AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mer 13 Juil 2011 - 8:48

Cela faisait cinq jours que Fleur Rouge avait accompli sa vengeance. Il avait passé le premier sur la tombe de ses parents, leur annonçant la mort de leur assassin, et les quatre autres à s'amuser pour fêter cela. C'était définitivement une excellente semaine, il n'avait même pas eu un seul travail de la Mafia. Mais sa bonne humeur retomba quand son téléphone sonna alors qu'il était dans son salon à penser à son programme de la soirée. Il regarda qui l'appelait, peut être était ce quelqu'un avec qui passer une agréable nuit? Malheureusement c'était loin d'être le cas. L'écran de son téléphone indiquait toutoutovich. Il le regarda sonner encore une fois, ce demandant s'il pouvait ne pas répondre. Il n'aurait qu'a dire qu'il était malade. Non, il serait capable d'aller vérifier. Il poussa un long soupir, prit encore quelques secondes pour bien agacer son correspondant, puis décrocha:

"Qu'est ce qui me vaut un appel de vous à sept heure du soir? Vous n'avez décidément pas de vie."

S'il l'empêchait de passer une bonne soirée, il allait au moins s'amuser à l'énerver. C'était dangereux mais extrêmement drôle, à condition de se tenir loin des murs, son dos se souvenait encore de leur première rencontre.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mer 13 Juil 2011 - 10:32

(MDR J'étais morte de rire quand j'ai vu le nouveau surnom de Vlad' xDDD)

Vladimir saisit sont portable et composa la numéro de Fleur Rouge, il se sentait étrangement impatient depuis quelques minutes, l'idée d'enfin pouvoir tuer ce crétin le mettait d'excellente humeur.
Celui-ci dû d'ailleurs hésiter à répondre, car quelques sonnerie se perdirent entre temps. Cependant la voix du tueur ne tarda pas à se faire entendre dans le combiné.

"Qu'est ce qui me vaut un appel de vous à sept heure du soir? Vous n'avez décidément pas de vie."

La politesse semblait être de mise.

" Toujours aussi désagréable à ce que je vois. Il faut qu'on parle. Heather nous à confier une mission urgente, il faut qu'on réfléchisse à notre plan, mais pas par téléphone.On se retrouve à 8h devant le bar de la banlieue 'l'âne qui tousse'. J'ose espérer que tu as compris, sinon tu peux dire adieu à ta place dans l'organisation."

Vladimir raccrocha, évitant ainsi toute question de la part de son interlocuteur. Ceci passerait sans doute, il n'était pas très bavard et Fleur Rouge le savait, encore plus lorsqu'il s'agissait de lui parler. Ses arguments, bien que peu convainquant, le ferait certainement venir de peur de risquer sa place au sein de la Mafia.

(Désolé pour ce rp archi pourritissime, j'étais pas concentré du tout >.< Si le lieu te plait pas tu peux le changer sans me demander, j'ai mis faute de mieux >.<)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mer 13 Juil 2011 - 18:43

(ok je change, parce que je vois quand même mal eli opérer dans un endroit pareil, déjà qu'elle n'est guère appréciée, c'est pas ça qui va redorer son image)

" Toujours aussi désagréable à ce que je vois. Il faut qu'on parle. Heather nous à confié une mission urgente, il faut qu'on réfléchisse à notre plan, mais pas par téléphone. On se retrouve à 8h devant le bar de la banlieue 'l'âne qui tousse'. J'ose espérer que tu as compris, sinon tu peux dire adieu à ta place dans l'organisation."

Et il raccrocha. Fleur Rouge avait de sérieuses envies de meurtre, malheureusement pas tournées vers leur commande. Il poussa un soupir et se leva de son canapé où il s'était confortablement installé un peu plus tôt. Il épousseta une poussière imaginaire et vérifia qu'il était bien armé. Ce qui était le cas, comme presque toujours. Il réveilla Anarchy qui s'était roulée en boule sur un fauteuil. La chatte s'étira paresseusement et lui demanda en faisant sa toilette du réveil:

"Qu'est ce qu'il se passe?
- Appel du toutou, on a un job, avec lui en plus. On doit le rejoindre à l'âne qui tousse dans une heure.
- Ca me laisse un peu le temps de dormir encore alors.
- Oui, mais justement, on va aller se réveiller. Je veux avoir des réflexes une fois là bas, et arriver en premier pour vérifier qu'il n'y a pas de poison dans mon verre. Et je peux même pas en mettre dans le sien, Heater ferait directement le rapprochement.
- On se débarrassera de lui en temps et en heure, ne t'inquiètes pas.
- Et d'ici là, on va bien s'amuser. C'est tellement facile de l'emmerder, il suffit de sourire. En fait il doit être jaloux, ses muscles du visage ne doivent plus marcher, vu leur entraînement.

Sur quoi il marcha vers la porte, l'ouvrit, laissa passer Anarchy et la referma derrière lui. Il descendirent les escaliers et arrivèrent dans une rue animée. Il décida de faire un grand tour pour arriver au bar, il ne voulait pas arriver vraiment trop tôt et il voulait se dégourdir les jambes. Il passa dans les rues les plus sombres, espérant y trouver un peu d'animation. Malheureusement, il ne croisa presque personne d’intéressant. Il rejoignit l'artère principale et là, s’arrêta net. À une vingtaine de mètres de lui, se tenait une jeune fille blonde accompagnée d'un tigre. Il ne fut pas sur de la reconnaître, mais l'animal, si; C'était Demon, le félin lié à Angel Lagarde. À une morte. Il blêmit et accéléra le pas pour les dépasser et voir son visage, tout en restant prudemment sur l'autre trottoir. Et quand il la vit de face, cela ne fit aucun doutes.

Comment c'est possible? Elle est morte!
Quelqu'un a dut la sauver, ou alors c'est sa sosie. Parce que vu l'état où tu l'a laissée, elle a pas put s'en sortir seule.
Il faut en avoir le coeur net. Et se débarrasser définitivement d'elle.


Il regarda sa montre. Huit heures moins cinq. Il ne pourrai pas être à l'heure à son rendez vous, même s'il savait le bar à une centaines de mètre de là. Il n'hésita qu'une seconde et suivit la jeune fille. Toutoutovich n'aurait qu'à attendre, il lui dirait qu'il avait dut se débarrasser de quelqu'un dangereux pour sa couverture. Anarchy à coté de lui, il traversa et se posta à une dizaines de mètre de la blonde. Celle-ci tourna alors sur la gauche dans un rue moins importante. Fleur Rouge la suivit sans un bruit, habitué à de telles situations, même s'il n'avait jamais encore traqué de morts. En règle général, il était mort après, pas avant. Elle continua à marcher, en tournant sans cesse dans des rues plus étroites et moins fréquentées. Il commençait à se demander ce qu'elle fichait quand elle arriva au bout d'une impasse. Fleur Rouge n'avait pas remarqué tout d'abord que s'en était une, alors il se tenait au beau milieu de celle-ci, sans aucune cachette à porter de main. Mais de toutes manières, il ne voulait pas se cacher. Non il voulait des explications, et aussi sa mort. Elle se retourna et dit d'une voix froide, alors que la colère bouillait dans ses yeux:

"Bonjour Fleur Rouge. Heureux de rencontrer une morte?"

La peur passa une seconde dans l'esprit du mafieux, mais il se reprit et répondit d'une voix doucereuse:

"Angel Lagarde, ma chère amie!"

(je continue avec Angel quand j'ai le temps)

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mer 13 Juil 2011 - 19:47

Angel se réveilla à quatre heures. Elle avait tout programmé pour exécuter son plan le soir même, car Vladimir lui avait dit qu'il ne viendrait pas la voir, ce don elle concluait qu'ils allaient passer à l'acte ce jour là. Elle se leva et marcha un peu dans sa chambre pour voir si elle allait bien. Malgré sa douleur au bras et à la côte, elle marchait sans trop de problèmes, enfin elle marchait, c'était déjà ça. Elle ouvrit la fenêtre en faisant le moins de bruit possible et sauta. Sa réception fut un peu rude, et elle eut peur de s'être réouvert sa plaie à la côte. Elle resta une minute assise dans l'herbe puis, se sentant mieux, s'écarta et dit à Demon de sauter, ce qu'il fit bien mieux qu'elle. Ils s'éloignèrent à pas de loup de la maison, faisant un grand arc de cercle avant de rejoindre le chemin. Là ils accélérèrent le pas et Angel prit garde à ne pas montrer ses sentiments. Si on voyait sa haine sur son visage, elle n'allait pas être discrète. Ils marchaient sans un mot, ni par la parole, ni par la pensée. Ils étaient tout deux décidés à en finir. Angel car elle ne voulait pas vivre dans la peur, Demon parce qu'il voulait protéger sa moitié, et aussi, accessoirement, sa vie. Le trajet ne leur sembla ni loin ni court, ils l'avaient prévus et tout ce qui était prévu allait. À présent, ce n'était pas les émotions qui devaient les gouverner, mais leurs actions. Ils avaient laissés leur coeur sur une plage de sable jaune, cinq jours plus tôt. Ils le retrouveraient en tuant celui qui les avaient blessés.
Ils y eut de plus en plus de personnes et ils durent marcher sur le bord pour éviter les véhicules qui se faisaient de plus en plus fréquent. Enfin, ils arrivèrent aux portes de la ville. Ils entrèrent en faisant un grand sourire aux gardes qui les laissèrent passer sans leur poser de questions, que pouvait faire une jeune fille de seize ans avec un tel air innocent? Dès qu'ils furent hors de l'attention, ils reprirent leur air déterminés et froids et prient la grande rue en face d'eux. Ils passèrent l'heure et demi qui suivie à arpenter les grandes rues d'Ewalin en observant les passants à la dérobée. La grande faille de leur plan était là, comment retrouver Fleur Rouge? Ils continuèrent ainsi et leur pas les mena dans la banlieue. Leur détermination commençait à fondre, surtout quand Angel vit dans une vitrine d'horloger qu'il était presque huit heure. Mais enfin, Demon le vit. Il les observait, incrédule, son chat à coté de lui. Angel ne le regarda pas mais le tigre la prévint qu'il passait derrière elle. Alors elle tourna à gauche, et continua à marcher en essayant de trouver un endroit désert. Enfin, elle trouva une impasse. Elle continua à marcher jusqu'au bout puis se retourna. Elle là, elle le vit. Aussitôt, sa haine s'embrasa et elle eut beaucoup de difficultés à rester humaine. Et pourtant, elle réussit, l'attaque avait changé quelque chose en elle et lui donnait la froideur nécessaire pour dire:

"Bonjour Fleur Rouge. Heureux de rencontrer une morte?"

Elle vit la peur passer dans son regard, et la dégusta comme un gourmet. C'était bien la chose la plus délicieuse qu'elle avait connu.

"Angel Lagarde, ma chère amie!
- Oh non, pas Lagarde. Tu sais très bien que se ne sont pas mes véritables parents puisque ma mère a été tuée par deux petit insignifiant gardes. Amusant, non? Gardes, Lagarde..."

Elle vit la colère s'emparer de l'homme, mais celui-ci prit un ton poli pour répondre:

"J'aime ton sens de l'humour. Où l'as tu appris, en enfer?
- L'enfer, je ne l'ai pas habité suffisamment longtemps pour y apprendre autre chose que la haine. Et cet enfer, c'est ce que tu m'as fait vivre.
- Ne me complimentes pas, je sais que je suis très fort en torture.
- Peut être, mais j'ai de quoi t'apprendre."

Elle fit un geste de la tête et Demon s'avance, prit la chatte par le cou et l’amena aux pieds d'Angel.

"Un mot, une pensée, et elle meurt, tout comme toi."

Angel s’avança, voulant lui cracher toute sa haine à la figure.

"Tu ne sais pas ce que tu m'as fait vivre, mais ça ne tardera pas. Sauf que toi, tu n'auras pas d'amis pour te sauver. Tu va mourir comme un chien, comme tes parents...."

Elle ne put continuer plus loin car Fleur Rouge lui donna une claque retentissante. Demon grogna et s’apprêta à l'attaquer, oubliant Anarchy. Il attrapa Angel du bras gauche pour qu'elle ne tombe pas et sortit son arme de la main droite. Il le plaque contre la tête de la jeune fille avec violence.

"On rit moins n'est ce pas, bâtarde. Tu ne peux rien dire sur me parents, alors qu'il y a tant à dire sur les tiens. Tu ne t'es jamais demandée pourquoi ta mère t'a abandonnée ou pourquoi ton père n'est jamais venu te voir? Je vais te le dire moi, parce que ta mère était encore pire que toi, elle n'avait même plus sa dignité, et ton père, ton père ne sais même pas que tu existe, parce que ta mère n'a jamais sut c'était lequel..."

Angel criait, elle criait pour ne pas entendre, mais personne ne viendrait, pas dans un tel quartier, pas dans un coin désert où la seule personne susceptible de venir serait quelqu'un voulant profiter du spectacle.


(je suis partie en plein délire, mais j'ai pas encore décidé de si FR racontait n'importe quoi ou pas, en fait j'ai jamais vraiment réfléchi sur les véritables parents d'Angel. Bref, tu peux répondre, je continuerai avec Eli. Et l'avantage est que ils vont facilement trouver Angel vu le bruit qu'elle fait)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mer 13 Juil 2011 - 22:42

Vladimir faisait agitait nerveusement ses doigts contre le comptoir. Vingt minutes. Vingt minutes de retard, Fleur Rouge n'était toujours pas là. C'était-il douté de quelque chose au dernier moment ? Avait-il compris la supercherie ? ça n'était pas normal. Non, ça ne l'était pas. Jetant un regard vers l'extérieur, il chercha désespérément une silhouette familière ou ne serait-ce qu'une certaine chatte noire ayant de fâcheuse habitude. Mais rien. La rue était déserte. Il soupira et réclama la note du verre qu'on lui avait servi. Celle-ci arriva rapidement, un peu trop un son goût, sans doute les serveurs avaient-ils pressenti qu'ils n'avaient pas affaire à un client ordinaire. Il s’apprêtait à régler lorsque son portable vibra dans sa poche. Ah Fleur Rouge, tout de même ! ça n'était pas trop tôt ... Vladimir découvrit non sans surprise que ce n'était pas lui qui appelait mais ... Les fermiers ! Non ? Il rêvait ? Il devait vraiment se passer quelque chose de grave pour que se soit à lui que ces gens appellent ... Non, Elisabeth avait dû coupé son portable, sans doute devais-ce être une banalité quelconque sur l'état d'Angel ou n'importe quoi d'autre la concernant.
" Jake ? S'écria une voix féminine. Est-ce que Angel est avec vous ?
Son sang se glaça et il mis plusieurs secondes à déglutir.
- An...gel ? Murmura-t-il. Non. Elle ... Elle n'est pas avec vous ?
Silence.
- Elle n'est pas avec vous ? Répéta-t-il d'une voix blanche empreinte de colère.
- Elle a disparu, répondit-elle timidement, sans doute un peu effrayé par le ton qu'il venait d'employer. Quand je suis entré la fenêtre était ouverte. Comme je sais que vous n'êtes pas venu aujourd'hui j'ai pensé qu'elle pouvait avoir voulu vous rejoindre et ...
Vladimir eu l'impression que le ciel lui tombait sur la tête, la fugue d'Angel ne pouvait signifier qu'une seule chose ; elle comptait retrouver Fleur Rouge avant eux.
- Eh merde, lâcha-t-il, à la fois furieux et fou d’inquiétude. Vous êtes certain qu'elle n'est pas autour de la maison ou quelque part dedans ?
- Elle n'y est pas, je suis vraiment désolé. Je vais appeler la police, et ...
- Non, s'écria-t-il un peu trop précipitamment.

A ce moment il se maudit d'être un si piètre comédien, il venait presque de se déclaré ouvertement coupable.
- Non, je vais en parler à Elisabeth, reprit-il le plus calmement possible. Elle sera quoi faire. Merci beaucoup de m'en avoir informé, je vais m'en occupé, ne vous inquiétez pas elle ne doit pas être loin ..."
Vladimir raccrocha tout en sachant pertinemment qu'il n'en pensait pas un mot. Angel. Mais qu'est ce qu'elle pouvait bien avoir dans la tête ? Impossible. C'était impossible que tant de chose lui arrive en même temps. Il ne pouvait pas avoir la paix une fois dans sa vie ? On ne pouvait pas lui foutre la paix de temps en temps ? C'était trop en demander ? Apparemment, oui. Il faillit en oublier de régler, mais se rappela juste à temps où il était. Sans perde plus de temps, il se précipita à l'extérieur et sans vérifié si quelqu'un le suivait, rejoignit Elisabeth à l'endroit où elle s'était caché en attendant l'arrivé de Fleur Rouge.

"Sanlejos on a un problème. Un gros problème. Angel c'est enfui de chez les fermiers. Elle va faire une connerie, il faut qu'on la retrouve."

(dsl c'est pourri mais j'avais vraiment pas d'inspi ...)
(dsl c'est pas très logique pour le portable, mais sinon j'avais rien à écrire, t'auras qu'a dire qu'Eli l'a oublié ou alors éteint pour pas se faire remarquer je sais pas ...)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Jeu 14 Juil 2011 - 7:47

Elisabeth était anxieuse. Cela faisait vingt minutes que Fleur Rouge aurait dut passer devant elle. Quelque chose n'allait pas, il y avait même surement un sérieux problème. Le plus probable était que Fleur rouge avait compris qu'il s'agissait d'un piège. La meneuse de la mafia avait dut l'appeler et s'étonner de son rendez-vous. Ou alors il n'avait pas voulu venir, Vladimir lui avait dit qu'il était loin d'être ami. Pourtant, avec le risque qui encourait s'il ne venait pas, c'était peu probable. Peu être était il tout simplement coincé dans les embouteillages. Cette idée la dérida un peu, mais son stress remonta en flèche quand elle vit Vladimir sortir du bar. Il s'était passé quelque chose de grave.

"Sanlejos on a un problème. Un gros problème. Angel c'est enfui de chez les fermiers. Elle va faire une connerie, il faut qu'on la retrouve."

Elisabeth encaissa le choc. Cela bouleversait tout. Si seulement elle n'avait pas éteins son portable, elle l'aurait sut plus tôt. mais un portable allumé était bien la chose la plus dangereuse en mission, c'était l'une des premières choses qu'elle avait appris.

"On doit la retrouver avant Fleur Rouge."

C'est alors qu'elle compris. Elle compris le retard du mafieux.

"C'est trop tard pour ça. Il a dut la voir, c'est pour ça qu'il n'est pas venu, pour finir le travail. Merde!"

Elle donna un coup de pied dans un mur pour faire passer sa colère. Ce qui marcha, et lui offrit en prime une belle douleur au membre en question.

"On doit les retrouver très vite. Angel pense peut être pouvoir s'occuper de lui seule, mais moi j'y crois pas. En tout cas pas en faisant un seul mort."

Elle réfléchit. Ses pensée passait à toutes vitesses, comme à chaque fois dans des circonstances telles.

"Il faut refaire le trajet jusqu'à chez lui et chercher tout ce qui peut paraître bizarre. Tu sais où il devait passer?"

Ce plan lui sembla absolument dérisoire, mais elle en savait pas comment faire mieux.

(désolé, c'est nul

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Jeu 14 Juil 2011 - 10:26

"On doit la retrouver avant Fleur Rouge, lâcha-t-elle, sous le choc. C'est trop tard pour ça, comprit-elle aussitôt. Il a dû la voir, c'est pour ça qu'il n'est pas venu, pour finir le travail. Merde!"

Elisabeth eut un coup de pied rageur à l'intention du mur, geste qui aurait presque pu être comique si la situation n'avait pas été si dramatique.

"On doit les retrouver très vite. Angel pense peut être pouvoir s'occuper de lui seule, mais moi j'y crois pas. En tout cas pas en faisant un seul mort."

Vladimir fut étonné de voir Elisabeth parlé des Esprits-Liés avant tant d'assurance. Comme quoi, elle commençait un peu à comprendre leur fonctionnent. Ou bien répétait-elle seulement ce qu'il avait affirmé avec tant de conviction quelques jours plus tôt.

"Il faut refaire le trajet jusqu'à chez lui et chercher tout ce qui peut paraître bizarre. Tu sais où il devait passer ?

- Je vais essayé, répondit-il, hésitant."

Il tenta de s'insinuer dans la peau de Fleur Rouge. Ce type était un sadique, quelqu'un de cynique qui prenait plaisir à tuer et à traquer, il aimait ce qu'il faisait mais il restait un homme prudent. Et plus important, il ne lui accordait aucune confiance. Il ne faisait aucun doute qu'il allait s'assurer que ça ne soit pas une embuscade, - ce qui en était une en soit ... - il avait certainement voulu venir en avance et avait ensuite croisé Angel. Ce qu'il lui laissait largement le temps de la tuer. Vladimir abandonna l'idée de deviner son parcourt via son caractère et chercha plutôt à mémorisé les endroits où il était potentiellement passé.

" On va essayer par là, lança-t-il finalement en désignant une petit ruelle d'un signe de la main. Angel avait déjà dans la tête de le tuer, elle a sans doute voulu l'attiré dans un endroit désert, c'est-à-dire, dans les zones les moins fréquentable de la banlieue. Fleur Rouge ne doit pas non plus aimer particulièrement la population, il est sans doute passé par une petit rue tranquille et c'est là où il l'a croisé. "

Sans perdre davantage de temps, Vladimir se mis à courir dans la direction indiquée aussitôt suivit Elisabeth. Il devait la retrouver. Il devait retrouver Angel. Un mauvais pressentiment l'assaillit en s'engouffrant dans la ruelle. Angel. Angel, mais qu'est ce qui t'es passé par la tête bordel ? La colère et la peur le faisait avancé plus vite et son instinct lui dictait qu'il avait choisie le bon chemin. Pourtant il savait qu'ailleurs, quelque part dans l'immensité d'Ewalhin, Angel revivait son traumatisme et tentait de le vaincre. Il le savait. Et cette pensée le révoltait ; il avait échoué. Il lui avait promis qu'elle retrouverait une vie normale, qu'il l'empêcherait de commettre les même erreurs que lui, or elle marchait complètement dans ses pas ! Quel idiot. Mais quel idiot ! Pourquoi avait-il convaincu Elisabeth de le laisser l'accompagné ? Pourquoi n'était-il pas resté au près d'Angel, à s'assuré qu'elle aille bien ? Pourtant elle était la seule qui importait, il voulait tuer Fleur Rouge, mais la vie de sa protégée ne valait pas la mort de cette enflure. Pourqu ...
Un cri déchira le silence. Le coeur de Vladimir parut s'arrêter l'espace d'un instant et il devint livide. Angel. C'était le cri d'Angel. Elle était là. Toute proche.
Vladimir lança un regard indécis à Elisabeth, puis il déclara d'une voix basse mais assurée :

" Je vais faire diversion. Fleur Rouge me croit toujours de son coté, je dois utiliser ma couverture pendant que je le peut encore. Toi attends qu'il baisse sa garde, choppe-le à un moment où il ne s'y attend pas. "

Il n'attendit pas qu'Elisabeth proteste et s'engagea dans la rue. Immédiatement, il vit Fleur Rouge, le canon de son revolver plaquer contre la nuque d'Angel, lui glissant des mots qui la faisait crié de peur et de dégoût. Son sang se glaça mais il s'obligea à conserver un pas tranquille et un air indifférent.

"... te le dire moi, parce que ta mère était encore pire que toi, elle n'avait même plus sa dignité, et ton père, ton père ne sais même pas que tu existe, parce que ta mère n'a jamais sut c'était lequel..."

La colère s'empara de lui et il eut peine à ne pas brandir son revolver en direction de Fleur Rouge. Au lieu de cela il lâcha d'une voix faussement glaciale :

" Tu t'amuses bien, Fleur Rouge ? Dit moi si je me trompe, mais il me semble qu'on avait un rendez-vous. Tout les deux. Mais je crois bien que tu as trouvé une nouvelle compagne de jeu. Une compagne de jeu qui n'est pas inscrite dans nos papiers."

Il plissa les yeux pour marqué son insatisfaction, puis chercha à gagner du temps :

" Tu m'expliques ? "

(Je sais c'est nul, mais ce rp m'inspire trop paaas >.<)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Jeu 14 Juil 2011 - 18:16

(mais non c'est super génial!)

"Je vais essayer, répondit-il, hésitant."

Son assurance était incroyable. Avec ça Angel allait pouvoir mourir trois fois avant d'être localisée.

" On va essayer par là, lança-t-il finalement en désignant une petit ruelle d'un signe de la main. Angel avait déjà dans la tête de le tuer, elle a sans doute voulu l'attiré dans un endroit désert, c'est-à-dire, dans les zones les moins fréquentable de la banlieue. Fleur Rouge ne doit pas non plus aimer particulièrement la population, il est sans doute passé par une petit rue tranquille et c'est là où il l'a croisé. "

Elle hocha de la tête et le suivit en courant. Les scénari les plus horribles lui vinrent à l'esprit, mais elle les repoussa. Elle devait opérer avec son professionnalisme habituel, c'était la meilleure chose pour Angel. Elle fit tout pour oublier à quel point elle devait la sauver et retrouver son sang froid, et elle y arriva presque, quand elle entendit un cri déchirant. Angel. Elle était là, tout près, et son plan avait dut dérailler. Vladimir lui chuchota:

" Je vais faire diversion. Fleur Rouge me croit toujours de son coté, je dois utiliser ma couverture pendant que je le peut encore. Toi attends qu'il baisse sa garde, choppe-le à un moment où il ne s'y attend pas. "

Il n'attendit pas sa réponse, et Elisabeth le vit partir sans se retourner. Elle le suivit à pas plus discrets et fini par arriver au coin de la ruelle où se tenait la scène. Elle tendit l'oreille pour savoir si Vladimir s'en sortait.

" Tu m'expliques ? "

C'était apparemment le cas. Elle jeta un bref coup d'oeil dans la ruelle et découvrit que Fleur Rouge tenait Angel avec son pistolet sur la tempe. La situation s'annonçait difficile. Malheureusement tout ce qu'elle pouvait faire était attendre le bon moment. les prochaines minutes s'annonçait pour être une véritable torture.

(je continue avec Fleur Rouge)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Jeu 14 Juil 2011 - 18:29

Angel criait et Fleur Rouge s'amusait comme il l'avait rarement fait. Même si la colère dirigeait encore ses actes, le plaisir de voir son ennemie hurlait et souffrir le faisait sourire. Mais il entendit une voix, une voix glaciale. Celle de Vladimir Adamovich. Il se retourna, en poussant Angel devant lui, elle ferait à bon bouclier en cas de besoin.

" Tu t'amuses bien, Fleur Rouge ? Dit moi si je me trompe, mais il me semble qu'on avait un rendez-vous. Tout les deux. Mais je crois bien que tu as trouvé une nouvelle compagne de jeu. Une compagne de jeu qui n'est pas inscrite dans nos papiers. Tu m'expliques ? "

Pourquoi fallait il toujours qu'il vienne lui gâcher son plaisir? Tant pis, s'il le fallait, il mourrait lui aussi. D'ailleurs, ce ne serait pas une obligation très désagréable. Mais Heater... Il décida d'essayer de se débarrasser de lui temporairement, pour commencer.

"Je suis occupée là. Mais si tu veux, je t'expliques rapidement. Cette petite salope est la meurtrière de mes parents. En conséquence, je lui fait passer le pire quart d'heure de sa vie et m'arrange pour qu'il le reste. Je te rejoindrais une fois que notre chère petite Angel aura parfaitement compris qu'on ne s'attaque pas à un membre de ma famille impunément, elle pourra aller prévenir le diable.

Si maintenant il ne se cassait pas, il avait bien droit de lui envoyer une balle dans la tête. Les enquiquineurs méritaient au moins ça.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Jeu 14 Juil 2011 - 19:16

Fleur Rouge se retourna de mauvaise grâce.

- Je suis occupée là. Mais si tu veux, je t'expliques rapidement. Cette petite salope est la meurtrière de mes parents. En conséquence, je lui fait passer le pire quart d'heure de sa vie et m'arrange pour qu'il le reste. Je te rejoindrais une fois que notre chère petite Angel aura parfaitement compris qu'on ne s'attaque pas à un membre de ma famille impunément, elle pourra aller prévenir le diable. "

Vladimir était aussi furieux que fou d’inquiétude, mais n'en laissa rien paraître, peinant à se remettre dans la peau du Grim Reaper. Alors ainsi Angel avait tué ses parents ? Les parents d'Angel avait été tué par les parents de Fleur Rouge qui on été assassiné par Angel, et maintenant c'est lui qui voulait tuer Angel ... ça devenait compliqué ! Vladimir aurait aimé en rire, mais il n'y avait qu'une seule et malheureuse vérité qui ressortait de cette histoire : L'homme est son propre ennemi. Il se détruit lui-même, rongé par la haine et le désir de vengeance.

- Ecoute j'ai pas que ça à foutre, moi. Je suis sûr qu'une certaine personne serait ravi de connaitre les activités passionnantes aux quelles tu t'abonnes alors qu'on à une mission urgente pour ce soir. Grouilles, on est déjà en retard sur le plan initial.

En soit, ce n'était même pas un mensonge.
Vladimir décida d’accélérer le mouvement en y allant au bluff ; dégainant son revolver, il le pointa sur Fleur Rouge, tout en sachant pertinemment qu'il visait inévitablement Angel.

- Dépêche-toi ou je m'occupes de vous deux immédiatement. Et au cas où tu ne l'aurais pas compris, ça sert à rien d'utilisé cette gamine comme bouclier, c'est pas comme si c'était ça qui allait m'empêcher de te perforer le bide. "

Vladimir n'aimait pas prononcer ses paroles, mais il espérait du moins qu'elles le pousseraient à lâcher Angel.

[C'est nuuul >.<]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Ven 15 Juil 2011 - 18:10

"Ecoutes j'ai pas que ça à foutre, moi. Je suis sûr qu'une certaine personne serait ravi de connaitre les activités passionnantes auxquelles tu t'abonnes alors qu'on à une mission urgente pour ce soir. Grouilles, on est déjà en retard sur le plan initial."

Et il sortit son flingue qu'il pointa sur Angel, ou plutôt sur lui derrière elle.

"Dépêche-toi ou je m'occupes de vous deux immédiatement. Et au cas où tu ne l'aurais pas compris, ça sert à rien d'utilisé cette gamine comme bouclier, c'est pas comme si c'était ça qui allait m'empêcher de te perforer le bide. "

Fleur Rouge commença à perdre patience. Sans lâcher Angel, il fit tourner son pistolet sur Vladimir.

"Voyons lequel de nous deux est le plus rapide. Vu que de toutes façons si tu tire tu tue Angel, je m'en fout de prendre des risques. Mais peut être serait il plus simple tout simplement que tu partes et que je te rejoigne plus tard? Tu pourra même aller tout rapporter à Heater comme un bon chien-chien."

(j'ai une idée, eli pourrait sortir à ce moment là et pointer son arme sur lui en disant qu'il peut tuer Adamovich si ça lui chante, mais que si il change de cible il finit en passoire. En plus ça serra drôle parce qu'à un moment angel et vlad sauront pas si c'es du bluff ou la vérité)

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Ven 15 Juil 2011 - 18:31

(tu le sauras jamais... non, toi tu le saura, angel et vlad seront jamais sûrs ^^)

"Je suis occupé là. Mais si tu veux, je t'expliques rapidement. Cette petite salope est la meurtrière de mes parents. En conséquence, je lui fait passer le pire quart d'heure de sa vie et m'arrange pour qu'il le reste. Je te rejoindrais une fois que notre chère petite Angel aura parfaitement compris qu'on ne s'attaque pas à un membre de ma famille impunément, elle pourra aller prévenir le diable. "

Elisabeth sentit l'agacement et la crainte monter en elle, mais elle les repoussa. Elle devait prendre cela sur le plan pratique, et laisser ses émotions de coté, elles ne servaient à rien.

"Ecoutes j'ai pas que ça à foutre, moi. Je suis sûr qu'une certaine personne serait ravi de connaitre les activités passionnantes auxquelles tu t'abonnes alors qu'on à une mission urgente pour ce soir. Grouilles, on est déjà en retard sur le plan initial. Dépêche-toi ou je m'occupes de vous deux immédiatement. Et au cas où tu ne l'aurais pas compris, ça sert à rien d'utilisé cette gamine comme bouclier, c'est pas comme si c'était ça qui allait m'empêcher de te perforer le bide. "

Elle jeta un bref coup d'oeil dans la ruelle pour comprendre ce qu'il se passait. Vladimir tenait son arme pointée sur Fleur Rouge qui se servait d'Angel comme bouclier et qui le visait.

"Voyons lequel de nous deux est le plus rapide. Vu que de toutes façons si tu tire tu tue Angel, je m'en fout de prendre des risques. Mais peut être serait il plus simple tout simplement que tu partes et que je te rejoigne plus tard? Tu pourra même aller tout rapporter à Heater comme un bon chien-chien."

Elisabeth réfléchit à toutes vitesses. Fleur Rouge ne menaçait plus Angel mais la tenait encore, elle ne pouvait pas se libérer. Si l'un ou l'autre tirait, c'était un massacre, car soit Angel mourrait soit elle devenait une furie pour venger son ami et se faisait abattre ou se transformait en monstre incontrôlable qu'Elisabeth serait obligée de tuer, peut importe promesse ou sympathie. Si ni l'un ni l'autre ne tirait, la situation allait s'éterniser et Vladimir craquerait. Et si Fleur Rouge découvrait on affection pour la jeune fille, la situation allait devenir impossible, et Elisabeth ne pourrait intervenir sans conduire à la mort l'un au moins des Esprit-Liés. Il n'y avait qu'une seule solution. La solution la plus sûre pour Angel et pour la mort de Fleur Rouge. Et la pire pour Vladimir. Il ne lui fallut qu'une seconde pour prendre sa décision. S'il y avait un des deux à sacrifier, c'était le Grim Reaper. Parce qu'il avait déjà pris tant de vies. Elisabeth fit un pas sans bruit, pointa son arme sur Fleur Rouge et dit d'une voix claire et froide:

"Deux criminels d'un coup, quel chance! Ne bougez pas si vous ne voulez pas admirer du plomb de près. Je ne veux pas vous voire frémir sans mon ordre. Vous, elle regarda Fleur Rouge, lâchez la fille. Tout de suite. Et votre arme, tous les deux."

Elle avait pris sa décision, et pour elle chaque mot était vrai, alors rien ne pouvait trahir un mensonge. Elle avait pris sa décision, et quoi qu'il advienne, elle s'y tiendrait. Le plus grand risque tenait dans Angel, qui devait avoir compris le risque énorme qui pesait sur la tête de Vladimir.

(je continue avec Angel)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Ven 15 Juil 2011 - 19:09

Angel aurait voulu se boucher les oreilles mais elle savait que Fleur Rouge lui en aurait empêché. Enfin, il s'arrêta. Le dégoût et la peur l'empêchèrent de se concentrer sur ce qu'il l'avait sauvé, et elle regardait sans voir devant elle. Ses pensées s'étaient éteinte, son cerveau devenu sourd. Elle voulait juste arrêter de souffrir. Et ne pas penser. Ne pas penser à tout ce qu'il avait dit, à toutes ses horreurs. À tout ce qui devait être un mensonge, mais qui semblait si vrai. Elle ne voulait pas savoir, elle voulait juste redevenir un enfant insouciant sous les yeux de sa mère, peut importe que se soit la sienne ou pas. Elle voulait juste ne pas savoir. Quelque chose la réveilla de sa torpeur, le cercle froid sur sa tempe était partit. Elle regard alors autour d'elle, et la situation faillit la faire crier de nouveau. Devant elle, Vladimir pointait son arme sur elle. Elle cru qu'il voulait sa mort, qu'il lui en voulait tellement d'avoir monté ce plan minable qu'il désirait la tuer. C'est alors qu'elle réalisa que Fleur rouge était encore derrière elle. Elle compris qu'il se servait d'elle comme bouclier et que son ami le visait lui. Mais s'il tirait, il la tuait.

"Et au cas où tu ne l'aurais pas compris, ça sert à rien d'utilisé cette gamine comme bouclier, c'est pas comme si c'était ça qui allait m'empêcher de te perforer le bide. "

Il devait mentir. Il n'allait pas la sacrifier. Pourtant son visage était de glace et il avait l'air plus froid qu'elle ne l'avait jamais vu. Son coeur lui disait qu'il bluffait, sa raison lui soufflait le contraire. Avant qu'elle ne puisse se décider, quelqu'un d'autre entra en scène. Elisabeth Sanlejos, qui visait Fleur Rouge, celui-ci n'étant plus tout à fait derrière elle. Elle aussi, elle avait un visage de glace, et ne laissait paraître aucune émotion.

"Deux criminels d'un coup, quel chance! Ne bougez pas si vous ne voulez pas admirer du plomb de près. Je ne veux pas vous voire frémir sans mon ordre. Vous, elle regarda Fleur Rouge, lâchez la fille. Tout de suite. Et votre arme, tous les deux."

Elle allait la sauver! Elle allait tuer Fleur Rouge et Vladimir et elle serait sauf! Vladimir... Elle comprit alors que son agresseur allait peut être le tuer avant de se rendre. Il devait savoir qui était Elisabeth et le peu de pitié qu'elle montrait envers les criminels. Il allait peut être vouloir éliminer son ennemi. Surement même.
Elle ne pouvait pas laisser faire cela. Mais si elle bougeait, Fleur Rouge pourrait instinctivement appuyer sur la gâchette et alors elle serait responsable de la mort de son ami. Ami ou ex-ami, sa froideur semblait tellement réelle! Elle fit la seule chose qu'elle pouvait faire, elle mima: 'Ne sacrifie pas Vladimir' Elle fut sûre que la lieutenante avait compris, et pourtant elle ne bougea pas. Angel compris alors que la lieutenante la sauverait, même si cela entraînait la mort du mafieux. Et elle se jura de l'en empêcher, si elle le pouvait.

(message qui n'avance à presque rien ^^ mais sinon ça m'aurait fait un truc énorme à écrire quand j'aurai utilisé Angel après)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Ven 15 Juil 2011 - 20:21

Mais Fleur Rouge n'en fit rien ; il retenait toujours Angel contre lui. Se sachant incapable de tirer sur la jeune fille, Vladimir ne put que constater, impuissant, qu'il venait de dévié la trajectoire de son revolver sur lui.

"Voyons lequel de nous deux est le plus rapide. Vu que de toutes façons si tu tire tu tue Angel, je m'en fout de prendre des risques. Mais peut être serait il plus simple tout simplement que tu partes et que je te rejoigne plus tard? Tu pourra même aller tout rapporter à Heater comme un bon chien-chien."

Vladimir avait espérer la libération d'Angel, au lieu de ça il avait mis leur deux vies en danger et ce crétin venait de dévoiler le nom d'Heather. Il pria pour qu'Elisabeth n'y ait pas fait attention, il aurait besoins d'un moyen de pression pour s'en sortir plus tard. S'il s'en sortait aujourd'hui. Ce qui n'était à vrai dire pas gagné. Il hésita ; devait-il se retirer pour mieux l'attaquer par la suite ou ...

"Deux criminels d'un coup, quel chance! S’exclama une voix pleine de cynisme.

Elisabeth. Il jeta un regard sur le coté et compris avec horreur la situation ; la lieutenant avait le canon de son revolver rivé sur Fleur Rouge qui le menaçait lui-même de sa propre arme.

" Ne bougez pas si vous ne voulez pas admirer du plomb de près. Je ne veux pas vous voire frémir sans mon ordre. Vous, elle regarda Fleur Rouge, lâchez la fille. Tout de suite. Et votre arme, tous les deux."

Son sang se glaça. A quoi jouait Sanlejos ? A cet instant il se sentit terriblement vulnérable. Jouait-elle avec lui depuis le début ? Avait-elle décidé de faire une pierre deux coups ? Ou bien était-ce une décision de dernière minute ? Mais quels étaient ses réelles intentions ? Le doute dansait dans son regard et il se rendit compte que, plongé dans ses réflexions, il ne faisait plus attention à l'apparence qu'il donnait. Il prit rapidement sa décision ; même en admettant qu'Elisabeth ait changé de camps, ceci sauverait Angel. C'était la seule chose qui comptait, Fleur Rouge devait continuer à croire qu'ils étaient dans le même camps et qu'il n'avait rien à faire de son otage. Sinon, cette faiblesse serait affiché en plein jour et il s'en servirait inévitablement pour le faire chanter. Non, il n'avait décidément pas le choix ; il devait jouer le jeu, et se remettre dans la peau du Grim Reaper.
Il eut toute la difficulté du monde à se composer un visage de glace et espéra que Fleur Rouge ne l'ait pas aperçu ou l'ait au moins pris pour de la surprise.
Il le toisa avec une fureur feinte comme pour lui signifier que tout était de sa faute, puis laissa tomber son revolver en jetant un regard provoquant à Elisabeth comme l'aurait fait le Grim Reaper. Intérieurement il priait pour qu'elle n'ait pas réellement l'intention de l'abattre et qu'elle s'occupe rapidement de Fleur Rouge. Mais rien n'était moins sur, Elisabeth était de ces gens inflexibles qu'on ne faisait pas changer facilement, il se sentait idiot d'avoir cru qu'elle tiendrait sa promesse et pourtant ... Il ne savait pas. Il ignorait ce qu'elle comptait réellement faire, mais il se doutait qu'en d'autre circonstance elle n'aurait certainement pas attendu pour tirer. Le fait qu'il ne soit pas encore mort prouvait peut-être que leur alliance tenait toujours.
Mais à l'heure actuelle ce n'était pas Sanlejos qu'il devait craindre, mais Fleur Rouge. C'était lui qui le visait pas l'inverse. Une réalité lui apparu brusquement ; s'il n'avait pas été là, tout ceci aurait été tellement plus simple ... S'il tirait, Elisabeth aussi, et il savait qu'elle ne le manquerait pas... Peut-être valait-il mieux qu'on le tue tout de suite tout compte fait. C'était peut-être mieux pour Angel. Cependant, Vladimir ne pouvait rien faire de plus si ce n'était jouer son rôle et prier pour que sa protégée s'en sorte indemne, qu'il soit là pour le voir ou non. C'était une réalité difficile à admettre, mais de toute façon ses chances de survie étaient réduites étant donné qu'Elisabeth risquait de l'abattre un jour où l'autre, en admettant qu'il s'en sorte cette fois.

(T'as le droit de le blesser si ça t'amuse xDD)
(Désolé ça à pas fait vraiment avancé le rp, mais jcrois pas que Vlad' puisse dire grand chose là x))

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Ven 15 Juil 2011 - 21:08

Il attendait la réponse de Vladimir, le doigt sur la gâchette quand il vit quelque chose bouger à sa gauche. Une femme avait tourné, et elle le menaçait de son arme. Fleur Rouge reconnu Elisabeth Sanlejos, lieutenante de la force connue pour sa haine envers les criminels.

"Deux criminels d'un coup, quel chance! Ne bougez pas si vous ne voulez pas admirer du plomb de près. Je ne veux pas vous voire frémir sans mon ordre. Vous, elle regarda Fleur Rouge, lâchez la fille. Tout de suite. Et votre arme, tous les deux."

Fleur Rouge ne bougea pas d'un pouce. Pas même pour lâcher son arme. Il réfléchissait. Quelles étaient ses chances de pouvoir changer de cible et tirer avant la lieutenante? Infimes. Et celles d'abattre Vladimir? Majeures. Il remarqua alors quelque chose. L'expression du mafieux. Il n'était pas froid, non, il voyait la peur dans son regard. La peur et... le doute. Puis son visage redevint celui habituel, et il lâcha son arme. Le changement n'avait duré qu'un instant, mais pourtant Fleur Rouge en était sûr, Vladimir avait douté de quelque chose. Mais de quoi? Quelque chose clochait. Il se repassa les dernières minutes dans sa tête. Lui qui défiait Vladimir. Elisabeth qui arrivait. Voilà. Là il y avait un problème. Il n'y avait eu aucun son pour prévenir son arrivé. Personne ne pouvait être absolument silencieux. De plus, elle avait pointé son arme sur lui sans attendre, sans prendre garde à la situation. Elle les avait donc espionnés, et devait être là depuis longtemps. Depuis suffisamment longtemps pour comprendre, et suffisamment peu pour être arrivée après Vladimir. Il ne restait qu'un laps de temps de quelques minutes à peine. Cette fille avait une veine incroyable. Il décida d'interroger la lieutenante, pour vérifier si son histoire tenait debout.

"Elisabeth Sanlejos, vous êtes définitivement la personne la plus chanceuse et discrète de l'univers. Jouez au loto ce soir si vous êtes encore vivante. Vous arrivez pile dans les trois minutes après l'arrivée de mon 'ami'. Et pas un bruit, rien. Je vous félicite pour votre discrétion. Même quand vous entendez quelqu'un hurler, vous prenez le ton de venir à pas de loup."

Il savait qu'il jouait un jeu dangereux, la lieutenante pouvait à tout moment tirer. Mai mort pour mort, autant essayer de comprendre. Et s'il pouvait l'énerver avant de passer dans l'autre monde, c'était déjà ça de gagné.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Dim 17 Juil 2011 - 19:16

"Elisabeth Sanlejos, vous êtes définitivement la personne la plus chanceuse et discrète de l'univers. Jouez au loto ce soir si vous êtes encore vivante. Vous arrivez pile dans les trois minutes après l'arrivée de mon 'ami'. Et pas un bruit, rien. Je vous félicite pour votre discrétion. Même quand vous entendez quelqu'un hurler, vous prenez le ton de venir à pas de loup."

Merde. Eh merde. Fleur Rouge se doutait de quelque chose. Qu’avait-il découvert au juste ? Vladimir l’ignorait mais cela ne présageait rien de bon. Il serra les dents. Elisabeth n’était pas ce genre de personne à se laisser influencé ou encore à fléchir sous le poids des accusation. Elle ne faillirait pas à sa tâche, il le savait. Mais combien de temps allait encore durer cette petit comédie ? Il était à la merci de Fleur Rouge et indirectement d’Elisabeth. Or cette dernière lui avait faire impunément savoir qu’elle était prête à le sacrifier pour sauver Angel. A moins que ça ne soit seulement pour tuer un assassin, auquel cas Vladimir n’avait nullement l’intention de perdre la vie pour ce crétin. Cependant il n’avait pas le choix, il ne pouvait que regarder, impuissant, sa mise à mort se rapprocher de secondes en secondes. Puis une idée germa dans son esprit. Si. Si, il pouvait faire quelque chose. Il savait que c’était tout aussi voir plus risqué que rester planter là à écouter Fleur Rouge et Elisabeth bavasser, mais il n’en pouvait plus de sentir son destin entre les mains de quelqu’un d’autre. Quitte à mourir, autant que ça soit libre, et non exécuté comme un homme impuissant face au sort. Mais avant tout, s’il devait être abattu, ce serait dans le seul but de sauver Angel.
Il prit une légère inspiration, ayant conscience que c’était peut-être sa dernière, puis échangea un regard avec Akira ; c’était autant pour s’assurer qu’ils s’étaient compris qu’un adieu silencieux. Vladimir ne croyait pas beaucoup en ses chances de survies, pourtant si celle Angel s’accroitraient après ceci, alors il n’y avait pas d’hésitation à avoir.
Il jeta un bref regard d’excuse à la jeune fille puis vaguement à Elisabeth, et se transféra en Akira sans attendre qu’Angel ne cherche à l’en empêcher.
Surpris par vif le mouvement qu’avait dû sentir Fleur Rouge sur le coté, le coup parti. Mais il visait un homme, pas un loup et la balle se perdit dans le vide. Sans attendre un seconde coup de feu, l’animal se jeta sur le bras armé de Fleur Rouge et planta ses crocs dans sa chair, suffisamment fort pour le faire lâcher son révolver qui tomba à terre avant même que son utilisateur ait eu le temps de presser la détente.
Le loup recula en grondant et fit glisser d’un coup de patte qu’on sentait humain, le pistolet de Fleur Rouge vers Elisabeth. Vladimir aurait voulu bondir à la gorge de son ennemi mais bien que désarmé, il tenait toujours Angel en otage, il ne pouvait prendre le risque de la blesser. Furieux, le grondement s’amplifia de plus belle mais il parvint à reculer pour se mettre aux cotés d’Elisabeth. Il ignorait quel serait sa réaction, s’il lui inspirerait de la méfiance, de la peur ou encore de l’horreur mais il espérait au moins ne pas se faire tirer dans le dos par ce qui avait été son allié durant cette mission. Or son message était clair ; il était de son coté, et il comptait bien y rester. Pour toujours.

[Désolé pour le bras de Fleur rouge mdrr Mais je savais pas trop quoi mettre x) J’ai un peu joué ton perso … J’espère que ça te va, sinon je change Wink]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Lun 18 Juil 2011 - 7:56

(c'est parfait)

Fleur Rouge attendait la réponse d'Elisabeth. Il voulait savoir. Et la lieutenante ne semblait pas se presser pour raconter son histoire. À ce moment là, toute son attention était tournée vers cette femme, c'est pourquoi il ne remarqua pas tout d'abord le mouvement du mafieux. Mais brusquement, il remarqua un mouvement et tira sans réfléchir. Mais à sa grande surprise, ce n'était pas un homme qu'il avait devant lui, mais un loup. Cette seconde d’étonnement permis à l'animal de lui mordre férocement son bras et il lâcha son arme. La douleur était telle qu'il ne pouvait pas réfléchir, mais instinctivement il raffermis sa prise sur le bras d'Angel. Il vit son agresseur donner un coup de patte dans son arme et l'envoyer vers Elisabeth avant d'aller se mettre à ses cotés. Fleur Rouge réalisa alors qu'Angel était son seul moyen de survis, et la poussa devant lui avant qu'Elisabeth ne se remette de son choc et tire. Il aurait voulu la menacer de son couteau, mais il n'arrivait plus à utiliser son bras blessé. Les crocs de l'animal avait fait des ravages, et son sang coulait, tâchant ses vêtement et ceux de la jeune fille. Il devait trouver un moyen de sortir de là rapidement, sinon il n'aurait plus force de lutter, et il serait mort. Il commença à se déplacer latéralement, en gardant Angel comme bouclier et en faisant un large cercle autour de ses deux ennemis

"Vladimir le traître. Voici qui ne m'étonnes pas de toi. Mais au moins maintenant j'ai des preuves. Heater va être très contente de savoir tout cela, je vais aller lui raconter. Parce que vous n'allez pas m'arrêter. Si vous tirez, vous touchez Angel. Si vous vous approchez, je lui démantèle le bras. Et comme mademoiselle ne doit pas pouvoir aller à l'hôpital, ça risque de ne pas se réparer. Et elle va souffrir longtemps, très longtemps. Cela va être atroce pour elle. Et tellement réjouissant pour moi. Alors je vous conseille de ne pas bouger et d'attendre sagement que je sois parti. Après vous pourrez toujours me chercher, mais bonne chance pour me retrouver, maintenant que votre taupe est grillée."

Il était presque au bout de la ruelle maintenant. Et il était déjà en train de réfléchir à ce qu'il ferait d'Angel.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Lun 18 Juil 2011 - 8:47

"Elisabeth Sanlejos, vous êtes définitivement la personne la plus chanceuse et discrète de l'univers. Jouez au loto ce soir si vous êtes encore vivante. Vous arrivez pile dans les trois minutes après l'arrivée de mon 'ami'. Et pas un bruit, rien. Je vous félicite pour votre discrétion. Même quand vous entendez quelqu'un hurler, vous prenez le ton de venir à pas de loup."

Ils étaient grillés. Mais Elisabeth ne broncha pas, ne bougea pas, son expression était toujours la même, celle d'une détermination froide. Mais derrière ce masque, la lieutenante cherchait désespérément une issue. Elle allait devoir tirer. Elle n'avait plus le choix à présent, et chaque seconde qui passait mettait plus en danger la vie d'Angel, alors que celle de Vladimir était condamnée depuis un moment déjà. Depuis que Fleur Rouge avait pointé son arme sur lui. Ou peut être depuis le jour où le mafieux avait décidé d'aider une Esprit-Lié se débattant avec elle même. Elle allait appuyer sur la gâchette, visant le coté de la tête de Fleur Rouge, un endroit suffisamment loin d'Angel pour ne pas la toucher et qui était mortel. C'est alors qu'elle vit Vladimir lui lancer un bref regard, qu'elle prit pour un adieu, il devait avoir compris. Mais alors il se transforma. Elisabeth en resta abasourdie. Elle avait complètement oublié cette possibilité. La balle de Fleur Rouge tira, et elle fut certaine qu'elle aurait tué un homme. Mais elle passa largement au dessus du loup et finit dans un mur. Vladimir avança vers le mafieux et planta ses crocs dans son bras armé. Aussitôt, la douleur lui fit lâcher son revolver et quand le loup le lâcha, des trous sanguinolents décorait le bras du tueur. L'Esprit-Lié donna alors un coup de patte dans son arme et l'envoya vers Elisabeth, qui l'arrêta de son pied. Vladimir vint alors à coté d'elle, et la lieutenante ne put s'empêcher de voir que malgré tout il restait avec elle. Elle n'était pas sûre d'apprécier cela, mais elle n'allait certainement pas s'en occuper maintenant. Parce que déjà, Fleur Rouge avait réagis et il s'était caché derrière Angel, l'utilisant comme un bouclier. Car même si une balle qui traverserait le tuerait aussi, il savait que personne ne mettrai la vie de la jeune fille en danger. Il se mit alors à se déplacer en faisant un large arc de cercle pour rester loin d'eux, et en mettant toujours Angel devant lui. Elisabeth tourna lentement sur elle même, gardant Fleur Rouge dans sa ligne de tir. Elle ne savait pas ce qu'elle allait faire, mais elle n'allait certainement pas le laisser partir comme ça.

"Vladimir le traître. Voici qui ne m'étonnes pas de toi. Mais au moins maintenant j'ai des preuves. Heater va être très contente de savoir tout cela, je vais aller lui raconter. Parce que vous n'allez pas m'arrêter. Si vous tirez, vous touchez Angel. Si vous vous approchez, je lui démantèle le bras. Et comme mademoiselle ne doit pas pouvoir aller à l'hôpital, ça risque de ne pas se réparer. Et elle va souffrir longtemps, très longtemps. Cela va être atroce pour elle. Et tellement réjouissant pour moi. Alors je vous conseille de ne pas bouger et d'attendre sagement que je sois parti. Après vous pourrez toujours me chercher, mais bonne chance pour me retrouver, maintenant que votre taupe est grillée."

Mais il restait la question d'Angel. Parce que s'il partait avec elle, elle allait certainement souffrir plus que si elle avait l'épaulé démantelée.

"Et Angel? Tu crois qu'on va te laisser partir avec elle comme ça?
- Je suppose que la réponse oui ne vous conviendra pas. Alors j'en ai une autre à vous proposer. Un petit marché qui nous rendra tous content. Enfin, sauf vous certainement. C'est simple, je lâche Angel si vous me jurez sur la tombe de votre père de ne pas me tuer ou me blesser, et que vous jurez d'arrêter votre ami s'il l'essaye. J'ai plus confiance en votre parole qu'en la sienne."

Elisabeth déglutit. Elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas jurer. Parce qu'elle n'était pas sûre de pouvoir tenir cette promesse, et qu'elle ne voulait absolument pas la briser. Elle refusait. De prendre un tel risque. De mettre le nom de son père dans une tel pacte. Elle se donnait déjà des excuses: elle n'arriverait jamais à arrêter Vladimir, Angel avait tué deux hommes aussi, après tout ce n'était qu'une vengeance méritée.... C'est alors qu'elle se rendit compte à quel point elle était ignoble. Elle ne pouvait pas la laisser mourir. Ou alors elle serait bien pire que tout ces hommes qu'elle avait abattus, pire que le Grim Reaper dans sa plus sombre heure, pire que ceux qui avait tortués Erik Sanlejos... Elle dit d'une voix tremblante, en se battant contre les larmes pour ne pas craquer:

"Vous avez ma parole."

Fleur Rouge ne bougea pas. Elle dut préciser:

"Je jure sur la tombe de mon père de ne pas vous abattre ou vous blesser, et de faire tout ce qui est mon pouvoir pour empêcher Vladimir de le faire."

Fleur Rouge leva ses doigts un à un avec lenteur, puis finis par lâcher tout à fait Angel. Celle-ci courut immédiatement à coté de Vladimir et resta là, tremblante mais restant fièrement debout. Après un dernier regard à la lieutenante, Fleur Rouge commença à partir en marchant tranquillement. Avant même de le laisser réagir, Elisabeth pointa son arme sur Vladimir.

"Tu bouges, je te tue. Tu sais que je le ferais. C'est pareil pour toi Angel, un mouvement, et tu as une balle dans la tête."

Le bruit des pas de Fleur Rouge s'éloigna doucement puis finis par s'évanouir. Le tueur était loin à présent, il avait dut partir se faire soigner son bras. Dès qu'elle n'entendit plus rien, Elisabeth déclara d'une voix blanche mais qui ne tremblait pas:

"Vladimir, si tu va l'attaquer, je te tue. Et si je te retrouve pas, je tue Angel. Au revoir."

Sur quoi elle tourna les talons et partit elle aussi. Ce ne fut qu'une fois montée dans le taxi qui la ramenait chez elle qu'elle craqua. Elle inonda le siège arrière où elle était assise, pleurant jusqu'à qu'elle arrive devant le Palais. Là, elle sécha ses larmes, et se fit un visage de glace. Elle devait retourner travailler, elle avait beaucoup de criminels à trouver. Même si la liste s'était raccourcie d'un nom.


(je me suis trop éclatée, ça fait trop du bien d'écrire ^^ ça te va? Je me suis dis que comme ça FR pourrait rester en vie ^^)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Lun 18 Juil 2011 - 12:58

"Vladimir le traître. Voici qui ne m'étonnes pas de toi. Mais au moins maintenant j'ai des preuves. Heater va être très contente de savoir tout cela, je vais aller lui raconter. Parce que vous n'allez pas m'arrêter. Si vous tirez, vous touchez Angel. Si vous vous approchez, je lui démantèle le bras. Et comme mademoiselle ne doit pas pouvoir aller à l'hôpital, ça risque de ne pas se réparer. Et elle va souffrir longtemps, très longtemps. Cela va être atroce pour elle. Et tellement réjouissant pour moi. Alors je vous conseille de ne pas bouger et d'attendre sagement que je sois parti. Après vous pourrez toujours me chercher, mais bonne chance pour me retrouver, maintenant que votre taupe est grillée."

Le loup gronda de plus belle, fou de rage et de douleur en comprenant ce qui allait se passer. Et Fleur Rouge le chat domestique ? ça te plait d'être dans les petit papier d'Heather ? Aurait-il voulu répondre. Pas moi, alors va. Va rapporter l'info à ta chère maîtresse. Je t'attends. Mais Vladimir se tut, car Elisabeth prit la parole et que ce n'était pas le moment de l'énerver, il tenait la vie d'Angel entre ses mains.

- Et Angel ? S'enquit-elle. Tu crois qu'on va te laisser partir avec elle comme ça?
- Je suppose que la réponse oui ne vous conviendra pas. Alors j'en ai une autre à vous proposer. Un petit marché qui nous rendra tous content. Enfin, sauf vous certainement. C'est simple, je lâche Angel si vous me jurez sur la tombe de votre père de ne pas me tuer ou me blesser, et que vous jurez d'arrêter votre ami s'il l'essaye. J'ai plus confiance en votre parole qu'en la sienne."


Son sang se glaça et il jeta un regard scandalisé à Elisabeth. Non. Non pas cet argument là. Fleur Rouge avait touché une corde sensible. sur la tombe de votre père ... Il savait que quoi qu'elle fasse elle tiendrait sa promesse, surtout si elle jurait de cette façon. Elle avait été à deux doigt de rompre leur marché, mais il était certain qu'il en serait différent avec Fleur Rouge. A cause de cet argument. D'un autre coté c'était ça ou la vie d'Angel. Et il savait ce qu'il préférait.

"Vous avez ma parole, déclara-t-elle d'une vois tremblante. Je jure sur la tombe de mon père de ne pas vous abattre ou vous blesser, et de faire tout ce qui est mon pouvoir pour empêcher Vladimir de le faire."

On sentait qu'elle était au bord des larmes et Vladimir eut toute les peines du monde à ne pas bondir sur Fleur Rouge tant sa rage était forte à cet instant. Si forte qu'il crut un instant qu'il allait perdre les pédales, mais parvint tout de même à se contrôler.
Doucement un sourire se dessina sur les lèvre du tueur et il relâcha Angel qui se précipita à son coté. Il allait reprendre forme humaine lorsqu'il vit Elisabeth brandir son arme sur lui.

"Tu bouges, je te tue, lança-t-elle. Tu sais que je le ferais. C'est pareil pour toi Angel, un mouvement, et tu as une balle dans la tête."

Oh que oui je le sais, tu étais à deux doigt de le faire il y a pas peine une minutes, pensa-t-il avec une certaine amertume.
Le loup planta son regard dans le siens, elle ne le vit pas, mais lui, vit ce qu'exprimait ses yeux ; confusion, peur, détresse et désespoir. Il était écoeurer. Ecoeurer de tout ce qu'il c'était passé aujourd'hui. Ecoeurer qu'une ordure comme Fleur Rouge ait put pousser son allié temporaire à le menacer de son arme, sachant qu'elle lui avait promis de ne pas le tuer. Trop de promesse. Trop de marché. Rien n'avait plus de sens. Tout était si confus, si impensable. Vladimir avait envi d'explosé. Trop. S'en était trop. Il en avait assez. Il n'en pouvait plus. Il entendit à peine les recommandation d'Elisabeth lorsqu'elle fut certaine que Fleur Rouge était loin.

"Vladimir, si tu va l'attaquer, je te tue. Et si je te retrouve pas, je tue Angel. Au revoir."

Il resta un instant planté là, immobile à regarder Sanlejos s'en aller. Vite. Oui, elle marchait vite. Elle fuyait. Elle fuyait ce qu'elle venait de faire. Elle fuyait la vérité. Elle fuyait ce lieu qui lui inspirait tant de remord. Elle le fuyait, lui. Le loup poussa un mugissement de frustration, aussi désemparé que furieux. Comment la situation avait-elle pu tourner aussi facilement à la catastrophe ? Comment cela avait-il put arriver ? Comment ?
En se rappelant de la présence d'Angel il reprit forme humaine. Et ce fut à cet instant qu'il prit conscience de la totalité des conséquences qu'avaient engendré ses actes. Il venait de perdre Elisabeth au profit d'une promesse faite avec son pire ennemi, qui était bien plus forte que la sienne étant donné qu'elle avait juré sur la tombe de son père et qu'il savait que rien n'était plus important pour elle. Il venait de s'attirer les foudres de la Mafia. Il allait être traqué, chassé, jusqu'a ce que mort s'en suive. Il ne pouvait même pas tuer ce crétin qui allait le dénoncer.

" Merde. Merde, lâcha-t-il pour tenter d'évacué sa frustration et sa peur. Merde ... "

Il se retourna lentement vers Angel, si lentement qu'il eut l'impression que chacun de ses muscles c'étaient figés. Et puis là, il se produisit quelque chose qu'il ne put contrôler, quelque chose qui lui échappa complètement ; écrasé par le poids du désespoir et de la peur, il se jeta dans les bras d'Angel. C'était plus fort que lui, il n'en pouvait plus. Trop d'émotion. Trop. Tout était trop dur à supporter. Tout était trop dur avec lui. Le sort s'acharnait ; il ne lui restait que cette jeune fille qu'on cherchait à lui arracher à tout prix. Il la serra encore plus fort, comme s'il avait peur qu'elle s'envole, se volatilise. Comme s'il avait trop peur de la perdre.

" Excuse-moi. Excuse-moi putain. Je suis trop con. Trop con d'avoir cru que tu resterais bien tranquillement à m'attendre. Trop con d'avoir cru qu'on pouvait faire confiance à Sanlejos. Trop con d'avoir cru que j'avais une chance de survivre. Je suis désolé que tu ai eu à vivre ça, et quoi que j'ai dis à ce moment-là, je le pensais pas, c'était une couverture. Et j'ai complètement foiré. Si j'avais su ... Si j'avais su putain...
Les larmes glissait contre ses joues. C'était des larmes de désespoir autant que de soulagement pour Angel. Des larmes qu'ils avaient tant retenu par le passé, des larmes qui avait tant attendu avant de pouvoir enfin s'exprimer.
" Je voulais pas que tu ais à vivre ça. Je pensais que tant que j'étais là, je parviendrais à t'empêcher de commettre des erreurs, je pensais qu'il pourrait rien t'arriver. Mais bientôt je serais plus là. Je voulais pas mourir de la main de la Mafia. Je voulais pas mourir comme un bâtard. Si je devais mourir, c'était pour toi ou pour quelque chose de juste. Pas pour assouvir le désir morbide d'une hors de sbires débiles.
Plus sa peur et sa détresse croissait plus il resserrait instinctivement son étreinte. Il avait envi de crier, d'hurler tout le malheur qui s'acharnait sur lui, d'hurler toute la douleur accumulé durant toutes ses années, mais au lieu de ça c'était des larmes et des mots qui jaillissait de son coeur.
" Excuse-moi de pas avoir été à la hauteur. Excuse-moi d'avoir détruit ta vie. Je voulais pas. Je voulais pas te faire tout ce mal. Je voulais juste que tu sois heureuse. Je voulais juste que tu ai le droit à une vie normale, comme n'importe quelle humaine. Mais j'ai été trop con. Trop con et trop sur de moi. Bientôt je serais plus là et tu n'auras pas la protection d'Elisabeth. Elle ne supportera pas de protéger l'objet de sa défaillance plus longtemps. Comment j'ai pu croire un seul instant que quelqu'un qui a bousillé sa vie comme moi aurait pu te sortir de cette merde ? J'aurais du te remettre entre les mains de la justice toute suite, là-bas tu aurais été sous la protection de personne qui en avait la capacité, là-bas tu aurais été en sécurité.
Vladimir avait craqué. Complètement craqué. La peur et la douleur lui faisait dire et faire n'importe quoi, le remord l'avait submergé comme une lame de fond et il rongeait de l'intérieur, rien ne pouvait surpasser la souffrance qu'il éprouvait à cet instant ; ça n'avait plus rien de semblable avec tout ce qu'il avait jamais ressenti jusque-là, c'était plus fort que lui. Il avait peur. Peur de la mort. Peur de ce qu'il allait advenir d'Angel. Peur de ce dont été capable Heather.

[Okay c'est nul, mais j'adore les pétage de cable ... Après tout il comprend qu'il va mourir dans d'atroce souffrance et que l'avenir d'Angel risque d'être compromis, alors ça se comprends un peu xD un peu]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Angel Johnson
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 842
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 20
Localisation : en train de m'éclater derrière mon ordi avec ma mère qui se demande si je n'ai pas un problème mental

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans
Dieu: Navsika
Relations: Vladimir: elle lui doit tant! Il lui a sauvé la vie à plusieurs reprise et apprit à se contrôle. Angelina: demi-soeur, la prendre pour une folle mais commence à l’apprécier Fleur Rouge: Il a essayé de la tuer deux fois et le veut encore Eli: elle aussi elle lui a sauvé la vie, mais Angel ne l'aime pas, elle lui en veut de ne pas avoir aidé vlad

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Lun 18 Juil 2011 - 19:37

Angel regardait ce qu'il se passait devant elle comme un spectateur qui se serait trompé de salle. Elle avait beau chercher à comprendre, son cerveau était hors de fonction. Pourquoi? Elle ne savait pas. Peut être à cause de la peur que lui inspirait Fleur Rouge qui la tenait avec tant de force, sans relâcher sa prise malgré le temps, peut être parce qu'elle sentait que la vie de Vladimir ne tenait qu'à un minuscule fil, peut être parce qu'elle avait l'impression qu'elle ne pouvait rien faire. Elle était obligée de rester là, à voir son ami jouer sa vie sans rien pouvoir faire pour lui. Elle eut l'impression d'être un objet que tout le monde convoitait pour des raisons différentes, et qu'elle devait juste attendre le gagnant, comme un trophée sur une étagère. Même quand Vladimir la regarda dans les yeux, elle ne compris pas ce qu'il voulait dire. Elle ne pouvait rien, alors à quoi cela servait il de demander? Juste pour la faire souffrir de son impuissance un peu plus?
C'est pour cela qu'elle ne broncha pas et laissa l'Esprit-Lié et les autres agir à sa guise. Elle ne réagit pas quand le loup mordit Fleur Rouge. Quand celui-ci la trimbala devant lui comme un paquet de chiffons. Elle ne réagit pas non plus quand Elisabeth, luttant contre les larmes, fit une promesse douloureuse pour lui sauver la vie. Ce ne fut que quand enfin Fleur Rouge relâcha sa prise qu'elle se rendit compte qu'elle était libre. Alors sans réfléchir, elle courut rejoindre Vladimir. Sans réfléchir, oui, car sinon elle aurait certainement fuit dans la direction opposée. Ou aurait tout simplement demandé à l'un d'eux de lui envoyer une balle dans la tête. Mais non, elle les rejoignit et resta là encore passive. Elle ne broncha pas quand Elisabeth mis en joue son ami, même si une petite partie de son être élui disait qu'elle aurait dût dire ou faire quelque chose. Elle entendit la menace de mort de la lieutenante comme on lui annoncer la météo du jour. Non, avec moins d’intérêt. Finalement, elle se retrouva seule avec Vladimir.

" Merde. Merde, merde..."

C'est pas poli de dire cela.

Son cerveau en mode automatique ne lui permettait guère de réfléchir plus loin. Et sa seule remarque quand il s'effondra dans ses bras fut:

Il est lourd.

" Excuse-moi. Excuse-moi putain. Je suis trop con. Trop con d'avoir cru que tu resterais bien tranquillement à m'attendre. Trop con d'avoir cru qu'on pouvait faire confiance à Sanlejos. Trop con d'avoir cru que j'avais une chance de survivre. Je suis désolé que tu ai eu à vivre ça, et quoi que j'ai dis à ce moment-là, je le pensais pas, c'était une couverture. Et j'ai complètement foiré. Si j'avais su ... Si j'avais su putain... Je voulais pas que tu ais à vivre ça. Je pensais que tant que j'étais là, je parviendrais à t'empêcher de commettre des erreurs, je pensais qu'il pourrait rien t'arriver. Mais bientôt je serais plus là. Je voulais pas mourir de la main de la Mafia. Je voulais pas mourir comme un bâtard. Si je devais mourir, c'était pour toi ou pour quelque chose de juste. Pas pour assouvir le désir morbide d'une hors de sbires débiles. "

Il la serrait de plus en plus fort, pensant peut être que la jeune fille n'avait pas suffisamment souffert pour la journée.

" Excuse-moi de pas avoir été à la hauteur. Excuse-moi d'avoir détruit ta vie. Je voulais pas. Je voulais pas te faire tout ce mal. Je voulais juste que tu sois heureuse. Je voulais juste que tu ai le droit à une vie normale, comme n'importe quelle humaine. Mais j'ai été trop con. Trop con et trop sur de moi. Bientôt je serais plus là et tu n'auras pas la protection d'Elisabeth. Elle ne supportera pas de protéger l'objet de sa défaillance plus longtemps. Comment j'ai pu croire un seul instant que quelqu'un qui a bousillé sa vie comme moi aurait pu te sortir de cette merde ? J'aurais du te remettre entre les mains de la justice toute suite, là-bas tu aurais été sous la protection de personne qui en avait la capacité, là-bas tu aurais été en sécurité. "

Il se lâchait complètement dans ses bras, ouvrant son coeur comme il n'avait pas dût le faire depuis des années. Et Angel répondit:

"Tu me fais mal."

Sa voix était vide d'émotions. C'était une constatation, un simple fait. Son visage n’exprimait même pas de la douleur. Elle n'était plus qu'un pantin traumatisé.


(je suis encore partie dans un délire ^^ mais je me suis dis qu'après tout ce qu'elle a vécu, Angel devrait se trouver dans un état bizarre, alors voilà ^^ si ça te plait pas je change)

_________________

merci fresh!:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Lun 18 Juil 2011 - 23:07

"Tu me fais mal."

Vladimir se tu, perplexe. Perplexe et inexplicablement, blessé. Il n'y avait pas la moindre parcelle de douceur ou de réconfort dans sa voix, non, elle était vide de sentiment, presque froide. Il desserra brusquement son étreinte puis recula pour l'observer. Son visage n'exprimait rien, non, c'était comme si un masque d'impassibilité c'était formé sur son visage ... Un masque d'impassibilité mais ... Il étouffa un hoquet de surprise. Oui, elle marchait bel et bien sur ses pas, elle entamait la phase "insensibilisation" ; elle était en état de choc.

" Angel ? Eh Angel ça va ? "

Inquiet, il la saisit par les épaules pour tenter de la faire réagir, mais elle semblait si fragile qu'il craignait de lui faire mal. Il n'avait dans un premier temps pas tenu compte de son état, mais elle semblait fortement ébranlée. Il n'en était pas certain mais il lui semblait qu'elle tremblait et que ses jambes était tout juste assez forte pour le soutenir. Cette fois-ci, toute son attention était concentré sur Angel. Son destin était déjà scellé, pas le sien. Non, elle devait vivre. Vivre normalement. Il la fit cependant asseoir contre un mur le temps qu'elle reprenne ses esprit, elle devait être complètement épuisé.

" Angel ? Tu m'entends, murmura-t-il doucement. Reviens, Angel. Je n'ai peut-être plus que quelques heures à vivre, mais ces quelques heures, j'ai besoins de les passer avec toi. J'ai besoins de toi, Angel. Le Grim Reaper est mort. Il est mort le jour où il a décider de t'aider. Mais sais-tu comment il est née ? Il née d'un traumatisme. Un traumatisme qui m'a rongé jusqu’à ne plus laisser une seule parcelle de moi-même, un traumatisme qui à fait de moi ce qu'il a voulu. Pourquoi ? Parce que j'ai pas su lutter. J'ai pas su lutter correctement. J'avais pas la force d'affronter la vérité en face. J'avais trop peur pour ça. Trop peur de réfléchir à mes actes. Trop peur de me détester. Mais toi, toi, Angel, tu vas sortir de se cauchemar. Tu dois le faire. Fais-le ... Pour moi.
Il sourit. Un sourire triste, mais un vrai sourire.
" La dernière volonté d'un mourant. Et ma dernière volonté c'est que tu vives, Angel. Mais pas que tu vives avec ce traumatisme dans la peau, je veux que vives. Que tu vives vraiment. Je veux que tu sortes de cette putain de léthargie et que tu me montres que t'es quelqu'un de fort, que tu me montre que je suis pas mort pour rien. Promet-le moi. Promet-moi que tu vas tout faire pour vivre normalement et que tu ne chercheras pas à te venger. Promet-moi que tu ne tueras plus jamais personne.
Voyant qu'elle était toujours un peu sonné, il la secoua un peu trop brutalement à sont goût. Une force mue par un bref élan de désespoir.
"Bordel Angel réveille-toi. Tu crois que tu vas faire quoi dans ton état ? Rester un zombie toute ta vie ? Devenir la nouvelle Grim Reaperette ? ça sert à rien de rester bloquer-là, c'est fini. Fini. Je sais que c'est dur. Que c'est horriblement dur et que tu as l'impression d'être la seule à devoir l'affronter. Mais il y a un moment où il faut marcher de l'avant. Angel, prend le temps qu'il te faudra, mais ne fait pas la connerie de croire que l’insensibilité est la seule façon d'effacer le traumatisme. Il faut que tu te reprenne, il faut que tu te réveille."
Les larmes se mettaient de nouveau à couler sur ses joues sans qu'il ne put les contrôler, là encore c'était plus fort que lui.
"Angel ... Angel j'ai besoin de toi, réveille-toi. Réveille-toi putain, fait quelque chose, dis quelque chose ... "

[Désolé encore une fois c'est archi pourri mais je savais pas quoi mettre --']

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mar 19 Juil 2011 - 9:28

(Grim Reaperette j'adore ^^)


Il la lâcha et recula.

" Angel ? Eh Angel ça va ? "

Elle ne répondit pas. Elle ne répondit pas parce qu'elle ne savait pas quoi répondre. Elle n'allai pas bien ou mal, elle allait. Elle était vivante, sans plus. Il fit s’asseoir sans résistance d'Angel. Ce ne fut que quand elle fut assise qu'elle se rendit compte qu'elle n'aurait pas put tenir plus longtemps debout.

" Angel ? Tu m'entends, murmura-t-il doucement. Reviens, Angel. Je n'ai peut-être plus que quelques heures à vivre, mais ces quelques heures, j'ai besoins de les passer avec toi. J'ai besoins de toi, Angel. Le Grim Reaper est mort. Il est mort le jour où il a décider de t'aider. Mais sais-tu comment il est née ? Il née d'un traumatisme. Un traumatisme qui m'a rongé jusqu’à ne plus laisser une seule parcelle de moi-même, un traumatisme qui à fait de moi ce qu'il a voulu. Pourquoi ? Parce que j'ai pas su lutter. J'ai pas su lutter correctement. J'avais pas la force d'affronter la vérité en face. J'avais trop peur pour ça. Trop peur de réfléchir à mes actes. Trop peur de me détester. Mais toi, toi, Angel, tu vas sortir de se cauchemar. Tu dois le faire. Fais-le ... Pour moi. "

Et il lui sourit tristement.

" La dernière volonté d'un mourant. Et ma dernière volonté c'est que tu vives, Angel. Mais pas que tu vives avec ce traumatisme dans la peau, je veux que vives. Que tu vives vraiment. Je veux que tu sortes de cette putain de léthargie et que tu me montres que t'es quelqu'un de fort, que tu me montre que je suis pas mort pour rien. Promet-le moi. Promet-moi que tu vas tout faire pour vivre normalement et que tu ne chercheras pas à te venger. Promet-moi que tu ne tueras plus jamais personne. "

Un mourant? Mais il semblait en parfaite santé! Voilà qui était bizarre. Mais après tout, qu'est ce qu'elle en avait à faire? Si elle ne s'était approchée de cet homme, les choses aurait été certainement différentes. Et elle ne pouvait rien faire pour lui.

"Bordel Angel réveille-toi. Tu crois que tu vas faire quoi dans ton état ? Rester un zombie toute ta vie ? Devenir la nouvelle Grim Reaperette ? ça sert à rien de rester bloquer-là, c'est fini. Fini. Je sais que c'est dur. Que c'est horriblement dur et que tu as l'impression d'être la seule à devoir l'affronter. Mais il y a un moment où il faut marcher de l'avant. Angel, prend le temps qu'il te faudra, mais ne fait pas la connerie de croire que l’insensibilité est la seule façon d'effacer le traumatisme. Il faut que tu te reprenne, il faut que tu te réveille."

Les mots arrivaient à ses oreilles, elle les connaissait, mais elle ne comprenait pas ce qu'il lui disait. Pourquoi se réveiller? Elle n'était pas endormie. Juste... absente. Vladimir se mit à pleurer. Étrangement, ces larmes la touchèrent plus que toutes ses paroles.

"Angel ... Angel j'ai besoin de toi, réveille-toi. Réveille-toi putain, fait quelque chose, dis quelque chose ... "

Mais pourquoi pleurait il? Du reste elle s'en fichai, mais pourquoi est ce qu'il laissait ces larmes couler? Elle n'aimait pas ça. Non, elle n'aimait pas ça du tout. Il allait arrêter. Il devait arrêter. Elle ne comprenait que cela, il pleurait et elle n'aimait pas ça. Et en plus, il pleurait sans raison. Personne n'était mort qu'elle ne sache. Mais pourtant, il continuait. Et elle ne voulait pas. Elle se demanda pourquoi cela l’ennuyait tant. C'est alors qu'elle se rappela tout ce qu'il avait fait pour elle. Tout les risques qu'il avait pris. Tout ce qu'il avait changé pour elle. Combien il avait changé, lui, depuis le début. Alors elle se réveilla. Le monde repris ses couleurs, et l'impasse miteuse où ils étaient lui sembla plus rayonnante. Elle sentit l'odeur d'un repas, les bruits de la ville, le monde sembla s'éclairer de nouveau. Le seul point noir était Vladimir, qui ne semblait pas avoir remarqué son réveil. C'était bien la peine de le faire si c'était pour qu'il ne le voit même pas.

"Arrêtes de pleurer Vladimir. On est tous vivants, c'est ce qui compte, non? On est vivant, j'ai pas tué la moitié de la vile et pour Fleur Rouge..."

Elle grimaça. Ce souvenir si récent était très douloureux pour elle. Elle avait peur de lui, très peur. Mais elle avait moins peur du mafieux que de larmes de son ami.

"Pour lui... on verra plus tard. Je suis désolée d'avoir fait l'idiote en essayant de me débarrasser moi-même de lui, il faut croire qu'il faut toujours que je foute en l'air ma vie. "

Elle lui fit un petit sourire triste, un peu comme celui qu'il lui avait fait un peu plus tôt.

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mar 19 Juil 2011 - 11:31

"Arrêtes de pleurer Vladimir. On est tous vivants, c'est ce qui compte, non? On est vivant, j'ai pas tué la moitié de la vile et pour Fleur Rouge..."

Angel grimaça, Vladimir devinait que c'était encore une sujet douloureux dans sa mémoire mais ...Tous vivant ? Comment ça tous vivant ? Ne comprenait-elle pas ? Ne comprenait-elle pas que lui n'appartenait déjà plus à ce monde ?

"Pour lui... on verra plus tard. Je suis désolée d'avoir fait l'idiote en essayant de me débarrasser moi-même de lui, il faut croire qu'il faut toujours que je foute en l'air ma vie. "
Elle eut un sourire triste et Vladimir lui rendit spontanément.
" Il faut croire que c'est propre au Esprit-Lié, fit-il observer avec une certaine ironie.

Puis il se reprit :

" Viens, il faut y aller. On doit pas rester là, tu dois trouver un nouvel abri avant que Fleur Rouge arrive. Il va sans doute pas attendre que je lui échappe, alors ... ça va aller ? Tu crois que tu peux te lever ? Je ...

Se fut à cet instant qu'il se rappela de quelque chose. Lilyana. Oui, Lilyana. Avec tous les évènements des dernier jours il l'avait complètement oublié. Et pourtant ... Pourtant, il avait promis de lui rapporter ce qu'il savait sur son passé. Il lui avait promis. Tout ceci lui paraissait si loin... Si loin.
" Eh merde ... Lâcha-t-il brusquement. Il faut que je fasse un truc. Il faut absolument que je le fasse. Est-ce que ... Est-ce que tu crois que tu pourrais te débrouiller toute seule, là, tout de suite ? Tu crois que tu arriveras à te trouver une planque ?
Son esprit réfléchissait à toute allure, d'un coté il devait allé remettre le dossier à Lilyana, d'un autre il devait absolument s'occuper d'Angel.

[Désolé c'estarchi pourri, mais ma meilleure amie arrive, j'ai aps le temps de faire bien >.<]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Lilyana Stang/Fleur Rouge
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 1469
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 20
Localisation : Sur Venus!

Votre perso :
Age des personnages: 18 ans/ 25 ans
Dieu: Navsika
Relations: #Lilyana#: Vlad: un peu spécial, doit chercher son passé mais veux plus la voir pour son bien Agathe: pas très amies Luna: amie? / #Fleur Rouge# Heather: chef, lui tape sur les nerfs Vlad: ennemi, toutou qui mord trop souvent Doubhée: ♥ petite amie♥ e mère de son futur enfant Amalia: amie qui sait s'amuser Lucy: future fille Angel: pire ennemie, meurtrière de ses parents, désire la tuer et vice-versa Eli: elle le déteste mais a promis de ne pas le tuer et d'empêcher vlad de le faire

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mar 19 Juil 2011 - 19:57

(je kiff la transition ^^)

" Il faut croire que c'est propre au Esprit-Lié, fit-il observer avec une certaine ironie. "

Pas faux.

" Viens, il faut y aller. On doit pas rester là, tu dois trouver un nouvel abri avant que Fleur Rouge arrive. Il va sans doute pas attendre que je lui échappe, alors ... ça va aller ? Tu crois que tu peux te lever ? Je ..."

Angel se leva avec difficulté en attendant que Vladimir continue. Elle tenait à peine sur ses jambes, mais se sentait déjà plus forte que quelques minutes auparavant.

" Eh merde ... Lâcha-t-il brusquement. Il faut que je fasse un truc. Il faut absolument que je le fasse. Est-ce que ... Est-ce que tu crois que tu pourrais te débrouiller toute seule, là, tout de suite ? Tu crois que tu arriveras à te trouver une planque ? "

Seule dans une ville pratiquement inconnue et où elle était recherché. Voilà une façon de finir la journée digne du début. Angel faillit lui faire remarquer qu'elle allait certainement pas y arriver, mais s'arrêta. Il semblait avoir quelque chose de réellement important à faire.

"Ne t'inquiètes pas, je crois que rien ne peux être pire que ce que j'ai déjà traversé. Rien qui ne peut m'arriver aujourd'hui, en tout cas."

C'était un énorme mensonge, mais elle s'en fichait. Elle ne voulait pas être un boulet pour Vladimir, et elle voulait montrer qu'elle savait se débrouiller seule. Quand il ne s'agissait pas de tuer un mafieux haineux.

"Je vais juste me trouver un truc à manger et je vais sortir de la ville. J'irai dormir dans les bois ou quelque part par là."

_________________

Spoiler:
 

Signa de Fleur Rouge et Anarchy:
Spoiler:
 

merci fresh!:
Spoiler:
 

Merci Helline pour le graph et Maxie pour le codage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liledesartistes.forumgratuit.org/forum
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Mar 19 Juil 2011 - 22:38

"Ne t'inquiètes pas, je crois que rien ne peux être pire que ce que j'ai déjà traversé. Rien qui ne peut m'arriver aujourd'hui, en tout cas. Je vais juste me trouver un truc à manger et je vais sortir de la ville. J'irai dormir dans les bois ou quelque part par là."

Vladimir devinait que c'était probablement un mensonge et qu'il avait certainement toutes les raisons du monde de s’inquiéter, mais il était déchiré. Déchiré entre Angel et Lilyana. Il ne pouvait tout de même pas la laisser là après tout ce qu'il c'était passé, il ne pouvait ... Mais il y avait Lilyana. Et il y avait sa mort. Son temps était compté, il ne pouvait se permettre d'en perdre.

" Je ... Je suis vraiment désolé. Mais je dois le faire, je lui ai promis. Je suis désolé et ...

Il réalisa que c'était peut-être la dernière fois qu'il la voyait. Peut-être la dernière fois qu'il lui parlait, qu'il la touchait ... La souffrance le percuta de plein fouet ; il n'avait même pas le temps de faire des adieux dignes de ce nom à la personne qui comptait le plus pour lui. Il se retint avec peine les nouvelles larmes qui voulaient inondés son visage. Il était peut-être tant qu'il meurt tout compte fait.

"Et ... J'espère qu'on se reverra, ajouta-t-il douloureusement. Et sinon ... Fait en sorte de te fondre dans la masse. Je t'en supplie, ne fais pas la même erreurs qu'aujourd'hui, ne fait pas l'erreur de te laisser dominer par la haine. Je suis tellement désolé de te laisser là, maintenant, je sais que c'est pas le moment mais ... J'ai pas le temps, j'ai plus le temps ... "

Il recula de quelques pas, sans la quitter des yeux. C'était tellement douloureux de devoir partir ... Il ignorait s'il allait pouvoir tenir sa promesse plus longtemps.

" Excuse-moi ... Murmura-t-il. J'aurais voulu rester, crois-moi. Mais je dois y aller. Je dois vraiment y aller."

Vladimir se détourna, avança encore vers une autre rue, et lança un ultime regard à Angel. Un regard d'adieu. Un regard qui en disait bien plus long que les mots. Un regard qui démontrait que son possesseur savait pertinemment qu'il mourrait avant d'avoir pu fouler le sol d'Ewalhin.
Alors Vladimir se retourna complètement et marcha.
Oui, il marchait de se pas pressé, mais résigné. Ce pas tourmenté qui s'attendait à ce qu'un assaillant surgissent d'un instant à l'autre.
Il marchait tout en sachant qu'il n'y avait plus de retour possible.
Il marchait sur le chemin de la mort.
De l'Enfer.

[Pouhaaa désolé c'est bien bien pourri mais là je suis pas connecté, truc de fou ...)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)   Aujourd'hui à 9:53

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Il ne faut quitter son ennemi que quand son dernier souffle s'est envolé (PV Ange, Elisabeth & Vladimir)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reconstruire aussi les structures de formation scolaire et universitaire
» Il faut feliciter la Minustha aussi quand les choses vont b
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Tamthia :: • Banlieue •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit