AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Lun 20 Juin 2011 - 19:07

(arrête c'est trop génial de la mort qui tue! (< ça par contre c'est nul ^^) )

La douceur avec laquelle il essaya de réveiller Angel ému Elisabeth. Une fraction de seconde, elle aperçu un homme brisé qui avait enfin trouvé quelqu'un tel que lui et voulait lui empêcher de faire ses erreurs, et elle sut que sa décision était juste, même si elle allait certainement la regretter par la suite. Mais la haine reprit le dessus quand elle se rappela qui se tenait devant elle. Elle ne pourrai jamais prendre le Grim Reaper pour autre chose qu'un tueur sans remords. Il sembla hésiter sur quelque chose, et, sans même y réfléchir, Elisabeth pointa de nouveau son arme sur lui. Elle n'arrivait pas à lui faire confiance. A raison certainement, jamais elle n'aurait baisser sa garde ne serait qu'une seconde. Il fallait qu'elle se reprenne, sinon elle allait finir en passoire. Le tueur ne sembla pas avoir remarqué son geste, et pourtant, il ne l'attaqua pas. Elle en fut presque choquée. Comment n'avait il pas put remarquer son instant de faiblesse? Elle était sûre qu'il avait la rapidité et la dextérité nécessaire pour l'abattre avant qu'elle le temps de lever son arme. Mais il ne l'avait pas fait. Ce qu'il y avait entre lui et Angel était définitivement très fort. Elle pria pour que cela fut suffisant pour qu'il tienne sa promesse. Rien n'était moins sûr. Mais elle avait décidé de lui laisser une chance, et elle avait donné sa parole. Elle attendrai donc un faux pas de leur part ou une semaine. Et après, la traque recommencerait. Et cette fois, il n'y aurait pas de pitié possible, de l'un ou de l'autre camp. Elisabeth et le Grim Reaper était entré dans un jeu où un seul des deux sortirai vivant. Et elle donnerai tout pour que ce soit elle.

(je fait le réveil d'Angel et on fini?)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Lun 20 Juin 2011 - 19:34

(on s'en fer un autre, t'inquiètes! mais on peux pas vraiment dire qu'ils squattent la Place centrale pendant trois jours sans que personne ne rapplique ^^ se serai à ce demander ce que fiche les policer, il y a vraiment qu'Eli qui bosse.. lol je continue mais t'es méchante, j'étais en train de m'éclater à écrire la rencontre entre FR et Amalia ^^)

Angel était bien. Elle se sentait réellement bien. Pour une fois depuis si longtemps! Un étrange sentiment de sécurité s'était installé en elle, et la berçait comme un bébé dans le ventre de sa mère. Sa mère... Cette pensée la ramena à la réalité. Sa mère à qui on l'avait arrachée. Sa mère qu'on avait tué. Elle se débattit avec les ténèbres qui, une seconde plus tôt, lui avait semblé accueillantes. A présent, elle avait l'impression de c'était les murs d'une prison qui l'étouffait. Elle se débattit mentalement, donna des coups à ses murs mais elle avait l'impression que le combat était vain. Elle allai abandonner quand une petite fissure se fit et qu'elle entendit des voix.

"Une semaine. Pas un jour de plus. Et cette trêve est brisée si je revois elle ou toi en train de tuer ou attaquer quelqu'un."

Une semaine quoi? Et qui parlait? Elle sentit la panique s’emparer d'elle et elle n'entendit pas la suite. Mais une voix plus proche demanda:

"Angel ... ?

Vladimir? Vladimir était là? Mais que faisait il? Et pourquoi ce ton, ce ton bien trop doux pour être celui du tueur. Elle devait se réveiller. Elle devait comprendre. Après des efforts qui lui semblèrent titanesque, elle ouvrit les yeux. La lumière les lui fit aussitôt refermer, mais elle en avait vu suffisamment. Vladimir se tenait juste à coté d'elle, bien trop près à son goût. Elle les rouvrit une autre fois, avant de les refermer à nouveau, de crainte. Derrière elle se enait une femme, un revolver pointé sur le tueur. Elle dit d'une voix faible et tremblante:

Attention... derrière toi....

Elle ouvrit réellement les yeux et essaya de se redresser. L'énergie lui était revenue avec la crainte de cette femme.

Elle est armée!

Elle aurait voulu s'enfuir à toute vitesse, mais elle n'en avait pas encore la force. Prévenir Vladimir était tous ce qu'elle pouvait faire, et elle aurait voulu qu'il réagisse plus vite. Ne voyait il pas le danger? Mais quel idiot à la fin!


(lol tu la sauve et elle trouve encore le moyen de te critiquer ^^)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Lun 20 Juin 2011 - 21:20

[Chui trop méchante je sais ... MOUAHAHA D'un autre coté, tu l'aurais pas fait si t'avais vraiment pas envi x)]

Vladimir sentit Angel s'agiter faiblement dans ses bras et vit ses paupières papillonner doucement, en quête d'un élément familier. Mais son regard resta, l'espace d'un battement de cil, figé sur un point derrière son épaule ; il devinait qu'elle venait de repérer Elisabeth.

"Attention... derrière toi.... Hoqueta-t-elle en un souffle."

Puis elle reprit, cette fois-ci avec plus de force.

" Elle est armée ! "

Angel jeta un regard terrifié autour d'elle mais ne parvint pas à se dégager tant sa faiblesse était grande.

" Calme-toi, lui intima-t-il doucement, elle ne nous fera rien. J'ai conclus un marché avec elle ; j'ai une semaine pour finir ton apprentissage en échange de quoi, aucun de nous deux ne doit attaquer l'autre pendant ce laps de temps. Quant à toi tu vas devoir faire plus attention que jamais si tu ne veux pas finir en passoire.

A cet instant, il hésita.

"Et moi aussi, ajouta-t-il avec difficulté. "

Il n'aimait pas reconnaître ses faiblesses et encore moins être considéré comme soumis, or avouer qu'il prenait de tel risque pour conclure ce pacte était presque suicidaire ; l'admettre était encore pire. Il enchaîna rapidement pour tenter de dissiper son malaise.

" Est-ce que ça va ? "

Il n'était pas certain d'avoir le temps de poser cette question, ni même que c'était le moment de le faire, mais c'était la seule qui importait à cet instant.

[Alors ça, ça c'était VRAIMENT nul xD Déso j'étais pas trop inspiré là xD]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Mar 21 Juin 2011 - 15:35

( ^^ j'avoue *meurt*nan mais même quand t'as pas d'inspi c'est bien)

" Calme-toi, lui intima-t-il doucement, elle ne nous fera rien. J'ai conclus un marché avec elle ; j'ai une semaine pour finir ton apprentissage en échange de quoi, aucun de nous deux ne doit attaquer l'autre pendant ce laps de temps. Quant à toi tu vas devoir faire plus attention que jamais si tu ne veux pas finir en passoire. Et moi aussi."

Elle fut un peu longue à comprendre mais quand elle le fit, elle en fut heureuse. Une semaine où elle pourrait regarder le tueur sans se demander quel sang il avait fait couler depuis sa dernière visite. Une semaine avec moins de morts dans la ville, même si Vladimir était loin d'être le seul assassin d'Ewalhin. Et une semaine comme la dernière, à se battre contre elle même. Cette pensée la rebuta, mais elle n'avait pas le choix, même si elle n'aimait pas que le mafieux l'engage dans une promesse sans qu'elle ne puisse rien dire.

" Est-ce que ça va ? "

Il semblait réellement inquiet. Cette pensée la réconforta, quelqu'un s’inquiétait pour elle. Que se soit un assassin gâchait cette sensation de sécurité, mais elle était quand même contente.

Oui, je crois que ça va.

Elle tenta de se relever. Ses jambes tremblèrent sous son poids mais elle tint bon, bien décidé à montrer qu'elle n'était pas aussi faible que cela. Son effort était un peu gâché par son visage livide, mais peu importait. Par contre, elle ne se sentait absolument pas capable de repartir dans son état. Elle marcha avec difficultés jusqu'à un banc où elle s'assit, ou plutôt se laissa tomber. Là, elle regarda la femme qui les regardait toujours avec une hostilité évidente.

"Et vous, vous êtes qui?"
"Elisabeth Sanlejos, lieutenante de la Force."
"Oh excusez moi..."

Elle avait appris qui était les lieutenants et les représentantes. Ses parents lui avaient toujours dit que c'était les personnes les plus importantes et qu'elle devait leur parler avec politesse et humilité.

"Qu'est ce que vous foutez là?"

Elle ne voulait plus suivre les enseignements vieillots de ses parents. La femme sembla choquée mais parla d'un ton calme.

"Je fait régner l'ordre. Tu n'as peut être pas remarqué, mais un petit garçon a été attaqué il y a quelques minutes."

Cette phrase lui rappela la victime. Elle tourna la tête vers Vladimir, et demanda d'une voix tremblante d'inquiétude:

"Le petit, est ce que je l'ai... "

Mais non, c'était absurde, il n'y avait pas une seule trace de sang et elle s'en souviendrait. Non? Ses souvenirs et ses pensées étaient encore brumeuse, et elle attendit la réponse de l'homme avec terreur, en fermant la main avec une telle force que le sang commença à perler sous ses ongles.

(c'est un peu bizarre, mais j'ai pas non plus beaucoup d'inspi)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Mar 21 Juin 2011 - 22:26

Angel sembla rassurée, presque ... Heureuse ? Heureuse de quoi ? Heureuse ... De ce qu'il venait de faire ? Il en doutait. Cela ne devait pas être lié à lui, elle le détestait trop pour ceci.

" Oui, je crois que ça va, répondit-elle finalement. "

Puis Angel se releva lentement, et, manquant de chanceler à tout instant, parvint à marcher jusqu’à un banc sur lequel elle s'affala, épuisée. Elisabeth quant à elle, fixait la jeune fille avec animosité.

"Et vous, vous êtes qui? Demanda brusquement Angel.
- Elisabeth Sanlejos, lieutenante de la Force.
- Oh excusez moi..."


La seconde question d'Angel le prit cependant au dépourvut.

"Qu'est ce que vous foutez là?"

Vladimir resta bouche bée devant ce bref élan d'hostilité à l'égard de la lieutenant. Elle-même parut interloqué face à tant de familiarité mais garda son sang froid.

"Je fait régner l'ordre. Tu n'as peut être pas remarqué, mais un petit garçon a été attaqué il y a quelques minutes, répliqua-t-elle sèchement."

Angel devint livide et se retourna brusquement vers lui.

"Le petit, est ce que je l'ai... Murmura-t-elle, le souffle soupé"

Ses yeux implorait une réponse sincère, mais rassurante. Pour une fois Vladimir était soulagé de répondre à son attendre.

" Tu ne t'en souviens pas ? S'étonna-t-il. Non, tu ne l'as pas tué ; tu as sut t'arrêter au bon moment. Tu ne serais d'ailleurs probablement plus de ce monde si ça n'avait pas été le cas, Elisabeth Sanlejos n'est pas réputé pour sa tolérance envers les assassins comme tu le sais peut-être déjà."

Il eut du mal à cacher sa déception. Tout ce qu'il avait dit, tout ce qu'il lui avait confié à ce moment là ... N'était-ce désormais plus que du vent ? N'existait-il plus trace de ce témoignage ? Tout portait à le croire.

" Tu ne te souviens vraiment de rien ? Insista-t-il, ne pouvant s'empêcher de ressentir une pointe de regret.

[Désolé c'est encore plus nul que l'autre T.T]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Mer 22 Juin 2011 - 16:27

" Tu ne t'en souviens pas ? S'étonna-t-il. Non, tu ne l'as pas tué ; tu as sut t'arrêter au bon moment. Tu ne serais d'ailleurs probablement plus de ce monde si ça n'avait pas été le cas, Elisabeth Sanlejos n'est pas réputé pour sa tolérance envers les assassins comme tu le sais peut-être déjà."

Le soulagement la submergea. Une fois que les mots avaient été prononcés, elle avait sut qu'ils étaient vrais et sa mémoire s'était clarifiée, ce qui la rassura.

" Tu ne te souviens vraiment de rien ?"

Il semblait réellement inquiet. Elle aurait dût s'en habituer, et pourtant, cela lui paraissait toujours aussi étrange. Après tout, elle ne l'avait elle même jamais traité avec un très grand égard. Elle le regarda longuement, en essayant de chercher ce qui pouvait se passer derrière ces yeux si souvent de glace, mais ne trouva pas. Elle ne put en tirer qu'une seule conclusion, qu'elle n'était pas douée pour savoir ce que pensait les personnes.

"Ça m'es revenu, ne t’inquiètes pas. Je mange ni dors pas beaucoup en ce moment, je crois que ce trop grand effort a sapé mes forces, et je n'ai pas encore les idées très claires."

Tu es sûre?

Elle tourna la tête. Demon le regardait, inquiet. Il devait avoir surveillé Elisabeth pendant le reste de la conversation, sinon il aurait posé sa question plus tôt.

Je crois que le régime de poisson et de racines ne me convient pas. Je suis une fine bouche.

Elle lui sourit pour tenter de le rassurer, mais le tigre ne sembla absolument pas convaincu.

J'irai volé des trucs ici pour toi.
Non, on doit absolument rien faire pendant une semaine.
Elle saura pas que c'est moi.
Un tigre qui se ballade tout seul, ça se remarque pas du tout, c'es vrai.
Je me roulerai dans la cendre pour pas qu'elle me reconnaisse.


Angel se mit à rire. À rire à gorge déployée. Demon la regarda d'abord avec étonnement, puis l’accompagnit avec un grognement, son rire.


(extra nul mais j'ai mal à la tête)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Mer 22 Juin 2011 - 18:56

Angel lui jeta un regard surpris, incrédule face à l’intérêt qu'il lui manifestait.

"Ça m'es revenu, ne t’inquiètes pas. Je mange ni dors pas beaucoup en ce moment, je crois que ce trop grand effort a sapé mes forces, et je n'ai pas encore les idées très claires."

Vladimir n'était pas vraiment convaincu par cette réponse, mais ne n'insista pas. Puis il vit la jeune fille se retourner vers son tigre, sourire, puis enfin éclater de rire, le laisse perplexe devant cet incompréhensible élan d’hilarité. Embrassé, il se rendit compte qu'il ne savait plus quoi dire. Quelques heures plus tôt la question ne se serait pas posé, il les aurait sèchement interrompus et tout serait rentré dans l'ordre ; un petit regard haineux d'Angel, un léger grondement du tigre et s'en était fini. Or désormais, il en était incapable. Il ne savait pas vraiment s'il le regrettait ou bien s'il l'approuvait, mais il devrait faire avec.
Il attendit que la jeune fille se calme, puis finit par intervenir :

" Je vais m'occuper de ça, au moins pour la nourriture. Pour ce qui est du sommeil je ne peux pas faire grand chose de plus, je prends déjà des risques insensés ; te faire entrer chez moi serait carrément du suicide."

Sur ces mots il jeta un bref regard de reproche à Elisabeth Sanlejos ; a cause d'elle le danger qu'il encourait désormais était plus grand encore et ses actes, plus dérisoire que jamais.

" On devrait y aller, conclut-il finalement en se tournant vers la lieutenante, interrogatif.

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Mer 22 Juin 2011 - 19:28

Angel fut heureuse du moment de complicité avec Demon, qui se faisaient plus rares en se moment. Elle se rendait compte qu'à présent qu'elle n'était plus enfermée avec le tigre et quelques personnes inintéressante, elle s'éloignait légèrement du félin, même s'il restait le centre du monde pour elle. Pas étonnant, il était sa moitié. Une fois calmé, elle écouta Vladimir:

" Je vais m'occuper de ça, au moins pour la nourriture. Pour ce qui est du sommeil je ne peux pas faire grand chose de plus, je prends déjà des risques insensés ; te faire entrer chez moi serait carrément du suicide."

Elle tenta de s'imaginer sa maison. Elle se rendit compte qu'elle ne savait rien de lui. Elle aurait même été incapable de savoir son âge. Elle ne savait rien de l'homme qui lui avait sauvé la vie et enseigné tant de choses. Cette révélation la choqua. D'un autre coté, elle doutait que même si elle l'avait assaillit de question, le tueur lui aurait répondu. Elle se demanda encore une fois ce qu'il le poussait à l'aider, à prendre tant de risques pour elle.

" On devrait y aller."

Oui, oui, bien sûr, c'est loin et le soleil va bientôt se coucher.

Elle réalisa qu'il ne faisait peut être pas la remarque pour elle mais pour la lieutenante. Celle-ci hocha la tête sans se départir de sa froideur. Angel choisit son ton le plus glacial pour lui dire:

"Au revoir."

Sur quoi, elle se leva sans trop de peine, ayant repris des forces et se dirigea résolument vers une rue à l'opposé du désert. Elle pria pour que Vladimir ne lui fasse pas remarquer qu'elle allait dans la mauvaise direction, mais après tout, son métier avait dût lui apprendre à réfléchir avant de parler devant un ennemi. D'ailleurs peut être même qu'il aurait fait la même chose et elle frissonna en pensant qu'elle agissait comme un malfrat. Mais elle ne voulait absolument pas qu’Élisabeth ne sache où elle vivait même si le désert et la plage étaient vaste.

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Mer 22 Juin 2011 - 20:28

Elisabeth hocha la tête en signe d'approbation.

" Oui, oui, bien sûr, c'est loin et le soleil va bientôt se coucher, commenta Angel. "

Puis elle se retourna vers la lieutenant et lâcha sèchement :

"Au revoir."

Vladimir fut de nouveau pris au dépourvut par l'hostilité manifeste dont faisait preuve la jeune fille ; quelqu'un de normal n'aurait-il pas sauté dans les bras du premier policier qu'il aurait vu, plutôt que de suivre un assassin tel que lui ?
Cette constatation le laissa perplexe : Angel avait eu aujourd'hui plus que jamais l'occasion de le livré à la Police, de se débarrasser définitivement de lui, mais elle ne l'avait pas fait, au contraire, elle avait cherché à le prévenir du danger. Pourquoi ? Pourquoi avait-il considéré la lieutenante comme un ennemi plutôt qu'un allié ? Elisabeth se battait pour la justice, pour le bien , pour la lumière, alors pourquoi l'enfant avait-il décidé de le suivre lui, plutôt qu'elle ? C'était incompréhensible. Puis Vladimir prise doucement conscience de la situation ; et lui, lui pourquoi avait-il choisit de l'aider ? Lui, le Grim Reaper. Lui, le tueur en série, l'assassin légendaire. A croire qu'ils étaient aussi fou l'un que l'autre ... Depuis quand les gens honnêtes se liait-il d'amitié avec les meurtrier ? Depuis quand les criminels s'autorisait-il de tels fréquentations ?
Puis Angel se releva et marcha en direction de la ville. C'était la mauvaise direction, Vladimir le savait, mais ne chercha pas à la retenir. Elle n'était pas idiote, elle savait ce qu'elle faisait. Enfin ... Probablement.
Cependant avant d’emboîter le pas à Angé, il se retourna brièvement vers Elisabeth et lui lança un regard ; c'était un regard emplit d'un sentiment proche de la gratitude et du soulagement, mais d'où une pointe d'hostilité perçait. Une hostilité qui semblait inciter à la méfiance, qui criait que la prochaine rencontre se passerait autrement.

" On se reverra, Sanlejos, lâcha-t-il finalement. Et ce jour là sera peut-être le dernier pour l'un de nous deux. "

Peut-être ... Ou pas, se surprit-il à penser. Bizarrement il n'avait plus envi de la tuer. Non, elle avait beau être à deux doigt de lui tirer dessus, il n'en avait plus la volonté. En réalité, il n'avait à cet instant plus la volonté de faire du mal à qui que ce soit. Tant de chose c'était produite aujourd'hui, tant de pensé l'avait traversé, tant de détresse avait dictée ses mots ... Il ne savait plus que penser. Il ne savait plus où il en était.
Il se détourna, suivit Angel et se mis à sa hauteur.

" Qu'est ce qui t'as pris de parler comme ça à la lieutenante ? Lui glissa-t-il à l'oreille. ça fait deux heures que je cherche à la convaincre de ton innocence et toi tu es à la limite de l'agression ! C'est moi le criminel, pas toi ! Tu ne dois pas faire de mes ennemis les tiens, c'est ma vie et toi tu dois vivre la tienne, sans te préoccuper de ceux qui veulent ma peau ! Cette fille est ton dernier espoir ; elle va t'innocenté dans l'affaire des Laguardes. Et même si ce dernier espoir devait me coûter la vie, tu dois le prendre, c'est bien compris ?

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Jeu 23 Juin 2011 - 19:04

Marcher calma Angel, même si la fatigue la faisait chalouper légèrement. Elle entendit Vladimir parler à Elisabeth mais n'écouta pas. Cela ne la regardai ni ne l’intéressait pas. Elle avait juste avant de dormir et de réfléchir la tête reposée aux évènements de la journée. Elle entendit le tueur venir à ses cotés et espéra qu'il n'allait pas lui parler et seulement se contenter de l'accompagner jusqu'à la plage. Elle ne voulait pas non plus faire le trajet seule, elle avait peur de se perdre dans la ville. Sa vision féline était tellement différente de celle humaine qu'elle n'était pas du tout sûre de savoir sortir, encore moins en partant du mauvais coté. Son sens de l'orientation étant loin d'être parfait, elle risquait de se retrouver à l'autre bout de la ville.

" Qu'est ce qui t'as pris de parler comme ça à la lieutenante ? Lui glissa-t-il à l'oreille. Ca fait deux heures que je cherche à la convaincre de ton innocence et toi tu es à la limite de l'agression ! C'est moi le criminel, pas toi ! Tu ne dois pas faire de mes ennemis les tiens, c'est ma vie et toi tu dois vivre la tienne, sans te préoccuper de ceux qui veulent ma peau ! Cette fille est ton dernier espoir ; elle va t'innocenté dans l'affaire des Laguardes. Et même si ce dernier espoir devait me coûter la vie, tu dois le prendre, c'est bien compris ?"

La fatigue lui empêcha de réfléchir et elle pila net :

"Parce que tu crois que j'agis uniquement à cause d'un tueur empoté qui ne sais pas ce qui veut? Détrompe toi l'ami, si j'ai agis comme ça, c'est pour d'autres raisons! Et je ne courberai la tête devant personne! Tu comprends personne! Plus jamais! Plus jamais je ne m'aplatirai, que se soit face à une lieutenante glaciale ou un tueur sans coeur! Ma fierté, c'est tout ce qui me reste, alors tu pourrai me coller ton flingue contre la tempe, tu ne la prendrais pas! Plutôt crever que d'obéir encore comme une brave petite fille! Je ne suis pas une petite fille! Je suis une Esprit-Lié, et moi, je l'assume! Et je sais que si je voulais, je pourrai lui arracher la tête à ta chère petite lieutenante!"

Elle se rendit compte qu'elle avait crié et quel sentait la bête au fond elle se réveiller. Elle fut tenter de mettre sa menace à exécution puis réalisa qu'elle était complètement ridicule. Elle avait parlé sans réfléchir même si, elle devait se l'avouer, elle pensait ce qu'elle avait dit. Du moins pour sa fierté. C'était vraiment tout ce qu'il lui restait, et elle savait que cela lui suffirait. Cela lui suffirait pour survivre. Pour vivre même. Car elle était bien décidé à ne pas passer sa vie coincée dans un coin désert. Mais pour le moment, elle allait surtout dormir et apprendre à se contrôler. Et aussi essayer de survivre à l'assassin qu'elle avait très certainement vexé.


(je me suis bien éclatée sur la fin ^^)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Jeu 23 Juin 2011 - 21:33

(Mon dieu t'es vraiment de bonne humeur toi O.O ça me fait peur ... :3 Pigeon-Woman ... ? xDD
Wala j'ai décidé : Finalement tu vas te faire trucider What a Face J'aime tellement quand Vladimir pète un cable ... ça m'éclate ! xD)

"Parce que tu crois que j'agis uniquement à cause d'un tueur empoté qui ne sais pas ce qui veut ? Détrompe toi l'ami, si j'ai agis comme ça, c'est pour d'autres raisons ! Et je ne courberai la tête devant personne ! Tu comprends, personne ! Plus jamais ! Plus jamais je ne m'aplatirai, que se soit face à une lieutenante glaciale ou un tueur sans coeur! Ma fierté, c'est tout ce qui me reste, alors tu pourrai me coller ton flingue contre la tempe, tu ne la prendrais pas ! Plutôt crever que d'obéir encore comme une brave petite fille ! Je ne suis pas une petite fille ! Je suis une Esprit-Lié, et moi, je l'assume ! Et je sais que si je voulais, je pourrai lui arracher la tête à ta chère petite lieutenante !"

Vladimir resta muet d'étonnement et de douleur face à la réaction inattendue de la jeune fille. Et, il ne put se l'avouer, ceci lui fit plus de mal qu'il n'aurait voulu le croire. Cette fois il s'était sur-estimer ; s'il avait cru que quelqu'un ait pu lui témoigner un peu d’inquiétude ne serait-ce qu'un instant, il savait désormais que même la fierté d'une gamine orpheline et sans rien au monde, comptait plus que lui. Il accusa le coup avec difficulté. Non seulement elle venait explicitement de lui faire comprendre que malgré tous les sacrifices qu'il avait fait pour elle, malgré le fait qu'il lui ait sauvé la vie et risqué la sienne à tout moment durant une semaine, elle ne lui était d'aucune gratitude, mais en plus elle le remettait en question, lui ! Elle l'insultait ouvertement ! Pire, elle savait où attaquer, elle savait comment le faire souffrir, elle connaissait ses points faibles ; or ce point faible était particulièrement insupportable.
Vladimir était à la fois furieux et fou de douleur ; un sentiment qui ranima quelque chose en lui, quelque chose de familier, de ... Bestial. Il tenta de se calmer, mais la colère mêler à la souffrance était le pire des poisons, la pire des souffrances. Je ne suis pas une petite fille ! Je suis une Esprit-Lié, et moi, je l'assume ! Et je sais que si je voulais, je pourrai lui arracher la tête à ta chère petite lieutenante ! Elle, elle l’assume hein ? Vladimir explosa.

" Bah va y ! Fait-le vu que tu es tellement forte ! Arrache-lui la tête vu que c'est ce que tu veux ! Tu as envi de tuer ? Tu as envi d'écouter ta putain de fierté ? Bah va-y ! Bousille les dernier efforts que t'a fourni jusque là ! Dévore moi pendant tu y es aussi ! Tu sais quoi ? Moi aussi j'aurais pu l'écouter ma fierté aujourd'hui, moi aussi je peux le faire figure-toi ! Mais si ça c'était passé comme ça tu ne serais plus de ce monde à l'heure qu'il est ! Or tu es toujours là, vivante, et tu trouve rien d'autre à dire qu'il te reste plus que ta fierté ? Parce que tu as cru que ça m'amusait de conclure des marchés avec mes ennemis ? C'est sur ! J'adore ! J'adore ça, c'est génial, ça m'éclate ! Qu'est ce que je vais dire à mon supérieur moi !? "Excusez moi, cette semaine je fais la grève ! Les congés-payé vous avez ça chez vous ?" Elle va être ravie ! Bien sur elle va se dire que ce pauvre petit Adamovitch mérite bien un peu repos, après toute les erreurs qu'il commet ! Il est fatigué, c'est pas de sa faute s'il sacrifie toute sa vie pour une gamine qui passe son temps à lui rappeler ce qu'il est ! C'est sur. Je suis convaincu qu'elle va adoré le concept ! Son bras doigt s'amuse à attirer toute l'attention de son pire ennemie sur lui ! Je veux faire la une des journaux, on t'as pas dit ? Bientôt je vais me promener avec ma faux en plein jour, histoire d'être encore un peu plus discret ! Tu crois que j'ai que ça à faire ? Est-ce que j'ai la gueule de quelqu'un qui fait du baby-sitting ? Angel je suis en train de tout foutre en l'air, là ! Essaye de comprendre les conséquences de tes excès de colère, essaye de comprendre ce qui c'est passé aujourd'hui ! Toi tu t'en foutait, tu pionçais bien gentiment pendant que moi j'étais en train ne négocier ta vie ! Pendant que moi j'allais mourir. Faute de quoi ? Faute d'avoir été suffisamment con pour croire qu'on était ami. Faute d'avoir voulu bien faire. Pour une fois. Pour une fois que j'avais fait quelque chose de ... Bien. Finalement, tu vois, il n'y a qu'une seule vérité dans cette putain de vie ; on n'est jamais mieux servit que par soi-même. J'aurais du m'en souvenir. Comment j'ai pu ... Comment j'ai pu penser des trucs pareils ? Comment j'ai pu oublier l'essentiel de ma vie ? J'aurais mieux fait de me faire tuer par Sanlejos, j'aurais mieux fait de te laisser crever dans ce désert le jour où je t'ai vu ! J'en peu plus. J'en peu plus, bordel. Je sais ce que j'ai fais et ce que je suis, je sais que je le mérite, mais putain je suis à bout. Je suis à bout, tu comprends !? Quoi que je fasse, que se soit bien ou mal, c'est toujours la même chose, toujours ; y a toujours cette putain de souffrance qui revient me hanter, toujours cet enfoiré de passé qui me rappel sans cesse ce que je suis devenu. Toujours. Qu'est ce que je suis sensé faire à la fin ? Merde ! Tu sais quoi ? Vu que tu es sur-puissante, et qu'il n'y a plus que ta fierté qui compte, ça te dérangera pas que je me barre j'imagine ? Ta semaine d'entrainement ? J'en ai plus rien à foutre, il me reste plus qu'a me pendre et je t'emmerderais plus comme ça. Y aura plus cet "empoté de tueur qui sait pas ce qu'il veut" pour te donner des ordres. Génial, non ? C'est sur, t'as tout a y gagner ! Sur ce, on se revois en enfer, hein ? C'est aussi ce que je pensais. Dans quelques années je pourrais constaté qu'elle meurtrière tu seras devenue ; seras-tu sadique ? Constamment tourmenté ? Seras-tu de ceux qui ont la gâchette facile ? On verra bien, en tout cas je te souhaite de souffrir comme moi j'ai souffert, juste histoire de comprendre pourquoi je vais t'abandonné ici et maintenant. Juste histoire que tu prennes conscience de ce que tu m'as fait subir chaque jours de ma vie jusqu'à la fin, sans même t'en rendre compte. Mais bon, c'est pas grave, n'est pas ? C'est pas grave, c'est qu'un tueur. On en a rien à foutre d'un gars comme ça, n'est-ce-pas ? Un moins que rien. Un déchet. Il n'a que ce qu'il mérite. Et tu sais quoi ? Je suis d'accord ; alors quitte à tout foiré jusqu'au bout, ça te dirais de m'aider ?
Sur ces mots il lança son revolver à ses pieds.
"Tu me hais ? Je fais atteinte à ta fierté ? Alors fini-en toi-même. Règle tes problèmes toi-même. Chez moi on ne résous pas les problème ; on les éliminent. Or je suis ton problème. Alors ramasse ce flingue et fais ce que tu as toujours rêvé de faire ; tire."

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Ven 24 Juin 2011 - 17:31

(moi aussi ^^ pigeon-women, c'est une pote. Un jour à la récré, un pigeon mort est tombé dans son cou. Et comme en plus elle fait rou-rou parfois, ben on l’appelle pigeon-women. Elle est encore plus dingue que moi ^^ elle va me manquer )

Quand elle vu la réaction de Vladimir, elle regretta ses paroles. La fatigue lui avait perdre le bon sens. Jamais elle n'aurait dût dire ça. Il n'était pas son ennemi.

" Bah va y ! Fait-le vu que tu es tellement forte ! Arrache-lui la tête vu que c'est ce que tu veux ! Tu as envi de tuer ? Tu as envi d'écouter ta putain de fierté ? Bah va-y ! Bousille les dernier efforts que t'a fourni jusque là ! Dévore moi pendant tu y es aussi ! Tu sais quoi ? Moi aussi j'aurais pu l'écouter ma fierté aujourd'hui, moi aussi je peux le faire figure-toi ! Mais si ça c'était passé comme ça tu ne serais plus de ce monde à l'heure qu'il est ! Or tu es toujours là, vivante, et tu trouve rien d'autre à dire qu'il te reste plus que ta fierté ? Parce que tu as cru que ça m'amusait de conclure des marchés avec mes ennemis ? C'est sur ! J'adore ! J'adore ça, c'est génial, ça m'éclate ! Qu'est ce que je vais dire à mon supérieur moi !? "Excusez moi, cette semaine je fais la grève ! Les congés-payé vous avez ça chez vous ?" Elle va être ravie ! Bien sur elle va se dire que ce pauvre petit Adamovitch mérite bien un peu repos, après toute les erreurs qu'il commet ! Il est fatigué, c'est pas de sa faute s'il sacrifie toute sa vie pour une gamine qui passe son temps à lui rappeler ce qu'il est ! C'est sur. Je suis convaincu qu'elle va adoré le concept ! Son bras doigt s'amuse à attirer toute l'attention de son pire ennemie sur lui ! Je veux faire la une des journaux, on t'as pas dit ? Bientôt je vais me promener avec ma faux en plein jour, histoire d'être encore un peu plus discret ! Tu crois que j'ai que ça à faire ? Est-ce que j'ai la gueule de quelqu'un qui fait du baby-sitting ? Angel je suis en train de tout foutre en l'air, là ! Essaye de comprendre les conséquences de tes excès de colère, essaye de comprendre ce qui c'est passé aujourd'hui ! Toi tu t'en foutait, tu pionçais bien gentiment pendant que moi j'étais en train ne négocier ta vie ! Pendant que moi j'allais mourir. Faute de quoi ? Faute d'avoir été suffisamment con pour croire qu'on était ami. Faute d'avoir voulu bien faire. Pour une fois. Pour une fois que j'avais fait quelque chose de ... Bien. Finalement, tu vois, il n'y a qu'une seule vérité dans cette putain de vie ; on n'est jamais mieux servit que par soi-même. J'aurais du m'en souvenir. Comment j'ai pu ... Comment j'ai pu penser des trucs pareils ? Comment j'ai pu oublier l'essentiel de ma vie ? J'aurais mieux fait de me faire tuer par Sanlejos, j'aurais mieux fait de te laisser crever dans ce désert le jour où je t'ai vu ! J'en peu plus. J'en peu plus, bordel. Je sais ce que j'ai fais et ce que je suis, je sais que je le mérite, mais putain je suis à bout. Je suis à bout, tu comprends !? Quoi que je fasse, que se soit bien ou mal, c'est toujours la même chose, toujours ; y a toujours cette putain de souffrance qui revient me hanter, toujours cet enfoiré de passé qui me rappel sans cesse ce que je suis devenu. Toujours. Qu'est ce que je suis sensé faire à la fin ? Merde ! Tu sais quoi ? Vu que tu es sur-puissante, et qu'il n'y a plus que ta fierté qui compte, ça te dérangera pas que je me barre j'imagine ? Ta semaine d'entrainement ? J'en ai plus rien à foutre, il me reste plus qu'a me pendre et je t'emmerderais plus comme ça. Y aura plus cet "empoté de tueur qui sait pas ce qu'il veut" pour te donner des ordres. Génial, non ? C'est sur, t'as tout a y gagner ! Sur ce, on se revois en enfer, hein ? C'est aussi ce que je pensais. Dans quelques années je pourrais constaté qu'elle meurtrière tu seras devenue ; seras-tu sadique ? Constamment tourmenté ? Seras-tu de ceux qui ont la gâchette facile ? On verra bien, en tout cas je te souhaite de souffrir comme moi j'ai souffert, juste histoire de comprendre pourquoi je vais t'abandonné ici et maintenant. Juste histoire que tu prennes conscience de ce que tu m'as fait subir chaque jours de ma vie jusqu'à la fin, sans même t'en rendre compte. Mais bon, c'est pas grave, n'est pas ? C'est pas grave, c'est qu'un tueur. On en a rien à foutre d'un gars comme ça, n'est-ce-pas ? Un moins que rien. Un déchet. Il n'a que ce qu'il mérite. Et tu sais quoi ? Je suis d'accord ; alors quitte à tout foiré jusqu'au bout, ça te dirais de m'aider ? "

Et il lui lança son revolver.

"Tu me hais ? Je fais atteinte à ta fierté ? Alors fini-en toi-même. Règle tes problèmes toi-même. Chez moi on ne résous pas les problème ; on les éliminent. Or je suis ton problème. Alors ramasse ce flingue et fais ce que tu as toujours rêvé de faire ; tire."

Angel le regarda, abasourdie. Mais que racontait il? Était elle en plein cauchemar? Ses yeux allèrent de Vladimir à l'arme. De l'arme à Vladimir.

"Mais... mais qu'est ce que tu racontes? Moi te tuer? Tu me prends pour qui? Ce que tu as dis est aussi idiot que ce que j'ai dis. On aurait mieux fait de la fermer. Je suis désolée, je suis fatiguée, je ne sais plus ce que je dis, c'est pour ça que je t'ai balancé toutes ces idioties et que je me suis énervée. Je suis vraiment désolée."

Plus elle parlait, plus elle se sentait idiote et ingrate, et elle sentit les larmes commencer à couler sur ses joues.

"Je te suis vraiment reconnaissante pour ce que tu as fait aujourd'hui, vraiment. Merci. Je sais que ce que tu as fait est énorme, et que tu n'a aucun devoir envers moi, tu l'as fait juste par... en fait je sais pas pourquoi, mais c'était un acte bon. Peut être parce que tu es mon ami. Ou pas. Je sais pas! Je sais plus. Je sais plus rien. Tu est tellement différent de tous ceux que j'ai connus. Tout est tellement différent. Comment veux tu que je sache ce que je doit faire? Comment veux tu que je sache ou est le Bien, ou est le Mal? Peut être que le Bien serai de tuer, peut être que c'est eux, c'est les humains qui devraient mourir, peut être que c'est moi, je sais pas! Je ne sais pas ce qui est juste! Je ne sais pas..."

Les larmes l'empêchait de voir et sa voix s'étai brisée, mais elle continua, sans savoir si c'était à elle même ou à Vladimir qu'elle parlait:

"On m'a jamais appris. Derrière les beaux barreaux de ma prison, je me posais pas ce genre de questions. C'était simple, il est gentil ou il est méchant. Je regardais dehors et je pensais que c'était partout pareil. Avec des gens gentils qui m'aiderons et des gens méchants qui m'embêterons. Et que je n'aurai jamais aucun problème pour reconnaître les uns des autres. Et là... Là je suis devant un tueur qui devrait être méchant mais qui a plus fait pour moi que n'importe qui. Et j'ai insulté une 'gentille' sans regrets. Je ne sais plus ce que je fais. En fait si je sais. C'est pas toi le mauvais ici, c'est moi. Oui, c'est moi. J'ai une une vie que beaucoup envieraient, le ventre plein et tous ce que je voulais et je suis aller faire du mal à tout le monde. C'est à cause de moi que ma mère est morte. À cause de moi que deux familles pleurent l'un des leurs. À cause de moi qu'un gamin à faillit mourir. À cause de moi que tu va avoir de graves ennuis. À cause de moi que tu as risqué ta vie. Tout ça c'est de ma faute."

Elle baissa les yeux et à travers les larmes, remarqua un éclat argenté. Elle donna un coup de pied et l'arme arriva devant Vladimir.

"Tue moi. S'il te plaît. Ça résoudra tous tes problèmes. Tu dira à Sanlejos que je me suis suicidée. Ce qui sera vrai en plus."

Pour être sûre qu'il le fasse et sans remords, elle ajouta avec provocation:

"Allez va y! Ça ne devrais pas trop te poser de problèmes, non? Pour une fois que ta proie est disposée à mourir!"

Elle ferma les yeux et attendis la douleur, en espérant qu'elle serait courte.


(tu me l'a tue pas! c'est de plus en plus intéressant ce rp (maintenant que moi aussi je commence à avoir des idées tordues ^^ ah je suis contaminée !!!! llol)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Ven 24 Juin 2011 - 21:04

Vladimir attendait qu'Angel ramasse l'arme, qu'elle bouge, qu'elle réagisse, mais elle n'en fit rien, non, elle resta figée, le regard allant de lui à l'arme, comme si elle n'en croyait pas ses yeux. Il priait pour qu'elle s'empresse de s’exécuter, qu'elle en finisse une bonne fois pour toute, qu'elle abrège ses souffrances ; il n'en pouvait plus. Il ne savait plus où il en était. Il était perdu. Tellement perdu. Perdu dans la complexité de tous ces sentiments contradictoire.

" Mais... mais qu'est ce que tu racontes ? Balbutia-t-elle. Moi te tuer ? Tu me prends pour qui ? Ce que tu as dis est aussi idiot que ce que j'ai dis. On aurait mieux fait de la fermer. Je suis désolée, je suis fatiguée, je ne sais plus ce que je dis, c'est pour ça que je t'ai balancé toutes ces idioties et que je me suis énervée. Je suis vraiment désolée."

Vladimir allait l'arrêter, la détromper, faire quelque chose, mais quand il vit que les larmes montait au yeux d'Angel, sa colère fondit comme de la neige au soleil, incapable de rester indifférent à la détresse de la jeune fille.

" Je te suis vraiment reconnaissante pour ce que tu as fait aujourd'hui, vraiment. Merci. Je sais que ce que tu as fait est énorme, et que tu n'a aucun devoir envers moi, tu l'as fait juste par... en fait je sais pas pourquoi, mais c'était un acte bon. Peut être parce que tu es mon ami. Ou pas. Je sais pas ! Je sais plus. Je sais plus rien. Tu est tellement différent de tous ceux que j'ai connus. Tout est tellement différent. Comment veux tu que je sache ce que je doit faire? Comment veux tu que je sache ou est le Bien, ou est le Mal? Peut être que le Bien serai de tuer, peut être que c'est eux, c'est les humains qui devraient mourir, peut être que c'est moi, je sais pas! Je ne sais pas ce qui est juste ! Je ne sais pas... "

Angel éclata en sanglot, Vladimir resta muet de perplexité.

"On m'a jamais appris. Derrière les beaux barreaux de ma prison, je me posais pas ce genre de questions. C'était simple, il est gentil ou il est méchant. Je regardais dehors et je pensais que c'était partout pareil. Avec des gens gentils qui m'aiderons et des gens méchants qui m'embêterons. Et que je n'aurai jamais aucun problème pour reconnaître les uns des autres. Et là... Là je suis devant un tueur qui devrait être méchant mais qui a plus fait pour moi que n'importe qui. Et j'ai insulté une 'gentille' sans regrets. Je ne sais plus ce que je fais. En fait si je sais. C'est pas toi le mauvais ici, c'est moi. Oui, c'est moi. J'ai une une vie que beaucoup envieraient, le ventre plein et tous ce que je voulais et je suis aller faire du mal à tout le monde. C'est à cause de moi que ma mère est morte. À cause de moi que deux familles pleurent l'un des leurs. À cause de moi qu'un gamin à faillit mourir. À cause de moi que tu va avoir de graves ennuis. À cause de moi que tu as risqué ta vie. Tout ça c'est de ma faute."

Angel frappa quelque part terre avec violence, mais Vladimir mis plusieurs secondes à comprendre de quoi il s'agissait ; c'était le revolver, le revolver avec lequel il l'avait supplier de l'abattre.

"Tue moi. S'il te plaît. Ça résoudra tous tes problèmes. Tu dira à Sanlejos que je me suis suicidée. Ce qui sera vrai en plus.

Elle insista encore, cette fois-ci touchant une corde plus sensible que les autres.

" Allez va y ! Ça ne devrais pas trop te poser de problèmes, non ? Pour une fois que ta proie est disposée à mourir !"

Il mit encore un instant à réaliser ce qu'elle venait de lui demander, mais il ne lui fallut pas une seconde de plus pour faire son choix.

" Ne fait pas l'idiote avec ça. Tu n'es pas ma proie et tu ne le sera jamais, Angel. Je ne sais pas ce que je fais ni pourquoi je le fais, mais une chose est sur, je l'ai fait, et je ne reviendrais jamais dessus. Je ne regrette rien. Je veux dire, rien que j'ai fait aujourd'hui. Je suis juste désolé. Désolé pour tout. Désolé de t'avoir dit ça, je ... J'ai pété un câble. J'en peux plus de vivre comme ça. Je ... J'ai cru que ... Je sais pas ce que j'ai cru. Toute ma vie j'ai voulu m'ignorer, j'ai voulu oublier qu'on pouvait avoir peur, qu'on pouvait pleurer ou être triste. Mais rien n'a pu me faire oublier la souffrance, le passé. Quoi qu'il arrive, j'ai toujours été seul. Seul dans ma merde. Seul dans du sang que je n'avais pas réclamé. Seul dans un destin qu'on avait tracé pour moi. Alors ne me demande pas ce qui est bien ou mal, on ne me l'a jamais enseigné non plus. On m'a apprit à tuer, voler, pilier, à mettre mes sentiments de coté. On m'a apprit à endurer la souffrance quoi qu'il en coûte. C'est la seule chose qu'on ait jamais fait pour moi. Et toute ma vie, je l'ai voué à tous ces connards qui me l'ont fait subir, à tous ces enfoirés qui ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui. J'ai cru ... J'ai cru que tout monde était pareil. Je l'ai cru parce que personne n'a voulu me tendre la main quand j'en avait tant besoins. Tout monde m'a jugé dès le début, à cause de mon allure de moins que rien, à cause de ma nature. Alors que moi j'étais qu'un gamin comme un autre. Mais un gamin seul, à qui on avait tout arraché. J'ai essayé de devenir quelqu'un de bien. Oui, j'ai essayé. Mais personne n'a voulu croire en mon honnêteté , personne ne m'a jugé digne de confiance. Pourquoi ? Parce qu'au yeux de tous j'étais qu'un gamin pouilleux qui cherchait que les emmerdes. Je voulais qu'on me vois. Je voulais qu'on connaisse mon existence, qu'on s’intéresse à moi. Je voulais juste, juste un regard, un sourire ... Quelque chose qui aurait pu m'indiquer que j'étais toujours en vie, et qu'il y avait encore quelque chose, là, au fond de moi. Quelque chose. Mais j'étais vide. Comme si j'avais déjà tout vécu, tout enduré. Comme si rien ne pouvait être pire que ça l'était déjà. Mais je me trompais, parce que tout au long de ma vie j'ai commis erreurs sur erreurs et tout n'a fait que empirer au fils des années. Tout ça parce que personne n'a été là pour me guider, pour m'apprendre ce qui était bien ou mal. Tu voulais savoir pourquoi je fait tout ça pour toi ? Eh bien je ne sais pas vraiment non plus. Peut-être parce que je ne voulais pas que ça t'arrive à toi aussi. Peut-être parce que ça me donne le sentiment d'avoir réussi au moins quelque chose dans ma vie. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je ne suis pas la personne qu'il te faut, je le sais, je le sais depuis le début, mais je veux t'empêcher de faire les mêmes erreurs que moi, parce que c'est la seule chose que je peux encore faire. "
Il posa son pied sur le revolver.
" Et c'est pour cette raison que tu ne mourras pas. Parce que je suis là, et que je vais t'aider. Je ne peux pas te promette de te faire comprendre ce que je n'ai jamais pu comprendre moi-même, mais je t'empêcherais de commettre les mêmes erreurs que moi, je t'empêcherais de devenir comme moi. Parce que je ne peux plus me sortir de ce mauvais pas, je ne peux plus reculer, tandis que toi tu le peux encore. Tu le peux car tu n'as rien perdu de ton humanité, de ta moralité. Cherche. Cherche au fond de toi. Au fond de toi, tu sais ce qui est juste ou non. Tu dois faire ce que tu crois juste et non ce qu'on veut te faire croire juste. Angel, je voudrais t'aider, mais j'en suis incapable ; j'aurais beau t’entraîner, faire tout ce qui est en mon pouvoir pour toi, vient un moment où l'on ne peut pas faire ce que l'on a pas appris à faire. Je ne saurais jamais ce qui est bien ou mal, parce que j'appartiens entièrement au Mal ; si je te conseil, je le ferais mal, je dis quelque chose, ce sera néfaste, et si je fais quelque chose, il y aura des morts. Parce que je ne sais faire que ça. Tuer. Souffrir. Et haïr. Alors excuse-moi d'être la mauvaise personne, excuse-moi d'être moi, mais je veux t'aider et je le ferais coûte que coûte, même si ce sera toujours imparfait. "


[Les suicidaires qui n'avait qu'un seul pistolet ... Au cinéma à partir du 24 juin 2011 !]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Sam 25 Juin 2011 - 14:47

Au lui du sifflement qu'elle attendait, ce fut la voix de Vladimir qu'elle entendit. Et c'est alors qu'elle sut qu'il ne lui ferait jamais de mal. Pourquoi? Elle ne le savait pas. Mais elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance. Il ne lui ferait pas de mal. Toutes ses craintes furent balayées quand elle entendit ses premières paroles.

" Ne fait pas l'idiote avec ça. Tu n'es pas ma proie et tu ne le sera jamais, Angel. Je ne sais pas ce que je fais ni pourquoi je le fais, mais une chose est sur, je l'ai fait, et je ne reviendrais jamais dessus. Je ne regrette rien. Je veux dire, rien que j'ai fait aujourd'hui. Je suis juste désolé. Désolé pour tout. Désolé de t'avoir dit ça, je ... J'ai pété un câble. J'en peux plus de vivre comme ça. Je ... J'ai cru que ... Je sais pas ce que j'ai cru. Toute ma vie j'ai voulu m'ignorer, j'ai voulu oublier qu'on pouvait avoir peur, qu'on pouvait pleurer ou être triste. Mais rien n'a pu me faire oublier la souffrance, le passé. Quoi qu'il arrive, j'ai toujours été seul. Seul dans ma merde. Seul dans du sang que je n'avais pas réclamé. Seul dans un destin qu'on avait tracé pour moi. Alors ne me demande pas ce qui est bien ou mal, on ne me l'a jamais enseigné non plus. On m'a apprit à tuer, voler, pilier, à mettre mes sentiments de coté. On m'a apprit à endurer la souffrance quoi qu'il en coûte. C'est la seule chose qu'on ait jamais fait pour moi. Et toute ma vie, je l'ai voué à tous ces connards qui me l'ont fait subir, à tous ces enfoirés qui ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui. J'ai cru ... J'ai cru que tout monde était pareil. Je l'ai cru parce que personne n'a voulu me tendre la main quand j'en avait tant besoins. Tout monde m'a jugé dès le début, à cause de mon allure de moins que rien, à cause de ma nature. Alors que moi j'étais qu'un gamin comme un autre. Mais un gamin seul, à qui on avait tout arraché. J'ai essayé de devenir quelqu'un de bien. Oui, j'ai essayé. Mais personne n'a voulu croire en mon honnêteté , personne ne m'a jugé digne de confiance. Pourquoi ? Parce qu'au yeux de tous j'étais qu'un gamin pouilleux qui cherchait que les emmerdes. Je voulais qu'on me vois. Je voulais qu'on connaisse mon existence, qu'on s’intéresse à moi. Je voulais juste, juste un regard, un sourire ... Quelque chose qui aurait pu m'indiquer que j'étais toujours en vie, et qu'il y avait encore quelque chose, là, au fond de moi. Quelque chose. Mais j'étais vide. Comme si j'avais déjà tout vécu, tout enduré. Comme si rien ne pouvait être pire que ça l'était déjà. Mais je me trompais, parce que tout au long de ma vie j'ai commis erreurs sur erreurs et tout n'a fait que empirer au fils des années. Tout ça parce que personne n'a été là pour me guider, pour m'apprendre ce qui était bien ou mal. Tu voulais savoir pourquoi je fait tout ça pour toi ? Eh bien je ne sais pas vraiment non plus. Peut-être parce que je ne voulais pas que ça t'arrive à toi aussi. Peut-être parce que ça me donne le sentiment d'avoir réussi au moins quelque chose dans ma vie. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je ne suis pas la personne qu'il te faut, je le sais, je le sais depuis le début, mais je veux t'empêcher de faire les mêmes erreurs que moi, parce que c'est la seule chose que je peux encore faire. Et c'est pour cette raison que tu ne mourras pas. Parce que je suis là, et que je vais t'aider. Je ne peux pas te promette de te faire comprendre ce que je n'ai jamais pu comprendre moi-même, mais je t'empêcherais de commettre les mêmes erreurs que moi, je t'empêcherais de devenir comme moi. Parce que je ne peux plus me sortir de ce mauvais pas, je ne peux plus reculer, tandis que toi tu le peux encore. Tu le peux car tu n'as rien perdu de ton humanité, de ta moralité. Cherche. Cherche au fond de toi. Au fond de toi, tu sais ce qui est juste ou non. Tu dois faire ce que tu crois juste et non ce qu'on veut te faire croire juste. Angel, je voudrais t'aider, mais j'en suis incapable ; j'aurais beau t’entraîner, faire tout ce qui est en mon pouvoir pour toi, vient un moment où l'on ne peut pas faire ce que l'on a pas appris à faire. Je ne saurais jamais ce qui est bien ou mal, parce que j'appartiens entièrement au Mal ; si je te conseil, je le ferais mal, je dis quelque chose, ce sera néfaste, et si je fais quelque chose, il y aura des morts. Parce que je ne sais faire que ça. Tuer. Souffrir. Et haïr. Alors excuse-moi d'être la mauvaise personne, excuse-moi d'être moi, mais je veux t'aider et je le ferais coûte que coûte, même si ce sera toujours imparfait.

Angel ne savait pas quoi dire. Alors, sans réfléchir un instant aux conséquences de ses actes ou au passants qui avaient recommencés à arpenter les rues, elle marcha vers Vladimir et passa ses bras autour de ses épaules, en se mettant sur la pointe des pieds à cause de sa taille. Elle resta un moment ainsi, le visage enfoui contre son épaule, sans savoir vraiment pourquoi. Peut être parce qu'elle aurait aimé faire ce câlin au petit garçon seul qu'il était. Puis elle recula, les joues légèrement rougies à la pensée de ce qu'elle venait de faire. Elle le regarda dans les yeux et dit:

Merci. Merci d'avoir fait tout ce que tu as fais pour moi. Merci de m'avoir sauvé la vie aujourd'hui. Merci de m'avoir appris tant de choses. Et merci d'avoir été la bonne personne, au contraire. Penses tu qu'un de ses gens bien, comme ce qui passent autour de nous, ou que cette Sanlejos, serait venu aider un tigre à la fourrure tachée de sang? Et même, aurait il continué en apprenant qui je suis? Aurait il aidé une jeune noble qui s'est enfuie de chez elle, en tuant deux gardes de surcroît? Non. Parce qu'en ayant jamais fait le mal, ils ne peuvent pas comprendre. Ils ne peuvent pas comprendre à quel point la frontière est fine entre le mal et le bien. Tout simplement parce qu'ils ne se sont jamais trouvés faces à un tel choix. Jamais ils n'ont dût tuer pour survivre, ou pour être libres. Quand la vie est belle, le chemin du bien reste le plus simple. Alors merci. Merci aussi pour la leçon que tu viens de me donner, sans le savoir peut être. Mais j'ai compris maintenant. Le bien, c'est un choix plus difficile que le mal, mais je crois que ce soir j'ai choisi. Et sans toi, Grim Reaper, ce ne serait pas le bien que j'aurai choisi."

Demon, qui s'était tenu légèrement à l'écart durant toute la conversation, s’avança:

"Angel, je la connais. Je la connais aussi bien que moi-même, certainement parce que nous ne faisait pratiquement qu'un. Et je sais que tout ce qu'elle a dit est vrai. Je sais aussi que ce qu'elle a fait ce soir, peu aurait été capable de le faire. Moi-même je n'aurais put. Alors vous avec aussi ma gratitude."

Il regarda Vladimir, puis Akira, avant de retourner se poser aux cotés d'Angel, avec qui il échangea un bref regard.

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Lun 27 Juin 2011 - 15:43

Vladimir s’apprêtait à baisser les yeux, reculer, fuir les paroles qu’il venait de prononcer, tant il craignait qu’Angel les ignorent ou les déclines comme elle l’aurait fait un jour plus tôt, mais il se méprenait, car la jeune fille fit quelque chose qu’il n’aurait pas cru imaginable une seule seconde ; s’avançant vers lui d’un pas lent, il sentit ses bras glisser entre ses épaules et lentement, elle le serra contre lui. Vladimir, se figea, muet de stupéfaction et de perplexité, puis doucement, tout doucement, il se détendit. Pas une seconde il ne chercha à se défaire de l’étreinte chaleureuse de la jeune fille, pas une seconde il n’envisagea qu’il avait commis une erreur de l’aider et pas une seconde il ne se demanda ce qu’il adviendrait de lui. Non, ce moment était … Parfait. Vladimir se sentait baigné dans un bonheur enfantin, dans un bonheur insouciant et innocent, celui où tourment et douleur n’existait plus, celui que rien ne pouvait briser ; le bonheur à l’état pur. Vladimir se sentait … Bien. Trop bien. Une petite part de lui murmurait à son oreille qu’il ne le méritait pas, une autre, plus grande, plus importante, hurlait que c’était ce qu’il avait toujours désiré, que c’était l’illusion intime qu’il avait toujours envié, cette part là, réclamait un peu d’amour, juste, un peu d’amour. Angel avait posé sa tête contre son épaule, et le cœur de Vladimir se mis à battre à tout rompre, tant et si bien qu’il se demanda si ce n’était qu’un rêve, un rêve utopique et improbable, qu’il s’efforçait de croire vrai. Mais non. Non, c’était la réalité, il le savait. Il le sentait.
Vladimir ne connaissait pas ça, non il ne connaissait pas le bonheur. Mais sans le connaitre, il sut à cet instant qu'il était heureux.
Puis, lentement Angel recula, il aurait voulu la retenir, la garder plus longtemps contre lui et ne plus redescendre sur cette terre hostile et sans pitié qu'était la vie, mais il n'en fit rien.
La jeune fille s'empourpra légèrement, embrassée.

" Merci. Merci d'avoir fait tout ce que tu as fais pour moi. Merci de m'avoir sauvé la vie aujourd'hui. Merci de m'avoir appris tant de choses. Et merci d'avoir été la bonne personne, au contraire. Penses-tu qu'un de ses gens bien, comme ceux qui passent autour de nous, ou que cette Sanlejos, serait venu aider un tigre à la fourrure tachée de sang? Et même, aurait il continué en apprenant qui je suis? Aurait il aidé une jeune noble qui s'est enfuie de chez elle, en tuant deux gardes de surcroît? Non. Parce qu'en ayant jamais fait le mal, ils ne peuvent pas comprendre. Ils ne peuvent pas comprendre à quel point la frontière est fine entre le mal et le bien. Tout simplement parce qu'ils ne se sont jamais trouvés faces à un tel choix. Jamais ils n'ont dût tuer pour survivre, ou pour être libres. Quand la vie est belle, le chemin du bien reste le plus simple. Alors merci. Merci aussi pour la leçon que tu viens de me donner, sans le savoir peut être. Mais j'ai compris maintenant. Le bien, c'est un choix plus difficile que le mal, mais je crois que ce soir j'ai choisi. Et sans toi, Grim Reaper, ce ne serait pas le bien que j'aurai choisi. "

Vladimir se sentit faiblir, atteint par les paroles de la jeune fille. Il ne savait que dire, mais ce fut Damon qui le fit à sa place :

"Angel, je la connais. Je la connais aussi bien que moi-même, certainement parce que nous ne faisait pratiquement qu'un. Et je sais que tout ce qu'elle a dit est vrai. Je sais aussi que ce qu'elle a fait ce soir, peu aurait été capable de le faire. Moi-même je n'aurais put. Alors vous avec aussi ma gratitude."

Le tigre lui lança un regard qui dévia aussitôt sur Akira et enfin, brièvement sur Angel. La louve se pressa légèrement contre Vladimir, gênée, mais resta silencieuse comme à son habitude.
Lui-même était complètement confus et ne savait que répondre face à tant de gratitude. C'était plus fort que lui, il n'y avait plus de mot pour exprimer ce qu'il ressentait, et il n'avait plus la force de feindre l'indifférent. Il avait envi de rire et de pleurer à la fois, si l'un des deux lui avait été possible. Or la seule expression qui parvenait à fendre son visage était cet imperceptible sourire qui effaçait son air ordinairement méprisant et glacial. Ce n'était pas un sourire, juste un trait inhabituel chez lui, un trait moins sévère et mauvais qu'à l'accoutumé. Vladimir se sentait partagé, presque déchiré. Il aurait voulu renouvelé l'expérience de tout à l'heure, mais il en fut incapable ; il n'osait pas.

" C'est moi qui vous remercie, lâcha-t-il finalement. Si je t'ai aidé à choisir le Bien aujourd'hui, peut-être que toi aussi tu m'as indiqué la voie à suivre, Angel. Mais tout est tellement compliqué, ajouta-t-il tristement. Tellement compliqué ... Je crois que je ne me ferais jamais à mon choix, je crois que cette vie ... Est pas faite pour moi. Je suis constamment à bout, constamment instable. Dans cet état je suis capable de tout, y compris de te faire des conneries ... De grosses conneries. Je pourrais te faire du mal, je pourrais empirer notre cas ... Tu ne peux pas me faire confiance. Angel, tu dois comprendre que je peux plus retourner en arrière, j'y arriverais pas ; tu ne dois pas t'attacher à moi. Je pourrais jamais tenir ma promesse plus d'une semaine, je pourrais pas. Je suis pris dans un piège, dans mon piège. Je suis coincé. Même si tu me vois comme ça aujourd'hui, se sera peut-être différent demain. Parce que je n'ai pas le choix, parce que je n'ai plus le choix."

Vladimir avait peur, peur de ce dont il était capable, peur de faire du mal à Angel. Peur de ce qu'il faisait à chaque instant de sa vie. Il voulait l'aider, mais se sentait impuissant face à ce qu'on lui demandait de faire, impuissant face au destin. L'aventure d'aujourd'hui ne semblait plus qu'être une parenthèse dans l'immense étendue d’erreurs et de délits qu'il avait commis par le passé, il aurait voulu croire à cette parenthèse, mais il craignait de tout gâcher, il craignait de décevoir Angel.

" Merci pour tout. Sincèrement, merci. Mais je peux plus changer, je ne pourrait pas arrêter de tuer. Je ne peux pas. Si je quitte la Mafia, on me retrouvera. J'ai pas les moyens de m'en sortir, seul, j'ai aucune chance contre l'organisation. Mais j'ai plus la force de me mentir non plus ; j'en ai assez. J'en peut plus de faire comme si c'était la vie qui me convenait, comme si c'était vraiment ce que je voulais. Je sais plus quoi faire. Je sais plus ce que je dois faire, ni même ce que je veux faire. Je suis perdu.

Vladimir regarda douloureusement Angel.

" Mais je suis incapable de changer. Je pourrais jamais être quelqu'un de normal, ni connaitre le vrai bonheur ou même te le faire faire vivre. Je suis désolé. Tellement désolé. Je voudrais être quelqu'un d'autre pour toi. Je voudrais tellement ne pas te décevoir ... Mais tu dois t'y attendre, je ne suis pas à la hauteur des remerciements que tu me donnes, parce que je resterais toujours un tueur à gages exécrable et renommé pour les pires méfaits qu'un homme puisse commettre."

[Désolé c'est pourriiii T.T Je savais jamais pas quoi dire, du coup j'ai écrit de la grosse daube T.T]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Lun 27 Juin 2011 - 18:09

(mais non c'est bien!!! et tu arrêtes de dire que c'est mal, sinon je boude. lol)

L'expression de Vladimir changea. Il...il souriait? Elle n'était pas sûre que se soit cela, mais voir le visage du Grim Reaper autrement que froid était exceptionnel. Ainsi il avait presque l'air de quelqu'un de normal, émue par le geste de la jeune fille. Presque bien sûr, car tout montrer que sourire n'était pas quelque chose de courant chez cet homme. Mais Angel en fut émue. Après tout, il était comme les autres, il avait juste besoin d'un peu d'amour.

" C'est moi qui vous remercie, lâcha-t-il finalement. Si je t'ai aidé à choisir le Bien aujourd'hui, peut-être que toi aussi tu m'as indiqué la voie à suivre, Angel. Mais tout est tellement compliqué, ajouta-t-il tristement. Tellement compliqué ... Je crois que je ne me ferais jamais à mon choix, je crois que cette vie ... Est pas faite pour moi. Je suis constamment à bout, constamment instable. Dans cet état je suis capable de tout, y compris de te faire des conneries ... De grosses conneries. Je pourrais te faire du mal, je pourrais empirer notre cas ... Tu ne peux pas me faire confiance. Angel, tu dois comprendre que je peux plus retourner en arrière, j'y arriverais pas ; tu ne dois pas t'attacher à moi. Je pourrais jamais tenir ma promesse plus d'une semaine, je pourrais pas. Je suis pris dans un piège, dans mon piège. Je suis coincé. Même si tu me vois comme ça aujourd'hui, se sera peut-être différent demain. Parce que je n'ai pas le choix, parce que je n'ai plus le choix."

Comment avait elle put croire une seconde qu'il était ordinaire? Non, il était bien plus compliqué que cela. Quand il la regarda, elle sentit un peu de sa douleur et cela lui fit mal au coeur.

" Mais je suis incapable de changer. Je pourrais jamais être quelqu'un de normal, ni connaitre le vrai bonheur ou même te le faire faire vivre. Je suis désolé. Tellement désolé. Je voudrais être quelqu'un d'autre pour toi. Je voudrais tellement ne pas te décevoir ... Mais tu dois t'y attendre, je ne suis pas à la hauteur des remerciements que tu me donnes, parce que je resterais toujours un tueur à gages exécrable et renommé pour les pires méfaits qu'un homme puisse commettre."

Angel le regarda longuement, réfléchissant à ce qu'elle allait dire. Puis elle mit toute sa sincérité dans sa voie et dit:

"Il y a toujours pire. Toujours. Toi, tu as des remords, ce qui n'est peut être pas une bonne chose pour toi, mais au moins tu ne fais pas tout cela avec joie et sadisme. Je ne connais pas beaucoup de criminels, mais je doute que beaucoup aurait fait ce que tu as fait se soir. Alors non, tu n'es pas le pire. Mais je sais que tout cela est compliqué. Ou du moins je l'imagine. Et je ferai tout, tout, pour t'aider."

Elle prit une grande respiration et pensa à tout ce qu'impliquait les mots qu'elle allait prononcer. Elle hésita, puis, après un mouvement de tête quasiment imperceptible de Demon, elle déclara:

"Parce que tu n'es plus seul. Je te jure que tu ne seras plus seul tant que nous serons de ce monde."

Ne laissant pas au tueur une seconde pour protester, elle ajouta:

"Ne me dis pas que je ne sais pas dans quoi je m'engage. Je le sais parfaitement. Tout comme Demon. Alors, pour une fois peut être dans ta vie, fait confiance en quelqu'un d'autre. Nous sommes là. Nous allons t'aider. Dans la mesure de notre possible bien sûr, mais nous allons t'aider. Et notre possible te surprendra peut être.

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Lun 27 Juin 2011 - 19:37

[HAANNN Marie fait du boudu :O]

"Il y a toujours pire. Toujours. Toi, tu as des remords, ce qui n'est peut être pas une bonne chose pour toi, mais au moins tu ne fais pas tout cela avec joie et sadisme. Je ne connais pas beaucoup de criminels, mais je doute que beaucoup aurait fait ce que tu as fait se soir. Alors non, tu n'es pas le pire. Mais je sais que tout cela est compliqué. Ou du moins je l'imagine. Et je ferai tout, tout, pour t'aider. Parce que tu n'es plus seul. Je te jure que tu ne seras plus seul tant que nous serons de ce monde."

Vladimir allait protesté, indigné devant la confiance inébranlable que lui vouait Angel, mais celle-ci fut plus rapide que lui :

"Ne me dis pas que je ne sais pas dans quoi je m'engage. Je le sais parfaitement. Tout comme Demon. Alors, pour une fois peut être dans ta vie, fait confiance en quelqu'un d'autre. Nous sommes là. Nous allons t'aider. Dans la mesure de notre possible bien sûr, mais nous allons t'aider. Et notre possible te surprendra peut être.

Cette fois-ci Vladimir resta réellement sans voix devant un tel élan de bienveillance à son égard. Un instant, il ne sut ni quoi dire, ni quoi penser, confus. Il n'aimait pas qu'on le considère avec pitié et faillit répliquer, mais se tut juste à temps. Il savait que c'était ridicule, il avait besoins d'aide, il le savait parfaitement. Mais sans vraiment vouloir se l'avouer, se dire qu'il n'était plus seul était d'un réconfort inégalable. Bien qu'il doutait que la jeune fille puisse faire grand chose pour lui et qu'il était même convaincu du contraire, sa présence suffisait à le rassurer et c'était tout ce qui comptait.
Puis, l'espace d'un instant, il se permit d'oublier ses problèmes et de lâcher avec une légèreté inhabituelle et un sourire moqueur encore moins ordinaire :

" En somme on veut s'aider mutuellement, non ? Plaisanta-t-il, amusé. ça me parait un marché équitable ; Je t'aiderais à retrouver une vie normale et tu feras de même pour moi. A propos on ferait mieux d'y aller, si on veut pas camper ici. Sans compté que Sanlejos doit pas être la seule à bosser dans le coins ... ! "

[... Sauf que cette fois c'est encore plus pourri que l'autre fois xD Mais j'avais envi de montrer un autre face de mon p'tit Vladiminouret ♥ Comme quoi il est pas toujours méchant et/ou tourmenté x)]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Mar 28 Juin 2011 - 15:38

" En somme on veut s'aider mutuellement, non ? Plaisanta-t-il, amusé. ça me parait un marché équitable ; Je t'aiderais à retrouver une vie normale et tu feras de même pour moi. A propos on ferait mieux d'y aller, si on veut pas camper ici. Sans compté que Sanlejos doit pas être la seule à bosser dans le coins ... ! "

Angel sourit elle aussi.

"Et on a tous les deux du pain sur la planche! "

Elle fit quelques pas et demanda:

"Euh.... c'est par où en fait?"

Elle rit puis partit dans la direction indiquée par Vladimir. Elle allait enfin pouvoir dormir. Pas trop tôt.


(bon d'accord, c'est archi pourri nullissime ce que j'ai fais. on s’arrête là? surtout qu'on doit encore se faire le rp taylor/eli)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)   Aujourd'hui à 17:53

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Quand l'ange laisse la place au démon(PV Vladimir & Eli)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand un ange perd ses ailes → Angel S. Sawyer [Terminé]
» (F) Barbara Palvin ► quand un flirt laisse place à une amitié sans failles.
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» (fini) quand le passé se mêle au présent » ft. seung hyun
» Quand le passé laisse une trace indélibile sur notre vie, il ne reste qu'une chose à faire: l'affronter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Territoires Ouest :: • Dunes de diamant •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit