AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ♦ Chapitre 2 ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emma Otwood



Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 22

MessageSujet: ♦ Chapitre 2 ♦   Mar 6 Sep 2011 - 12:35

Chapitre 2.







J'ouvris enfin les yeux. La blancheur de mon environnement m'éblouit quelques instants. Mes paupières étaient lourdes et je peinais à les maintenir ouvertes. Tout était encore flou autour de moi. Après quelques minutes, le monde redevint net petit à petit. Je tournai doucement la tête, à droite tout d’abord. Ma nuque raide et courbaturée peina à se mettre en route. Une grimace de douleur m’échappa, déformant pendant un instant les traits de mon visage. Devant mes yeux cernés de noir, un mur blanc troué d’une porte elle aussi blanche, me faisait face. Je fixai mon regard dessus pendant quelques secondes puis tournai la tête de l’autre côté. Mon cou toujours retissant à l’idée de bouger n’arrangea pas les choses. Lorsque ma tête finit par se poser de nouveau sur le coussin je détendis mes muscles et laissai ma nuque se reposer. Devant moi, c’était une fenêtre qui se dessinait cette fois. La lumière du jour filtrait doucement à travers les rideaux translucides, baignant la pièce d’une lumière agréable. Mes membres, restés pendant trop longtemps dans cette position, étaient engourdis et se mirent à protester. Je tentai de bouger mes jambes mais elles refusèrent d’obtempérer. Dans un dernier effort, j’essayai de me redresser Une violente douleur lacéra mon ventre au moment où j’esquissai cette tentative. Je tombai à la renverse le souffle court, le visage déformé par la douleur. Je me mordis la lèvre afin de m’empêcher d’hurler. Le goût métallique du sang envahit ma bouche. Lorsque mon cœur se calma et que la douleur s’atténua, je rouvris les yeux et fixai le plafond, laissant mes pensées vagabonder. Agar, les yeux perdus dans le vide, les souvenirs remontèrent, enfin, un souvenir, ce souvenir. Il tournait en boucle inlassablement, emplissant mon esprit, m’empêchant de penser à quoi que ce soit d’autre. Dès que je tentais une esquive pour penser à autre chose quelle qu'elle soit, son sourire sadique, ses yeux luisants, lui… réapparaissaient dans mon esprit, jaillissant su fond de ma pensée, comme un clown sortirait de sa boite surprise. Je fermai les yeux, espérant, priant pour que son image disparaisse en même temps que le monde qui m’entourait. Mais non, son image, son visage était comme imprimé sur ma rétine et refusait de partir. La scène défilait sans cesse devant mes yeux clos, je revoyais tout. Je ressentais tout… à l’instant où le souvenir du poignard apparu, un serpent de douleur s’infiltra au creux de mes entrailles, serrant sur son passage organes et autres. Je rouvris les yeux, le souffle court. Une vive douleur me lacéra le ventre, à l’endroit même où quelques heures plus tôt, son poignard c’était logé. Des goûtes de sueur se mirent à perler sur mon front, j’avais chaud, j’étouffais. Dans un mouvement vain, je tentai de retirer les draps qui m’enlaçaient. Mais, mes membres refusèrent de m’obéir. Pendant quelques secondes j’eu l’impression que les draps se resserraient autour de moi, un peu plus à chacun de mes mouvements. Je voulais hurler, crier pour que ce cauchemar arrête, crier pour qu’il parte, qu’il arrête enfin, une bonne fois pour toute de me suivre, de me poursuivre. Mais les mots restèrent coincés au creux de ma gorge trop serrée par l’émotion, par la peur. Des larmes coulèrent le long de mes joues, trempant un peu plus les draps. A ma droite, un bip sonore retentit dans la pièce, comme une alarme. Son hurlement strident vrilla mes tympans. Je serrais les dents et portai comme je le pus mes mains à mes oreilles, tentant d’atténuer un peu ce bip incessant. Lorsque je levai la main, je m’aperçus qu’un tuyau était planté dans ma main. Je suivis le petit conduit translucide jusqu’à son origine qui n’était autre que la machine qui beuglait. Dans un geste presque désespéré, j’arrachai le tuyau. La machine se tut pendant un quart de seconde, avant d’hurler de plus belle. Je gémis et resserrai l’emprise de mes mains autour de ma tête. Mon cœur bondissait dans ma poitrine. Un fracas secoua la pièce et deux femmes suivit d’un homme entrèrent précipitamment dans la chambre. Les deux femmes se postèrent de part et d’autre de moi et chacune saisit un de mes bras, tirant pour que je relâche la pression. Je résistai, je ne voulais pas qu’elles me touchent.

- « Calmez-vous mademoiselle, ça va bien se passer, calmez-vous je vous en pris, nous sommes là pour vous aidez ! »

Les mots qui jusque là étaient coincés sortirent d’un coup :

- « Non !! Laissez moi !!! Il est là ! Il me suit, il est derrière moi ! Il veut encore me faire du mal ! Je vous en pris, laissez moi ! Il faut que je m’échappe ! »

Les deux femmes aidées de l’homme prirent finalement le dessus et à eux trois, ils réussirent à me rallonger complètement dans mon lit. Je me laissai faire, les yeux écarquillés par la surprise… que venait-il de se passer…? Serait-ce moi qui ait hurlé ces paroles ? Que m’arrivait-il ? Haletante, je regardai successivement les silhouettes emmitouflées dans leurs blouses blanches. Je ne voyais pas leurs visages, tout était flou, ils étaient flous, comme si mon regard était brouillé par quelque chose. L’une des silhouettes se rapprocha :

- « Ca va mieux mademoiselle ? »

J’hochai la tête pitoyablement, incapable de faire autre chose. Une autre silhouette se pencha à mon chevet, je tournai la tête vers elle :

- « Vous allez dormir un peu, nous repasserons tout à l’heure. »

J’hochai de nouveaux la tête. Perdue, déroutée. Que m’était-il arrivé ? Pourquoi avais-je hurlé ainsi …? Je, je ne comprenais pas et malheureusement, ou heureusement, je n’eus pas le temps d’y songer d’avantage. Mes membres s’engourdir un à un et petit à petit, mes yeux se fermèrent, m’emportant vers le pays des rêves et de l’inconscience.



Dernière édition par Emma Otwood le Mer 7 Sep 2011 - 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia



Messages : 3493
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: une dizaine d'années
Dieu: Volonté
Relations:

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Mar 6 Sep 2011 - 16:00

J'adore trop, la suite !!!!!
Ya juste un truc qu'est bizarre:

Citation :
au moment où j’esquivai cette tentative.
"esquiver" une tentative ça se dit pas trop j'crois...

_________________

Merci Beth c'est trop beau ♥

Tout plein de zolies signa ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Wells
♥ Fondatrice ♥


Messages : 2798
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 20
Localisation : Lyon ♥

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Force
Relations: Relations, sa veut dire quoi ? C'est les gens qu'on a tué ?

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Mar 6 Sep 2011 - 17:58

Moi aussi j'adore !!! *.*
S me donne trop envie de savoir la suite !!

Et tu voulais dire "esquisser", nan ?

_________________

Merci Helline !


Merci Fresh !:
 


MERCI PAULINE !! ♥ Et vive Nowel !:
 


Merci Mariiiiiiiie !!!!! ♥:
 

Merci Lisbeth ! ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Otwood



Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Mar 6 Sep 2011 - 20:00

O-O !

Oh oui crotte de bique ! En effet ça ne se dit pas et en plus ce n'est absolument pas français ! ^^
Merci de l'avoir remarqué !

Oui c'était bien esquisser que je voulais dire et pas esquiver ! X)
J'édite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Mer 7 Sep 2011 - 10:09

J'aime bien! ♥
par contre tu voulais pas dire "Mes membres, restés pendant trop longtemps dans cette position, étaient engourdis et se mirent à protester". ?

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia



Messages : 3493
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 19

Votre perso :
Age des personnages: une dizaine d'années
Dieu: Volonté
Relations:

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Mer 7 Sep 2011 - 14:36

Corrigééé x)

J'ouvris enfin les yeux. La blancheur de mon environnement m'éblouit quelques instants. Mes paupières étaient lourdes et je peinais à les maintenir ouvertes. Tout était encore flou autour de moi. Après quelques minutes, le monde redevint net petit à petit. Je tournai doucement la tête, à droite tout d’abord. Ma nuque raide et courbaturée peina à se mettre en route. Une grimace de douleur m’échappa, déformant pendant un instant les traits de mon visage. Devant mes yeux cernés de noir, un mur blanc troué d’une porte elle aussi blanche, me faisait face. Je fixai mon regard dessus pendant quelques secondes puis tournai la tête de l’autre côté. Mon cou toujours rétissant à l’idée de bouger n’arrangea pas les choses. Lorsque ma tête finit par se poser de nouveau sur le coussin je détendis mes muscles et laissai ma nuque se reposer. Devant moi, c’était une fenêtre qui se dessinait cette fois. La lumière du jour filtrait doucement à travers les rideaux translucides, baignant la pièce d’une lumière agréable. Mes membres, restés pendant trop longtemps dans cette position, étaient engourdis et se mirent à râler. Je tentai de bouger mes jambes mais elles refusèrent d’obtempérer. Dans un dernier effort, j’essayai de me redresser Une violente douleur lacéra mon ventre au moment où j’esquissai cette tentative. Je tombai à la renverse le souffle court, le visage déformé par la douleur. Je me mordis la lèvre afin de m’empêcher d’hurler. Le goût métallique du sang envahit ma bouche. Lorsque mon cœur se calma et que la douleur s’atténua, je rouvris les yeux et fixai le plafond, laissant mes pensées vagabonder. Agar, les yeux perdus dans le vide, les souvenirs remontèrent, enfin, un souvenir, ce souvenir. Il tournait en boucle inlassablement, emplissant mon esprit, m’empêchant de penser à quoi que ce soit d’autre. Dès que je tentais une esquive pour penser à autre chose quelle qu'elle soit, son sourire sadique, ses yeux luisants, lui… réapparaissaient dans mon esprit, jaillissant su fond de ma pensée, comme un clown sortirait de sa boite surprise. Je fermai les yeux, espérant, priant pour que son image disparaisse en même temps que le monde qui m’entourait. Mais non, son image, son visage était comme imprimé sur ma rétine et refusait de partir. La scène défilait sans cesse devant mes yeux clos, je revoyais tout. Je ressentais tout… à l’instant où le souvenir du poignard apparu, un serpent de douleur s’infiltra au creux de mes entrailles, serrant sur son passage organes et autres. Je rouvris les yeux, le souffle court. Une vive douleur me lacéra le ventre, à l’endroit même où quelques heures plus tôt, son poignard c’était logé. Des goûtes de sueur se mirent à perler sur mon front, j’avais chaud, j’étouffais. Dans un mouvement vain, je tentai de retirer les draps qui m’enlaçaient. Mais, mes membres refusèrent de m’obéir. Pendant quelques secondes j’eu l’impression que les draps se resserraient autour de moi, un peu plus à chacun de mes mouvements. Je voulais hurler, crier pour que ce cauchemar arrête, crier pour qu’il parte, qu’il arrête enfin, une bonne fois pour toute de me suivre, de me poursuivre. Mais les mots restèrent coincés au creux de ma gorge trop serrée par l’émotion, par la peur. Des larmes coulèrent le long de mes joues, trempant un peu plus les draps. A ma droite, un bip sonore retentit dans la pièce, comme une alarme. Son hurlement strident vrilla mes tympans. Je serrais les dents et portai comme je le pus mes mains à mes oreilles, tentant d’atténuer un peu ce bip incessant. Lorsque je levai la main, je m’aperçus qu’un tuyau était planté dans ma main. Je suivis le petit conduit translucide jusqu’à son origine qui n’était autre que la machine qui beuglait. Dans un geste presque désespéré, j’arrachai le tuyau. La machine se tut pendant un quart de seconde, avant d’hurler de plus belle. Je gémis et resserrai l’emprise de mes mains autour de ma tête. Mon cœur bondissait dans ma poitrine. Un fracas secoua la pièce et deux femmes suivit d’un homme entrèrent précipitamment dans la chambre. Les deux femmes se postèrent de part et d’autre de moi et chacune saisit un de mes bras, tirant pour que je relâche la pression. Je résistai, je ne voulais pas qu’elles me touchent.

- « Calmez-vous mademoiselle, ça va bien se passer, calmez-vous je vous en pris, nous sommes là pour vous aidez ! »

Les mots qui jusque là étaient coincés sortirent d’un coup :

- « Non !! Laissez moi !!! Il est là ! Il me suit, il est derrière moi ! Il veut encore me faire du mal ! Je vous en pris, laissez moi ! Il faut que je m’échappe ! »

Les deux femmes aidées de l’homme prirent finalement le dessus et à eux trois, ils réussirent à me rallonger complètement dans mon lit. Je me laissai faire, les yeux écarquillés par la surprise… que venait-il de se passer…? Serait-ce moi qui ait hurlé ces paroles ? Que m’arrivait-il ? Haletante, je regardai successivement les silhouettes emmitouflées dans leurs blouses blanches. Je ne voyais pas leurs visages, tout était flou, ils étaient flous, comme si mon regard était brouillé par quelque chose. L’une des silhouettes se rapprocha :

- « Ca va mieux mademoiselle ? »

J’hochai la tête pitoyablement, incapable de faire autre chose. Une autre silhouette se pencha à mon chevet, je tournai la tête vers elle :

- « Vous allez dormir un peu, nous repasserons tout à l’heure. »

J’hochai de nouveaux la tête. Perdue, déroutée. Que m’était-il arrivé ? Pourquoi avais-je hurlé ainsi …? Je, je ne comprenais pas et malheureusement, ou heureusement, je n’eus pas le temps d’y songer d’avantage. Mes membres s’engourdir un à un et petit à petit, mes yeux se fermèrent, m’emportant vers le pays des rêves et de l’inconscience.

_________________

Merci Beth c'est trop beau ♥

Tout plein de zolies signa ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Otwood



Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Mer 7 Sep 2011 - 15:44

Encore merci !! =D

Eli > Ah oui surement j'ai mis quoi ?

Edit > Ah râler...
C'est vrai que protester est un peu plus dans le contexte ! ^^ J'édite merki ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Sanlejos
• Admin folle à lier ... ♥


Messages : 3738
Date d'inscription : 02/03/2011

Votre perso :
Age des personnages: 27 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Angel>>a sauvé a vie, menace de la tuer; Vlad>> petit ami FR>> elle le hait, et fait tout pour le tuer Mia>>veut la mettre en prison

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Mer 7 Sep 2011 - 18:20

de rien, c'est toujours un plaisir d'aider quelqu'un qui écrit! (ou n'importe qui. *ange* mdr)

_________________

Merci Laure!
Spoiler:
 

Merci Helline!
Spoiler:
 

Merci Pauline!:
Spoiler:
 

Merci Fresh!:
Spoiler:
 

Et re-merci !
Spoiler:
 

Merci Lisabeth!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Otwood



Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Jeu 8 Sep 2011 - 16:35

Merki !! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♦ Chapitre 2 ♦   Aujourd'hui à 20:00

Revenir en haut Aller en bas
 
♦ Chapitre 2 ♦
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 01 : Mulan 5/5
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Welcome on this forum ! :: • Flood et autre • :: Ecriture (Hors contexte) :: N'oublie jamais ...-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit