AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kylie Feather



Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2010

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu:
Relations: Fille de Suzie

MessageSujet: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Dim 2 Jan 2011 - 12:21

Mes muscles endoloris peinaient à se relâcher sous ma chair trempée de sueur. Sauvée in extremis, comme à mon habitude à l'issue de ces traques sans fin qui peuplaient ma vie et toujours revenaient me menacer, nous menacer dans notre liberté... Le clair de lune se déversait sur ma peau, perçant la forêt ténébreuse et obscure retenue par la nuit. Des ombres inquiétantes s’engouffraient entre les conifères qui avaient un léger air inquiétant par cette nuit lugubre. Soudain, des voix percèrent le lourd silence qui pesait dans l’air. C’était trop dangereux, mais ma nature curieuse prit le dessus…

<<-Ne me déçois pas, souffla une première fois féminine, sensuelle mais froide.

-Je n’échouerais pas, répondis la deuxième, cette fois masculine. Il n’aura pas le temps de se retourner que le canon froid sera déjà pointé sur lui, moi prêt à appuyer sur la détente, et lui presque déjà mort.

-Bien. Je te fais confiance. >>


Des pas foulèrent doucement la neige nouvelle qui recouvrait le sol. Je pouvais à peine les distinguer, mais il m’apparut que l’homme était en fait un loup. Un esprit lié sans doute… A pas feutrés, il se mit à son tour à avancer… Dans ma direction. La panique assombrit mon esprit déjà embué, se faisant sentir dans tous mes mouvements. Mon cœur tambourinait la paroi de ma poitrine, tout s’accélérait soudainement.
Il me fallait partir au plus vite, avant que l’assassin ne me retrouve. Mais c’était trop tard. Rien ne me servirait de fuir à présent, et il me fallait affronter le danger. << Ne fais pas ça >>, me prévenait Kay . Mais c’était trop tard, et ce fut de sang froid que je tournai doucement sur mes talons. La lame d’une faux luisait sous la lumière voilée de la pleine Lune, souillée par de sombres et larges tâches de sang. Recouvert par un large manteau sombre qui ne trompait pas sur son identité, le tueur me regardait froidement de ses yeux ambrés, identiques à ceux du loup noir à la fourrure hirsute qui le suivait comme son ombre. Je restai impassible sur mes émotions et le fixai calmement, tout en réfléchissant à la meilleure façon de m’échapper. De la sueur roula de mon front, raisonnant à vitesse extrême.

<<-The Grim Reaper… Alors c’était donc vrai.


Une idée perça dans mon esprit. Personne n’était au courant de la nature d’Adamovitch… Ils étaient morts avant de pouvoir témoigner. Je disposai d’un moyen de pression, et j’étais bien décidée à m’en servir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Dim 2 Jan 2011 - 13:49

[♪]

Elle était là. Elle était toute proche. Oui. Elle courait. Elle fuyait. Elle fuyait son inéluctable destin. Mais elle ne pouvait rien contre lui. Et Vladimir savais que c'était sa dernière chance de se rattraper. Heather, avait manquer de le tué une fois, elle n'hésiterait pas une deuxième.
La proie n'était qu'une gamine mais il savait qu'il n'avait pas le choix. Armé de sa faux, même si elle était armé elle ne pourrait rien contre lui.

" Ne me déçois pas, lui souffla Heather.
" Je n’échouerais pas, assura-il, Il n’aura pas le temps de se retourner que le canon froid sera déjà pointé sur lui, moi prêt à appuyer sur la détente, et lui presque déjà mort.
Il se surpris lui-même à faire un si étrange discourt. Lui, si peu bavard d'ordinaire. Il avait vraiment changer, décidément.
-Bien. Je te fais confiance."
La gamine courait trop vite, elle connaissait le terrain beaucoup mieux que lui semblait-il et il risquait à tout moment de perdre sa trace. Il ne lui restait plus qu'une solution. Se transformer. En une fraction de seconde s'est ce qu'il fit, il devinait le regard réprobateur d'Heather derrière lui, mais l'ignora. Après tout, c'était normal, il avait faillit la tuer ... Mais cette fois-ci il n'y aurait pas de dérapage. Non, cette fois-ci il serait lui-même et lui prouverait qu'il était digne de confiance. Lui prouverait qu'il était un monstre mais pas pour elle. Qu'elle n'aura plus rien à craindre de lui. Il le fallait. Il ne pouvait plus continuer autrement.
Alors, sans une once d'hésitation, il bondit à la poursuite de sa proie. Son odeur était facile à suivre, et les branche tortueuse sur son chemin n'était plus un problème. Elle était là. Juste là, devant lui. Il sentait sa délicieuse odeur irradier dans tout son corps et la soif de sang dévorer ses entrailles. Non. Non il pouvait pas faire ça. Non, il ne devait pas. Il ne devait pas la tuer ainsi. Ce n'était pas son genre. Et s'était l'une des meilleures façon de perdre le contrôle de soit-même.
Mais elle était toujours devant lui. Qu'espérait-elle au juste ? Le semer ? Ridicule. Mais il fallait admettre qu'elle les avait occuper un certain temps. Beaucoup trop. Il était temps d'en finir maintenant.
Mais, avant même se chercher à la dépassé, elle se retourna brusquement, faisant face à son poursuivant avec un impressionnant sang froid. Il reprit aussitôt sa forme humaine.
[♪]
C'était la fin. Elle avait donc finalement décider de se rendre et de mourir courageusement. Excellent choix. Il avait assez perdu de temps.
Il posa froidement son regard sur elle, un regard dur qui ne laisse pas de doute sur ses intentions. Mais à son grand étonnement elle le soutînt calmement sans hésiter. Impressionnant. Il voyait rarement des proies assez farouche pour faire face à la mort ainsi. N'avait-elle pas peur ?
Enfin, de toute façon, cela ne changeait rien. Elle allait mourir ici, comme il se devait.

<<-The Grim Reaper… Alors c’était donc vrai, murmura-t-elle, le souffle coupé.
" Malheureusement pour toi, oui, Fit-il
Alors, sans la quitté des yeux, plus par habitude que par prudence, il saisit sa faux, près à en finir rapidement.

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Kylie Feather



Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2010

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu:
Relations: Fille de Suzie

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Dim 2 Jan 2011 - 16:02

    -Malheureusement pour toi, oui, fit-il d'un ton imperturbable.

    La faux impitoyable était prête à trancher ma gorge et faire couler le sang à flots, pour satisfaire les pulsions criminelles de ce groupe de tueurs au sang froid. Les agissements et membres étaient flous aux yeux des Représentantes, si bien que rien ni personne ne pouvait les arrêter. Pour combien de temps ? Un choix d'une importance cruciale pour ma vie devait être pris. Je détenais des informations capitales sur le "Clan", mais Vladimir n'était pas dupe, il ne se laisserait pas avoir si facilement et je risquai la mort. Mais si je ne faisais rien, il ne manquerait pas de m'achever sans scrupule. Je pourrais toujours me transformer et fuir, mais là encore mes chances de survie étaient plus que limitées. Il me fallait tenter le tout pour le tout, qui ne tente rien n'a rien. Oui, mon choix était pris. Et si les choses tournaient mal -ce qui risquait fort d'arriver- je n'aurais qu'à tenter de m'échapper, puisque quoique je fasse, j'avais peu de chance de m'en sortir. Un rire glacial s'échappa de ma bouche, moi-même surprise par mon assurance au vu de la situation. D'autant plus que j'étais on ne peut plus tétanisé au fond de moi... Mais je n'en laissai rien paraître.

    -Vous voudriez me tuer, hein ? Oui, tentant. J'en sais trop. Mais, un petit conseil : vous ne devriez pas faire ça. Au contraire de ce que vous pensez, ce serait dangereux... Nous ne sommes pas seul, quelqu'un nous observe. Dans les parages, caché entre les buissons qui sait, ou dans les branches tortueuse de la forêt obscure... Prêt à révéler toutes les informations que nous avons entendues. Tandis que si vous me libérez sans faire d'histoire, personne n'en saura rien.


    Cette fois, j'étais sincère. Une promesse chez moi, était toujours tenue et ce même avec un meurtrier qui menaçait de tuer des masses de gens. Certains trouveront ça ignoble, mais j'avais mes propres notions de la "justice".

    -Réfléchissez-y à deux fois alors, avant de me trancher la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Dim 2 Jan 2011 - 17:04

La jeune fille resta un instant figer, mais sans une seconde se défaire de son regard. Peut-être était-elle paniquer, peut-être avait-elle peur, peut-être était-elle bouleversé, mais quoi qu'il est soit, son visage restait de marbre. Vladimir était stupéfait par cette réaction. Il y avait vraiment quelque chose qui lui échappait. Elle n'avait pas un comportement normal. S'il l'avait voulut, elle serait déja morte à l'heure qu'il était. Or elle ne l'était pas. Pourquoi ? Pourquoi hésitait-il encore ? Il l'aurait rencontré deux semaines avant, tout serait déja finit. Mais rien n'était plus pareil. Et ceci depuis qu'Heather savait.
Cette fille n'était pas normale.
[♪]
Pourquoi n'était-elle pas tétanisé et ne le suppliait-elle pas de l'épargner ?
Peu importait après tout. Tant mieux même, il aurait moins de difficulté à la tuer.
Mais, brusquement, elle changea totalement de comportement et éclata d'un rire particulièrement déplaisant. Qu'est ce qu'elle faisait ?
Vladimir avait commis une erreur, une terrible erreur, l'avoir laisser vivre une seconde de plus, pourtant sa curiosité était tel qu'il fut incapable de se décider à la tué maintenant. C'était vraiment inhabituel. Qu'avait-elle en tête ? Croyait-elle s'en sortir en lui faisant croire que la mort ne lui faisait pas peur ?

-Vous voudriez me tuer, hein ? Oui, tentant. J'en sais trop. Mais, un petit conseil : vous ne devriez pas faire ça. Au contraire de ce que vous pensez, ce serait dangereux... Nous ne sommes pas seul, quelqu'un nous observe. Dans les parages, caché entre les buissons qui sait, ou dans les branches tortueuse de la forêt obscure... Prêt à révéler toutes les informations que nous avons entendues. Tandis que si vous me libérez sans faire d'histoire, personne n'en saura rien.

Stupéfiant. Quelqu'un dans les parages ? Il tenta de repérer une quelconque odeur mais le vent était contre lui et il ne put rien détecté. Il était vraiment mal. Très mal. La situation lui échappait totalement.
Elle bluffait forcément. Mais il n'avait aucun moyen de s'en assurer. S'il y avait réellement quelqu'un ici, il pouvait être n'importe où et sous n'importe qu'elle forme. Qui sait si ce n'était pas un Esprit Lié ?
Mais s'il la laissait en vie, elle avait encore plus de chance de divulgué l'information. Il était mal. Dans une situation catastrophique même.
Mais il était face à une gamine. Il devait bluffé. Elle ne connaissait rien au monde de l'ombre. Elle ne le connaissait pas. Il devait s'en sortir d'une façon ou d'une autre.
Mais il devait rester le plus proche de la réalité possible, pour ne pas risqué de se trahir. Il devait joué le tout pour le tout.
[♪]
- Tu ne comprends pas. C'est ta vie ou la mienne. Si je ne te tues pas ici et maintenant, je mourrais quoi qu'il arrive. Alors que tu fasse courir un simple bruit sur moi sans la moindre preuve ou que je meurt de la main de mon chef, la première solution me parait la meilleure façon de m'en sortir.
Jusque là, il avait été sincère. C'était la réalité. Dans tous les cas, il risquait sa vie et Heather serait sans pitié, il le savait. Il devait jouer sur le moindre détail. Le moindre détail était d'une importance crucial.
C'était lui ou elle.
Tout deux pouvait se trahir d'un moment à l'autre et se faire tué par l'un ou l'autre.
La tension devenait oppressante. Il devait à tout prix insisté encore.
- De plus, ton argument n'est pas valable, avança-t-il, Tu as dû le remarquer, je ne suis pas tout seul. Et là, tout comme ton soit-disant témoin, plusieurs de mes collègues nous surveille, s'il y avait quelqu'un ici, il aurait déja été abattu.
Cette fois-ci, c'était une pure invention. Personne n'aurait put imaginer que cette gamine puisse donner tant de fils à retordre au Gim Reaper lui-même. Personne ne surveillait ses arrières à cet instant. Mais elle ne pouvait pas le savoir. Selon sa réaction il pourrait évalué le risque qu'il prenait et ce qu'il allait faire. Si elle bluffait, elle risquait de perde rapidement tout ses moyens, et bien qu'il éprouve un inexplicable sentiment de compassion envers elle, il n'aurait plus qu'a la tué. Si elle était sincère, il était dans de sale draps.
Il espérait avoir été convainquant.



_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Kylie Feather



Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2010

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu:
Relations: Fille de Suzie

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Dim 2 Jan 2011 - 20:35

    Le regard impassible, Adamovitch avait cependant l'air troublé. Avais-je réussi mon coup ? Mais il était encore trop tôt pour se réjouir.

    - Tu ne comprends pas. C'est ta vie ou la mienne. Si je ne te tues pas ici et maintenant, je mourrais quoi qu'il arrive. Alors que tu fasse courir un simple bruit sur moi sans la moindre preuve ou que je meurt de la main de mon chef, la première solution me parait la meilleure façon de m'en sortir. De plus, ton argument n'est pas valable, avança-t-il, Tu as dû le remarquer, je ne suis pas tout seul. Et là, tout comme ton soit-disant témoin, plusieurs de mes collègues nous surveille, s'il y avait quelqu'un ici, il aurait déja été abattu.

    Je ravalai ma salive, abattue. J'étais bien loin d'avoir toutes les cartes en mains. Bluffait-il ? Impossible de le savoir. Et même si c'était le cas, j'étais dans l'incapacité des plus totales de m'en assurer. Mais quelque chose me troublait dans son discours... Il avait l'air en permanence menacé, comme dominé. C'était sans doute la femme de tout à l'heure qui tirait les ficelles. Ainsi donc, The Reaper n'était pas maître de cette mafia renaissante. Au contraire, il avait l'air de vivre dans la crainte.
    Il me fallait répondre au plus vite pour gagner du temps avant de me transformer. Une fois mon joker sorti, je n'aurais plus rien pour me sauver, alors autant la garder un maximum de temps.

    -Je... Rien ne me prouve que vous dites la vérité. La femme dont vous parlez est partie, je l'ai vu de mes propres yeux.

    Le reste fut d'un risque énorme, mais il fallait que je détourne son attention avant ma métamorphose.

    -Mais je ne vous comprend pas. Cette femme... Vous êtes sous sa coupe. Tout le temps sous pression, menacé de mort. Ce ne sont pas mes affaires, soit. Mais ce n'est pas comme ça que j'imaginais The Reaper.

    J'étais vraiment folle... Remettre en question Adamovitch. Je risquai gros, et j'allais payer le prix de mes actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Mar 4 Jan 2011 - 20:43

[♪]

-Je... Rien ne me prouve que vous dites la vérité. La femme dont vous parlez est partie, je l'ai vu de mes propres yeux.
Vladimir sut à cet instant qu'elle avait perdu la partie. Échec et mat. Elle cherchait seulement à gagner quelques misérable secondes supplémentaire.
Elle ne s'appuyait plus sur la vérité de ses affirmation, mais remettait simplement en cause les siennes. Elle perdait purement et simplement confiance en elle. Elle venait d'utilisé son ultime joker et n'était pas une assez bonne joueuse pour remporté la partie contre lui. Mais Vladimir savait que la carte que l'on n'avait pas encore jouer était toujours la meilleure.
Elle bluffait depuis le début. C'était vraiment quelqu'un d'intéressant. Comme quoi la peur d'une mort certaine peut parfois vous faire découvrir une nouvelle parcelle de vous-même étonnante.
- Parce que toi tu as une preuve de se que tu avance ? Finit-il par répliquer après un court silence songeur. Tu l'as peut-être vu partir, mais c'est une professionnelle, elle connait son boulot et ne manque jamais à sa tâche.

-Mais je ne vous comprend pas. S'écria-t-elle, Cette femme... Vous êtes sous sa coupe. Tout le temps sous pression, menacé de mort. Ce ne sont pas mes affaires, soit. Mais ce n'est pas comme ça que j'imaginais The Reaper.
Se fut plus fort que lui, avec un habilité surprenante et une rapidité inégalable il abattit sa faux sur sa victime, sans l'ombre d'un doute elle n'avait même pas vu partir le coup, enfin c'est ce qu'il avait l'intention de faire, mais là encore, il ne put s'empêcher d'arrêter son geste. Pourquoi n'y arrivait-il pas ? Pourquoi ne la tuait-il pas avant qu'elle s'échappe d'elle-même ?

" Je pense que tu n'es pas en position de me dire se que je dois faire de ma vie ou pas. A l'instant, tu devrais plutôt t'inquiéter de la tienne qui semble touché à sa fin.

En réalité il n'était pas en colère, cependant ces paroles l'avait frustré. Il savait tout cela. Il savait ce qu'il était. Il savait qu'il n'était qu'un chien obéissant sagement à son propriétaire, lui ramenant son gibier en échange de quelque misérable friandises.
Seulement, il lui était insupportable de l'entendre de la bouche d'une gamine. Une gamine qui ne connaissait rien de lui. Une gamine qui n'avait pas le droit de le juger ainsi. C'était inacceptable et pourtant, il était incapable de l'achever. Tout était si facile. Et pourtant, un détail lui échappait. Il le savait. Il le savait au fond de lui-même. Il le pressentait.
Quelque chose n'allait pas. Dans son comportement, mais également dans celui de sa proie. Elle était trop calme. Trop calme pour quelqu'un qui allait mourir. Trop calme par rapport à tous les autres. Elle n'était pas en pleure, elle ne le suppliait pas, elle n'avait pas perdue connaissance. Non. Elle avait peur, mais pas assez. Une partie de lui-même lui soufflait d'en profiter, mais une autre, plus forte, lui criait de réfléchir. Réfléchir à cette situation peu ordinaire.
Elle avait un second plan.
Une faux menaçait de l'égorger en une fraction de seconde et elle espérait toujours lui échapper ?
Il ne comprenait pas. Ce n'était pas possible.
Puis, le regard étrange qu'elle échangea avec l'aigle posé sur son épaule un court instant fut comme un déclic. [♪] Tous les deux ... Dans cette forêt sombre... Une gamine ici ... Une fugue ? Cela paraissait peu probable. Si Heather n'avait pas refuser de lui donner la moindre explication sur sa proie, il n'en serait pas là. Mais il avait perdu sa confiance. Et elle l'accompagnait justement dans le but de testé sa fiabilité. La pensé qu'elle puisse être en ce moment en train de l'épiée l'effleura aussitôt. Non, c'était impossible, elle avait trop peur de lui sous sa forme de loup. Il était presque certain qu'elle n'aurait pas osé le suivre de crainte de se voir de nouveau attaqué par lui.
Elle ne lui avait rien dit. Absolument rien. Pas même une minuscule information. Maintenant qu'il y repensait c'était vraiment suspect. Lui aurait-elle ... cacher une information d'une importance cruciale ... ? Une information qui ... pouvait le pousser à épargner cette jeune fille ... ?
Maintenant, il ne pouvait ignorer se sentiment croissant qui le dévorait. En une fraction de seconde, une simple supposition était devenu une terrible certitude. Était-il possible que ... Les chances étaient si faible que se soit le cas... Pourtant, elle était encore trop confiante. Elle allait trouvé un moyen de s'échapper, il en était sur.
Mais pourquoi réfléchissait-il ainsi ? C'était ridicule, l'impitoyable lame de sa faux était à quelques centimètre de la peau nue du cou de sa victime alors pourquoi ne portait-il pas le coup de grâce maintenant ? Sa proie était à sa merci pourquoi n'en profitait-il pas ?
Mais ce sentiment amer enterrer au fond de lui-même était toujours en alerte. Un sentiment, un pressentiment si fort qu'il ne pouvait se décider à l'ignorer.
L'instinct.
Il devait encore analysé la situation. Quel détails lui avaient-ils échapper ? Il devait trouvé à tout prix se qu'il n'allait pas. Il devait deviner le plan de cette gamine. Seulement il n'avait pas suffisamment de carte en main pour forcé la défense de l'ennemi. Heather avait précieusement garder les plus importante. Celles qui lui aurait permise d'étudier la situation tout en la comprenant parfaitement.
C'était plus compliquer maintenant, il lui fallait deviner les cartes de l'adversaire.
Son expression. Son expression, il fallait qu'il cherche à savoir ce qu'elle allait faire à partir de l'expression de son visage.
Comment était-elle ... Elle était ... Tendu et ... Concentré. Qu'attendait-elle exactement ? Attendait-elle qu'il porte le coup pour chercher à s'échapper ? Alors son regard se posa sur l'aigle. Il était beaucoup plus crispé que son double. Il semblait guetter le moindre frémissement de la lame. Alors sa première hypothèse était-elle la donne ? Tous les indices était là pour lui faire croire. Peut-être se méfiait-il tout simplement trop et que c'était tout à fait normal. Mais généralement, ses victimes était plutôt soucieuse de reculer le moment décisif, alors que ceux là l'attendait. Il l'attendait car il préparait quelque chose. Il l'attendait car ils devaient être certain de pouvoir s'en sortir d'une façon où d'une autre.
Vladimir devait regrouper toute ses remarques pour en faire une conclusion décisive.
Une jeune fille de moins de vingt ans seule, semblant connaitre la forêt dans ses moindre recoins, tout à fait à l'aise dedans, semblant être habituer à y être traqué et ayant plus d'un tour dans son sac pour éviter de se faire tuer ou capturer. Un aigle à l'affut du moindre de ses gestes. Une expression concentré. Une expression ... qu'inexplicablement il lui semblait avoir déja vu de nombreuse fois dans sa vie, mais n'arrivait pas à mettre la main sur son nom.
Cette mystérieuse carte ... Avait-il vu juste ?
Mais c'était à lui de jouer la sienne, il le savait. Il devait suivre son instinct. Il devait prendre ce risque. Et s'il avait en effet vu juste, le jeu qu'il avait mener venait de lui donner une ouverture. Il devait rapidement rectifié cette faiblesse. Si la dernière carte que son adversaire s'apprêtait à jouer était en effet celle-là, sa position lui était tout à fait favorable.
C'était à lui de poser sa carte cette fois. Cette carte décisive qui allait déterminer le vainqueur de cette manche. La vie et la mort n'était qu'un jeu. Un jeu qui jugeait le quel des deux adversaires était digne de vivre ou non. Et Vladimir ne comptait pas mourir. Pas encore. Et surtout pas de la main d'Heather. Il voulait encore lui être utile. Il voulait encore vivre pour la servir. Et puis, qui savait où il irait lorsqu'il serait mort ? En enfer, il n'y avait aucun doute là dessus. Mais quelle était cette existence ? En quoi consistait-elle réellement ? Il l'ignorait. Et il n'avait aucun moyen d'en savoir plus, c'était cela qui était frustrant.
Quoi qu'il en soit, il ne voulait pas mourir maintenant. Il savait que c'était elle ou lui. Si elle s'échappait, en plus de risquer de se faire tué par Heather, elle répandrait la nouvelle que le Gim Reaper était un Esprit Lié et là, c'était certain que sa réputation toute entière serait consumer en quelques secondes. Le Gim Reaper ne serait plus le mystérieux tueur en série craint de tous, non, il ne serait plus que ce pauvre bâtard errant dans la banlieue sans but. Qui voudrait garder un tueur comme celui-ci ? Un assassin dépouiller de ses secrets n'en était plus un.
Cette fois, il jouait vraiment sa vie. Il devait tenter le tout pour le tout. Cette fois il faudrait qu'il soit convainquant.
Il était tant que la vrai partie commence.
Alors, faisant mine de soupirer, comme ennuyer par sa proie, il tint sa faux d'une seul main, toujours pointé sur la gorge de sa proie, tandis qu'il laissait tombé l'autre d'une façon tout à fait naturel. Cette fois-ci l'adversaire ne devait pas deviner sa carte, il devait l'induire en erreur. La vie n'était qu'un immense jeux de carte.
Ni la jeune fille ni l'oiseau de faisait attention à son autre main, tout deux était rivé sur la faux, tendu à l'idée que ce geste signifie qu'il allait donner le coup. Tout se déroulait exactement comme il l'avait prévu. Tout deux étaient trop concentré sur l'arme, ils ne s'imaginait pas qu'il y avait beaucoup d'autre moyen de tué.
Vladimir saisit le révolver situer exactement à la hauteur de sa main tendu, rien n'avait été laisser au hasard dans son équipement, tout était précisément étudier pour être à une place pratique, discrète et rapide à utiliser.
D'un seul coup, il dégaina le révolver et le pointa sur l'aigle.
" Ne bougez pas, ordonna-t-il d'une voix glaciale.
Cette fois-ci c'était vraiment finit. Il ne lui restait plus qu'a s'assurer que la carte de l'adversaire était la bonne.
Alors, il plongea son regard impénétrable dans les pupilles profondes de sa proie, il y lisait la peur. La peur de mourir.
" Tu es un Esprit-Lié, n'est ce pas ? Lui souffla-t-il.
Effrayer, elle garda le silence.
" J'ai vu juste, n'est ce pas ? Reprit-il sur le même ton, Tu comptais profiter du temps que j'allais perdre au moment de donner le coup final, car tu savais que je devrais prendre de l'élan pour frapper avec cette faux, tu n'aurais eu qu'a te transférer en ton aigle qui n'était pas dans la trajectoire de la lame, ainsi ton corps, celui que je visais, aurait disparu et tu te serait envoler sous la forme d'aigle. Tu t'en serait sortit sans mal, le temps que je réalise et que je sorte la lame qui se serait planté dans la terre, tu te serais enfoncé dans la foret, je n'aurais pas eu le temps de tirer. En faite, tu as presque faillit t'en sortir." Conclut-il, une note de satisfaction dans la voix.

[ Bon, j'ai pas relut, mais je dois aller me couché, je met le texte en ligne quand même parce que je me dis que je te fait poireauté depuis beaucoup trop longtemps et que tu dois avoir envi de continuer le rp >.< Donc je te met la suite, sachant que je modifiais sans doute des p'tits trucs mais bon ça reste quand même le même texte, le même comportement, les mêmes phrases etc. Sinon, Vladimir va faire son gentil après x) Alors faudrait peut-être que ton perso commence vraiment à paniquer maintenant qu'il a plus de plan, ça aidera Vladimir a pas pouvoir la tuer >.< ( Oui c'est un gentil-méchant après tout ....) Bref voilà, bonne suite de rp !! ]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Kylie Feather



Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2010

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu:
Relations: Fille de Suzie

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Dim 16 Jan 2011 - 18:44

    [Héhé, voilà enfin ma réponse xD *s'imagine Vlad' sautant au plafond et se cognant la tête n_n ]

    " Tu es un Esprit-Lié, n'est ce pas ? me souffla-t-il.

    Je sentis un hoquet de surprise bloquer ma respiration. Comment pouvait-il avoir deviné ? Je l'avais sans doute sous-estimé. Quelles étaient maintenant mes chances de survies ? La dure fatalité s'imposa à moi : je n'avais plus aucune solution de rechange. Une sueur nerveuse commença à perler sur mon front, réfléchissant aussi vite que me le permettait l'instant présent fatidique. Je n'arrivais pas à réfléchir, et cela ne me servirait sans doute à rien car il fallait se rendre à l'évidence : la Mort s'avançait inexorablement vers moi, à pas sombres et résignés.

    " J'ai vu juste, n'est ce pas ? reprit-il sur le même ton, Tu comptais profiter du temps que j'allais perdre au moment de donner le coup final, car tu savais que je devrais prendre de l'élan pour frapper avec cette faux, tu n'aurais eu qu'a te transférer en ton aigle qui n'était pas dans la trajectoire de la lame, ainsi ton corps, celui que je visais, aurait disparu et tu te serait envoler sous la forme d'aigle. Tu t'en serait sortit sans mal, le temps que je réalise et que je sorte la lame qui se serait planté dans la terre, tu te serais enfoncé dans la foret, je n'aurais pas eu le temps de tirer. En faite, tu as presque faillit t'en sortir." Conclut-il, une note de satisfaction dans la voix.

    Le souffle rauque, je ne savais que faire sinon laisser la panique envahir mon corps avant de laisser place à la Mort. Mais je ne pouvais pas abandonner, il me fallait lutter jusqu'au dernier souffle qui s'échapperait de ma bouche.
    Soudain, une idée perça dans mon esprit embué. Il me restait encore une seule et unique carte, ma dernière chance d'en réchapper. Mais pour cela, il fallait qu'il y ait un aigle dans les environs... Car apparemment, Gim Reaper n'avait pas encore envisagé cette possibilité : les esprit-liés peuvent non seulement se transférer dans le corps de leur alter-ego animal, mais aussi dans tous ceux de la même espèce s'il y en avait dans les environs.

    Je ne croyais ni à la chance et au hasard, mais un soulagement immense réchauffa mon coeur. Un oiseau de proie errait dans la forêt sombre, non loin de là. Encore une fois, mes chances de survie étaient strictement limitées mais j'aimais croire en l'impossible. "Surtout, ne te soucie pas de moi, soufflai-je à Kay en un murmure à peine audible. Vole le plus loin que tu peu, tu me connais, je saurais toujours me débrouiller pour trouver un truc et m'en sortir... " Enfin, j'espère, ajoutai-je pour moi seule. Il me fallait agir vite.

    En une seconde à peine perceptible, mes pieds s'arrachèrent du sol. Je sentais comme une tornade autour de mon corps encore sous le choc d'avoir échappé de près à la mort, et sentis comme à mon habitude les sensations quelques peu désagréables qui remuaient mes entrailles pendant le début de la transe. Soudain, tout redevint net. Un soupir de soulagement s'échappa de mon tout nouveau bec, celui d'un corps inhabituel. D'autant plus inhabituel que l'aile droite d'ordinaire ample et élégante battai faiblement, me maintenant à une très faible altitude. Je ne m'élevai pas à plus de quelques mètres du sol, et Adamovitch qui devait déjà avoir été transféré dans le corps de jais de son loup me rattraperai dans quelques instants. Et il n'aurait sans doute pas beaucoup de mal à s'élancer entres les branches tortueuses pour se saisir de moi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Sam 22 Jan 2011 - 13:10

[♪]
Mais cette satisfaction en lui-même se consuma bien vite en découvrant là où ses déduction l'avait mener.
Elle était une Esprit-Lié. Elle n'était pas humaine. Ce n'était pas comme s'il ressentait le besoins de se venger. Non. Non, elle était comme lui. Elle n'était pas comme les hommes qui l'avaient chassé, qui l'avait considérer comme un monstre, elle était comme une sœur, comme si un lien les unissaient inconsciemment.
Il sut à cet instant qu'il serait incapable de la tuer.
Non, c'était impossible. Il ne pouvait pas faire ceci. Il ne pouvait pas la laisser en vie ... Heather le tuerait. Mais était-elle au moins capable de le vaincre ? Elle seule, il était fort probable que non, mais elle était tout sauf seule, elle avait un nombres sbires impressionnant et même si, lui, arrivait à s'en sortir, la fille qu'il aurait épargner certainement pas. Elle était condamné.
Pourtant, quand il croisait le regard de sa proie, il ne pouvait se résigner à la tuer. Il ne pouvait pas. C'était plus fort que lui. La dernière fois qu'il avait assassiné quelqu'un contre sa volonté, il avait succombé à cet océan de remord qui l'avait submerger. Et si, maintenant, il tuait cette gamine, il savait qu'il ne pourrait le supporter une nouvelle fois. Et cette fois, ce ne serait peut-être pas de simple blessure mais des morts par millier, il savait que le loup en lui était un monstre incroyablement puissant. Un monstre fou de douleur venant déverser sa haine dans le monde. Et chacun sait que rien n'est plus fort qu'un être possédé par la haine et le désespoir, or la bête était les deux à la fois.
Vladimir savait qu'il avait eu de nombreuse occasion de la tuer.
Il savait que quelques semaine plus tôt, jamais il n'aurait laisser une proie le défier ainsi.
Il savait qu'elle serait déjà morte avant d'avoir put prononcé la moindre parole s'il avait était celui d'avant.
Or, il le savait, quelque chose avait changer en lui. Quelque chose c'était incontestablement brisé au fin fond de lui-même, laissant entrevoir une parcelle d'humanité sous cette coquille de solitude et de détresse.
Il avait rejeter la faute sur les humains. Les humains qui l'avait toujours chassé sans le moindre scrupules, les humains qui l'avait considérer comme un monstre, sans même avoir chercher à le connaitre. Ces même humains qu'il aurait tant voulut considérer comme des frères, comme des amis ... Mais le destin en avait décider autrement. Il avait gravé à jamais une existence de malheur et de haine sur la page de son histoire. Les homme, eux, ne l'avait jamais considérer autrement qu'un monstre, et ceci, depuis tout petit. Et malgré tout ses efforts, malgré qu'il est tout tenté pour prouvé sa valeur ... Ils l'avaient toujours abandonné. Toujours traité comme un chien. Comme le loup en lui et non pas en la personne qu'il était. Ceux qui connaissait la bête, ne voyait plus qu'elle en lui, c'était comme s'il n'avait jamais exister, comme s'il n'était qu'un détail minime face à l'image terrifiante de l'animal. Chassé ou être chassé. C'était ce qu'avait finit par en conclure Vladimir. Mais il n'était toujours pas satisfait de cette voie. Et il le savait.
Il approcha son doigt de la détente. Lentement, trop lentement, il le posa dessus. Mais il se sentait incapable de la presser. Le temps semblait s'être figer. Chaque fraction de secondes semblait duré une éternité.
Mais brusquement ... Plus rien. Plus rien du tout. Oui, la gamine avait ... Disparut. Absolument déconcerté Vladimir resta un instant figer, incrédule devant ce qu'il venait de ce passé. C'était impossible. Elle était là il y avait ... C'est à cet instant qu'il comprit. Il avait sous-estimé sa proie. Un Esprit Lié pouvait non seulement prendre possession du corps de son animal, mais également celui de ceux de son espèces. Sans le moindre doute, c'était ce qu'il s'était passé. Seulement elle ne pouvait pas être loin, pour faire cette transformation, il fallait que l'animal soit très proche de soit.
La gamine allait s'échapper, et son aigle avait profiter de sa stupeur pour s'enfuir également. Erreur de débutant. Avant il n'aurait jamais laisser la perplexité le surprendre, il aurait abattu l'oiseau en une fraction de seconde. Or il ne l'avait pas fait. Quel abrutit. Mais il ne pouvait pas le laisser s'enfuir avec sa réputation ainsi. Il se mordit la lèvre inférieur, si elle s'échappait, elle n'hésiterait pas à tout dévoilé, et il pourrait de nouveau dire adieu à cette vie. Il serait de nouveau chassé et traqué ... Il serait de nouveau seul.
Vladimir se transféra aussitôt dans le corps d'Akira, cherchant du regard le rapace. Il n'eut pas de mal à le trouver, ce dernier était beaucoup plus petit que l'aigle de la gamine et son vol était hésitant et chancelant. Il comprit qu'elle n'arrivait pas à prendre de l'altitude, peu habituer à ces ailes courte et ce corps délicat. Vladimir avait l'avantage, il tout aussi bien put tirer purement et simplement sur l'animal, et tout aurait été finit. A cette distance et cette vitesse il ne pouvait pas le manquer, pourtant il s'en sentait incapable. Mais en réalité, il avait une idée. Une idée folle. Un idée téméraire et imprudente. Une idée qui lui coûterait peut-être la vie. Mais une idée qui valait le coup d'être tenter.
Il fallait qu'il fasse vite, sinon sa proie allait bientôt comprendre comment marchait son nouveau corps et s'envolerait haut dans le ciel. Jusque là il s'était contenté de suivre l'oiseau, mais cette fois il allait devoir utilisé toute sa puissance, puiser dans chaque parcelle de son corps la moindre once de force qu'il lui restait. Il pris de la vitesse, dépassa l'oiseau puis enfin, bondit de toute ses forces. L'animal, pris de surprise, n'eut pas le temps d'esquivé et le loup le saisit entre ses crocs. Vladimir constata qu'il était beaucoup plus petit qu'il ne l'avait imaginer, bien plus que l'aigle de la jeune fille. Il aurait tout aussi bien put refermer ses dents acérées sur sa proie, mais là encore il ne le fit pas. Il sentit le petit corps chaud dans sa gueule s'agiter désespérément, cependant, bien que petit, l'animal n'en restait pas moins un rapace et le battement incessant de ses ailes aveugla son agresseur et il sentit de vif coup de bec s'abattre sur son museau, tout en songeant qu'il avait eu de la chance que celui-ci de puisse pas atteindre ses yeux. Déstabilisé, Vladimir ne put pas conserver son équilibre et tout deux tombèrent à terre, soulevant un épais nuage de poussière sur leur passage. L'oiseau se débattit avec force, mais le loup le tenait fermement dans sa gueule, mais il sentait que sa proie s'affaiblissait progressivement et il profita de cet instant de répit pour la plaquer au sol.
Cette fois elle ne pouvait plus bouger. Vladimir planta son regardant dans le siens. Un regard ambré empreint de douleur. Il ne pouvait pas . Il ne pouvait pas la tué. C'était impossible. Il ne pouvait pas ... C'était une Esprit Lié. La tuer aurait été contre ce pour quoi il s'était toujours battu. Mais avait-il le choix ?
Il ferma un instant les yeux, indécis. Deux part de lui-même se battait au fond de son cœur. Une lui disait de pensé à sa survie avant tout et une autre lui soufflait que cette fille ne méritait pas ceci.
[♪]
Il rouvrit les yeux. Il avança sa gueule vers la cou de l'oiseau, lentement, trop lentement. Ses crocs menaçant brillait dans la semi-obscurité, mais ses pupilles était sombre. Sombre par la souffrance, par la douleur qui déchirait son cœur, par se pressentiment lancinant de faire le mauvais choix. Il arrêta brusquement son geste, comme si chaque parcelle de son corps lui criait de ne pas le faire, et croisa le regard de sa proie. Pouvait-il la tuer ? Alors il lut la vérité dans les yeux de sa proie. Non, il ne pourrait pas.
Il recula, déconcerté. Il ne savait que faire. Il ne pouvait pas la tué. Il ne voulait pas la tué. Il était confus. Dérouté. Déboussolé. Il avait l'impression qu'il allait explosé. Les deux part de lui-même se battaient avec hargne. Une guerre sans pitié. Un guerre qui ferait à jamais basculer sa vie.
Alors, il sentit qu'un des deux adversaire venait de gagner.
" Je ne te tuerais pas. Lâcha-t-il brusquement. Mais à une seule condition. Oublie moi. Oublie ce que tu as appris sur moi, oublie mon visage, oublie qu'on s'est rencontre. Ne le dit pas à une seule personne, pas même a ton plus précieux ami ou tes parents. Fait comme si je n'avait jamais exister. Fait comme si toi-même tu n'existais plus. Reste loin de cette ville, reste le plus possible dans ton corps d'aigle ... Fait toi oublier."
Il se tut. Il était vraiment fou. Totalement. Il avait perdu la tête. Il allait être obliger de mentir à Heather seulement pour sauvé cette gamine qu'il ne connaissait même pas. C'était insensé. Insensé de prendre tant de risque pour cette fille. Et pourtant ... Et pourtant c'était la seule solution. Et pourtant, il n'avait pas d'autre choix. Car cette fois, il ne pouvait pas lutté contre ce que lui dictait son cœur.
Seulement rien ne lui garantissait qu'elle tiendrait sa promesse. Il était même certain qu'elle irait rapidement l'ébruiter dans les quelques minutes qui suivait. IL devait trouver un moyen de pression.
" Si cela s'apprend, je saurais que c'est toi. Alors, cette fois, je n'aurai plus le moindre scrupule à te tuer. Si tu ne le dit rien qu'a une seule personne, je te tuerais. Où que tu sois, même si tu crois être sous la plus haute sécurité, si tu me trahit, ce sera la fin. "
C'était la vérité. Alors, il reprit sur un ton qu'il voulait sincère :
" Promet-le moi, et je t'épargnerais. "
Il compris à cet instant qu'il avait confiance en elle. Une confiance inconsciente qui s'était glisser dans son esprit. Une confiance inconsciente mais forte. Forte par le lien qui les unissait. Forte par leur passé.
Mais il savait que la confiance était l'une des pire chose au monde. On ne pouvait se fié qu'a soit-même. Il savait qu'il faisait une erreur en la laissant en vie. Il le savait. Mais, cette fois, il ne ferait rien pour l'en empêcher.

[Voilà, moi faut que j'aille bosser j'ai le DNB blanc >.< Bon voilà, j'aime PAS ( Edit j'ai vu que j'avais oublier le pas, la honte Embarassed )trop comme j'ai écris mais au pire je rectifiais au pire plus tard, je fils parce qu'après c'est pas raisonnable >.< J'ai encore 15 mille chose à apprendre en histoire Bon sinon hâte de voir la suite *W* ♥]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Kylie Feather



Messages : 37
Date d'inscription : 30/12/2010

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu:
Relations: Fille de Suzie

MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Mar 15 Fév 2011 - 11:16

[Et encore du retard... >.< Désolée, désolée, j'ai pas trop eu le temps de venir et en plus j'ai pas d'excuse... Pour le prochain Rp je serais plus présentes, je ferais passer ce fow en prio' ! ]

    " Je ne te tuerais pas. Lâcha-t-il brusquement. Mais à une seule condition. Oublie moi. Oublie ce que tu as appris sur moi, oublie mon visage, oublie qu'on s'est rencontre. Ne le dit pas à une seule personne, pas même a ton plus précieux ami ou tes parents. Fait comme si je n'avait jamais exister. Fait comme si toi-même tu n'existais plus. Reste loin de cette ville, reste le plus possible dans ton corps d'aigle ... Fait toi oublier."

    Le tueur avait l'air comme déchiré entre deux mondes, deux choix tout aussi improbables les uns que les autres. Pour la première fois depuis le début, et je savais pertinemment que c'était insensé d'avoir de telles pensées face à un assassin, j'éprouvai un sentiment de gêne. Sa panique n'était due qu'à moi, et la culpabilité commença à se faire sentir. Peu importe ce qu'il me demanderait de faire, je m'exécuterai.
    Je ne comprenais pourquoi il ne pouvait pas me tuer, mais s'il était prêt à prendre ce risque, alors je ferai mon possible pour lui rendre la pareille.

    " Si cela s'apprend, je saurais que c'est toi. Alors, cette fois, je n'aurai plus le moindre scrupule à te tuer. Si tu ne le dit rien qu'a une seule personne, je te tuerais. Où que tu sois, même si tu crois être sous la plus haute sécurité, si tu me trahit, ce sera la fin. "

    Sa voix sonnait avec une sincérité qui ne me semblait pas feinte.

    " Promet-le moi, et je t'épargnerais. "

    Sans ciller, je plongeai mon regard dans ses yeux énigmatiques et prononçai ses mots avec une franchise non truquée.

    -Je tiens toujours mes promesses.

    Je m'apprêtai à disparaître, mais quelque chose m'en empêchait. D'ou venait cet homme, qui était-il, je n'en savais rien... Mais j'étais sûre qu'il n'était pas ce qu'il est devenu, et qu'il méritai mieux.

    -N'oublie pas qui tu es, soufflai-je dans un dernier regard avant de disparaître dans le ciel de ténèbre.

    ***

    Doucement, la nuit reprit ses droits et un silence inébranlable s'imposa au milieu des géants feuillus qui contemplaient le calme de l'obscurité, sages et inexorables. Seul le relent régulier des ailes d'un oiseau vint troubler les ténèbres, et l'aigle disparut peu à peu vers le ciel infini.

    Fin.

    Vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']   Aujourd'hui à 5:54

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Quand on quitte un danger pour un autre plus grand encore [PV Vlad']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (n°16) Félin... pour l'autre [PV Shalimar] TERMINÉ
» TITUS CANICHE M 9 ANS ASSO FELIN POUR L'AUTRE DPT 24
» Ils ont juste l'air d'être fait l'un pour l'autre ... [Regulus]
» Kasumi Matsui • Que sommes-nous l'un pour l'autre ?
» La démocratie est en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Territoires Nord :: • La forêt des mirages •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit