AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 16:27

Elisabeth et Vladimir était à la réception d'un hôtel à coté de l'entrée Est. Un hôtel qui appartenait à la Mafia, sous un nom postiche évidemment. Vladimir lui avait révélé que qu'un certain nombre de clients rencontraient les membres de l'organisation à cet endroit, et que l'activité hôtelière du lieu n'était qu'une couverture. Ils avaient donc décidé de venir y passer une nuit pour observer les clients pendant la soirée. Ils allaient repérer qui venait là et après faire des recherches sur les clients pour savoir s'ils n'étaient que des simples touristes ou bien des personnes venant demander la mort de qui se dressait contre eux. Pour ne pas se faire repérer, Elisabeth avait teint ses cheveux en brun et s'était mis une couche de maquillage digne d'une star de la télé. Elle détestait cela mais elle était apparemment la seule, car on se retournait sur son passage. Elle alla jusqu'au comptoir de la réception et dit d'une voix plus aiguë qu'à son habitude, toujours pour le camouflage.

"Bonjour, je suis Mlle Stewart, vous devez avoir des réservations pour moi et mon frère. Nous sommes là une nuit.
- Bonjour."

Le réceptionniste vérifia sur son ordinateur.

"Oui, vous avez bien réservé. C'est au deuxième étage étage à gauche. Un porteur va vous prendre vos valises. Tenez."

Il lui tendit une clé. Elisabeth le regarda sans comprendre.

"Il y a une clé pour deux chambre?
- Non mademoiselle, vous n'avez réservé qu'une chambre.
- Que... comment? Non ce n'est pas possible je ne peux pas dormir avec.... mon frère."

L'homme le regarda, surpris. Elle inventa:

"Il ronfle."


(c'est un peu nul. si ça te va pas je change, je savais pas trop quoi inventer pour leur raison d'être à l'hôtel)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 16:55

Vladimir écoutait distraitement la conversation du réceptionniste avec Elisabeth. Sa présence ne lui paraissait déjà plus si étrange maintenant. Cependant ils n'étaient pas venu passé du bon temps - heureusement - mais bel et bien pour une mission. Il lui avait confié que cet endroit grouillaient de potentiels clients de la Mafia, car l’hôtel n'était qu'une façade, c'était l’organisation qui l'avait crée afin de rentrer en contact avec leurs clients. Vladimir n'aimait pas beaucoup ça, Elisabeth avait beau être complètement méconnaissable affublé de maquillages comme elle l'était, mais lui n'était que trop exposé. Il espérait ne pas croiser quelqu'un de sa connaissance, mais il fallait avouer que les chances étaient plutôt réduite étant donné que les membres de la Mafia n'était que très peu mis en relation.

"Bonjour, je suis Mlle Stewart, vous devez avoir des réservations pour moi et mon frère. Nous sommes là une nuit.
- Bonjour."

Celui-ci s'en assura sur l'ordinateur et leur tendit les clés. Une clé pour être exact.
"Il y a une clé pour deux chambre?
- Non mademoiselle, vous n'avez réservé qu'une chambre.
A ces mots Vladimir manqua de s'étouffer.
- Que... comment? Non ce n'est pas possible je ne peux pas dormir avec.... mon frère... Il ronfle."
Il chercha les mots juste pour ne pas s'énerver.
- Vous n'avez pas une autre chambre de libre ?
- Je suis navré c'est plein.

Le silence qui suivit fut particulièrement évocateur.
- Eh bien ... Je dormirais sur le canapé, annonça-t-il.
- Il n'y a pas de canapé ...

Il s'amusait à l'enfoncer ou quoi ? Sans plus insister il prit les clés, terriblement mal à l'aise.

(Dsl c'est court et nul mais ... Euuh en faite on fait quoi maintenant ? mdr)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 17:34

"Vous n'avez pas une autre chambre de libre ? demanda Vladimir, qui ne semblait pas plus content qu'elle.
- Je suis navré c'est plein."

Le silence s'installa. Elisabeth était persuadée que le réceptionniste avait comprit qu'il n'était frère et soeur et qu'il se délectait de leur gêne. Elle avait une furieuse envie de lui coller son flingue contre sa tempe pour lui faire comprendre à quel point la situation n'était pas drôle.

"Eh bien ... Je dormirais sur le canapé, annonça Vladimir.
- Il n'y a pas de canapé ...

Il prit la clé sans plus chercher à discuter et se dirigea vers l’ascenseur. Elisabeth le suivit sans rajouter un mot. Quand elle se retourna brièvement, elle vit le réceptionniste sourire. Elle le maudit à voix basse en attendant l’ascenseur, préférant s'énerver sur lui que penser à la situation qui l'attendait. Le trajet jusqu'à la chambre fut absolument silencieux en dehors des jurons chuchotés d'Elisabeth. Vladimir ouvrit la porte et ils entrèrent. La chambre était belle, propre... et avec un magnifique lit double. Elisabeth chercha des yeux un fauteuil ou n'importe quoi on l'on pouvait dormir. Il n'y avait que la chaise du bureau, qui n'avait même pas l'air confortable. Elle se tourna vers Vladimir. Un long silence gêné s'installa. La porte qu'il avait lâchée se referma dans un petit claquement. Le silence devint encore plus lourd. Elisabeth s'étonna que le sol ne cède pas sous son poids. Elle attendait qu'il dise quelque chose. Jamais le temps ne lui sembla si long.

(pas comme ma réponse qui est super courte ^^)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 18:22

Vladimir se dirigea vers l'ascenseur et agitant nerveusement les clés pour faire passer son malaise. En vain, le silence était si tendu qu'il était certain d'entendre les jurons d'Elisabeth murmuré à voix basse.
Ni l'un ni l'autre ne fit un bruit ou ne prononça un mot, gênés. Vladimir songea avec une certaine irone que plusieurs semaines auparavant, Sanlejos était sa pire ennemie et qu'il ne se parlait qu'a travers le canon de leur arme ou via des marchés provisoires et précaires. Et maintenant, il s'apprêtait à ... A faire quoi exactement ? A partager la même chambre qu'elle pendant une nuit ? Dit comme ça, ça paraissait simple. Enfin presque. Si ce n'avait été son supérieur.
Lorsqu'il furent entré dans la chambre, un silence embarrassé s'installa. La porte claqua légèrement lorsqu'elle se referma et les deux équipiers restèrent plusieurs seconde à ce fixer d'un air mi-idiot, mi-gêné. Un magnifique lit double se dressait au milieu de la pièce, comme s'il avait voulu nargué Vladimir.

" Euhm ... Je vais dormir par terre, t'inquiète j'ai l'habitude. ça peut pas être pire que la rue, j'imagine.

Gêné, il détourna le regard et se focalisa sur la vue de la fenêtre. Quelque chose attira son attention. Il écarquilla les yeux, perplexe et son sang se glaça.

" Heather, hoqueta-t-il en reculant instinctivement d'un pas. Merde elle est là. C'est pas possible, elle se déplace jamais d'habitude...

Il resta un instant interloqué devant la fenêtre. Dire qu'il avait été parmi ces sbires, là, qui l'entour, qui lui parlent et la flattent ... Il avait été tellement pitoyable. Le petit toutou d'Heather dans toute sa splendeur. L'idiot de service ... Mais qu'avait-il fait pendant toute ces années ? Il n'avait pas imaginé que la voir lui ferait tant de mal. Mais c'était comme une onde de douleur qui l'avait parcouru, ressassant le passé d'une manière insupportable. Il se rendit compte que, étrangement, il aimait son présent, il aimait les missions qu'il faisait avec Elisabeth et il aimait cette vie.

" ça ... ça doit être un client important, lâcha-t-il tentant de masqué son trouble - tentative fort pitoyable.

(Désolé c'est merdique et nul >.<)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 19:09

" Euhm ... Je vais dormir par terre, t'inquiète j'ai l'habitude. ça peut pas être pire que la rue, j'imagine."

Elisabeth fut énormément soulagée, même si elle s'en voulait d'enlever à Vladimir un confort qui devait lui manquer. Elle allait ajouter quelque chose quand il recula, troublé par ce qu'il avait vu par la fenêtre. Il semblait même beaucoup plus que troublé.

" Heather. Merde elle est là. C'est pas possible, elle se déplace jamais d'habitude... "

Cette annonce changeait tout. Et pourtant au lui de songer au plan qui fallait refaire, elle remarqua l'état de Vladimir. La vue d'Heater semblait vraiment beaucoup le toucher. Elle se demanda qu'est ce qu'elle avait bien pu lui faire pendant toutes ces années. Elle était pas sûre d'avoir envie de savoir.

" ça ... ça doit être un client important."

Cette fois, son cerveau se mit en marche comme d'habitude, ignorant les émotions de Vladimir. Elle alla à la fenêtre pour voir le visage de la meneuse de la Mafia, mais elle était déjà entrée.

"Tu va devoir rester ici, en espérant qu'elle parte demain matin. Je ferai la mission seule."

Cela signifiait que les risques étaient décuplés, surtout que Heater devait être bien gardée, même si Vladimir lui avait expliqué qu'elle était du genre à se défendre seule. Elle calcula le nombre de chance de s'en sortir vivante. Suffisamment pour tenter le coup.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 19:27

(Alors comme ça j'ai eu raison de ton micro onde ou de ta faim ? xDD]

Vladimir détourna son regard de la fenêtre, il était en train de se faire du mal. Il ne servait à rien de ressasser le passé, désormais il était différent. C'était ce qu'il comptait. Du moins il voulait le croire.

"Tu va devoir rester ici, en espérant qu'elle parte demain matin. Je ferai la mission seule."

Le ton sur lequel Elisabeth lança ceci, alerta aussitôt Vladimir ; elle allait faire une connerie. Il se força à chasser les souvenirs qui lui revenait en mémoire et à riposter.

" Quoi ? Qu'est-ce que tu compte faire ? S'écria-t-il. N'essaye pas de t'en prendre à elle, tu es sur le territoire de la Mafia, là ! Si tu l'attaque, même en admettant que tu réussisse à la tuer, tu auras une horde de mafieux sur le dos, je te rappel. Et face à une meutes d'assassin assoiffés de sang, on est loin de faire le poids.

[Genre tu pourrais lui répondre un truc du genre qu'il cherche à protéger Heather et tout, comme ça il s'énerve bien xD Non ? (Jdis juste ça comme ça x))]
[dsl c'est vraiment archi court >.<]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 20:16

(de ma gazinière ^^)

" Quoi ? Qu'est-ce que tu compte faire ? S'écria-t-il. N'essaye pas de t'en prendre à elle, tu es sur le territoire de la Mafia, là ! Si tu l'attaque, même en admettant que tu réussisse à la tuer, tu auras une horde de mafieux sur le dos, je te rappel. Et face à une meutes d'assassin assoiffés de sang, on est loin de faire le poids.

Elle se mit aussitôt en colère, elle détestait que quelqu'un qui devait lui obéir osait lui donner un ordre.

" Je fais ce que je veux et je ne vois pas de quel droit tu dis quoi de se soit! D'ailleurs je ne vois même pas en quoi ça te concerne, si je les occupe tu pourras partir sans problèmes! Tu n'as rien à dire et je vois même pas pourquoi tu as protesté, si je meurs après avoir tué Heater beaucoup de tes ennuis seraient réglés! Je vais finir par croire que tu veux protéger Heater! Empêcher sa mort te ferais surement reprendre ton ancienne place.

Cette dernière phrase n'était pas dû à la colère, c'était une véritable accusation. Une accusation qui se tenait en plus, il pouvait très bien être un agent double ou espérer regagner l'estime de la meneuse en lui évitant la mort.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 20:58

" Je fais ce que je veux et je ne vois pas de quel droit tu dis quoi de se soit! D'ailleurs je ne vois même pas en quoi ça te concerne, si je les occupe tu pourras partir sans problèmes! Tu n'as rien à dire et je vois même pas pourquoi tu as protesté, si je meurs après avoir tué Heater beaucoup de tes ennuis seraient réglés! Je vais finir par croire que tu veux protéger Heater! Empêcher sa mort te ferais surement reprendre ton ancienne place."

Cette fois-ci Vladimir resta interdit devant ses paroles, muet de douleur et de colère. Il lui fallut plusieurs seconde pour accuser le coup.

" Tu es en train de me dire que ... Tu crois que je suis toujours au service de la Mafia et que je veux sauver la vie à sa meneuse !?! Pour ... Pour quoi exactement !? Pour une place de toutou-chasseur de service ? Je te dis que tu vas te faire massacrer et tu me sors que je protège cette p*te ? Qu'est-ce qui va pas chez toi ? Je croyais que toutes ces vielles rancœurs c'était fini, je croyais qu'après toutes les missions qu'on à fait ensemble, on se faisait confiance. Comme quoi j'avais tord. A trop vouloir faire confiance on est déçu. Alors va-y, va te faire tuer, va-y je t'en prie ! Après tout je ne suis qu'un pauvre petit subordonné minable qui a bosser pour la Mafia et qui y restera toute sa vie, hein ? Tu me rends malade."

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 21:25

Le bref silence qui suivit ses paroles suffit à lui faire réaliser qu'elle n'aurait pas dût les dire. Mais déjà Vladimir lui répondait.

" Tu es en train de me dire que ... Tu crois que je suis toujours au service de la Mafia et que je veux sauver la vie à sa meneuse !?! Pour ... Pour quoi exactement !? Pour une place de toutou-chasseur de service ? Je te dis que tu vas te faire massacrer et tu me sors que je protège cette p*te ? Qu'est-ce qui va pas chez toi ? Je croyais que toutes ces vielles rancœurs c'était fini, je croyais qu'après toutes les missions qu'on à fait ensemble, on se faisait confiance. Comme quoi j'avais tord. A trop vouloir faire confiance on est déçu. Alors va-y, va te faire tuer, va-y je t'en prie ! Après tout je ne suis qu'un pauvre petit subordonné minable qui a bosser pour la Mafia et qui y restera toute sa vie, hein ? Tu me rends malade."

Elisabeth se rendit compte à quel point elle l'avait blessé. Et aussi à quel point sa réponse lui avait fait mal. Elle aurait voulu s'être tu, revenir en arrière pour s'empêcher de dire cette accusation horrible. Elle avait bien vu son visage quand il avait reconnu Heater, comment avait elle put croire un seul instant qu'il voulait la sauver? Elle sentit qu'elle avait trahit sa confiance, cette confiance fragile qu'ils avaient eut tant de mal à se donner. Quelques mots et elle s'était brisée. Elle n'était vraiment qu'une bonne à rien.
Elle resta un moment à le regarder, cherchant les mots qui pourrait réparer son emportement idiot. Elle finit par dire d'une voix inhabituellement faible ces mots qu'elle détestait prononcer:

"Je suis désolée, j'ai eu tort de m'emporter et de dire ça. C'était complètement idiot, excuse moi s'il te plait."

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 21:53

[Haan c'est pas drôle ils se sont déjà réconcilié * Sors *]

Un court silence s’ensuivit. Un silence durant lequel Elisabeth sembla prendre conscience de ce qu'elle venait de dire et des conséquences que cela entraînait. Mais Vladimir était trop écoeuré et furieux pour accepter d'en prendre conscience. Il avait envi d'être seul, or il n'y avait qu'une seule chambre. Un seule chambre qu'il partageait avec Sanlejos.

"Je suis désolée, murmura-t-elle d'une voix faible, j'ai eu tort de m'emporter et de dire ça. C'était complètement idiot, excuse-moi s'il te plait."

Toujours blessé, Vladimir faillit reprendre, mais se ravisa à temps. Elle ne lui devait rien du tout. C'était elle qui avait accepté de le laisser rejoindre ses rangs, pas l'inverse. Ce n'était pas à elle de faire des efforts. De plus, les excuses qu'elle venait de prononcer semblait beaucoup lui coûter, elle n'était pas du genre à s'avouer vaincue facilement. Il prit le temps de se calmer doucement, toujours un peu sous le choc, puis se résigna à répondre :

" Non c'est moi qui m’excuse, lâcha-t-il finalement. Tu as raison, tu fais ce que tu veux. Mais je te dis seulement que c'est du suicide de t'attaquer à Heather en terrain ennemi. Ici elle à tous les pouvoirs, on a aucune chance. Et c'est débile de gaspiller nos vies par pure précipitation. Et me sors pas que je pourrais toujours m'enfuir, je veux pas m'enfuir, je m'en fou de vivre si c'est pour être hanté par mon passé toute les trois secondes, la seule façon que j'ai d'avancer, c'est de le réparer le mieux que je peux. Et si tu meurs, ce sera comme si je mourrais aussi, en pire. "

En se rendant compte de ce qu'il venait de dire, Vladimir préfèra changer de sujet, embarrassé :

" Qu'est-ce que tu comptes faire, finalement ?"

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 22:19

(t'aurais put l'enfoncer aussi, mais là tu te serai pris des baffes ^^)

Il prit le temps de se calmer puis répondit:

" Non c'est moi qui m’excuse, lâcha-t-il finalement. Tu as raison, tu fais ce que tu veux. Mais je te dis seulement que c'est du suicide de t'attaquer à Heather en terrain ennemi. Ici elle à tous les pouvoirs, on a aucune chance. Et c'est débile de gaspiller nos vies par pure précipitation. Et me sors pas que je pourrais toujours m'enfuir, je veux pas m'enfuir, je m'en fou de vivre si c'est pour être hanté par mon passé toute les trois secondes, la seule façon que j'ai d'avancer, c'est de le réparer le mieux que je peux. Et si tu meurs, ce sera comme si je mourrais aussi, en pire. "

Elisabeth fut désarçonnée par cette dernière phrase. Il pensait vraiment ça? Pourquoi?

Surement parce que je suis son seul moyen d'essayer de réparer ce qu'il a fait.

Cette réponse ne la satisfaisait pas tout à fait, mais elle écouta Vladimir lui demander:

" Qu'est-ce que tu comptes faire, finalement ?"

Elle eu très envie de répondre 'ce qu'il me plait' mais se rattrapa à temps. Il avait raison, essayer d'abattre Heater, même en prenant toutes les précautions possibles, était du pire suicide pour le moment. Pourtant elle ne pouvait pas supporter de rester là à rien faire alors que la fille qu'elle rêvait le plus de tuer était dans le même bâtiment qu'elle. Elle devait trouver quelque chose à faire, elle devait agir, mais tout en restant prudente. Elle finit par déclarer:

"Je vais aller voir à quoi elle ressemble. Il n'y a presque aucun risque, je vais juste descendre demander à quelle heure est le petit déjeuner et je la verrai en passant. Comme ça je pourrai la reconnaître plus tard, quand je pourrai agir."

Elle trouvait ce plan suffisamment prudent et il lui amènerait une information capitale. Elle laissa quand même Vladimir dire ce qu'il en pense, même si pour elle son chemin était tout tracé.

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 22:59

"Je vais aller voir à quoi elle ressemble. Il n'y a presque aucun risque, je vais juste descendre demander à quelle heure est le petit déjeuner et je la verrai en passant. Comme ça je pourrai la reconnaître plus tard, quand je pourrai agir."

Son expression laissait penser qu'elle attendait son avis, mais sa voix était ferme, indiquant que c'était plus par convention que par réel intérêt pour sa réponse. Il n'avait pas vraiment le choix.

" Je pense que ton choix est déjà fait de toute façon ? Alors j'imagine que ça sert à rien de te dire d'être prudente et de pas te précipiter, sourit-il."

De toute façon il lui faisait confiance pour ceci, elle s'était peut-être montré irréfléchie quelques minutes plus tôt, mais sur le terrain elle était d'une efficacité indéniable. Il n'aimait pas vraiment la laisser partir seule, non pas qu'elle soit incapable de se débrouillé seule, bien au contraire, mais attendre impuissant le retour de quelqu'un était quelque chose de particulièrement insupportable.

" Bonne chance. Et reviens entière de préférence, lança-t-il simplement.

[OK c'est nul mais bon xD]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Ven 22 Juil 2011 - 23:38

" Je pense que ton choix est déjà fait de toute façon ? Alors j'imagine que ça sert à rien de te dire d'être prudente et de pas te précipiter, sourit-il."

Elle lui souri en retour. Il avait parfaitement compris.

" Bonne chance. Et reviens entière de préférence, lança-t-il simplement. "

Elle acquiesça de la tête et fila dehors. Maintenant, il s'agissait d'être la plus banale possible et de ne pas se faire remarquer, son grimage ne tiendrait pas face à une réelle observation. Elle marcha assuré jusqu'à l’ascenseur, l'air détendu mais tous les sens aux aguets. Elle écoutait chaque bruit pour savoir s'il n'y avait pas quelqu'un qui arrivait, mais l'étage semblait calme. Le tintement de l’ascenseur retentit et les portes s'ouvrirent. Elle eut le grand déplaisir de voir qu'il y avait déjà à l'intérieur deux hommes. Elle leur sourit et entra. Elle sentit le regard peser sur elle mais ne broncha pas. Rester normale, c'était tout ce qu'elle pouvait faire. Enfin elle arriva au rez-de-chaussé et sortit en cachant son soulagement. Elle jeta un coup d'oeil dans la pièce. Heather était dans un coin de la pièce en train de discuter à voix basse avec l'un de ces compagnons. Malheureusement son visage était tourné vers lui et Elisabeth ne pouvait pas réellement distinguer ses traits. Elle dut se résigner à bouger pour ne pas se faire remarquer. Elle marcha jusqu'au comptoir de la réception et demanda à quel heure les petits déjeuner pouvait être servis dans les chambres.

"A partir de six heures et demi. Mais vous pouviez le demander en appelant."

Il était définitivement trop suspicieux, ça en devenait suspect. Il devait savoir ce qu'il se passait réellement dans l’hôtel. Elle répondit avec un sourire:

"Je veux garder la forme, alors je voulais remonter par les escaliers."

Elle se détourna et regarda de nouveau vers Heather. Cette fois elle était tournée vers elle, et leurs regards se croisèrent. Elisabeth mémorisa son visage et partit en direction des escaliers. Une fois à l'abri des regards, elle poussa un long soupir de soulagement. Elle avait vraiment cru que la mafieuse l'avait reconnue. Elle monta les marches quatre à quatre, elle ne voulait pas faire attendre Vladimir plus que mesure ni rester dehors plus longtemps. Elle arriva en haut essoufflée et s'arrêta deux secondes pour reprendre son souffle. Puis elle marcha jusqu'à leur chambre et toqua, elle avait laissé la clé à l'intérieur. Il ouvrit, elle lui fit un bref sourire pour le rassurer et entra. Dès que la pore fut refermée elle lui raconta:

"C'est bon, je crois qu'il y a pas eut de problème. Il y a juste le réceptionniste qui est suspicieux, il a voulu savoir pourquoi je n'avais pas simplement appelé. Mais je crois qu'il m'a cru quand il disait que je voulait garder la forme en remontant par les escaliers. "

Elle ajouta avec un sourire satisfait:

"Maintenant si je trouve Heather sans ses gardes je saurai la reconnaître et je pourrai l'envoyer en enfer. Je ne crois pas qu'elle m'ait reconnu, même si elle m'a vu."

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Sam 23 Juil 2011 - 0:12

Elle acquiesça et sortit. Aussitôt Vladimir regretta ses paroles, il sentait déjà l’inquiétude lui nouer le ventre. C'était stupide pourtant, elle n'allait que jeter un petit coup d'oeil à Heather, rien de plus. Elle ne ferait rien d'idiot ou de risqué, du moins il l’espérait. Il s'assit sur le tapis et laissa tombé sa tête contre le bord du lit. Il n'aimait pas ça. Être obligé de rester là, enfermé dans une pièce à attendre de savoir si son équipière en était sorti indemne, il n'aimait pas ça du tout. C'était plus fort que lui, bien qu'il sache qu'il y avait toutes les chances pour qu'elle n'ait pas le moindre problème, il ne pouvait s'empêcher de penser à ce qu'il ferait sans elle. Sans le savoir elle lui apportait tant. Grace à elle il parvenait à se trouver un peu moins dégoûtant et puis, par sa présence, - pas toujours chaleureuse ou accueillante certes - il se sentait moins seul, moins abandonné. Si elle mourrait, il n'aurait plus que des regrets pour le hanter, et cette fois-ci ça serait tout à fait fini pour lui. La vérité c'était qu'elle était son ultime espoir de retrouver un jour une vie normale, ou du moins relativement paisible et équilibré.
C'est alors qu'il se rendit compte qu'il l'aimait bien. Si elle mourrait, il ne serait pas seulement triste de perdre la dernière chance que lui offrait la vie, mais aussi triste de la perdre, elle. Cette découvert le mis mal à l'aise. Il n'aimait pas vraiment penser à ce qu'il ressentait à l'égard des gens, il avait du mal à mettre un nom sur tout ceci. Tout lui paraissait si confus.
Puis un petit bruit sec et répétitif ce fit entendre et Vladimir bondit sur ses jambes, c'était certainement Elisabeth. Il s'empressa d'ouvrir. Le mince sourire qu'elle lui lança le rassura aussitôt ; tout allait bien.

"C'est bon, je crois qu'il y a pas eut de problème. Il y a juste le réceptionniste qui est suspicieux, il a voulu savoir pourquoi je n'avais pas simplement appelé. Mais je crois qu'il m'a cru quand il disait que je voulait garder la forme en remontant par les escaliers. "

Il sourit, amusé ; Elisabeth avait parfois des répliques fort origines, mais il aimait ça.

"Maintenant si je trouve Heather sans ses gardes je saurai la reconnaître et je pourrai l'envoyer en enfer. Je ne crois pas qu'elle m'ait reconnu, même si elle m'a vu."

- ça m'étonnerait que ça arrive vu qu'elle soit se douter que j'ai livré des informations à la police. D'un autre coté elle est trop sûre d'elle, c'est bien possible qu'elle cherche à se défier elle-même en se baladant sans protection. Ou alors qu'elle cherche à nous tendre un piège, c'est possible. Sa faiblesse réside dans son assurance, sa force dans son manque de pitié. "

[Dsl c'est nul mais qui qui font maintenant ?]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Sam 23 Juil 2011 - 0:51

(je fait avancer un peu bizarrement mais c'est pas grave)

"Ca m'étonnerait que ça arrive vu qu'elle soit se douter que j'ai livré des informations à la police. D'un autre coté elle est trop sûre d'elle, c'est bien possible qu'elle cherche à se défier elle-même en se baladant sans protection. Ou alors qu'elle cherche à nous tendre un piège, c'est possible. Sa faiblesse réside dans son assurance, sa force dans son manque de pitié.
- Je n'aurai pas plus de pitié qu'elle."

Considérant que cela clôturait la conversation, elle se demanda ce qu'elle allait faire pour le reste de la soirée. Elle décida de mettre son temps à profit pour travailler. Elle sortit son ordinateur portable de sa valise, elle l'avait pris pour pouvoir faire des recherches sur les client potentiels qu'ils auraient dut observer si le plan s'était déroulé comme prévu. Elle se connecta sur le réseau de la police et se mit à éplucher des dossiers sur des assassinats en essayant de déterminer s'il avait été fait par la Mafia. Quand elle pensait en avoir trouvé un, elle demandait à Vladimir s'il connaissait le tueur puis essayait de chercher la personne qui l'avait commandé. C'était ennuyant, répétitif et assez écoeurant en raison des photos misent dans les dossiers. À onze heure, elle éteignit son ordinateur et alla se laver. Une fois rhabillée en sa tenue du lendemain-elle n'avait pas vraiment envie de se mettre en chemise de nuit devant Vladimir- elle retourna dans la chambre. Elle lui donna la couverture du lit pour qu'il s'aménage un matelas et se coucha. Elle attendit longtemps le sommeil, la présence de son coéquipier à quelques mètres d'elle la troublait trop. Enfin, épuisée par le stress de la journée, elle s'endormit. Elle se mit à rêver, d'abord de ces choses abracadabrantes qui hantent souvent le rêves, puis elle eut un cauchemar et commença à bouger dans son sommeil. Elle était encerclés par les criminels qu'elle avait tué au long de sa carrière et qui s’apprêtaient à présent à se venger. Elle était seule, désarmée et n'avait aucune issu. Ils se rapprochaient d'elle et elle tenta de les mettre à terre par la force de son poings mais elle passait à travers les fantômes. Tout à coup, il y eut un coup de feu et tout ses assaillants disparurent. L'atmosphère devint douce et elle regarda qui l'avait sauvé. Elle le reconnu immédiatement.

"Vladimir..."

Puis son rêve s'envola et elle sombra dans un sommeil profond et tranquille.


(tu peux dire qu'elle bouge dans son sommeil et c'est pour ça que tu te réveilles et après tu l'entends)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Sam 23 Juil 2011 - 1:24

- Je n'aurai pas plus de pitié qu'elle.

Ce n'était pas ce qu'il entendait par là. Mais Elisabeth était déjà allée chercher son ordinateur et se connecta aussitôt au réseau de la police. La soirée s'écoula ainsi. Elle lui demandait de temps à autre si il se souvenait de certain visage, ou autre détails en tout genre. Mais étrangement, Vladimir se sentait bien. Oui, il se sentait utile.
Puis vers onze heure, Elisabeth alla se doucher, lorsqu'elle en ressorti, elle était déjà vêtue des habits du lendemain. Vladimir sourit, amusé par la pudeur de le lieutenante, mais à la fois un peu soulagé ; la situation était déjà tellement gênante ... Mieux valait s'en tenir là.
Finalement il se couchèrent vers minuit, mais ni l'un ni l'autre ne trouva le sommeil avant plusieurs heures. Elisabeth plus par gêne qu'autre chose, Vladimir à raison d'une couverture sur le sol dur et froid en guise de lit ainsi qu'une pointe d'embarras.
Cependant l'un comme l'autre parvinrent finalement à s'endormir. Mais Elisabeth semblait avoir un sommeil agité qui fit grincer le lit à plusieurs reprise. Vladimir, dérangé par les mouvement incessant de la lieutenante, fini par se réveiller. Il se mit sur le dos et soupira. Sale situation. Comme si ça n'était pas déjà assez compliqué comme ça ...

" Vladimir ... "

Il sursauta. C'était la voix d'Elisabeth. Elle était si douce, si ... amicale. Avait-il rêvé ou ... Elle venait de prononcer son nom lors de son sommeil ? Et surtout de quel façon ! Elle ne lui avait jamais parlé ainsi. D'un autre coté ce n'était pas comme si elle s'adressait véritablement à lui.
Il reposa sa tête sur l’oreiller et attendit. Étrangement, suite à ceci, son sommeil redevint paisible et Vladmir se rendormit aussitôt, bercé par la douceur de ce souvenir et du silence.

(OK C'est pourri mais à 3h30 faut pas trop m'en demander --')

(S'il lui dit un truc, elle se souviendra de son rêve ou l'enverra chier ? xD (ou les deux x)))

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)   Aujourd'hui à 14:17

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Il y a de ces moments dans la vie où l'on aurait voulu que le gêne tue (PV Vladimir)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» Dans les mauvais moments comme dans les bons...
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Tamthia :: • Entrées de la ville •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit