AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 30 Juin 2011 - 14:00

(attention, certains passages dans ce rp sont violents)


La nuit tombait doucement sur Alagaësia, enveloppant de son manteau sombre les paysages et leurs habitants. Les étoiles se mirent à briller de leur lueur fascinante, petits diamants dans le ciel bleu noir. Indifférents au somptueux décor au dessus de leur tête, les humains, petites fourmis agitées, rentrent chez eux ou sortent s’amuser. Certains sont en famille, d'autre entre amis, d'autre encore dorment seuls, oubliés. Mais parmi tous les êtres de cette planète, deux sont particulièrement seuls. Une jeune fille grelottant sur une plage déserte et un jeune homme qui sort d'Ewalhin à grands pas. Pourquoi ne sont ils pas tous deux tranquillement chez eux à goûter aux délices de Morphée, ou à savourer le bonheur d'être avec les siens, à apprécier la douce compagnie d'une femme ou d'un ami, à déguster un repas confortablement entouré de sa famille? Parce qu'ils ne peuvent pas. Parce qu'ils on fuit ces bonheurs, ou que ces joies les ont fuit. Parce qu'ils sont tous les deux sur un chemin tortueux où l'on ne peut qu'avancer seul. Parce que leur coeur est toujours attaché à quelque chose d’inaccessible, parce qu'ils n'ont pas encore tourner la page du passé. Mais cette nuit, tout va changer. Oui, en cette délicieuse nuit de début d'été, alors que tout parait paisible et doux, leur deux chemins allaient se rencontrer. Pour le meilleur et pour le pire.

*

Angel frissonna. Malgré les beaux jours qui arrivaient, les nuits restaient froides aux portes du désert. Elle regarda, fascinée, le feu qu'elle avait allumé un peu plus tôt. Les grandes flammes rouges et jaune montaient à l'assaut du ciel dans une danse gracieuse et dangereuse. Elle s'en rapprocha encore et ajouta une branche au foyer. Aussitôt, les flammes s'attaquèrent au bois, le dévorant sans bruit sous les yeux hypnotisés de la jeune fille. Elle sentit son estomac gronder et poussa un soupir de résignation. Vladimir n'était pas venu ce jour là, sans qu'elle sache pourquoi et elle n'avait rien put trouver à se mettre sous la dent. Elle allait devoir se coucher le ventre vide, en espérant pouvoir pêcher le lendemain. À cette pensée la fatigue de la journée l’assaillit et elle sentit ses paupières se fermer. Elle ramena ses jambes contre elle et secoua la tête. Elle ne voulait pas dormir maintenant. Mais après quelque minutes de combat elle sombra et glissa dans le doux royaume des rêves.

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 30 Juin 2011 - 14:41

Fleur Rouge frissonna. Il n'était habillé que d'une chemise fine et la fraîcheur était arrivée avec la nuit. Mais cela l'importait peu. Quel était l'importance de la température quand il allait enfin faire ce qu'il rêvait depuis des jours? Un blizzard ne l'aurait pas arrêté. Non, rien ni personne ne pouvait l'arrêter ce soir, car il avait enfin trouvé. Il l'avait trouvé. Le meurtrier du couple Alone. Celui qui l'avait rendu orphelin. Ou plutôt, celle. Car l'assassin était une femme, ou pour être plus exact, un monstre au féminin. Une Esprit-Liée. Et il savait où la trouver. Sur la plage de l'Océan du Savoir. Il allait enfin pouvoir venger les personnes qui avaient le plus comptés pour lui. Ses parents. La pensée de leur visage fit monter en lui une vague de tristesse qu'il combattit avec la seule chose capable de vaincre la douleur. La haine. La fureur. Le désir de vengeance. L'envie du sang. Oui, bientôt, il le verrait couler entre ses doigts, il sentirait son odeur âcre, il entendrait les cris de douleur de sa victime, il la verrait implorer sa pitié, et il en aurait autant qu'elle la Nuit. La Nuit où ses propres parents avait hurlés de douleur eux aussi, sans éveiller aucune pitié dans le coeur du monstre. Il la ferrait souffrir, souffrir à rendre fou, puis il la tuerait. Et il aurait accomplit sa vengeance.
Il pressa le pas. S'il voulait arriver là bas avant que la nuit ne s'éclaircisse, il devait se dépêcher. Mais il était confiant. Il n'aurait aucun mal à s'occuper d'elle. Il était prêt. Il sentait son pistolet battre à sa ceinture, mais il n'avait pas l'intention de l'utiliser. Non, il préférait la dague qu'il tenait à la main. Il passa son indexe gauche le long de la lame glaciale. Une fine entaille balafra son doigt et il sourit. Bientôt, cette arme ferait couler un autre sang que le sien. Et dans d'autres mesures.
Il regarda autour de lui. Les dunes apparaissaient hors des ténèbres de la nuit, et il sentit le sable crissait sous ses chaussures. Il se rapprochait. Il rejoignit rapidement les Dunes de Diamants et commença sa longue marche entre elle. Il se repéra grâce à la lune, cercle argenté dans l'obscurité du ciel. Le trajet était long et fatiguant, mais pas une seconde il ne ralentit. La haine lui donnai une force et une détermination sans pareilles. Enfin, du sommet de la plus haute dune, il aperçu la mer et la langue de sable fin où se trouvait sa victime. Victime qu'il repéra quasi-immédiatement. Un feu encore vaillant flambait à sa gauche.

Angel La Guarde, me voilà...

Et il descendit de la dune sans un bruit. Il retira ses chaussures et les abandonna dans le sable. Puis il marcha doucement, tel un fauve s'approchant de sa proie silencieusement. À coté de lui, Anarchy avançait avec sa souplesse de chat. Ainsi, deux félins s'approchèrent de la jeune femme endormie. Arrivé à une dizaine de mètres d'elle, il s’arrêtèrent. Fleur Rouge observa les cheveux blond qui retombaient sur le dos de la jeune fille. Elle était endormie, la tête sur les genoux. À coté d'elle, un tigre imposant dormait paisiblement lui aussi. Deux anges endormis. Mais les apparences sont trompeuses.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 30 Juin 2011 - 14:59

Angel ouvrit les yeux brusquement. Elle avait sentit quelque chose. Une personne ou un animal se tenait près d'elle. Elle regarda à droite et à gauche, mais ne vit que la plage et l'immensité de la mer. Elle tendit l'oreille, mais le fracas des vagues cachait tous son, et elle n'entendait même pas la respiration de Demon. Elle attendit et finit par se dire qu'elle avait rêvé. Elle reposa la tête sur ses genoux et c'es alors qu'elle vit l'ombre. L'ombre d'un homme qui se tenait derrière elle, projetée par la lumière de la lune. Elle n'eut pas le temps de penser avant qu'elle n'entendit un froissement de vêtement et sentit un contact glacé sur sa gorge. Elle se figea. On lui enfonçait une dague sur le cou.

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 30 Juin 2011 - 17:34

Fleur Rouge resta un moment à les regarder avant de s'occuper de Demon et de s'avancer et de se tenir juste derrière l'Esprit-Lié endormie, Anarchy derrière lui. Le bruit, infime pourtant, qu'il fit en se déplaçant réveilla la jeune fille. Il se figea et la regarda vérifier s'il n'y avait pas d'intrus. Et évidemment, elle ne regarda pas derrière elle. Il la vit baisser la garde et s'apprêter à se rendormir, et c'est alors qu'il agit. Plus rapide qu'un éclair, il glissa sa dague contre la gorge de la meurtrière et appuya la lame sur sa chair tendre.

"C'est l'heure pour toi d'affronter ce que tu as fait"

Il sentit la terreur de la jeune femme et cela lui procura une impression de puissance, comme à chaque fois qu'il sentait la vie de sa victime entre ses mains. Son sourire, son sourire si attirant et si effrayant à la fois, se dessina sur son visage. Il laissa descendre sa dague le long du corps d'Angel, qui n'osait même plus respirer, et fit une longue estafilade profonde le long de sa jambe droite. Elle étouffa un cri et demanda avec une force qui l'étonna presque.

"Qui êtes vous? Que me voulez vous?"

Son rire glaçant se fit entendre.

"Je suis ta Mort. Et le fils de ceux que tu a tués."

Elle étouffa un hoquet de surprise.

"Qu..quoi? Qui?
- Comment? Tu ne t'en souviens même pas?"

Il la contourna, la dague toujours pointée vers elle, prête à être lancée si elle se transformait ou bougeait.

" On va voir si tu va mieux te rappeler comme ça."

Il lui enfonça sa dague dans le bras gauche. Cette fois elle ne put se retenir et son cri résonna dans la nuit silencieuse. Mais personne n'était là pour la sauver. Ils étaient seuls.

" Tu te souviens mieux maintenant? L'homme et la femme que tu as tué une nuit, il y a quelques jours.
- Les... les gardes?
- Tu es très intelligente pour un monstre, bravo.
- Ce n'est pas moi le monstre, c'est eux! Ils ont tué ma mère!"

Cette nouvelle l'ébranla légèrement. Mais pas suffisamment. Il continua sur un ton ironique:

"Oh comme c'est triste. Dommage que j'en ai rien à faire. Tu as tué mes parents, tu dois mourir."

Il vit la terreur passer dans les yeux de la jeune fille, mais à son grand étonnement, elle n'y resta pas. À la place de quoi vint une détermination farouche.

"Parce que tu crois y arriver?"

Et elle essaya de se transformer. C'est alors qu'elle réalisa que Demon dormait. Cet idiot de tigre dormait!

"Oh, n'essaye pas, je lui est fais une petite piqûre. Ne t'inquiètes pas, il a pas eu mal, il dort juste. Et toi tu va le rejoindre de manière plus définitive. Mais ne t'en fait pas, tu as encore du temps. Tu ne mérite pas de mourir sans souffrances. Je vais te laisser saigner ici jusqu'à que la Mort vienne te chercher et que tu l'accueille avec plaisir. Mais ce sera long, très long."

La lueur des flammes dansait sur son visage, lui donnant l'impression d'être un démon tout juste sortit de l'enfer pour emmener Angel avec lui. Celle-ci sentit la panique enfler en elle, mais elle la repoussa et pris un ton glacial.

"Très bien. Sachez seulement que si vous pensez qu'il y a une quelconque justice là dedans, vous avez tort.
- La justice! Une vaste blague. Tu ressembles à cette crétine de Sanlejos.

Le silence s'installa. Et ce silence était une véritable torture pour Fleur Rouge. Il aurait pensé qu'Angel était véritablement un monstre, mais elle ressemblai à une fille ordinaire. Ses parents avait été tué par une ado de seize ans. Il resta pensif quelques secondes. Étrangement, sa colère était retombée. Mais alors elle fit une grave erreur. Elle fit un bon en arrière pour tenter de s'enfuir. Fleur Rouge réagit sans même réfléchir et planta sa dague dans ses côtes. Elle poussa un hurlement et retomba à terre, évanouie à cause de la douleur. Il regard son corps maculé de sang et rit.

Quelle imbécile.
Tu as tout à fait raison.


Il sortit de sa poche une fleur séchée. Une rose blanche qu'il avait pris dans le jardin de ses parents avant de partir. Il se baissa sur la jeune fille et trempa la fleur dans le sang qui sortait de ses blessures. Il la déposa sur sa poitrine et se releva. Il jeta un dernier coup d'oeil au futur cadavre . Son rire fut emporté par le vent et le silence retomba sur la plage. Alors, il partit sans regarder derrière lui, Anarchy dans ses pas et le sourire aux lèvres.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 30 Juin 2011 - 17:49

Angel sentit une douleur aiguë aux côtes et retomba dans le sable. Elle sombra dans un rêve étrange. Tout était noir, partout. Il n'y avait rien. Puis elle commença à sentir des odeurs. Des odeurs de son enfance. Celle du pain chaud au petit matin. Celle de l'herbe quand elle allait jouer avec Demon. Et une odeur douce plus lointaine encore. Celle de sa mère. Puis elle entendit. Elle entendit son rire, les chansonnettes que lui avait appris à l'insu de tous sa cuisinière, la voix de Demon quand il la grondait gentiment. Enfin elle se vit. Elle se vit en train de jouer avec tigre, en train de lire des livres d'images, petite. Elle vit sa mère, quand elle l'avait reconnu. Et elle vit un visage lointain. Et elle compris que cet homme était son père. Elle aurait voulu rire avec eux, apprendre qui ils étaient, chanter avec la petite Angel et croquer dans les pains fumants. Mais la douleur l’empêchait de bouger. Elle était cloué au sol, et peu à peu les images disparurent, suivies des sons et des odeurs. Elle était seule, et la seule chose qui lui restait était la douleur. Cette douleur affreuse, cette souffrance qui surpassait tout. Elle attendit la Mort avec impatience, elle n'en pouvait plus. Elle voulait mourir. Vite. Elle aurait tout donné pour que accélérer le temps. Mais elle n'avait que la douleur. Il n'y avait même plus de place pour la haine envers son meurtrier ou de l'amour pour Demon. Juste la douleur. Et la Mort au bout du chemin qui tardait tant à venir.



(le rp de trois pages ^^ tu auras qu'à dire que t'a pas put venir pour X raison, et quand tu as vu qu'il faisait froid t'as voulu quand même venir et là tu trouves Angel. enfin fais comme tu veux ^^)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Ven 1 Juil 2011 - 23:28

Vladimir cherchait nerveusement Angel du regard, mais il avait beau scruter chaque dunes, examiner chaque aspérité du sable, analysé chaque odeur ramené par le vent ; rien. Aucune trace de la jeune fille ou même de son tigre. Il fronça les sourcils, soucieux. Pourquoi ne venait-elle pas ? Avait-elle peur de ne pas tenir la promesse qu'elle lui avait faite ? Craignait-elle de ne pas être à la hauteur de ses propos ? Ou bien était-ce lui, le problème ? Vladimir commençait à se poser des questions, inquiet. Ce retard était inhabituel, surtout qu'elle que ce n'était pas dans ses habitude de se faire attendre ; elle venait toujours en avance.
Il n'aimait pas ça. Non, pas ça du tout. Il avait un mauvais pressentiment, mais s'empêcha de bouger ; il ne pouvait tout de même pas partir ainsi parce que quelqu'un avait du retard, sans compté que c'était le meilleur moyen de manquer un rendez-vous si Angel était véritablement en chemin. Il se mordit la lèvre inférieur, s'efforçant de patienter le mieux qu'il pouvait. Mais la nuit commençait à tomber, et le mauvais pressentiment entêtant de Vladimir se renforça.
***
Cette fois-ci Vladimir, marcha d'un pas décidé vers l'Océan du Savoir, rongé par l'angoisse. Qu'est ce qui avait pu pousser Angel à ne pas venir à leur point de rencontre habituel ? Qu'est ce qu'il se passait ? Qu'est ce qu'il pouvait bien se passer ? Il se força cependant à garder sa forme humaine ; c'était peut-être son choix après tout, elle avait peut-être décidé de ne plus le fréquenter, elle avait peut-être compris que ce n'était pas une bonne chose de l'aider. Peut-être. Son coeur se serra en comprenant que s'il perdait sa confiance, il perdrait tout. Même s'il voulait croire que la voir n'était pas une bonne chose pour elle, il ne pouvait s'empêcher de penser aux conséquences qu'engendraient les actes de la veille sur lui. La jeune fille était tout ce qu'il lui restait, elle avait beau être jeune, elle lui était désormais d'un soutient indispensable. C'était le seul lien qui le maintenait en possession de tous ses sens, qui le retenait à la lumière ; c'était la seule personne en qui il avait confiance.
Il faisait nuit noir depuis longtemps, mais Vladimir discerna sans mal le faible feu de bois brillant près de l'Océan du Savoir. Et puis, là, il vit Angel. D'abord il crut qu'elle dormait paisiblement, lorsqu'elle se recroquevilla étrangement contre elle-même, dévoilant une longue traînée ensanglanté au niveau de son bras. Vladimir se figea et dû mettre plusieurs secondes à réaliser ce qui se passait ; Elle était ... Blessé ? Sans hésiter un instant de plus, il dévala la pente à toute allure et se précipita sur la jeune fille. Immédiatement il remarqua un coupure profonde le long de sa jambe et une sérieuse entaille au niveau du bras, mais ce ne fut qu'en la saisissant qu'il compris la véritable nature du problème ; du sang coulait en abondance d'une blessure dans les côtes. Et puis son regard ce posa sur la rose blanche tachée de sang posé sur la poitrine d'Angel.
"Fleur Rouge, hoqueta-t-il, interloqué. Bordel de merde, Fleur Rouge ... "
Il serra les dents, gardant ses menaces silencieuse pour lui-même. Paniquant, il peinait à garder les idées clairs. Il s'était déjà sentit mourir, il avait déjà souffert au point de vouloir mourir, mais il n'avait encore jamais fait face à une telle situation ; ordinairement c'était lui qui faisait subir ou lui qui subissait, or cette fois-ci, c'était pire, il ne pouvait rien faire pour lutté contre la douleur de quelqu'un d'autre, il ignorait comme l'aider à la surmonter, ne serait-ce que moralement.
"Angel ? Putain Angel tiens le coup ... Ne cessait-il de répéter, alarmé.
Plusieurs choix, tous aussi téméraire les uns que les autres s'imposait à lui : soit il appelait les urgences, mais dans ce cas mettait son identité autant que celle de la jeune fille, en danger, soit il tentait de la ramener chez lui et de la soigner lui-même, ce qui comportait des risques immense pour Angel étant donné qu'il n'était ni médecin ni même expert dans ce genre de manœuvre. Il ne pouvait pas non plus contacté les urgences de l'organisation, Heather en serait aussitôt informé ce qui était pire. Puis une idée germa brusquement dans son esprit : Elisabeth. Oui, Elisabeth, elle lui avait promis d'écarter Angel des soupçons qui pesait sur elle, elle avait promis de le laisser en paix une semaine. C'était la seule à savoir la vérité sur l'enfant, c'était la seule qui pouvait leur venir en aide. La seule. Vladimir ne voyait pas d'autre solution, même s'il devait la supplier de lui venir en aide, même s'il devait user de tous les arguments possible et imaginable pour l'en convaincre, il se devait au moins d'essayer. C'était sa seule chance. Sinon, il n'aurait qu'a se débrouiller seul, comme il l'avait toujours fait jusque là. Il prit sont portable et pria pour que le numéro que lui avait fourni Heather dans son rapport, soit toujours dans un mémo du téléphone et pire, qu'il soit toujours en service. Il le tapa à toute allure, sachant pertinemment qu'il prenait le risque de se faire pister par la suite ; or il n'avait plus le temps d'être prudent, la vie d'Angel en dépendait. Une petite sonnerie régulière l'informa que le numéro était en cours d'identification. Mais ce ne fut qu'en entendant la voix d'Elisabeth Sanlejos, qu'il se détendit légèrement.
" Désolé de t'appeler comme ça à cette heure là, je sais que tu meurs d'envi de me ficher une balle dans la tête, mais s'il te plait, oublie ça trois seconde. J'ai besoins de toi. Angel à de gros problèmes, elle s'est fait attaqué par un enfoiré de tueur - à qui je vais faire payer sa témérité dès que je l'aurais retrouvé - et ... S'il te plait aide là. Je peux rien faire pour elle, je peux pas appeler les urgences, ni même la soigner moi-même. Je sais que c'est tard, je sais que tu me hais plus que tout au monde, mais ton job c'est bien de protéger les innocents non ? Alors tu as une innocente en détresse vers l'Océan du Savoir, tu trouveras l'endroit tout de suite, il y a un feu de bois bien visible ... S'il te plait. Oublie-moi deux secondes et penses à elle, elle a besoins de toi où elle va mourir, j'arriverais jamais à lui donner les soins suffisant pour la sauvé, S'il te plait... Elle a besoins de toi. Je te jure que c'est pas une embuscade, je ferais ce que tu veux pour te le prouver. "

[dsl c'est archi pourri mais je suis en retard pour mon meilleure ami ! plus de 15 mins de retard >.<]



(Euuuh en faite jviens de me rendre compte que le début de mon rp allait pas du tout T.T Je le referais plus tard du coup >.<
Dsl je vais me coucher, j'esssaye de finir demain matin ://)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Sam 2 Juil 2011 - 17:06

(ah non j’avais pas vu ^^ j'attend depuis des heures mais c'est pas grave je suis idiote de tout façons^^ le début va toujours pas, parce que FR à attaqué Angel au début de la nuit, alors elle peu pas ne pas être venu à cause de ça ^^ je répond quand même)

Elisabeth était en train d'éplucher des dossiers. Sur le Grim Reaper. Elle regardait tous les crimes qui lui était attribué et tentait de comprendre comment il marchait. Sur sa feuille était déjà écris: arme? utilise une faux et une arme à feu, nom? surnommé Grim Reaper, origine? aucune trace de son passé, autres: Esprit Lié avec une louve, travaille pour la Mafia, points faibles? Angel La Garde.
Elle relut un énième dossier sur un énième meurtre et seul son désir de l'arrêter l’empêcha de faire valser les feuilles pour aller se coucher. Elle se força à lire le rapport insipide et pratiquement vide de la police. Ils étaient vraiment incapables. Il fallait pas se demander pourquoi la Mafia avai put prendre une telle ampleur ces dernière année. Elle pris une grande inspiration et ferma les yeux pour se calmer deux minutes. Son portable la réveilla cinq minutes plus tard. Elle bondi debout, la main sur son revolver, prête à tirer sur le premier faucheur. Une deuxième sonnerie retentit et elle se détendit pour le décrocher.

"Si personne n'est en train de mourir, vous pouvez raccrocher."

Il fallait pas chercher loin le peu d'amour que la plupart des personnes lui portaient.

" Désolé de t'appeler comme ça à cette heure là, je sais que tu meurs d'envie de me ficher une balle dans la tête, mais s'il te plait, oublie ça trois secondes. J'ai besoin de toi. Angel à de gros problèmes, elle s'est fait attaquée par un enfoiré de tueur - à qui je vais faire payer sa témérité dès que je l'aurais retrouvé - et ... S'il te plait aide la. Je peux rien faire pour elle, je peux pas appeler les urgences, ni même la soigner moi-même. Je sais que c'est tard, je sais que tu me hais plus que tout au monde, mais ton job c'est bien de protéger les innocents non ? Alors tu as une innocente en détresse vers l'Océan du Savoir, tu trouveras l'endroit tout de suite, il y a un feu de bois bien visible ... S'il te plait. Oublie-moi deux secondes et penses à elle, elle a besoins de toi où elle va mourir, j'arriverais jamais à lui donner les soins suffisant pour la sauvé, S'il te plait... Elle a besoins de toi. Je te jure que c'est pas une embuscade, je ferais ce que tu veux pour te le prouver. "

Elisabeth prit un ton glacial:

"Je pensais justement à toi. Faudrait que je change de numéro. Mais tu l'aurais certainement aussi rapidement que celui là. La Garde a été attaquée? Elle a quoi au juste? Parce que si je sais soigner des blessures pas trop grave, je suis pas médecin non plus. Et j'aimerai déjà savoir si ça vaux la peine de me déplacer, je suis pas sûr d'avoir très envie de me retenir de te tuer ce soir."

Elle disait cela mais sa décision était déjà prise. En effet, quoi de mieux pour s'occuper d'un tueur que d'aller le voir? Oh, elle n'avait pas l'intention de le tuer ce soir là, mais elle récolterait dix fois plus d'informations comme ça qu'en lisant des dossiers ennuyeux. Elle commençait déjà à prendre son matériel de soin, qu'elle usait d'habitude pour soigner ses propre blessures et qu'elle avait toujours sous la main- tout en écoutant la réponse de mafieux.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Lun 4 Juil 2011 - 20:27

"Je pensais justement à toi. Faudrait que je change de numéro. Mais tu l'aurais certainement aussi rapidement que celui là. La Garde a été attaquée? Elle a quoi au juste? Parce que si je sais soigner des blessures pas trop grave, je suis pas médecin non plus. Et j'aimerai déjà savoir si ça vaux la peine de me déplacer, je suis pas sûr d'avoir très envie de me retenir de te tuer ce soir."

Vladimir ne s’attendait pas à une grande effusion d‘amitié de la part d‘Elisabeth, mais avait tout de même imaginé un peu plus de compassion à l’égard d’Angel ; l’indifférence flagrante de la lieutenante le pris de court.

« Tu es en train de me dire que … Tu te demande si la vie d’un homme vaut la peine d’être sauvé ? Des fois je me demande lequel de nous deux est le plus monstrueux ! Tu vas devoir faire abstraction de tes pulsions meurtrières trois secondes, je te rappel qu’en me tuant, tu tuerais aussi Angel et peut-être au passage des centaines d’innocents, je ne crois pas que ça soit dans tes intérêts. »

Il se força à laisser son dégout de coté un instant, et se résigna à répondre à la question d’Elisabeth Sanlejos.

« Ce sont des blessures par arme blanche, quelque chose d’assez court mais de plutôt large. Elle a une entaille relativement profonde tout le long de la jambe mais c’est dérisoire par rapport à son bras qui est dans un état lamentable… Le pire reste une plaie vraiment sérieuse au niveau des côtes, c’est celle là qui pose problème, je ne peux pas prendre le risque de faire une connerie. Alors fait ce que tu veux, muni-toi d’homme de confiance ou de ce que tu veux, mais fait en sorte de respecter notre marché, à savoir, protéger Angel. Et si … Si la seule solution de la sauvé c’était mettre mon identité en danger, alors fait-le. Je sais que tu te ferais une joie de me présenter à tes camarades de la police, mais je te fais confiance sur ce point là parce que tu es quelqu’un de parole, du moins j’ose l’espérer ; tu dois respecter notre marché quoi qu‘il en coûte, mais Angel est la stricte priorité, alors si c’est la seule façon de la sauver, livre-moi ou tue-moi, mais ne la laisse pas comme ça.  »

En comprenant que son inquiétude démesurée lui faisait prendre beaucoup trop de risque, il se reprit.

« Enfin, si Angel apprend que tu m’as descendu, tu n’en ressortira pas entière, je te conseil de ne rien tenter contre moi d’indispensable à sa survie. »

L’angoisse lui faisait dire n’importe quoi, il parlait trop, beaucoup trop. Mais il craignait qu’Elisabeth Sanlejos décline sa requête, il était horrifié à l’idée de ce retrouver seul, impuissant, devant Angel agonisante. Il avait trop peur de faire un faux pas, si bien qu'il cherchait tant bien que mal des arguments capables de convaincre la lieutenante, mais tout dans son esprit était tellement confus que ses mots se transformaient finalement en menaces. Vladimir se résigna à ajouté, rongé par l’anxiété :

" Est-ce que tu crois que tu peux l'aider, Sanlejos ? "

[Niaaah c'est nul T.T]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Mar 5 Juil 2011 - 18:41

« Tu es en train de me dire que … Tu te demande si la vie d’un homme vaut la peine d’être sauvé ? Des fois je me demande lequel de nous deux est le plus monstrueux ! Tu vas devoir faire abstraction de tes pulsions meurtrières trois secondes, je te rappel qu’en me tuant, tu tuerais aussi Angel et peut-être au passage des centaines d’innocents, je ne crois pas que ça soit dans tes intérêts. »

Si tu voulais bien me dire qu'est ce qu'elle a, crétin, si irai peut être mieux que tes leçons de moral.

Mais elle se tue, elle n'allait pas jeter du gaz sur le feu.

"Ce sont des blessures par arme blanche, quelque chose d’assez court mais de plutôt large. Elle a une entaille relativement profonde tout le long de la jambe mais c’est dérisoire par rapport à son bras qui est dans un état lamentable… Le pire reste une plaie vraiment sérieuse au niveau des côtes, c’est celle là qui pose problème, je ne peux pas prendre le risque de faire une connerie. Alors fait ce que tu veux, muni-toi d’homme de confiance ou de ce que tu veux, mais fait en sorte de respecter notre marché, à savoir, protéger Angel. Et si … Si la seule solution de la sauvé c’était mettre mon identité en danger, alors fait-le. Je sais que tu te ferais une joie de me présenter à tes camarades de la police, mais je te fais confiance sur ce point là parce que tu es quelqu’un de parole, du moins j’ose l’espérer ; tu dois respecter notre marché quoi qu‘il en coûte, mais Angel est la stricte priorité, alors si c’est la seule façon de la sauver, livre-moi ou tue-moi, mais ne la laisse pas comme ça. Enfin, si Angel apprend que tu m’as descendu, tu n’en ressortira pas entière, je te conseil de ne rien tenter contre moi d’indispensable à sa survie. "

Cette fille était décidément son point faible. Il en devenait complètement idiot et inconscient. Ah, quel dommage d'avoir promis! Mais elle respectait toujours sa parole, même donnée à une telle personne. Elle ouvrit son ac et vérifia qu'elle n'avait rien oublié et sortit de chez elle.

" Est-ce que tu crois que tu peux l'aider, Sanlejos ? "

Elle fut surprise de son anxiété. Mais qu'elle était réellement leur relation? On aurait dit un père tremblant pour sa fille! Complètement idiot. Elle aurait voulu continuer à jouer avec ses nerfs, mais elle n'en eut pas le coeur.

"Je ne suis pas dieu ni médecin. Mais je crois que je saurais la garder en vie."

Elle enfourcha sa moto et avant de raccrocher lui dit.

"Je ferai de mon mieux. Pour elle."

Sur quoi elle raccrocha sans attendre la réponse du tueur. Elle fonça à toute vitesse hors de la ville, grillant quelques feu rouge au passage, mais uniquement quand cela ne représentait de danger pour personne en dehors d'elle. Heureusement la nuit était avancé et les rues vides. Enfin elle arriva au Dunes de Diamants et à la fin de la route. Ce qui ne la stoppa pas pour autant. Sans quitter son véhicule, elle bondit dans le sable, priant pour que sa moto tienne le coup. Mais elle en avait vu bien d'autres, pour lui avoir survécu, et elle arriva rapidement sur la plage. Elle chercha des yeux de la fumée dans le ciel noir, et finit par découvrir le campement d'Angel. Enfin campement était bien grand mot pour le misérable feu. Elle alla plus doucement vers elle et s'arrêta à quelques mètres. Là, elle descendit et alla jusqu'à la jeune fille ensanglantée. Elle examina rapidement ses plaies et grimaça.

"C'est pas du joli ça. je vais d'abord m'occuper de sa blessure aux côtes, elle y perd beaucoup trop de sang. Toi, désinfecte ses autres blessures."

Elle lui tendis un flacon et se pencha sur le flanc d'Angel. Son instinct lui hurlait de ne pas perdre Vladimir des yeux, mais elle ne l'écouta pas,une fois n'est pas coutume. Avec délicatesse et précision, elle écarta les lambeaux de tissu autour de la plaie. Le sang se remit à couler en grande quantité et elle pesta. Elle prit son matériel et commença à s'occuper de la blessure.

"Qui est le salaud qui a fait un truc pareil?"

C'était autant une question à elle même qu'au Grim Reaper. Elle avait une sérieuse envie d'aller s'occuper de l'agresseur, au moins pour calmer ses nerfs et ne pas savoir qu'elle tenait une vie plus ou moins innocente entre ses mains. Elle détestait ça. Autant avoir une vie au bout de son arme ne la gênait pas, autant là elle était désemparée. Elle s'y connaissait un peu en médecine, pour avoir suivi un rapide apprentissage à la police, mais surtout pour avoir soigné ses propres blessures. Pour autant, elle n'était absolument pas sûre de ce qu'elle faisait. Jusqu'ici, elle n'avait mis en danger que sa propre vie, là c'était très différant.


(un peu bizarre ce que j'ai écris, mais bon, je crois que je suis tombée sur la tête ce matin ^^)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 



Dernière édition par Elisabeth Sanlejos le Mer 6 Juil 2011 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Mer 6 Juil 2011 - 10:45

"Je ne suis pas dieu ni médecin. Mais je crois que je saurais la garder en vie. Je ferai de mon mieux. Pour elle."

Vladimir étouffa un soupir de soulagement et se détendit légèrement, rassuré. Il aurait voulu répondre quelque chose, quoi il l’ignorait, mais sans doute qu’un remerciement n’aurait pas été de trop, or Elisabeth avait déjà raccrochée. Sans compté qu’il avait beaucoup de mal à la considérée de la même façon qu’avant ; en effet, aujourd’hui sa pire ennemie allait lui venir en aide, avec un peu de recul la situation semblait improbable, presque comique. Et malgré la témérité dont il faisait preuve lorsqu’il s’agissait de la vie d’Angel, il se doutait que ce n’était pas que la bonne étoile d’Elisabeth qui l’avait poussé à accepté sa requête, mais surtout son intarissable besoins de le mettre hors d’état de nuire. Il était vrai que désormais, quoi de plus simple que de traquer un tueur sur lequel on sait déjà tout ? Vladimir était devenu une proie facile, il le savait. Son plus grand point faible résidant dorénavant dans l’affection excessive qu’il portait à Angel, Sanlejos n’aurait aucun scrupule à s’en servir pour l’abattre, et ceci dès la trêve levée. Mais étrangement, Vladimir n’avait pas peur, non pas qu’il croie Elisabeth capable de suffisamment de pitié pour le laisser en vie, mais à l’instant présent, Angel occupait toutes ses pensées ; il aurait été prêt à tout pour la sauver, même de se voir livrer ou tuer par Sanlejos, absolument tout. Il ne réalisait pas le risque qu’il prenait pour elle, et il s’en moquait. Il savait que si elle mourrait, il ne s’en relèverait pas, il n’en aurait plus la force. Plus la force de marché vers la lumière ou de se battre contre lui-même sur le chemin de l’ombre. Car Angel était sa force. Car elle était l’ultime élan de vie et d’humanité en lui, car elle était la seule à pouvoir apaiser son âme tourmentée et torturée, ne serait-ce qu’en apparence si cela lui permettait d’oublier sa souffrance.
Il saisit la main d’Angel et la serra nerveusement. Elle était moite, humide et surtout, sans la moindre réaction. Comme pétrifié. Vladimir avait assisté à l’assassinat de ses parents, il avait lui-même tué son frère et tout ceux à qui il avait pu s’attaché ne serait-ce que faiblement avaient péris d’une façon ou d’une autre. Il ne restait plus qu’elle. La seule. L’ultime. Elle ne devait pas mourir. Elle ne pouvait pas mourir.
Plongé dans ses pensées tourmentée, Vladimir entendit tout juste la moteur de la moto d’Elisabeth Sanlejos s’arrêter à quelques mètre d’eux. Elle avait été rapide, étonnamment rapide pour quelqu’un qui avait laisser paraitre tant d’indifférence quelques minutes plus tôt. Alors une conviction l’assaillit aussitôt : la lieutenant n’avait pas le cœur de pierre qu’elle s’efforçait d’exhiber pour tenir en respect, ce n’était qu’une apparence qu’elle maintenait pour s’éloigner, pour se protéger. Se protéger de quoi ? De … La souffrance ?

"C'est pas du joli ça, commenta-t-elle en s’agenouillant à son chevet comme si c’était tout à fait naturel. je vais d'abord m'occuper de sa blessure aux côtes, elle y perd beaucoup trop de sang. Toi, désinfecte ses autres blessures."

Elle lui lança un petit flacon qu’il saisit maladroitement, perplexe devant le manque d’animosité qu’elle lui témoignait ; on aurait presque put parler de familiarité. Il comprit aussitôt que, pour une fois, une fois dans leur vie, il faisait parti du même camps. A cet instant, peu importait que ce soit deux êtres que tout opposait, peu importait qu’il soient destiné à se traquer mutuellement jusqu’à ce que l’un ou l’autre en succombe ; oui, à cet instant ils se battaient pour la même cause, et c’était tout ce qui comptait.

"Qui est le salaud qui a fait un truc pareil ? Lâcha spontanément Elisabeth, scandalisée. "

Vladimir s’apprêtait à répondre, lorsqu’il remarqua le regard indécis que la lieutenante lança à Angel. Elle hésitait. Il compris qu’elle faisait face au même dilemme que lui quelques minutes plus tôt ; lui-même avait dû se soigner seul un nombre incalculable de fois, bien que ça ne soit pas forcément une parfaite réussite, il n’avait toujours été question que de sa vie. Or, il ne pouvait assumer celle d’Angel. Il préférait en vouloir à quelqu’un d’autre car jamais il ne pourrait supporté le poids de la mort de la jeune fille, jamais. Il savait qu’il était presque aussi qualifié qu’Elisabeth Sanlejos pour la soigner, or l’idée de faire une erreur lui était insupportable, insoutenable. C’était juste, inconcevable. Or il savait aussi que la ramener chez lui comportait de trop grands risques, et qu’Elisabeth était sa dernière chance ; non seulement elle lui permettait de rejeter sa colère sur quelqu’un d’autre en cas d‘échec, mais elle était la seule capable de lui apporter un matériel de qualité sur place. La seule à savoir. La seule qui pouvait l’aider. Elle était à la fois la plus compétente et la moins approprié à ce rôle. Il était un dangereux tueur en série, mais il avait le toupet de lui demander assistance et pourtant l’un comme l’autre se comportait comme si leur alliance momentané datait depuis toujours. C’était étrange, pourtant Vladimir était presque certain qu’Elisabeth ne le surveillait pas. Il aurait tout aussi bien pu l’abattre d’une balle dans la tête, tout comme elle-même aurait put le faire, or ni l’un ni l’autre n’en avait l’intention. L’improbabilité de la situation était critique, mais celle-ci avait crée une sorte de confiance imprudente entre les deux ennemis de toujours.
Vladimir se rappela avec peine de la question d’Elisabeth, plongé dans ses pensés confuses.

« Fleur Rouge, ça te dit quelque chose ? En tout cas, ce malade va le payer cher, crois-moi. On a jamais été en très bon terme, pour tout te dire. Dès notre toute première entrevue j’ai failli le mettre en pièce, mais ce n’était pas vraiment dans les projets de notre supérieur … Mieux vaut s’abstenir de faire de vagues ici, même quand on est le Grim Reaper. Mais si j’avais su …
Vladimir serra les dents, irrité.
« … Je l’aurait fait crevé lentement. Très lentement. Je crois que j’aurais même pu éprouvé du plaisir à le voir souffrir. »
Il retourna un instant à la réalité, et compris qu’il s’était laissé submergé par la haine.
« Désolé, souffla-t-il. Je sais que la situation doit être au comble de l’ironie pour toi. Toi qui me voit haïr ce qui devrait être un semblable, un allié. Quelqu’un qui ne vaut pas mieux que moi, ce qui est incontestablement vrai. Mais ce type est une ordure, quoi que sans doute moins coupable que moi, il n’en reste pas moins un sadique qui tue pour le plaisir, qui se nourrit de la souffrance des autres … »[/b]
Vladimir frémit en se rappelant le sourire cauchemardesque de son frère, qui malgré toutes ses années, n’avaient cessés de le hanter.
« Laisse-moi brisé notre marché pour ce type, lâcha-t-il brusquement. Laisse-moi juste tuer cet enfoiré. Tu es aussi scandalisé que moi, tu as autant envi de le descendre que moi, alors laisse-moi juste lui faire payer son erreur. Je sais que je t’ai promis de ne pas faire de mal à qui que se soit pendant une semaine, mais lui c’est pas un innocent, loin de là. Tu as vu ce qu’il a fait à une pauvre gamine d’a peine 16 ans ? Il comptait la laisser crever là, pendant des heures et des heures. Et le pire … Tu sais ce qui est le pire dans cette histoire ? C’est de se dire qu’il à éprouvé un plaisir inconditionnel à la torturer. A l’heure qu’il est, il doit encore abordé un sourire rayonnant à chaque fois qu‘il repense à ce qu‘il lui à fait subir … Laisse-moi m‘occuper de ce monstre, s‘il te plait. Pour Angel.

(P-S : tu connais pas le nom de vlad’ …)
(dsl c'est un peu pourri ...)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Mer 6 Juil 2011 - 14:55

« Fleur Rouge, ça te dit quelque chose ? En tout cas, ce malade va le payer cher, crois-moi. On a jamais été en très bon terme, pour tout te dire. Dès notre toute première entrevue j’ai failli le mettre en pièce, mais ce n’était pas vraiment dans les projets de notre supérieur … Mieux vaut s’abstenir de faire de vagues ici, même quand on est le Grim Reaper. Mais si j’avais su … Je l’aurait fait crevé lentement. Très lentement. Je crois que j’aurais même pu éprouvé du plaisir à le voir souffrir. »

Elle ne répondit pas, mais ne pensa pas moins.

Quoiqu'il essaye de faire croire, et malgré l'inquiétude qu'il a pour elle, il est et il reste un assassin.

À partir de ce moment là, elle fit attention au moindre bruit, tout en continuant à soigner Angel. Elle ne voulait pas qu'au moment où elle aurait fini, elle ne se fasse abattre par derrière. Au moindre son suspect, elle se tenait prête. même si cela était loin d'être facile en s'occupant de la blessée.

« Désolé, souffla-t-il. Je sais que la situation doit être au comble de l’ironie pour toi. Toi qui me voit haïr ce qui devrait être un semblable, un allié. Quelqu’un qui ne vaut pas mieux que moi, ce qui est incontestablement vrai. Mais ce type est une ordure, quoi que sans doute moins coupable que moi, il n’en reste pas moins un sadique qui tue pour le plaisir, qui se nourrit de la souffrance des autres … »

C'est l’hôpital qui se fout de la charité.

Mais l'état dans lequel était Angel l'épouvantait, ce Fleur Rouge était vraiment écœurant.

« Laisse-moi brisé notre marché pour ce type, lâcha-t-il brusquement. Laisse-moi juste tuer cet enfoiré. Tu es aussi scandalisé que moi, tu as autant envi de le descendre que moi, alors laisse-moi juste lui faire payer son erreur. Je sais que je t’ai promis de ne pas faire de mal à qui que se soit pendant une semaine, mais lui c’est pas un innocent, loin de là. Tu as vu ce qu’il a fait à une pauvre gamine d’a peine 16 ans ? Il comptait la laisser crever là, pendant des heures et des heures. Et le pire … Tu sais ce qui est le pire dans cette histoire ? C’est de se dire qu’il à éprouvé un plaisir inconditionnel à la torturer. A l’heure qu’il est, il doit encore abordé un sourire rayonnant à chaque fois qu‘il repense à ce qu‘il lui à fait subir … Laisse-moi m‘occuper de ce monstre, s‘il te plait. Pour Angel."

Elle eut un mouvement d'humeur et manqua de rouvrir la blessure de l'Esprit-Lié, qui avait arrêtée de saigner. Elle prit une seconde pour se calmer, puis dit d'un ton cinglant:

"Non."

Ayant fait tout ce qu'elle pouvait pour la blessure à la côte, elle s'approcha du bras d'Angel et prit le flacon des mains de l'homme.

"Tu aurais été plus utile à la soigner qu'à essayer de la venger. Mais non, tu préfère chercher une excuse pour tuer. Et bien compte pas sur moi pour t'aider. Fleur Rouge, je m'en occuperais. Il doit pas être si difficile à trouver, vu qu'il signe ses crimes."

Elle avait remarqué la rose et l'avait rapproché à d'autre cas similaires. Elle continua à voix basse, plus à elle même qu'au tueur:

"Par contre, j'aimerais bien savoir comment il l'a eut. Le tigre n'a rien."

Elle avait finit de bander la blessure au bras et se releva pour aller inspecter la jambe. La blessure était beaucoup moins grave que les deux autres, ce qui rassura la lieutenante. Elle s'en occupa tout en réfléchissant au problème.

"Va voir dans quel état est le tigre."

C'était encore une des meilleures façons de savoir.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Mer 6 Juil 2011 - 19:25

"Non, lâcha-t-elle, cinglante.

Elisabeth lui prit le flacons des mains sans ménagement.

"Tu aurais été plus utile à la soigner qu'à essayer de la venger. Mais non, tu préfère chercher une excuse pour tuer. Et bien compte pas sur moi pour t'aider. Fleur Rouge, je m'en occuperais. Il doit pas être si difficile à trouver, vu qu'il signe ses crimes."

Vladimir sentit la déception le saisir. Encore une fois, il avait attendu plus de la lieutenante et avait sur-estimé sont indulgence. Il comprit aussitôt qu'il avait perdu la pseudo-confiance que lui avait procurer les circonstances. Une nouvelle fois, il avait tout gâché. Or ce n'était pas le moment, s'il voulait rester vivant tout en s'éloignant de la Mafia, il lui fallait également se faire oublier d'Elisabeth Sanlejos. Il ne pouvait lutter contre tous les adversaires à la fois, il y avait forcément une alternative à ceci. Forcément. Du moins il l’espérait, au quel cas il se savait mort d'office. Cependant la lieutenante avait raison. Cruellement raison. Dans cet état d’inquiétude et de rancœur, il n'était d'aucune utilité à Angel. D'un autre coté que savait-il faire d'autre que tuer ? On ne lui avait pas appris. Non, on ne lui avait pas appris à sauver. Il ne savait pas guérir ou réconforter. Il ne savait pas. Comment aurait-il pu ? Il n'était bon qu'a faire le mal. Il n'était bon qu'à inspirer méfiance et mépris à quiconque il parlait.

"Par contre, j'aimerais bien savoir comment il l'a eut. Le tigre n'a rien, observa Elisabeth, le sortant brutalement de ses pensées.

Ayant déjà fini de bander son torse et sa main, cette dernière avançait vite, tandis que Vladimir, lui, n'avait été bon qu'a réclamer vengeance et trahir le peu de confiance qu'on lui avait imprudemment accordé.

"Va voir dans quel état est le tigre."

Il s’exécuta sans discuter, rassuré de pouvoir vaguement se racheter. Il ne devait pas faire d'erreur. Un faux pas pouvait lui être fatal ; il devait convaincre Sanlejos qu'il n'était plus une menace, qu'il n'en serait plus jamais une. Ou du moins, que de d'autre était actuellement bien plus importante que lui. S'il voulait se sortir de ce mauvais pas, il devait se faire le moins d’ennemi possible. Sanlejos était un adversaire redoutable, seul il ne parviendrait pas à lutté contre elle et la Mafia simultanément. Se faire oublier, c'était le seul moyen.
Ce fut avec cette pensée qu'il s'agenouilla au chevet du tigre et constata qu'il dormait d'un sommeil paisible, il compris aussitôt ce qui c'était passé :

" Il dort. Cet enfoiré à dû le droguer pour qu'elle ne puisse pas se transformer.

La vision de la scène fit instantanément monter la colère en Vladimir. Il imaginait Angel constatant son impuissance face à son agresseur, comprenant petit à petit qu'une mort certaine l'attendait quoi qu'elle fasse. Il sentait la peur qui avait dû la saisir au moment où Fleur Rouge l'avait blessé, il sentait chacun des sentiments qui avait influé en elle, comme s'ils lui étaient propre. Et pour cause, il ne savait que trop bien ce que c'était pour l'avoir subit de longue années auparavant. La peur pouvait pousser un homme à faire beaucoup de chose. La vengeance aussi. Et il était la preuve vivante de ces deux affirmations.
Il serra instinctivement le poing en se remémorant cette époque et sentit immédiatement le regard méfiant d'Elisabeth se poser précipitamment sur lui. Ceci accru encore un peu plus sa colère.

"Me regarde pas comme ça ! S'écria-t-il, troublé. Je te ferais pas de mal, je te l'ai promis. Je sais que tu as toute les raisons du monde de penser le contraire, mais il faut que tu me fasse confiance sur ce point-là ; je ne tenterais rien contre toi, quoi qu'il arrive. "

Il planta son regard pénétrant dans le sien, y rassemblant toute la sincérité dont il était capable de dévoilé.

(Niaaaan c'est nul >.<)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Mer 6 Juil 2011 - 19:42

Cet idiot de tueur s'était enfin décidé à se remuer. Elisabeth se rendit compte qu'elle s’énervait sur lui pour presque rien. Enfin, presque rien par rapport proportions habituelles. Elle devait arrêter de se passer les nerfs sur lui, après out, ce soir, il n'avait rien fait de mal. Il avait même plutôt fait du bien. Mais elle n'aimait pas la façon don il avait parlé de la mort proche de sa vengeance. Parce que c'était absolument contraire à ses principes. Enfin c'était ce qu'elle tentait de se convaincre. Car ce qui la gênait réellement, c'était qu'elle avait pensé exactement la même chose devant le corps froid de son père. Elle chassa ses pensées. C'était différent. Angel n'était même pas morte. Ce qui ne risquait pas de durer si elle ne se concentrait pas sur ce qu'elle faisait.

" Il dort. Cet enfoiré à dû le droguer pour qu'elle ne puisse pas se transformer."

Elle s'arrêta pour l'observer, suspicieuse. Il fallait croire que son refus n'avait même pas suffisamment d'importance pour qu'il se contienne deux minutes.

"Me regarde pas comme ça ! S'écria-t-il, troublé. Je te ferais pas de mal, je te l'ai promis. Je sais que tu as toute les raisons du monde de penser le contraire, mais il faut que tu me fasse confiance sur ce point-là ; je ne tenterais rien contre toi, quoi qu'il arrive. "

Elle lui rappela d'un ton sec, malgré le regard sincère, auquel elle ne croyait pas, qu'il posait sur elle.

"Pendant une semaine. Et c'est plus pour un certain gars que je m'inquiète. Il va mourir, ne t'inquiètes pas, mais pas de ta main."

Elle était ridicule de prendre la mouche aussi facilement. Enfin il la cherchait. Elle n'était pas suffisamment idiote pour, de un, lui faire confiance en quoi de se soit, de deux, penser qui allait attaquer la seule personne capable de s'occuper d'Angel.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Mer 6 Juil 2011 - 20:25

"Pendant une semaine. Et c'est plus pour un certain gars que je m'inquiète. Il va mourir, ne t'inquiètes pas, mais pas de ta main."

Elle ne lui faisait pas confiance, il le lisait dans son regard. Décevante. Vraiment, décevante. Elisabeth était décevante. Peut-être que Vladimir avait toujours en lui-même cette part naïve qui croyait que les gens biens savaient lire la vérité sur le visage de ceux qui leur témoignait de l’honnêteté. Peut-être. Peut-être que même après toutes ces années, il n'avait pas compris que, quoi qu'il fasse, le regard des autres sur lui ne changerait jamais. Jamais. La lieutenant restait insensible à toutes ses tentatives, comme pour lui prouver qu'il n'était pas digne d'être traité comme un être humain. D'un coté, elle avait raison, il était un monstre, il ne méritait pas qu'on lui parle en tant qu'homme. Mais en lui-même, Vladimir ne se sentait plus le Grim Reaper. Il ne se sentait plus capable de tuer sous les ordres d'Heather ; il ne se sentait plus capable de contenir toute cette souffrance en lui-même, il avait besoins de l'extraire, de la faire comprendre à quelqu'un. Il avait besoins de la confié à quelqu'un. Et la seule personne capable d'un tel exploit était au bord de la mort, sauvé par le bon vouloir de ce qui aurait dû être une ennemie.
Mais ce que Vladimir ne saisissait pas, c'était pourquoi Elisabeth s'évertuait à l'empêcher de tuer ce type alors qu'elle comptait le faire elle-même. C'était juste ... Incompréhensible. Il ne put éviter la question plus longtemps.

" Je ne comprends pas. Pourquoi tu tiens tant à ce que je l'épargne alors que toi, tu comptes le tuer de toute façon ? Pourquoi toi plutôt que moi ? Quel est l'intérêt si le résultat est le même au final ? La première option t'arrange, pourtant ! En assassinant un tueur de la Mafia, je risque d'avoir de gros ennui là-bas. De cette façon, tu serais peut-être plus vite débarrassé de moi. Pourquoi tu t'obstine à le faire toi-même alors que tu as tout à y gagner si c'est moi qui m'en occupe ? "

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 8:58

" Je ne comprends pas. Pourquoi tu tiens tant à ce que je l'épargne alors que toi, tu comptes le tuer de toute façon ? Pourquoi toi plutôt que moi ? Quel est l'intérêt si le résultat est le même au final ? La première option t'arrange, pourtant ! En assassinant un tueur de la Mafia, je risque d'avoir de gros ennui là-bas. De cette façon, tu serais peut-être plus vite débarrassé de moi. Pourquoi tu t'obstine à le faire toi-même alors que tu as tout à y gagner si c'est moi qui m'en occupe ? "

Au lieu de l'énerver comme elle s'y aurait attendu, ces paroles l’attristèrent. Elle se contenta de répondre dans un soupir:

"Parce que la justice des mafieux, je la connais."

Oh oui! elle la connaissait même trop bien. L'image de son père, encore brûlante dans son esprit, lui empêcher de l'oublier. Jamais on aurait dût faire cela à un homme. Encore moins à lui. Une larme coula le long de sa joue et alla mouiller le sable. Quand elle la vit, Elisabeth fut pris d'une colère sourde sur sa faiblesse, et donna un grand coup de pied à l'endroit où la larme était tombée. Une giclée de sable s'envola, ne touchant personne heureusement. D'ailleurs peut être pas si heureusement que ça, elle aurait bien aimé en mettre un peu dans les yeux du Grim Reaper.

"Tu l'as connais aussi bien que moi d'ailleurs."

La haine l'aveugla quelques secondes et elle failli manquer à sa promesse. Mais elle revient à la raison avant d'esquisser un mouvement et se pencha de nouveau sur Angel, mais de façon à garder Vladimir dans son champ de vision. Elle fit semblant de l'aider, alors que la colère lui empêcher de garder les idées claires, mais elle devait occuper ses mains.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 11:49

Vladimir sentit Elisabeth faillir ; elle ne s'énerva pas davantage, non, elle parut réellement réfléchir à la question. D'une façon qui le laissa pantois.

"Parce que la justice des mafieux, je la connais."

Sanlejos se tue, songeuse. Son regard alla se perdre dans le lointain et Vladimir eu soudain la conviction qu'elle se remémorait la mort de son père. Son malaise s'accrut encore lorsqu'il vit une larme perler le long de sa joue pour aller tâcher le sable. Lorsqu'elle s'en aperçu, elle lança un coup de pied rageur à cet endroit, soulevant un tapis de sable désagréable qui n’atteignit malgré tout personne. Il resta muet de perplexité face à cet élan de faiblesse qu'il n'aurait jamais soupçonné de la part de la lieutenante.

"Tu l'as connais aussi bien que moi d'ailleurs."

Vladimir resta interdit devant ces paroles et senti sa vie dangereusement menacée pendant les quelques secondes qui les suivirent. Il ignorait comment il devait prendre ceci, mais Elisabeth semblait dans un état second et lui-même se sentait terriblement mal à l'aise. Était-ce une façon de lui reprocher le sens désastreux qu'avait pris sa vie ou bien leur accordait-elle un point commun ? Il ne savait pas, mais la douleur d'Elisabeth l’atteignit de plein fouet et sa vigueur vacilla. Celle-ci fit mine de se concentrer de nouveau sur Angel, mais elle ne trompait personne ; la seule chose qu'elle parvenait à faire c'était s'énerver davantage encore. Vladimir ignorait comment réagir, chaque mots qu'il pouvait prononcer était susceptible de la faire éclater d'un moment à l'autre, or il devait prendre le risque. Étrangement, il se sentait coupable de ce qui était arrivé à son père, et d'un autre coté les paroles d'Elisabeth Sanlejos ne lui rappelait que trop bien son passé. Il se sentit obligé de dire quelque chose, et si ce n'était pas pour elle, c'était au moins pour lui. Il avait besoin de parler. Il en avait trop besoin.

" C'est possible. Mais par dessus tout, il y a des choses qu'on ne choisi pas. Et ça, tu le sais, j'en suis sûr."
Cette fois-ci Vladimir ne put contenir l'élan de souvenir qui l'envahit. Il se sentait mal. Trop mal.
" J'avais un frère. Un fou, lâcha-t-il soudainement."
Il prit une inspiration douloureuse.
" Un jour, sur un excès de colère, il a tué mes deux parents. Et j'ai essayé de surmonté ça, j'ai essayé. Mais tu vois, j'ai jamais réussi, même après toutes ces années. "
Il se sentit aussitôt terriblement idiot d'avoir confié ceci à ce qui devait être sa pire ennemie. Mais à cet instant il n'avait pu ravaler la souffrance qui avait surgit de sa mémoire, il avait été incapable de se taire. La colère l'envahit à son tour. Quel con. Mais quel con ! A quoi jouait-il au juste ? A celui qui ferais le plus pitié ? Bravo, il venait de décrocher le gros lot ! Super. Fantastique. Champion olympique des conneries ! Au mieux il remporterait la pitié de la lieutenant, au pire il aurait le droit à une leçon de morale express. La leçon de morale était peut-être la meilleure option, tout compte fait.
Il se détourna brusquement, embrassé, il aurait voulu détromper Elisabeth au cas où son regard aurait changé à son égard mais n'en eu pas le courage. Il n'arrivait décidément même plus à ce mentir à lui-même. ça devenait grave.

(dsl c'est nul T.T C'était l'instant "p'tite larmouille" xD)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 14:33

" C'est possible. Mais par dessus tout, il y a des choses qu'on ne choisi pas. Et ça, tu le sais, j'en suis sûr."

Elle resta muette. Elle ne voulait plus lui parler, elle allait encore s'énerver ou dire des bêtises.

" J'avais un frère. Un fou."

Elle resta immobile, étonnée. Mais qu'est ce qu'il lui prenait? Elle n'était pas un confessionnal, elle s'en foutait de sa vie!

" Un jour, sur un excès de colère, il a tué mes deux parents. Et j'ai essayé de surmonté ça, j'ai essayé. Mais tu vois, j'ai jamais réussi, même après toutes ces années. "

Comme quoi c'est de famille.

Mais ce qu'il lui avait dit l'avait plus touché qu'elle ne l'admettait. Il ne ressemblai plus au meurtrier froid qui avait tué tant d'innocent. Une idée bizarre lui traversa l'esprit: il avait été innocent. Et c'était son frère qui avait tout gâché. Il n'avait pas choisi. Elle l'éloigna en se traitant de sotte et changea de sujet:

"J'ai fait ce que je pouvais pour guérir Angel, mais on peut pas la laisser là. Le truc, c'est que je vais pas non plus pouvoir l'emmener chez moi au Palais."

Elle réfléchit un instant. Mais qu'allait elle bien pouvoir faire d'une blessée pareille?

"Il y a quelques fermes dans le coin, de l'autre coté des dunes, on en trouve une isolée et on dit qu'elle a été attaqué par une bête sauvage. Je me porterai garant d'elle, en la faisant passer pour une cousine éloignée par exemple. On est suffisamment loin d'Ewalhin pour que personne ne connaisse les La Guard ou le Grim Reaper. C'est pas une super bonne idée, mais je vois rien d'autre, et toi?"


(c'est même une idée très nulle, mais je vois pas quoi dire d'autre. ^^" elle peut vraiment pas la ramener au Palais ou la laisser là, et je voit pas où elle pourrait l'amener d'autre.)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 15:57

Elisabeth fit mine d'ignorer ce qu'il venait de dire, mais il sut aussitôt qu'il l'avait troublé. Elle ne c'était ni énervé ni attristé, non, elle était resté neutre comme elle le faisait si souvent, enfin presque, car l'esquive grotesque qu'elle venait d'orchestrer prouvait qu'elle ne savait que répondre, mais que ses aveux ne l'avait ni suffisamment irrité ni suffisamment émue pour qu'elle prennent la peine de les révéler ; non, elle les analysait.

"J'ai fait ce que je pouvais pour guérir Angel, mais on peut pas la laisser là. Le truc, c'est que je vais pas non plus pouvoir l'emmener chez moi au Palais.
Il y a quelques fermes dans le coin, de l'autre coté des dunes, on en trouve une isolée et on dit qu'elle a été attaqué par une bête sauvage. Je me porterai garant d'elle, en la faisant passer pour une cousine éloignée par exemple. On est suffisamment loin d'Ewalhin pour que personne ne connaisse les La Guard ou le Grim Reaper. C'est pas une super bonne idée, mais je vois rien d'autre, et toi?"


Vladimir n'aimait pas son idée, surtout lorsqu'elle avait mentionné son nom. Or il n'avait pas le choix, il ne voyait aucune autre solution. Cependant il lui fut reconnaissant de ne pas avoir hésité à se mettre en danger de la sorte pour Angel, et indirectement, pour lui. Après tout si quelqu'un découvrait le pot aux roses, c'était toute sa crédibilité qui serait menacé. D'un coté, elle aidait bien un meurtrier, non ? Au yeux du gouvernement, promesse ou pas, jeune fille ou pas, rien n'y ferait, elle serait instantanément accusé de trahison.

"C'est une excuse stupide mais je suppose que personne n'osera contredire la lieutenante de la Force, convint-il. Mais ... Quand tu parles du Grim Reaper, ça signifie que je dois aussi ... Entrer chez ces gens ? Quel est ton plan exactement ?

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 16:49

"C'est une excuse stupide mais je suppose que personne n'osera contredire la lieutenante de la Force, convint-il. Mais ... Quand tu parles du Grim Reaper, ça signifie que je dois aussi ... Entrer chez ces gens ? Quel est ton plan exactement ?"

Mais il était idiot ou il prenait un malin plaisir à l'énerver?

"Tu crois que je vais m'amuser à la porter? Je peux pas l’emmener sur ma moto, et je vais pas non plus ramener un taxi. Et tu fais tout un cinéma pour la sauver et tu veux même pas avoir des nouvelles de temps en temps? Parce que c'est pas moi qui vais te les donner. Tu leur diras n'importe quoi, que t'es un de ses amis ou je ne sais quoi, comme ça tu pourra aller la voir, surtout qu'Angel risque de se poser quelques questions à son réveil."

Et aussi une chose, elle ne voulait pas la porter, parce que cela signifierait qu'elle n'aurait pas les mains libres et serait donc une proie aussi facile qu'un lapin congelé. Elle continua en essayant d'être claire, et peut être aussi en donnant l'impression d'expliquer à un enfant:

"Tu la portes jusqu'à un ferme avec moi, je leur dis qui je suis et qu'on a trouvé Angel dans un sale état dans la forêt, heureusement j'avais de quoi la soigner. Je leur demande s'ils peuvent la garder le temps qu'elle aille mieux parce qu'elle n'est pas transportable jusqu'à la ville. Et toi tu va la voir de temps en temps pour pas qu'ils s'étonnent, tu avait bien le temps pour lui donner des cours, tu dois en avoir pour vérifier si elle est toujours vivante. Est ce que c'est clair? Parce qu'on a pas toute la nuit."

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 



Dernière édition par Elisabeth Sanlejos le Jeu 7 Juil 2011 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 19:22

Au visage d'Elisabeth, il comprit qu'elle allait de nouveau s'énervé contre lui et il ressentit brusquement un fort agacement à son égard. ça devenait lassant. Vraiment, lassant.

"Tu crois que je vais m'amuser à la porter? Je peux pas l’emmener sur ma moto, et je vais pas non plus ramener un taxi. Et tu fais tout un cinéma pour la sauver et tu veux même pas avoir des nouvelles de temps en temps? Parce que c'est pas moi qui vais te les donner. Tu leur diras n'importe quoi, que t'es un de ses amis ou je ne sais quoi, comme ça tu pourra aller la voir, surtout qu'Angel risque de se poser quelques questions à son réveil."

Il lui jeta un regard noir, furieux d'être traité de cette façon. Il n'avait pas songer à ceci, mais plutôt au fait de rentrer en contact avec d'autres humains. Vladimir savait bluffer, mentir et blesser, mais pas jouer la comédie. Surtout pas avec les Hommes. C'était plus fort que lui, il ne parvenait pas à faire l'innocent sachant pertinemment qu'il ne l'était pas. Il ne savait pas faire la personne aimable et sympathique alors qu'il ressentait tant d'hostilité à l'égard des humains. Il ne pouvait pas. Il ne savait pas.

Tu la portes jusqu'à un ferme avec moi, je leur dis qui je suis et qu'on a trouvé Angel dans un sale état dans la forêt, heureusement j'avais de quoi la soigner. Je leur demande s'ils peuvent la garder le temps qu'elle aille mieux parce qu'elle n'est pas transportable jusqu'à la ville. Et toi tu va la voir de temps en temps pour pas qu'ils s'étonnent, tu avait bien le temps pour lui donner des cours, tu dois en avoir pour vérifier si elle est toujours vivante. Est ce que c'est clair? Parce qu'on a pas toute la nuit."

Vladimir la fusilla du regard. Il voulait bien se comporter en gentil homme de parole, mais là elle dépassait les bornes. Ne pouvait-elle pas lui parler comme quelqu'un de normal une fois dans sa vie ? Il en avait assez de l'entendre le rebaisser et lui faire comprendre qu'elle ne lui accordait aucune confiance sans arrêt ! Depuis le début il s'était efforcer de rester calme, de se comporter comme quelqu'un d'à peu près normal, en omettant toute menaces ou hostilité dans son vocabulaire. Or, elle, depuis le début, ne faisait pas le moindre effort. D'un coté, il la comprenait. Il comprenait qu'une telle personne fusse incapable de mettre à part tous les crimes qu'il avait commis, il comprenait qu'Elisabeth ne puisse parler sans lui rappelé constamment leurs différents, ne serait-ce que pour le faire souffrir davantage. Mais il aurait voulu êtres considéré autrement par la lieutenant. Oui, après tout il n'avait rien fait de mal aujourd'hui. Après tout il avait tenu sa promesse et il était résolu à continuer ainsi. Après tout, il avait été honnête avec elle. Honnête, pour de vrai.

" C'est parfait, lâcha-t-il avec une certaine animosité dans la voix. Je porte, tu causes, ça évitera qu'on se fasse foutre dehors dans la minute qui suit. "

Il n'attendit pas qu'Elisabeth proteste pour se relever et se diriger vers Angel. Il la contempla brièvement et sentit son coeur se serrer ; elle n'avait pas mérité ça. Fleur Rouge le payerait un jour ou l'autre. Il la prit délicatement dans ses bras avec une douceur dont il ne se croyait pas capable. Puis il se tourna vers la lieutenante pour l’inciter à lui montrer la direction à prendre.

(100% de la merde là >.<)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 20:07

(fait gaffe ou c'est pas sur vlad que je vais m’énerver! vraiment, arrête, c'est pas la peine, je trouve toujours ça trop bien, sinon tu crois que je ferai tant de rp avec toi?)

Elle sentit son irritation mais s'en ficha. Elle devait juste faire attention à ce qu'il ne s'énerve pas au point d'oublier sa promesse. Quoi que le tuer n'était pas une mauvaise idée. Non, après elle ne saurait pas quoi faire d'Angel, et elle ne voulait pas avoir une ennemie de plus, elle en avait suffisamment comme ça. Elle n'allait pas se brouiller avec les innocents en plus, sinon elle ne s'en sortirait jamais.

" C'est parfait, lâcha-t-il avec une certaine animosité dans la voix. Je porte, tu causes, ça évitera qu'on se fasse foutre dehors dans la minute qui suit. "

Elle avait peut être un peu exagéré. Après tout il lui avait fait suffisamment confiance pour l'appeler et mettre le vie d'Angel entre ses mains. Et il n'avait rien fait pour la tuer, aujourd'hui. Ni de la semaine. Elle le vit prendre la blessée avec une douceur qui l'étonna. Vraiment cette fille devait être incroyable pour pouvoir transformer le Grim Reaper en quelqu'un de si délicat. Dommage que les effets n'étaient profitables que pour la jeune fille. Elle se mit en route, il la suivirent et Elisabeth finit par lâcher:

"Excuse moi pour être si peu agréable. J'ai toutes les raisons de t'en vouloir, mais aujourd'hui j'aurai dût oublier ça."

Elle croisa ses mains derrière son dos, gênée. Elle avait plus l'habitude de tuer les meurtrier que de leur présenter des excuses. Pour changer de sujet, et surtout pour l'empêcher de lui répondre, elle lui demanda:

"Pourquoi elle se qu'elle compte tant pour toi? Parce qu'elle est une Esprit-Lié?"

Cette question l'intriguait réellement. Qu'est ce qui avait put rapprocher une gamine paumée et dangereuse d'un assassin froid et non moins dangereux au point qu'il serait prêt à donner sa vie pour elle? Et la fille serait elle prête à en faire de même? Ces questions la dépassait, elle qui n'avait connu dans sa vie que l'amour de son père, la haine envers les criminels et quelques rares amitiés et histoires d'amour qui n'avait jamais duré bien longtemps. Qu'est ce qui pouvait faire changer un homme tellement et en si peu de temps? Car elle était sûre de ne pas avoir vu l'homme qui tenait avec douceur une blessée en l'assassin qu'elle avait rencontré il y a peu de temps.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Jeu 7 Juil 2011 - 21:26

(Tu devrais pourtant savoir que je ne suis jamais contente de moi !! Je suis jamais complètement satisfait de ce que je fais T.T Jamais >.<)

Elisabeth se mis en route et il lui emboîta le pas sans un mot. Vladimir s'attendait à un silence pesant pendant tout le long du voyage, mais à sa plus grande surprise ce fut la lieutenante qui pris la parole :

"Excuse moi pour être si peu agréable. J'ai toutes les raisons de t'en vouloir, mais aujourd'hui j'aurai dût oublier ça."

Vladimir lui jeta un regard étonné, stupéfait de sa réaction, mais loin d'en être mécontent. C'était même plutôt agréable.

"Pourquoi elle se qu'elle compte tant pour toi? Le questionna-t-elle aussitôt. Parce qu'elle est une Esprit-Lié?"

Il baissa instinctivement les yeux, embarrassé. Il se demanda un instant s'il avait vraiment envi de parler de ça avec ce qui était censé être son ennemi, puis convint que, s'il avait été deux opposés hier, aujourd'hui il faisait parti du même camps. Peut-être pas pour longtemps, mais il osait du moins espérer que cette trêve momentané n'était pas un piège durant lequel Elisabeth comptait lui soustraire des informations. Après tout, ses excuse n'étaient peut-être qu'un subterfuge destiné à le rendre plus coopératif. Peut-être. Or il n'avait rien à perdre, sans compté qu'il avait aussi besoins de se faire oublier.

" C'est compliqué, lâcha-t-il finalement. Si elle n'avait pas été une Esprit Lié, je l'aurais certainement ignoré, j'imagine. Mais quand je l'ai vu là ... Seule ... Perdue ... Je sais pas ce qui m'a pris. Je ... Je veux juste l'empêcher de commettre les mêmes erreurs que moi, je veux qu'elle n'ait jamais à endurer ça. Parce qu'au fond, on est pareil. Parce que si quelqu'un avait été là pour me sortir de ma merde je serais peut-être pas ce que je suis aujourd'hui. Et que si j'avais laissé Angel se démerder, elle aurait mal fini aussi, même avec toute la bonne volonté du monde. Je pouvais pas la laisser. C'est plus fort que moi mais ... Si elle meurt, je m'en remettrais pas. Sans forcément le vouloir, elle m'aide à tenir le coup parce que c'est peut-être la première et sans doute dernière chose bien que je fais, alors peut-être que ça me donne l'impression de moins foiré ce qu'il me reste de vie. Peut-être. Et puis j'ai peur de mourir avant d'avoir pu faire quelque chose ... Par moi-même. D'avoir fait quelque chose parce que je le veux et pas parce que je le dois. "

Vladimir serra les dents pour s'empêcher d'en dire plus. Il n'allait pas commencer à raconter toutes ses peurs à son ennemi. Car oui, des peurs, il en avait, il le savait.

"Angel est tout ce qu'il me reste, conclut-il. Tous ceux qui comptait ou qui me témoignait au moins de l'intérêt, sont mort de la main de mon frère ou de la mienne. Ou plutôt devrais-je dire, de mes crocs. Maintenant il ne reste que des gens qui ne voit qu'une machine à tuer en moi, sans doute ont-ils raisons de penser que c'est la seule chose à laquelle je suis bon, parce qu'au final, c'est la seule chose qu'on m'ait jamais apprise, mais ... Mais je ne suis pas un objet aux yeux d'Angel, et c'est la seule chose qui importe désormais. J'existe, ou du moins elle m'en donne l'impression. "

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Ven 8 Juil 2011 - 16:30

(c'est pas de ma faute! c'est mon frère.)

" C'est compliqué, lâcha-t-il finalement. Si elle n'avait pas été une Esprit Lié, je l'aurais certainement ignoré, j'imagine. Mais quand je l'ai vu là ... Seule ... Perdue ... Je sais pas ce qui m'a pris. Je ... Je veux juste l'empêcher de commettre les mêmes erreurs que moi, je veux qu'elle n'ait jamais à endurer ça. Parce qu'au fond, on est pareil. Parce que si quelqu'un avait été là pour me sortir de ma merde je serais peut-être pas ce que je suis aujourd'hui. Et que si j'avais laissé Angel se démerder, elle aurait mal fini aussi, même avec toute la bonne volonté du monde. Je pouvais pas la laisser. C'est plus fort que moi mais ... Si elle meurt, je m'en remettrais pas. Sans forcément le vouloir, elle m'aide à tenir le coup parce que c'est peut-être la première et sans doute dernière chose bien que je fais, alors peut-être que ça me donne l'impression de moins foiré ce qu'il me reste de vie. Peut-être. Et puis j'ai peur de mourir avant d'avoir pu faire quelque chose ... Par moi-même. D'avoir fait quelque chose parce que je le veux et pas parce que je le dois. "

Elle fut étonnée de le voir se confier ainsi. Elle ne s'était pas attendue à un discours pareil. Cela la gênait, elle avait de plus en plus de mal à ne pas oublier que celui qui se tenait à coté d'elle avait tué des dizaines de personnes de sang froid.

"Angel est tout ce qu'il me reste, conclut-il. Tous ceux qui comptait ou qui me témoignait au moins de l'intérêt, sont mort de la main de mon frère ou de la mienne. Ou plutôt devrais-je dire, de mes crocs. Maintenant il ne reste que des gens qui ne voit qu'une machine à tuer en moi, sans doute ont-ils raisons de penser que c'est la seule chose à laquelle je suis bon, parce qu'au final, c'est la seule chose qu'on m'ait jamais apprise, mais ... Mais je ne suis pas un objet aux yeux d'Angel, et c'est la seule chose qui importe désormais. J'existe, ou du moins elle m'en donne l'impression. "

Elle réfléchit puis finit par conclure:

"Je ne sais pas si elle a eu vraiment de la chance de croiser ton chemin, mais toi tu en as eu."

Et pour bien montrer qu'elle avait montré suffisamment de compréhension pour la nuit, elle accéléra le pas et grimpa sur un dune haute. Elle observa le paysage au loin et finit par remarquer un bâtiment. Elle retourna vers le Grim Reaper et dit simplement:

"Il y a une ferme là bas."

Ils continuèrent à avancer dans le sable. Elle observa Angel, mais elle ne faisait pas mine de se réveiller. Au moins ses bandages tenaient. Elle osait espérer qu'elle ne s'était pas trop mal débrouillée. Enfin, ils arrivèrent à la ferme. Elisabeth se repassa le mensonge qu'elle avait imaginé pendant le trajet. Elle sonna et prit une grande inspiration pour reprendre tout à fait sa maîtrise de soi. Après, elle se fit un visage inquiet, ce qui n'était pas difficile sachant qu'elle avait peur pour Angel. Quelqu'un descendit les escaliers, il y eu un bruit de serrure puis une femme se montra derrière la porte en robe de chambre. Elle parut d'abord stupéfaite puis vit Angel inanimée, du sang sur les vêtements. Elle eut un hoquet de surprise puis les invita à entrer à grands gestes effrénés.

"Mais qu'est ce qui lui est arrivé à cette pauvre fille? Mais c'est horrible! Tenez, allongez la là."

Elle indiqua un canapé à leur droite, la porte d'entrée donnant directement sur le salon. À ce moment là arriva un homme bourru, visiblement peu enchanté d'être réveillé en plein milieu de la nuit.

"Qu'est ce qui se passe?
- Cette pauvre fille a été attaquée! C'est un de ces malfrats de la ville qui a fait ça? Il y a tellement d'horreur"

Elisabeth la regarda une seconde, hébété, puis se repris. Ce n'était pas ce qu'elle avait prévu au départ, mai c'était une bonne idée. Comme ça, si Angel parlait pendant son sommeil, ils n'auraient pas de soupçons.

"On suppose, on la retrouvée comme ça. Elle campait sur la plage et j'étais allé la voir , c'est ma cousine.
- Mais quelle idée de faire cela! C'est dangereux!
- Elle a parfois des idées... loufoques. Je ne pensais pas qu'on oserait s'attaquer à quelqu'un de ma famille.
- Mais qui êtes vous?
- Elisabeth Sanlejos, lieutenante de la Force, et voici Jake, un de ses amis. Et elle s'appelle Angel."

Heureusement, son nom eut l'effet escompté. Ils ne doutèrent pas de sa parole et se penchèrent sur la blessée.

"Qu'est ce qu'on peut faire pour elle?
- La garder ici jusqu'à qu'elle aille mieux, s'il vous plait. On ne peut pas la transporter dans son état.
- D'accord, elle a l'air tellement fragile. Elle est gravement blessée?
- Elle s'en sortira. Il lui faut juste du temps, avec ce que j'ai fais les blessures se refermeront toutes seules.

Elle montrait beaucoup plus d'assurance qu'elle n'en avait.

"Jake viendra la voir tous les jours, et j'essayerai de venir aussi."

Elle grimaca en voyant qu'ils avaient rapportés leur attention sur l'homme étonament silencieux.

Pourvu qu'il ne fasse pas de bourde...

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 



Dernière édition par Elisabeth Sanlejos le Ven 8 Juil 2011 - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Ven 8 Juil 2011 - 19:13

Elisabeth parut réfléchir.

"Je ne sais pas si elle a eu vraiment de la chance de croiser ton chemin, mais toi tu en as eu."

En tout cas plus que si elle avait croisé le tiens, se retint de lancer Vladimir un peu déçu de n'avoir pu percer davantage le coeur de pierre que Sanlejos tenait tant à montrer. Au fond, elle devait bien comprendre, non ? Enfin, elle n'avait fait que perdre son père après tout, ça ne suffisait peut-être pas à la convaincre de sa culpabilité. Cependant elle avait quand même insinué qu'il avait ... De le chance ! De le chance ... On aura tout vu ! Ses paroles semblait vraiment porteuse de bonheurs et de bonne nouvelles !? Parlait-il d'une enfance heureuse avec une famille unies et des jouets par millier ? Si c'était le cas, il fallait le dire, il pouvait faire encore plus joyeux !
Il se rappela néanmoins que s'il voulait vraiment changer, la tâche serait ardu et fastidieux et que avant toute chose, il devait s'assurer de ne pas être dans la ligne de mire d'Elisabeth. Il allait vraiment devoir travailler leurs relations, au quel cas il n'en ressortirait pas indemne. ça n'était pas gagné, face à un adversaire aussi récalcitrant. Peut-être voulait-elle simplement s'empêcher de le comprendre, simplement parce qu'elle avait peur de le comprendre, justement. Peur de comprendre qu'ils n'étaient pas si différent.

"Il y a une ferme là bas, commenta Elisabeth en le sortant de ses pensées."

Vladimir ne dit rien. Cependant la lieutenante jeta un regard inquiet à Angel qui le surpris. Après tout elle ne la détestait peut-être pas autant qu'elle voulait le faire croire. Et puis c'était sans doute plus facile de pardonner à la jeune fille qu'a lui.
Sanlejos s'approcha de la porte d'une ferme. Il la vit se composer un visage tourmenté fort crédible et prit conscience de la facilité fascinante avec laquelle cette dernière jouait la comédie. Le pire c'est que face à ce visage inquiet et soucieux, même lui n'aurait pas douté de sa sincérité. Il allait devoir faire attention s'il ne voulait pas se faire manipuler. Peut-être d'ailleurs que tout ce qu'elle avait dit jusque là n'était qu'une mise en scène destinée à endormir sa méfiance. Et si c'était le cas, il était tombé droit dans le panneau et elle, pouvait être fière de ses dons d'actrice. Il comprit qu'il se remettait à douter d'elle, or il n'avait pas tord. Il ne la connaissait pas. Elle était sans doute comme tous ces riches et ces bourges, trop soucieux d'un rien, aveugle devant la vrai détresse d'autrui, se faisant l'image que les autres attendaient d'eux.
Puis le grincement d'une porte qui s'ouvre l'extirpa une nouvelle fois de ses sombres pensées. Une femme en robe de chambre apparu à l'entrée et en jetant un regard horrifié à Angel, les invita précipitamment à entré tout en s'écriant :

"Mais qu'est ce qui lui est arrivé à cette pauvre fille? Mais c'est horrible! Tenez, allongez-la là."

Vladimir n'eut pas le temps de s'avancer vers le canapé que la femme leur indiquait d'un geste saccader de la main, qu'une voix grave se fit entendre.

"Qu'est ce qui se passe?
- Cette pauvre fille a été attaquée! C'est un de ces malfrats de la ville qui a fait ça? Il y a tellement d'horreur"


Vladimir sentit instinctivement son sang se glacer. Il savait qu'indirectement on parlait de lui, et ceci le mettait mal à l'aise.

"On suppose, on la retrouvée comme ça. Elle campait sur la plage et j'étais allé la voir , c'est ma cousine.
- Mais quelle idée de faire cela! C'est dangereux!
- Elle a parfois des idées... loufoques. Je ne pensais pas qu'on oserait s'attaquer à quelqu'un de ma famille.
- Mais qui êtes vous?
- Elisabeth Sanlejos, lieutenante de la Force, et voici Jake, un de ses amis. Et elle s'appelle Angel.
- Qu'est ce qu'on peut faire pour elle?
- La garder ici jusqu'à qu'elle aille mieux, s'il vous plait. On ne peut pas la transporter dans son état.
- D'accord, elle a l'air tellement fragile. Elle est gravement blessée?
- Elle s'en sortira. Il lui faut juste du temps, avec ce que j'ai fais les blessures se refermeront toutes seules.


Vladimir chercha une once de mensonge dans son regard mais n'en trouva pas. Il espérait qu'elle était sincère.

"Jake viendra la voir tous les jours, et j'essayerai de venir aussi."

Brusquement il sentit tous les regards se poser sur lui. A cet instant il se sentit pris au piège, comme obligé de dire quelque chose face au silence inquisiteur de ses interlocuteurs. Son malaise s'accru davantage encore et cette scène lui rappela douloureusement ce jour où, enfant silencieux et taciturne, son frère l'avait forcé à choisir entre une vie de misère et une mort immédiate. Il se souvenait avoir répondu qu'il voulait vivre, sans vraiment comprendre ce qui l'attendait. Sans vraiment comprendre que pour vivre, il devrait déjà arraché ce droit à d'autres. En y pensant, la parole lui avait fait prendre beaucoup de mauvais choix. C'était peut-être pour cette raison qu'il détestait tant s'en servir.
Il baissa les yeux, gêné.

" Vous permettez que je la pose quelque part ? Finit-il par dire de la façon la plus aimable possible, mais qui parut froide, indifférente. Je ne pense pas que la transporter davantage soit une bonne idée."

Il se maudit de ne pas parvenir à adopté une expression plus convaincante, alors qu'il aurait tant voulu se montrer comme quelqu'un de normal. Au regard étrange que la femme lui lança il comprit qu'il avait lamentablement échoué. On se méfiait de lui. Déjà. Son coeur se serra malgré lui.

" Oh oui bien sur, excusez-moi ... S'écria-t-elle. Venez, nous allons l'installer dans la chambre d'ami, ce sera mieux."

D'un geste de la main elle les invita à la suivre. Ce qu'ils firent. Celle-ci prépara précipitamment un lit et lui indiqua qu'il pouvait la poser là. Il s’exécuta aussitôt, puis se redressa, un peu trop brusquement, traduisant sa nervosité croissante. Il n'aimait pas être là, il s'y sentait terriblement mal ; il ne s'y sentait pas à sa place. Il évita avec soin le regard d'Elisabeth, de peur qu'il soit chargé de reproche et chercha celui de la femme. Il devait dire quelque chose. Quelque chose d'autre. Il savait qu'il avait échoué la première fois, cette fois-ci il devait se montrer plus persuasif. Il prit son courage à deux main et déclara d'une voix la plus reconnaissante possible :

" Merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait pour elle. "

Il hésita, et essaya de joindre un sourire amical à ses paroles, mais ne parvint qu'a décrisper un peu son visage.

"Merci beaucoup, vraiment, lâcha-t-il finalement, faisant tout son possible pour être crédible. "

Il jeta un regard vaguement interrogateur à Elisabeth, ne sachant ce qu'il devait faire désormais.

[Alors comme ça on disait que c'était à moi de répondre ? MDRR A ton tour maintenant XDD * Coup de tepu en force x) *]


_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Ven 8 Juil 2011 - 19:58

(vilaine! lol)

Elisabeth le regarda et sut immédiatement que cela allait être un désastre. Il ne savait absolument pas jouer la comédie. Il donnait l'impression d'être en pleine torture, alors qu'il n’avait que deux personnes qui le regardait avec attention. Elle aurait voulu dire quelque chose pour savuer la situation, mais ne trouva pas quoi.

" Vous permettez que je la pose quelque part ? Je ne pense pas que la transporter davantage soit une bonne idée."

La prochaine fois je me ferai aidée d'un glaçon, se sera plus chaleureux.

" Oh oui bien sur, excusez-moi ... Venez, nous allons l'installer dans la chambre d'ami, ce sera mieux."

Elle semblait mal à l'aise et suspicieuse, mais s'empressa de préparer un lit pour Angel. Le tueur la déposer et se redressa beaucoup trop rapidement pour avoir l'air à l'aise. L'atmosphère devint encore plus lourd et Elisabeth se demanda comment il avait put garder sa couverture aussi longtemps. Il ne pouvait pas rester trente secondes avec des personnes normales sans avoir l'air totalement à coté de la plaque.

" Merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait pour elle. "

Et il essaya de... de quoi, de sourire? C'était affreux et la lieutenante fut presque surprise de ne pas voir le couple appeler la police immédiatement.

"Merci beaucoup, vraiment."

De mieux en mieux. elle se lança pour rattraper ses gaffes.

"Il a raison, vous êtes des personnes justes et d’honnêtes citoyens. Si tout le monde pouvait être comme vous, Alageïsia serait un petit paradis. Vous avez toute notre reconnaissance."

Elle fit semblant de regarder sa montre et se tourna vers 'Jake'.

"Jake, tu devrais aller prévenir sa mère, elle doit s’inquiéter. Beaucoup."

Elle ajouta à cela un regard insistant qui signifiait clairement 'pars avant d'empirer encore plus la situation'. Puis elle se tourna vers le couple et dis avec un tristesse feinte:

"Elle est trop malade pour voir sa fille, mais elle doit se ronger les sangs de ne pas la voir arriver."


(tu t'en vas, elle aussi après et voilà!)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )   Aujourd'hui à 9:57

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Vengeance, douce vengeance, tu es enfin là... (PV Vlad, Eli & FR )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ♥] [{fini}
» Enfin peindre correctement.
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Territoires Ouest :: • Dunes de diamant •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com