AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Loana / A finir /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loana



Messages : 30
Date d'inscription : 12/05/2010

Votre perso :
Age des personnages: 16 ans
Dieu:
Relations: Morgane >> Sauveuse ?

MessageSujet: Loana / A finir /   Sam 15 Mai 2010 - 15:16

° Informations générales de l'être humain °


Prénom : Loana
Nom : (falcultatif) /
Surnom : (facultatif) Lolo, Lou ...
Age : 17 ans
Sexe : Féminin
Rôle : Esprit Lié

Photo :




( désolé pour la qualité, impossible de trouver des images d'alice au pays des merveille sur le tournage, avec les cheveux bouclé et lacher, sans sourire! )


° Informations générales de l'animal °


Nom : Narsuak
Surnom : Narsuk, patapouf, gros nounours x)
Sexe : Male

Photo :




° Caractère °


Caractère (commun entre la personne et l'animal) : (min.3 lignes)
Loana est un jeune fille qui a beaucoup de bon sens. A la fois calme, réfléchit, et à la fois forte. Elle suis ce qu'elle pense juste. Elle ne se laisse pas marcher sur les pied, mais ne foncera pas tête baisser sans avoir consulter toute les proposition qui s'offre à elle. Elle aime la solitude, le silence de la nature est la plus belle musique à ses yeux. Elle vit avec Narsuak et Kyle, l'homme qui l'élève, ce qui ne lui laisse pas beaucoup de compagnie. Elle parle peu, car elle ne connais personne à par ses compagnons, elle ne connais que très peu de sentiments à l'égard des créatures.


Ce qu'ils aiment le plus : La solitude, la nature ...
Ce qu'ils aiment le moins : Les bruits violent, l'oppression etc.
Leur plus grande qualité : Calme et forte.
Leur plus grand défaut :
Son inexpérience du contact humains.

° Physique °


Physique de l'humain : (min. 3 lignes)
Loana à un adorable visage rond et lumineux. Elle est grande et fine. Ses longues boucles blondes sont identique à des fils d'or. Ses yeux noisette sont illuminé de malice et de bonne humeur. Elle garde un physique assez gamine pour une fille de 17 ans, mais terriblement belle et irrésistible.

Physique de l'animal : (min 2 lignes)
Narsuak est un loup à la carrure massive, ses robustes pattes lui donne une allure fière et digne. Son épaisse fourrure est d'un blanc immaculée, ses yeux sont d'un ambre profond et intense. Ils pétillent d'une joie de vivre stupéfiante.

Leur point commun : (ex : même yeux, tache de naissance, etc ...) ... ?

Tenue vestimentaire de l'humain : (min. 2 lignes)

Loana aime les longue robes, moulante ou décolté. Même si ces habit ne corresponde pas du tout à la vie de la forêt, elle aime avoir des tenue qui la mette en avant, même si cela n'a aucune importance, vu qu'elle n'a personne à qui les montrer. Elle vole dans différent village des tenues qu'elle aime, cela lui permet d'ignoré royalement les prix.

° Histoire °


Leur histoire (commune) : (min. 4 lignes)
[ RP présenté pour obtenir le rôle d'esprit Lié]
Loana avait douze ans, elle vivait dans un petit village écarter de toute civilisation : Ici, on survivait où l'on pouvait, on se déplaçait quand il le fallait, pour des raisons qui était inconnu à la fillette. On lui disait souvent de se taire et de cesser de poser des questions, de toute évidence, personne ne voulait lui expliquez ce qu'il se passait.
Jusqu'a ce jour, elle vécu sans savoir sa vrai nature.
C'était une chaude journée d'été, mais le ciel était voiler et le temps maussade. Pourtant Loana était de bonne humeur, presque euphorique après avoir discuter et plaisanter avec ses amies. Elles avaient de nombreux projets à réalisé ensemble, c'est dans cet état qu'elle rentra dans la maison. Elle ne se doutait pas qu'aucun de leurs rêves communs, aussi enfantins et irréalisables soit-il, ne verrait jamais le jour.
Narsuak, son loup, poussa un jappement joyeux, pour signalé à leurs parents qu'ils étaient de retour. A leur grand étonnement, le silence persista.
Ils rentrèrent dans le salon et machinalement allèrent dans la cuisine pour goûter, peut-être que leur mère était en train de faire à manger ...
Mais Loana poussa un hurlement strident, le loup recula de terreur en apercevant une large tache de sang qui se propageait sur le carrelage blanc. Loana détourna les yeux, épouvanté, un instant elle sentit qu'elle allait s'évanouir, elle ne réussi pas même à fondre en larme tellement sont choque était grand : Deux cadavres gisait sur le sol, presque méconnaissable, mais la fillette reconnut immédiatement ses parents.
Quelqu'un se trouvait au près de son père, un homme d'une vingtaine d'année, au cheveux et au yeux d'un noir pure et profond.
L'esquisse d'un sourire se dessina sur son visage si parfait. Le garçon avait les mains ensanglanté, les habits déchirés, tenant fièrement un lambeau d'un habit de son père qu'il venait de déchirer sur le vêtement du corps.
Mais Loana ne connaissait que trop bien cette personne : C'était son frère.
Horrifier, la fillette ne pouvais plus bouger, le jeune loup tremblait d'épouvante en contemplant le tigre à la carrure massive au coté de l'homme.
" Fenrir tu ... Qu'est ce que .... Bredouilla Loana.
Le sourire de son frère s'élargit encore.
" Tu le vois bien, non ? Commença-il sur un ton désinvolte.
" Mais .... Pourquoi ... ? Gémis sa soeur au comble de la terreur.
Il tourna son visage vers les cadavres, sarcastique.
" J'avais besoins de mesurer mes pouvoirs, dit-il tranquillement.
Un élan de désespoir envahit la petite fille, et elle ne put que demander d'un voix roque:
" Et ... Moi ? "
Il éclata d'un rire mauvais.
" Toi ? Tu ne sais même pas qui tu es, quel intérêt aurai-je à te tuer ? "
Loana de savait pas ce que cela signifiait, mais au même moment ses jambes se dérobèrent sous elle, et les larmes perlèrent sur son visage. Elle n'avais plus de raison de vivre, elle voulait en finir ...
" Tue moi. Décréta-elle d'une voix assuré.
Il éclata une nouvelle fois d'un rire sarcastique.
" Tu as du courage, gamine, mais il ne te servira plus a rien, il n'y a que la haine qui pourra te rendre forte. "
Une colère folle envahit l'esprit de Loana, au même moment Narsuak se jeta sur le tigre qui riposta aussitôt en le faisant basculer sur le coté.
La petite fille sentit une vive douleur dans ses cotes, mais prise d'une haine sauvage, sans réfléchir elle s'empara d'un couteau de cuisine dans l'évier et le lança vers son frère. Celui ci attrapa gracieusement l'arme au vol, la laissa tomber au sol,et plaqua la fillette contre un mur.
"Disparait de ma vu, toi et ton cabot sinon je trouverais une façon de vous le faire payer." La menaça-il.
Malgré sa brusque colère et le courage que la gamine avait montrer fasse à l'assassin, celle-ci ne pouvait se laisser tuer, elle savait qu'elle n'était pas de taille contre ce monstre. Elle devait attendre, elle le savait.
Loana sentit Narsuak se glisser sous elle, la stabilisé sur son dos et fuir hors de la maison.
Le jeune loup ne savait pas ou aller, sa cavalière non plus. Il ne voulait pas revenir dans la petite bâtisse où leurs parents avaient été sauvagement assassiné par leurs propres frères, aussi bien l'un que l'autre, ils ne voulaient plus jamais vivre avec ce peuple, jamais.
Loana sanglotait, tout en s'accrochant farouchement au pelage de Narsuak, manquant de tomber à terre quand celui ci accélérait. Elle était en confusion totale, jamais elle n'avait eu autant de peine de sa vie. Ses parents avait été tuer par son frère, sous prétexte que celui-ci voulait mesurer l'étendu de ses pouvoirs. Qu'entendait-il par cela ? Il avait déclarer qu'elle ne savait pas qui elle était, elle ne compris pas non plus le sens de cette phrase. Qu'arrivait-il à Fenrir ? Son frère avait toujours été un homme très réserver, d'un calme imperturbable, peu bavard, ambitieux ... Mais jamais elle ne l'avait vu ainsi, jamais celui qu'elle avait connu n'aurait pu faire ça ... Du moins c'est ce qu'elle pensait.
Elle n'arrivait plus à se contrôler, elle était dans un état second, un état de détresse totale.
Narsuak sentait le désarroi et le désespoir de la fillette, lui aussi le ressentait profondément, pourtant il était plus fort qu'elle et arrivait à avoir les pensé clair. De plus les esprits animal appartenant à des humains, n'avait pas des liens aussi fort que les hommes entre eux, c'est aussi pour cette raison que le jeune loup n'était pas dans le même état que sa moitié.
Il réussit à les mener jusqu'à une forêt terriblement dense, inconnu des deux êtres et certainement bien peu fréquenté.
D'épaisses fougères perçait le sol humide, il était impossible de courir dans un tel endroit. C'est ce qui les poussa à s'arrêter ici pour la nuit, dans cet forêt effroyablement inconnue.
Les ténèbres ne furent pas long à attendre : Un voile noir vint recouvrir le ciel, mais aucun étoile de vint le percer.
Les bruit de la nature sauvage était terriblement inquiétant et frustrant, Loana se pelotonna dans le pelage de Narusak, toujours en larme. Des gouttes de pluie glissèrent sur les joues de la fillette, ses habit humide et boueux, furent bientot trempé: Un violent orage avait éclaté, comme pour ajouter de nouvelles inquiétudes à leur malheur.
Le vent fouettait son visage, le feuillage lui murmurait des phrases incompréhensible, la tempête était autant physique que psychologique à supporter.
La petite fille serra fort la fourrure souiller de Narsuak, dans un geste désespérer, elle ferma les yeux.
Elle ne put réprimer des grelottements, même en se pressant plus fort encore contre son loup. Des frissons glacé la parcoururent, elle était épuiser pourtant elle ne réussit pas à trouver le sommeil, et de se fait, son loup, qui eu beau tenter de la rassurer, ne dormit pas non plus.
Le lendemain, un soleil chaleureux vint leur annoncer qu'un nouveau jour était là.
Les paupières de Loana s'ouvrirent doucement, gêner par le soleil. Le monde des songes n'était pas venu la chercher, elle était soulager que la nuit s'achèvent, enfin. Elle n'avait pas oublier une seconde son malheur, pourtant elle essayait de passé à autre chose ... Elle s'assit avec difficulté, ses membres étaient ankylosés et ses bras était parsemer de griffures et de tache violacé. Elle jeta un regard circulaire. Le pluie avait cesser, et les larmes de Loana aussi. Bien que son visage rouge vif laissait parfaitement voir qu'elle avait pleurer toute la nuit. Elle serra ses mains contre son visage, tentant de se raisonné, elle était en confusion totale ... Mais une voix la tira de ses songes.
" Loana ... Murmura Narsuak, Oh Loana ... Qu'allons-nous devenir ? Il faut rentré au village nous ne pouvons pas ...
- Non, je n'y retournerai pas, jamais. Déclara la fillette d'une voix parfaitement assuré.
Têtue comme elle était, Narsuak savait que la guerre était déja perdue, mais tenta une nouvelle approche.
" Calme toi, rentrons ensemble, tu verras les autre habitant comprendrons c'est certain... Ils nous protègerons et nous auront tout ce que nous avons besoins pour survivre, ici on ...
- Part si tu es un lâche, railla la fillette d'une voix ferme, sans appel.
D'un seul coup, le jeune loup se figea en entendant des cris : Des hommes était à leur recherche !
Il aurait pu cacher à Loana leur présence, mais la petite fille compris immédiatement ce qu'il se passait, elle avait lue la réponse dans l'esprit de son loup.
" Dépêche toi, cria-t-elle. "
Narsuak la fin grimper sur son dos et détalla.
" Où sont-ils ? demanda-t-elle, hystérique.
Ses jambes était ankylosé et la faisait terriblement souffrir, elle n'eus pas même le temps de fondre en larme tellement son désespoir était intense.
" Pas loin ... Haleta-t-il. "
Le jeune loup partageait l'envi de fuir les humains, même s'il savait que ce n'était pas raisonnable, lui aussi ne supportait pas l'idée de retourné dans se village maudit.
L'adrénaline monta dans les veines de l'animal totalement terrorisé. Ils sentaient tout deux cette impression d'être traquer par des prédateurs, il fallait leur échapper à tout pris.
Des prédateurs qui avaient été leur allié ...
Narsuak entendait clairement des sabots de cheval marteler le sol, ils étaient à des centaines de mètres d'eux, le loup aurait put les semés si le terrain n'avait pas été parsemer de fougère et autre herbes hautes qui l'empêchait de courir à vive allure, seulement les chevaux n'avaient aucun problème à les franchir, eux.
Le jeune loup allait le plus vite possible, ses pattes s'enfonçaient dans la terre boueuse, les branches le giflait, le vent fouettait son pelage, tétanisé, il en oubliait la souffrance.
Loana l'était tout autant, elle ressentait aussi sa douleur, mais l'adrénaline l'atténuait.
Sans comprendre ce qu'il lui arrivait, la fillette ressenti une violente douleur, sa vision se fut brusquement terriblement précise mais se limita aux couleurs noir et blanche. Loana réalisa avec effroi qu'elle n'était plus sur le dos de son compagnon, elle n'eus pas le temps d'en approfondir la raison, car une voix raisonna dans son esprit:
" Loana !? S'écria l'animal.
- Narsuuak ... chuchota Loana le souffle couper.
- Qu'est ce qu'il se passe, je ...
Épouvanté la fillette regarda le sol et vit de larges pattes griffue, elle fit un geste vers la droite et celle-ci suivirent le mouvement.
" je suis dans toi ! je suis un loup ! Cria Loana, hystérique.
Son amis ne sut quoi répondre, il constatai en effet que leur vision était exactement les mêmes, leurs sentiments ne faisait qu'un ... Pas de doute, leur esprit s'étaient uni.
" Tu ... Tu as raison, bredouilla sa moitié, Loana attention nous sommes arrêter, les hommes sont juste à coté ... "
Narsuak sentit sa ,compagne s'affoler, tout deux virent cinq magnifique chevaux sortir des fourré.
" Nous sommes un loup, Loana! S'écria-t-il, rien qu'un loup, il peut très bien y en avoir dans cette forêt, partons vite, nous aurons l'air d'un animal normal ! "
Ils bondirent dans un buisson, ils jetèrent un coup d'oeil vers les cavaliers: Quatre rirent niaisement, certainement car il avait cru voir Loana dans ce loup et était tomber dans la supercherie, le cinquième homme fixa les buisson d'un air étrange, comme s'il avait vu un fantôme.
Quand les chevaux furent loin, les deux amis, encore sous le choque, durent attendre un moment avant de pouvoir se remettre de leur émotion.
" Je ... je peux rentré en toi alors ? Demanda d'un petite voix la fillette, toujours dans le même corps d'animal.
- A ... Apparemment, bredouilla Narsuak.
- Je n'y comprend rien, renchérie-t-elle, comment est-ce possible ? Somme nous ... Anormaux ?
- Hum... D'un certainement façon, oui, conclu-t-il, mais cela n'est-il pas plutôt un dont ?
- Oui, approuva-t-elle.
- Cherchons un endroit pour où nous installer, proposa-t-il.
- Oui, il faudra peut-être construire un abri ... ? Murmura la fillette qui n'en avait jamais fait un seule, dans une nature sauvage et totalement inconnue.
- Exactement, confirma-t-il.
La nuit venue, après avoir construit un abri sommaire, avoir attraper un peu de gibier et essayer de manger cette viande crue et écœurante, la vigilance des deux amis s'était éteinte. Loana, avait quitter leur corps commun et avait retrouver le sien, elle s'était pelotonner dans la fourrure de son loup.
Elle n'avait pas oublier son chagrin, il était toujours là, bien présent dans son coeur, elle tentait de l'oublier, tentait de l'enfouir au plus profond de son âme. Parfois, cette pensé avait tant de puissance qu'elle remontait à la surface malgré les courants. Inexorablement, une terrible tempête se déclenchait à cet instant, détruisant tout sur son passage. L'épais bouclier qui la protégeait de ses sentiments, oppresser par les flot déchainer, par ce terrible océan de chagrin et de détresse martelant la roche, se fendait et l'effroyable liquide pénétrait sans pitié dans la coquille brisé. Des larmes perlèrent sur la joue de Loana, pourquoi devait-il livrer cette bataille interne si inutile ? Elle songeais qu'elle aurait aimer que son frère la tue, pourquoi c'était-elle enfui ? Pourquoi n'avait-elle pas eu le courage de le provoquer et de se donner la mort à la même occasion ? Pourquoi était-elle si lâche ? Elle ne méritait plus rien au monde, même plus la mort, même les ténèbres... A quoi se résumait un instinct de survit si c'était pour succomber à la faim dans une forêt aussi dense qu'effroyable.
C'était un profond mal-être qui était en train d'envahir progressivement son esprit.
Un brindille craqua, tirant Loana de ses macabres pensés.
Elle était tellement confuse et apathique, que Narsuak ne réussi pas à la faire bouger, un homme fendit les fourrer devant eux, ce n'est qu'a cet instant que la petite fille réagit. La peur s'empara d'elle: Cet homme allait les renvoyer au village!
Voyant l'expression horrifier de la fillette se dessiner sur son visage il murmura d'un voix douce et apaisante:
" Ne vous inquiétez pas, je ne compte pas vous obliger à m'accompagner nul part ou vous ne le souhaitez pas, je viens vous aidez. "
Les deux compagnon affichèrent un air stupéfait.
Loana ne put détacher son regard avide du magnifique jeune homme, d'un beauté surnaturelle, presque maléfique, son visage sans défauts, parfait, sa voix l'était tout autant. Ses yeux d'un bleu glacé, son nez droit et fin, ses cheveux identiques à des fils d'or. Et enfin le terrible sourire d'ange esquissé sur ses lèvres, acheva la méfiance de la fillette. Elle reconnu alors le cavalier qui l'avais regarder si intensément quand elle était dans le corps du loup.
Narsuak n'avait d'oeil que pour le majestueux tigre des neiges à coté de l'homme.

" Vous ... Qui êtes vous ? Que faites-vous là ? Réussit à articuler Loana.
- Je viens vous aider, répéta-t-il, ignorant la première question de la fillette.
Sous le regard interrogateur des deux compagnon il enchaîna:
"Il vous est arriver quelques chose d'étrange aujourd'hui, Commença-t-il. Loana faillit explosé en hurlant que tout ce qu'il se passait depuis plusieurs jours était plus qu'étrange, mais se retint à temps, l'homme continua:
" Vous avez fait un transfusion d'âme, n'est ce pas ? "
- Une ... Une transfusion ... d'âme, répéta la fillette, hébétée.
- Exactement, tu es rentré en communication direct avec l'esprit de ton animal, tu as intégrer son corps. Expliqua-t-il calmement.
- C'est ... C'est grave ? Demanda la fillette, inquiète.
Il eu un petit rire nerveux.
- Non pas du tout, tu ...
- C'est normal ? Le coupa-t-elle.
- Oui si on veut, s'esclaffa-t-il. Il reprit son sérieux et enchaîna:
" Tu n'es pas humaine, tu es une Esprit-Lié, tes parents aurait dû te l'apprendre à tes dix ans, quand tu aurais été susceptible d'avoir ton pouvoir.
- J'ai douze ans, rectifia la petite fille.
- Je sais, répliqua-t-il, mais les premier symptôme arrive au alentour de cet age là.
- Une ... Esprit-Lié ... Murmura-t-elle comme pour elle-même, qu'est ce que c'est ?
- Comme tu as pu le remarquer tout à l'heure, tu peux intégrer le corps de n'importe quel loup au alentour, le tien aussi.
Les évènements se bousculait dans l'esprit de Loana. Alors comme ça son frère, Fenrir, était un... Esprit-Lié ? Il pouvait se transformer en ... Tigre ?
- Et... Et vous ? Chuchota-t-elle.
- Moi ? Je suis aussi un Esprit-Lié.
Le jeune homme laissa quelques seconde s'écroulée, pour que la fillette puisse digérer toutes les informations, puis enchaîna:
" Le village ou tu as vécu est ...
- Je ne veux pas y aller, le coupa-t-elle, glaciale.
- Je sais, répliqua-t-il calmement, là n'est pas le problème. Ton peuple est constitué de quelques Esprit-Lié et d'une majorité d'humain. Un légende raconte, qu'il y a des siècles, un Esprit-Lié est tombé amoureux d'une humaine nomade, et est rester au près de son peuple, sans jamais dévoiler sa véritable nature. Il eu des fils et des filles doté des mêmes pouvoirs, les siècles on passé et les Esprit-Lié vécurent avec ces humains nomades. C'est l'histoire de notre village.
- Mais ... Il parait qu'il y a une très grande ville au centre du continent, où nous n'aurions pas besoins de nous déplacer tout le temps, pourquoi n'y sommes nous jamais aller ? Demanda la fillette, confuse.
L'homme la regarda d'un air sombre.
" Il n'en est pas question, les humains là bas, nous exploiterons, nous manipuleront ...
- Mais s'il ne savent qui nous sommes !? s'écria Loana, surprise.
- Ces humains le serons quoi qu'il arrive, ils ont des créature avec d'autre pouvoirs que les notre qui les avertirons. Nous devons nous battre pour notre liberté.
La fillette hocha la tête, stupéfaite. Narsuak l'était tout autant, il y avait eu tellement d'évènement totalement inconnu ou tout les deux avait été livré à eux-même, qu'il était profondément rassurant d'avoir une présence protectrice à leur coté.

C'est ainsi que l'homme resta au près d'eux, les aida à maitriser leurs pouvoirs, à vivre dans la forêt ... Ils ne revinrent plus jamais dans leur village.

° Hors Jeux °


// C'est Alizée. //
Code : okey by Léhana (dsl popo ^^)
Où avez-vous trouvez le forum ? /
Disponibilité : 7/7
Des remarques, idées pour améliorer le forum ?
/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loana / A finir /   Lun 17 Mai 2010 - 17:41

Re Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loana / A finir /   Lun 17 Mai 2010 - 19:09

Bienvenue petite Alice au beau loup blanc Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alizée
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1691
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 19
Localisation : Bron

Votre perso :
Age des personnages: 20 ans
Dieu: Sagesse
Relations: Léhana & Ambre : Soeurs Dimitri Taylor >> Lieutenant

MessageSujet: Re: Loana / A finir /   Mar 18 Mai 2010 - 16:51

Mdrr Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Loana / A finir /   Mar 25 Mai 2010 - 19:48

Loana, ce nom ça me fait penser a Lovestory ou secretstory. Tu sais, l'idiote complètement tarée qui c'est taper sur la tête pour redevenir célèbre! bom
A part ça j'aime bien ta pres' I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loana / A finir /   Aujourd'hui à 5:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Loana / A finir /
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» [Résolu] pour en finir seul avec les map moria??
» Finir le jeu
» Brevet où comment finir en beauté l'année scolaire...
» Harry aurait du finir avec Hermione selon J.K Rowling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Welcome on this forum ! :: • Etapes obligatoires • :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit