AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je me sens chez moi [Nath']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoebe Bennett



Messages : 16
Date d'inscription : 26/08/2011

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Sagesse
Relations:

MessageSujet: Je me sens chez moi [Nath']   Mar 20 Déc 2011 - 20:04

Le bruit de le mer était reposant. Phoebe était allongé sur le sable chaud. Elle rêvait, presque endormis. L'eau salée venait chatouiller son corps.
*Tout est calme ici, commenta Liam.
-Oui, c'est magnifique. Et puis ce silence...*
Les deux compagnons goutaient au plaisir du calme et du silence.
Phoebe se leva, et s'enfonça dans l'eau. Elle finit par plonger dans l'eau. Elle sentit quelque chose de lisse se lover au creux de son ventre, et elle recouvra la vue. Liam, une raie, lui retransmettait tout se qu'il voyait. Dans l'eau, elle se sentait comme chez elle. De plus, elle arrivait à respirer sous l'eau. une de ses facultés de médiums.
Elle aimait nager. Libre. Sereine.
Elle s'enfonça un peu plus dans les profondeurs de l'océan. Lorsque la pression devint trop accablante, elle remonta doucement.
Lorsqu'elle creva la surface Liam faisait des tours autour d'elle. Elle caressa le dos lisse de son compagnon.
Elle nagea longtemps, jusqu'à ce que le Soleil, entama sa descente. La jeune fille, commença à retourner vers la plage quand elle vit une chose qui l'intriguait. Un homme se tenait sur la plage.
Plus curieuse que jamais, la jeune femme nageais vers la plage. Elle n'avait jamais vu personne ici. C'est la première fois depuis qu'elle était venu s'installer. Sur le chemin du retour, Phoebe ne pris plus le temps d'admirer la beauté du récif. La seule chose qui l'importait c'était d'arriver avant le départ de l'inconnu. Elle fis le chemin retour en deux fois moins de temps que le chemin aller.
Lorsqu'elle émergea de l'eau, l'inconnu était si surpris qu'il en tomba à la renverse.
ses long cheveux noir collait sur son dos nue, elle n'était habiller que d'un bikini.
"Excuser moi si je vous est fait peur. Je n'ai pas l'habitude de voir des hommes ici, fis la jeune femme en relevant l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath' & Saphir



Messages : 155
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 20
Localisation : J'me trouve dans la Zone grâce à laquelle je suis en vacances quand les votres sont finies 8)

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu: Force
Relations: //

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Ven 3 Fév 2012 - 19:39

[vraiment désolée pour le retard, et désolée pour la taille de mon Rp, mais pour une fois que j'avais un minimum d'imagination xD)

Il faisait beau ce jour là, et, cloîtré dans la maison de ma tante, je devenais dingue.
C'est dimanche. Le jour repos, comme dit ma tante. Jour auquel on doit rester chez soi, et profiter, se reposer avant la reprise des cours le lundi.
Sauf que là, je n'en pouvais plus. Je ne savais que faire, l'ennui m'accablait, et l'air chaud enfermé dans ma chambre, sans solution ventilateur ou chose de ce genre, m'énervait .
*Il faut que je sorte. Je n'en peux plus. Tu viens ?
-Quelle question ! IL te reste plus qu'à le dire à ta tante ... *
Évidemment. Le plus dure à faire. Néanmoins, je savais comment m'y prendre, afin qu'elle me laisse sortir sans me sermonner à mon retour.
Impatient, je descendais en courant, et rejoignis la seule membre restante de ma famille au salon. Comme tout les dimanche à cette heure, elle regardait son émission à l'eau de rose préférée. J'avais un peu plus de chance d'obtenir ce que je voulais, vu la concentration qu'elle offrait à cette série.
«  Tante Jeanne ? J'ai le droit de sortir ? Il fait une chaleur à mourir dans ma chambre, j'ai besoin d'air frais. Et je te promets que je rentre avant la tombée de la nuit »
J'avais pris une voix enjouée, ce qui n'a plus été le cas depuis bien longtemps, excepté bien sur pendant les discussion avec Saphir. Elle avait du remarquer ce changement, et l'avait classé dans les « changements anormaux, attention ». Elle s'était complètement retournée, abandonnant l'homme probablement sexy qui avait une discussion des plus ridicules à la télé avec une femme tout auntant pitoyable, et m'observait le plus sincèrement du monde, me regardant de haut en bas, d'un regard suspect.
« Tu veux sortir ? Mais tu sais bien que c'est dimanche, et que je préfère que tu restes à la maison. Si tu veux tu peux aller arroser mes plantes, comme ça tu auras pris de l'air frais »
C'était bien sur un mensonge. Elle avait elle même arrosé ses plantes quelques heures auparavant.
Je décidais donc de poser ma carte joker imbattable.
« J'espère rencontrer des amis dehors, on c'était donné plus ou moins rendez-vous »
Comme prévu, les yeux de ma tante s'agrandirent de surprise, mais aussi de joie. Ca faisait depuis la mort de mes parents que je n'étais plus sortit, et donc toute sortie avec mes amis était pour elle un cadeau, dimanche ou pas.
J'avais un peu honte de mentir de telle sorte à ma tante, mais il ne me restait guère le choix si je voulais sortir, et même si elle ne l'avouerait jamais, je sentais que Saphir aussi avait besoin de pouvoir bouger en toute tranquillité.
« Ah, si c'est pour ça bien évidemment que tu as le droit de sortir ! Mais ne tarde pas, tu sais bien que les dimanche nous mangeons exactement à 19h30 !
-Ne t'inquiètes pas Tante Jeanne, j'y veillerai »
Et pour couronner le tout, je l'embrassais sur le front comme au revoir. Je sentais encore son regard rivé dans mon dos lorsque je passais l’embrasure de la porte.
L'air de dehors me paraissait presque fraîche par rapport à celle de ma chambre. Respirant un bon coup, je lançais un coup d'oeil à Saphir qui tournoyait déjà joyeusement dans les airs.
*On va où ?
-J'ai faim, et je pense qu'une petite baignade de nous fera pas de mal. L'Océan du Savoir ?*
Sourire au lèvres, j'opinais.
Je n'étais allé là bas que rarement, mais ma tante n'en disait que des compliments, dont l'un d'eux que c'est un endroit très peu fréquenté. L'idéal pour moi.
D'un pas rapide, je me dirigeais là bas, suivit de près de mon aigle.

Il ne nous fallait pas longtemps pour y arriver, de temps à autre je piquais un sprint, et j'étais du genre à marcher d'un pas rapide.
Je m'approchais doucement de l'eau en regardant amoureusement Saphir qui volait déjà au dessus de l'eau à la recherche de sa prochaine proie. Ce fut un bruit qui détourna mon regard vers le bord de la mer. Là-bas sortit doucement une jeune fille accompagnée de sa raie de l'eau. Elle, vêtue d'un simple bikini, longs cheveux noirs qui lui collaient à la peau tellement ils était mouillés, paraissait curieuse. Surpris, je fis machinalement un pas en arrière. Je dus trébucher sur mes propres pieds, car à peine quelques millisecondes plus tard je me retrouvais sur les fesses.
Je ne pus m'empêcher de la dévisager, pendant qu'elle s'approcha de moi, me tendit la main pour m'aider à me relever, en disant d'une voix fluette
« Excusez moi si je vous ai fait peur. Je n'ai pas l'habitude de voir des hommes ici »
Machinalement je pris sa main et me releva. Une fois debout, je me ressaisis
«  C'est pas grave. Je voulais partir de toute façon. Salut. »
dis-je en me retournant pour partir sans daigner lui jeter un dernier coup d'oeil. Je m'étais complètement remis de mes émotions : ma voix était de nouveau celle distante, basse, d'un jeune homme qui ne voulait pas qu'on apprenne à mieux le connaître ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Bennett



Messages : 16
Date d'inscription : 26/08/2011

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Sagesse
Relations:

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Ven 3 Fév 2012 - 21:13

J'ai toujours apprécié venir ici. L'océan était calme et paisible. Je pouvais rester là des heures, regardant le Soleil disparaître gracieusement du ciel. Tout était toujours calme ici. Des fois un peu trop.
La plage à toujours attiré des baigneurs téméraires. Puis dès que le Soleil commence à ce coucher, il n'y a plus personne. Pheobe a toujours trouver que la solitude apportait quelque chose de bénéfique. Elle était médium, une extra-lucide. Elle était donc souvent influencer par les pensées des autres.
Seule, elle savait qu'elle était elle-même.
« C'est pas grave. Je voulais partir de toute façon. Salut. » fis l'inconnu, froid et distant.

La Médium avait été heureuse de pouvoir rencontré un garçon de son âge dans un endroit aussi reculé. Un aigle criait dans le ciel tandis que les vagues glissais avec un bruit apaisant sur le sable.
Une légère brise se leva, les effluves de mer salée parvinrent jusqu'à la plage. Pheobe soupira, puis tomba au sol, face à la mer:
« Tant pis. Tant pis pour moi. Je ne vois jamais personne. J'aurais en tout cas été contente de te parler. De toute façon je suppose que ta tante t'attend...»

Pheobe n'avait pas fait attention, cela faisait presque cinq mois qu'elle n'avait pas vu quelqu'un. Inconsciemment, son esprit c'est évadé et elle avait pu lire les pensée de son interlocuteur.
Lorsqu'elle remarqua la bêtise qu'elle venait de faire. Il était trop tard pour se rattraper.
La solitude rend curieux, curieux de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath' & Saphir



Messages : 155
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 20
Localisation : J'me trouve dans la Zone grâce à laquelle je suis en vacances quand les votres sont finies 8)

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu: Force
Relations: //

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Lun 6 Fév 2012 - 16:59

[Désolée, c'est pas très long, mais là je savais pas trop quoi répondre, j'ai un peu tourné autour du pot, mais y avait pas vraiment plus à raconter ^^]

Ma réponse avait dû ne pas être celle qu'elle voulait entendre, car une fois prononcée, la jeune fille parut déçue, et se laissa tomber dans le sable, face à la mer
« Tant pis. Tant pis pour moi. Je ne vois jamais personne. J'aurais en tout cas été contente de te parler. »
Ces quelques phrases m'avaient fait sourire. Parce qu'elle croyait que moi je voyais plein de gens ?
J'allais lui répondre que j'étais bel et bien la mauvaise personne à qui parler quand on se sent seul, quand elle continua
« De toute façon je suppose que ta tante t'attend ... »
Une fois prononcées, des paroles ne peuvent être changées. Vu la réaction de la jeune fille, elle aurait aimé pouvoir le faire. Elle ne s'était pas retournée, mais je voyais qu'elle n'osait bouger.
De mon côté, je m'étais totalement figé, et je la regardais, les yeux plissés, d'un air accusateur. Un nœud se forma dans mon ventre. Comment elle savait ? Je repassais en une fraction de seconde le peux de paroles que nous avions échangé, et j'étais sur ne pas avoir parlé de ma tante. Si je n'en ai pas parlé, et que je ne l'ai pas vu auparavant, peut-être qu'elle connaissait ma tante, et donc aussi ses habitudes, c'est à dire manger à 19h30 précises le dimanche. Mais j'en doutais. Mais c'était la seule raison valable. A par si, bien sur, elle puisse lire dans les pensées, mais cette solution me paraissait totalement absurde. Je répondis donc, sur la défensive, comme d'habitude quand on s'introduit dans ma vie
« Comment tu sais que ma tante m'attend ? Tu la connais ?  D'où ? »
Sentant que je n'allais pas vraiment bien, Saphir s'était posée sur mon épaule, et regardait elle aussi la fille, comme regarde un chat affamé la souris, coincée dans un coin d'une pièce sans issue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Bennett



Messages : 16
Date d'inscription : 26/08/2011

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Sagesse
Relations:

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Lun 6 Fév 2012 - 20:14

Pheobe ne pouvait plus bouger, elle avait trop peur. Peur de ce que l'inconnu pourrait lui dire. Elle se maudit, elle et sa foutue curiosité, qui agissait sans se rendre compte des conséquences que cala entrainerait.
Le garçon lui répondit, sur la défensive:
« Comment tu sais que ma tante m'attend ? Tu la connais ? D'où ? »

On ne pouvait pas être plus coincée qu'elle en se moment. Elle pensa un instant courir sur la plage, mais sans doute l'inconnue la suivrait... Ou pas. Elle pouvait tout aussi bien fuir par la mer, la il ne pourrait pas la suivre. Elle nageait trop vite.
Mais elle n'en fis rien. Elle se contenta d'être là et de répondre pour détendre un peu l'atmosphère:
«Si je te le disais je devrais te tuer après...»

Elle ne savait pas si la blague avait prise ou non. >Elle l'espérait juste profondément.
Le silence s'installa, et semblait s'étirer à l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath' & Saphir



Messages : 155
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 20
Localisation : J'me trouve dans la Zone grâce à laquelle je suis en vacances quand les votres sont finies 8)

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu: Force
Relations: //

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Jeu 9 Fév 2012 - 16:30

[désolée d'avoir écrit si peu, mais là je savais vraiment pas quoi dire]

Elle semblait réfléchir quelques secondes, sans broncher. Enfin, elle répondit en toute sincérité, et d'un calme profond
«Si je te le disais je devrais te tuer après...»
Je n'avais pas non plus bougé depuis le début. Néanmoins, je dus utiliser pas mal de ma concentration pour éviter d'afficher le sourire qui me démangea. Me tuer ? La blague. Je n'ai jamais entendu rien d'aussi débile.
Mais je ne savais pas quoi répondre. La suivre dans son délire ? Lui faire comprendre que je la croyais pas et donc lui re-demander la réponse à ma question ? Simplement partir, lui montrant bien que je trouve cela ridicule ? Finalement, je me décidais de rentrer dans son jeu, et de faire comme si je la croyais. Comme d'habitude, mon visage n'exprimait rien de mes émotions, je n'ai donc aucun problème à bien mentir. Un laps de temps s'était écoulé pendant que je réfléchissais, lorsque je répondis, d'une voix posée, calme mais dans laquelle aucune peur ne se fit entendre
« Et bien vas-y. Dis le moi, je veux savoir, même si je dois mourir par la suite. »
*Nathan, joue pas avec le feu, tu ne sais pas ce dont elle est capable …
- T'inquiètes pas Saphir, elle non plus elle ne me connaît pas*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Bennett



Messages : 16
Date d'inscription : 26/08/2011

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Sagesse
Relations:

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Dim 12 Fév 2012 - 22:34

« Et bien vas-y. Dis le moi, je veux savoir, même si je dois mourir par la suite. »

Pourquoi? Pourquoi tu n'es pas tous simplement partit. Ce serais beaucoup plus facile...
Je me retournais. Il affichait un visage impassible, me fixant droit dans les yeux, sans aucune peur, sans aucune joie non plus, sans aucune émotion.

*Nathan, joue pas avec le feu, tu ne sais pas ce dont elle est capable …*

Merde... A qui appartient donc cette voix ? A qui elle appartient ? Elle comprit qu'elle avait à nouveau lu dans son esprit.
Elle enfonça ses mains dans le sable, sans rencontré aucune résistance, et ses doigts s'enfoncèrent dans ses paumes.
Elle se concentra sur le rivage pour essayer de ne plus l'entendre...

*T'inquiètes pas Saphir, elle non plus elle ne me connaît pas*

Sa voix paraissait lointaine, comme apporter de loin par un courant d'air. Mais elle l'entendait toujours.
Les larmes lui montèrent aux yeux.

*Tu n'est pas obligé de le lui dire Phoebe, fit Liam depuis la mer*

Fuir, encore et toujours. Fuir.
Mais elle n'en pouvait plus, elle avait l'impression de ne pas s'assumer elle-même, la fille qu'elle était et qu'elle serait à jamais. Elle passa une main dans ses cheveux. Sa main était poisseuse, pleine de sangs et de sables. Elle la regarda avec dégout et haussa les épaules.

« Après tout, t'as raison. Je peux te le dire. Tu feras sans doute comme toutes les autres personnes avant toi. Comme mes parents aux même qui ont préféré m'abandonner qu'élever un monstre comme moi. (A présent les larmes roulaient sur ses joues sans interruption) Je suis médium. Je lis dans les pensées. Je suis sûr qu'avec de l'entraînement je pourrais me contrôler mais personne n'est rester plus de dix minutes avec moi. Suis-je si repoussante que ça ? Puisque mes parents non-plus de veulent plus de moi !»

Ce garçon avait réveiller en elle une faiblesse qu'elle savait présente mais pas aussi forte que cela. Un père ou une mère ne devrait pas aidé, soutenir et chérir son enfant, peut importe qui il est, où qui il est devenu ? Pas ses parents en tous cas.
Elle voulut se relever mais elle n'en avait plus la force. Lorsqu'elle s'essuya les yeux, du sable lui rentra dans l'œil et son sang se mêla aux larmes sur son visage.
Elle remarqua alors à quel point ses ongles avaient fait des entailles profondes dans ses mains. Oui, en ce moment elle était repoussante et couverte de sang, mais ce n'était pas un monstre. Juste une fille un peu différente, brisé par l'absence et l'indifférence de ses parents, malgré son attirance certaine pour la solitude.
Elle cacha son visage dans ses mains, sans doute, lorsqu'elle ouvrirait les yeux le garçon ne sera plus là, comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath' & Saphir



Messages : 155
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 20
Localisation : J'me trouve dans la Zone grâce à laquelle je suis en vacances quand les votres sont finies 8)

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu: Force
Relations: //

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Lun 27 Fév 2012 - 12:51

Elle avait prit son temps, pour répondre. Peut-être n'allait t-elle simplement pas répondre ? Néanmoins, j'attendais, patient, qu'elle réponde, en la fixant droit dans les yeux, sans jamais détourner mon regard. Elle, au contraire, regardait la rive à l'opposé, perdue dans ses pensées.
C'est alors qu'elle me répondit, alors que les larmes coulaient lentement sur se joues avant de tomber dans le sable.
« Après tout, t'as raison. Je peux te le dire. Tu feras sans doute comme toutes les autres personnes avant toi. Comme mes parents aux même qui ont préféré m'abandonner qu'élever un monstre comme moi. Je suis médium. Je lis dans les pensées. Je suis sûr qu'avec de l'entraînement je pourrais me contrôler mais personne n'est resté plus de dix minutes avec moi. Suis-je si repoussante que ça ? Puisque mes parents non-plus de veulent plus de moi !»
Je ne savais pas que répondre. Que pouvais-je répondre, d'ailleurs ? Je n'étais pas le genre de mec à savoir comment consoler une fille en pleine détresse, en larmes.
Elle savait lire dans les pensées ? Je ne savais pas si je devais la croire. J'ai déjà entendu parler de ce don, mais j'ai toujours été certain que ce n'était qu'un mythe. Maintenant qu'on me disait que c'était bel et bien possible, que cette fille en question y arrive …. Mais je ne pus me résoudre à la croire.
Je détachais mon regard du sien, à la recherche d'une aide quelconque. Je remarquais qu'elle avait les mains pleines de sang. Après quelques secondes d'observation, je su d'où il venait : elle s'était entaillée les mains, grâce à ses ongles, probablement. Elle s'essuya les yeux, et le sang de ses mains se mélangea à ses larmes, laissant des traces rouges sur ses joues. Elle paraissait impuissante. D'un côté, elle me faisait penser à moi même, après la mort de mes parents. Je savais plus quoi faire, où m'orienter. J'étais perdu, et tout ce que je désirais, c'était de l'aide …. Que personne ne voulait me donner. Était-ce pour ça que maintenant je préférais la solitude ? …
* Qu'est ce que tu vas faire maintenant ? *
Saphir me ramena à la réalité. Telle était la question : qu'est ce que je fais maintenant ?
La fille, à présent, s'était cachée la tête entres ses mains. Moi, à côté, les bras ballants, je ne bougeais pas. Je savais toujours pas ce que je pouvais faire. Partir ? C'est ce que je faisais souvent. Partir, fuir, éviter ce qu'on ne voulais pas subir. N'était-ce pas ce que je faisais toujours ?
Je la regardais. Ses épaules s'affaissaient, elle s'était recroquevillée sur elle même, et elle bougeait juste au rythme de ses sanglots.
Et, tout d'un coup, alors que la seconde précédente j'étais encore plongé dans l'incertitude, la réponse me vint. Je savais ce que je devais faire.
Je m’avançais d'un pas lent,doucement, comme si je marchais sur des œufs, et tout aussi lentement, je m'emparais de ses mains, pleines de sang et de larmes, et, doucement, je les plongeais dans l'eau, afin de les nettoyer et de nettoyer la souffrance qui s'y attachait.
* Nathan, qu'est ce que tu fais ? ...*
A sa voix je remarquais sa surprise. Jamais encore, je n'avais réagis ainsi.
* Je ne sais pas *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Bennett



Messages : 16
Date d'inscription : 26/08/2011

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Sagesse
Relations:

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Dim 11 Mar 2012 - 17:13

Caché derrière ses mains, elle se laissa aller. Ses sanglots devinrent plus fort, elle n'arrivais plus à retenir ses larmes. De toutes façon, elle était persuader que l'inconnu était parti. Elle se dit que s'il elle n'avait pas été aussi curieuse, qu'elle aurait nagé un peu plus longtemps, cet homme n'aurais pas ravivé la flamme qui brûle son cœur et la transforme petit à petit en un tas de cendre.
Elle s'est toujours consoler en se disant que quelque part sur terre, quelqu'un était fait pour elle. Quelqu'un saura la comprendre sans même qu'elle n'est besoin de parler, quelqu'un toujours là pour la réconforter quand elle se sentira mal. Un homme avec qui elle pourra partager toutes ses joies et ses peines. Elle savait que ce n'étais qu'un stupide rêve de petite fille naïve mais elle se raccrochait à cette idée avec l'énergie du désespoir. Elle était tellement triste qu'elle entendais à peine les paroles réconfortante de son double.
Elle sursauta quand l'inconnu lui pris les mains et les lava dans l'océan. Elle le regarda, étonnée, jamais personne n'avait réagit comme ça avec elle. Ses gestes semblaient légèrement hésitant, mais il était rester, mieux, il l'aidait. Pheobe fut si touché par se geste, qu'elle se demandait se qu'elle pourrait faire pour rendre la pareil à cet inconnu.
Elle fit un sourire un peu timide et dit d'une voix un peu rauque:
"Mer...Merci. Je... Je m'appelle Phoebe, et toi?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nath' & Saphir



Messages : 155
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 20
Localisation : J'me trouve dans la Zone grâce à laquelle je suis en vacances quand les votres sont finies 8)

Votre perso :
Age des personnages: 17 ans
Dieu: Force
Relations: //

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Mer 16 Mai 2012 - 16:38

J'agissais sans me rendre compte de ce que je faisais. Je ne pensais à rien, ne voyais rien, regardais dans le vide. Qu'est ce qui me prend ? Avais-je perdu la tête ?
* Nathan …*
«Mer...Merci. Je... Je m'appelle Phoebe, et toi ? »
A ces mots, je sortis de ma transe. Je regardais nos mains sous l'eau rougeâtre. Mais petit à petit le rouge disparut, et relaissa place au bleu foncé de la mer. Je retirais vivement mes mains et me leva. J'essuyais mes mains sur mon jean, et regarda dans l'horizon. Tout pour ne pas devoir affronter son regard qui, je le sentais, s'attardait sur moi. Le soleil commençait à descendre dans ciel .. Quelle heure était-il ? J'allais revenir en retard ….
Prenant mon courage à deux mains, je la regardais dans les yeux, espérant que dans les miens on y retrouve leur froideur habituelle, et non le trouble que je ressentais pourtant dans tout mon corps.
« Il faut qu'j'y aille, il se fait tard. »
Sur ce, je tournais les talons. Ma démarche ne dut sûrement pas être celle sure et décidée que j'aurai aimée, mais je m'en fichais. Il
fallait que je m'en aille d'ici,avant que je commence à sympathiser avec cette fille.
*S', rentrons. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Bennett



Messages : 16
Date d'inscription : 26/08/2011

Votre perso :
Age des personnages: 19 ans
Dieu: Sagesse
Relations:

MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Mer 16 Mai 2012 - 17:44

Mais il ne lui répondit pas. Il se contenta de se relever, s'essuyer les mains sur son jean. Il évitait Phoebe du regard, il regardait partout sauf dans ses yeux.
Sa réaction peina la jeune fille. Elle s'était confié à lui, pensant qu'il l'a comprendrais, qu'il l'aiderait. Acte irréfléchi, qu'elle regrettait déjà. Elle ne le connaissait que depuis quelque minutes mais elle se sentait trahit, car c'est la seule personne qui lui a adressé la parole depuis un petit moment.
Il finit par plongé ces yeux dans ceux de l'adolescente, elle ne pus s'empêcher de les trouvé beau. Elle n'arrivais plus à détaché son regard du siens, dur et fois, même si elle savait désormais que se n'était qu'une vulgaire façade.
« Il faut qu'j'y aille, il se fait tard. »

Elle ne pouvait pas le retenir, de toute façon, il ne l'écouterais plus. Elle était blasée.
Elle le regarda s'éloigner, sans rien dire. Pas un regard en arrière, pas un signe pour lui dire qu'ils se reverront plus tard. Absolument rien.
C'est se genre de réaction qui la pousse à vivre seule, loin de la ville. Pour seuls voisin, le sable et le mer...
Elle donna un grand coup dans l'eau, et elle rentra. Retournant à sa solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me sens chez moi [Nath']   Aujourd'hui à 5:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me sens chez moi [Nath']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu me manques, je sens un vide sans toi[Hugo]
» visite chez le gynéco
» Chez le Forgeron
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Territoires Ouest :: • Océan du savoir •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit