veux aujourd'hui te savoir pour toujours à mes cotés, sous la protection de nos Dieux."
Azalea continua la cérémonie.
"Vous avez écouté la parole de nos Dieux, qui révèlent la grandeur de l’amour humain et du mariage ; vous allez vous engager l’un envers l’autre. Est-ce librement et sans contrainte ?
- Oui."

Sa voix ne tremblait plus.
"En vous engageant dans la voie du mariage vous vous promettez amour mutuel et respect. Est-ce pour toute votre vie ?
- Jusqu'à Ioannis me rappelle en son domaine.
-  Etes-vous prêts à accueillir les enfants que les Dieux vous donnent et à les éduquer selon nos Écrits Sacrés et dans la Foi ? "

Des gosses ? D'où ça sortait ça ? Ce n'était que des paroles rituelles, se rappela-t-elle.
"Oui.
- Alors moi, Azalea Or'Nyl, Haute-Prêtresse de ce Temple, vous demande de vous donner la main pour que sous le regard du Dieu Ioànnis et sous le regard de la Déesse Arc'Hantael vous procédiez à l’échange des consentements."

C'était l'instant fatal. Plus de regard en arrière. Plus de fuite. Elle ne pouvait plus même se cacher sous les regards des Atims. Ils avaient beau avoir fait comme si ce n'était que des paillettes pour les journaux, leur engagement était bien réel. Elle était peu croyante, mais elle sentait le regard de bronze de son Dieu se poser sur elle: ce n'était ni un jeu ni couverture, et tous les mensonges s’effilochent devant les yeux d'un Dieu, de son devoir, de son honneur. Elle prit doucement les mains de son promis. Sa peau blanche contre sa peau si souvent rouge. Ses doigts qui n'ont appuyé sur la détente que pour protéger la justice, entrelacés avec des doigts qui ont guidé une lame dans combien de sang implorant. Paume contre paume. Le futur s'ouvrait sous leur pieds, il était temps d'abandonner les traces du passé. Elle savait qu'elle se mariait avec un assassin autant qu'avec un justicier. Mais elle était prête à prendre le tout, culpabilité et innocence. Car à présent qu'il lui avait ouvert les yeux, elle savait qu'elle épousait le plus beau des hommes.
"Moi, Elisabeth Sanlejos, Représentante d'Ioannis, adepte de ses préceptes, citoyenne d'Atimska et fille d'Elysa Blodi et d'Erick Sanlejos, accepte aujourd'hui de prendre pour époux Vladimir Litovski Adamovich, pour ce jour et tous ceux qui suivront.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]   Aujourd'hui à 9:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mariage exceptionnel [OUVERT A TOUS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» [OUVERT A TOUS] Et nous serons unis par les liens "sacrés" du mariage... | Ft. James D. Gray
» Mariage September et Lily (04/07/95) [Ouvert à tous]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Maailma :: • Centre-ville • :: • Temple d'Ioànnis •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com