AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Clos] Comme quoi, un petit détour par la prison n'est pas forcément une mauvaise chose ... |PV Ezio|

Aller en bas 
AuteurMessage
Heather Wells
♥ Fondatrice ♥
Heather Wells

Messages : 2798
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 22
Localisation : Lyon ♥

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Force
Relations: Relations, sa veut dire quoi ? C'est les gens qu'on a tué ?

[Clos] Comme quoi, un petit détour par la prison n'est pas forcément une mauvaise chose ... |PV Ezio| Empty
MessageSujet: [Clos] Comme quoi, un petit détour par la prison n'est pas forcément une mauvaise chose ... |PV Ezio|   [Clos] Comme quoi, un petit détour par la prison n'est pas forcément une mauvaise chose ... |PV Ezio| EmptyDim 27 Fév 2011 - 12:15

J'étais à la prion. C'est assez stressant pour une tueuse d'aller dans une prison. Mais j'étais déguisée. Enfin c'est-à-dire que je portait une affreuse perruque blondasse qui me grattait affreusement. J'avais aussi échangée mes vêtement noirs moulants pour une mini jupe, collants noirs et petit haut sexy. C'était juste au cas où. Sa peut toujours servir d'avoir une mini-jupe quand on est entourée de mecs totalement barbares. Oui, oui, vraiment. C'est l'expérience qui parle.
Enfin ... J'étais venue chercher un abruti qui s'était fait prendre en plein trafic d'armes. Quand je dis que je n'embauche que des incapables ... C'est la pure vérité. Et en plus, il faut que je paye pour le faire sortir. Une caution. J'leur en foutrais des cautions, moi ! Mais bon, j'ai quand même besoin de lui et je peux pas me permettre de le faire sortir illégalement. Une autre fois, peut-être.
Passons ... J'était arrivée devant le bureau d'accueil, derrière lequel se tenait un homme d'une trentaine d'années. Parfait. Il me regarda arriver avec des yeux ronds. Je lui fit un grand sourire et je prit la parole, d'un ton candide :

" Salut ! Je viens payer la caution de mon grand frère. Scott Williams. "

Un gros mensonge. Mais comment aurait-il pu savoir ? Je dus remplir un petit formulaire, payer, enfin tout le tintouin, quoi ! Nous sommes ensuite allés le chercher directement dans sa cellule. Je fus sifflée dans le long couloir. Le gardien fut ravi de jouer avec sa matraque pour m'impressioner. Mais je ne l'étais nullement. Je voyais dans les yeux de certains qu'ils m'avaient reconnus. Mais jamais ils ne me dénonceraient. Ils avaient bien trop peur des représailles. J'était toute-puissante. Ce sentiment me grisa quelques instants avant que je ne revienne à la réalité. Nous étions arrivés devant la fameuse cage où était retenu Scott. Ce n'était pas son vrai nom mais j'avais la flemme de me rappeler du bon. Et puis qu'importe. J'aurais du perdre mon sourire en le voyant, piteux, sauvé par sa seule appartenance à la mafia. Mais non. J'avais une couverture, il fallait faire illusion.
J'aperçu une ombre dans le fond de la pièce. Tiens, mon collègue avait eu droit à un compagnon de cellule. Celui-ci baissait la tête. Je ne voyais que de sombres cheveux frisés. Il releva un instant sa tête et je pus apercevoir son visage. Il avait des traits fins, vifs, intelligents. Pas l'air d'un délinquant. Pas comme la vermine que je venais ramasser. Son nez avait l'air un peu amoché. Il était .... mignon. C'était très étrange comme impression. Comme si j'étais aimantée. Tout mon être se sentait attiré. Je remarquai le sang sur les murs. J'espérais sincèrement que ce n'était pas le sien. Que ce n'était pas l'autre imbécile qui lui avait infligé une blessure quelconque. Mais je devais conserver mon sourire et ma bonne humeur. Je n'étais pas la en tant qu'Heather mais en tant que Barbie-qui-a-un-sourire-gravé-sur-les-lèvres. Je me désintéressai donc de lui. Difficilement je dois l'avouer.

" Allez, grand frêre. J'te ramène à la maison. Maman a préparé des crêpes ! "

Traduction : Grouille, imbécile, jte ramène au QG et tu va passer sur le grill.
Il se le va d'un coup, soudain prêt à partir.

" Passe devant, je te rejoins dehors. "

Je le laissai partir, escorté du gardien qui me laissa seul. Grave erreur. Mais il ne pouvait pas savoir. Il ne restait plus que l'inconnu et moi-même. Dans mon esprit, les murs gris s'effacèrent, laissant la place à une forêt. Il pleuvait, une goutte d'eau se déposa sur ma joue, coulant comme une larme. Un courant d'air, ébouriffant nos cheveux. Un raclement de gorge ... Les cloisons sales revinrent d'un coup, laissant s'échapper les dernières traces de ma rêverie. Il m'avait interrompu. Une bouffée de colère m'envahit aussitôt remplacée par ... Par quoi ? Ma rage s'évanouit en croisant son regard.

" Qui es-tu ? "

Ma voix n'était pas aussi ferme que je l'aurais voulue mais elle ne ressemblait pas non plus à celle d'une Barbie.

|FINIIIISH|

_________________
[Clos] Comme quoi, un petit détour par la prison n'est pas forcément une mauvaise chose ... |PV Ezio| 2011_h16
Merci Helline !

[Clos] Comme quoi, un petit détour par la prison n'est pas forcément une mauvaise chose ... |PV Ezio| Heatherperso1

Merci Fresh !:
 


MERCI PAULINE !! ♥ Et vive Nowel !:
 


Merci Mariiiiiiiie !!!!! ♥:
 

Merci Lisbeth ! ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Clos] Comme quoi, un petit détour par la prison n'est pas forcément une mauvaise chose ... |PV Ezio|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La curiosité est un vilain défaut…Comme quoi on as tous nos secrets | Liam
» AIDEN & NYMPHEA • Comme quoi on ne peut pas s'éviter ...
» Comme quoi on peut être ami des maths, mais avoir du biceps.
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Tamthia :: • Entrées de la ville •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit