AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Inachevé/Clos ?] Les gens changent mais pas les amitier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Inachevé/Clos ?] Les gens changent mais pas les amitier   Sam 6 Nov 2010 - 18:24

Le réveil retentit je grogna et l'envoya au fond de ma chambre. Qu'est ce qui m'avait pris de l'allumer ? Je me pelotonna et retomba dans un profond sommeil mais il ne dura pas longtemps, j'avais l'impression qu'on m'arrachait l'oreille. J'ouvris les yeux et tourna légèrement ma tête. Mon regard se posa sur Emy qui me regardait mécontente, inquiète je lui demanda:

-Qu'est ce qui ne va pas ?
-Ce qui ne va pas c'est que tu va être en retard pour la rentrée des classes.

-QUOI ?! C'est déjà la rentrée ?!

Elle hocha de la tête pour m'affirmer ce que je venais de dire. Je bondis de mon lit et me dirigea vers mon armoire, je n'avais pas préparer mes vêtements, au hasard je pris un jean et à tee-shirt sans manche noir. Je regarda ma montre, celle-ci affichait 7:30, j'avais 30 minutes pour arriver au lycée. Paniqué je me précipita dans la cuisine et prit deux beignet que je mangea rapidement. Je couru dans la salle de bains toujours mes habilles dans les bras. Je fis un rapide brossage de dent puis m'habilla et me coiffa très rapidement ce qui rendit mes cheveux électrique. Emy m'attendait devant la porte d'entrée, elle avait réussi à préparer mon sac de cours. Je re-regarda ma montre, 7:50. J'avais 10 minutes pour être au collège. J'enfilai des baskets, pris mon sac et Emy et partit en courant jusqu'à mon scooter, une chance que je l'ai mais malheureusement aujourd'hui la chance n'était pas vraiment avec moi, mon scooter n'avait plus d'essence. Je grommela puis courut jusqu'au lycée. Quand j'arrivai enfin devant le portail je réussi à passer in-extremis avant qu'il le ferme. Je repris mon souffle et essaya de remettre de l'ordre dans mes cheveux.
Je passa devant des filles et celle-ci pouffèrent de rire en me voyant arriver. Je me renfrogna sur moi même, premier jour de cours et on se moquait déjà de moi. Je me dirigeât vers la classe ou j'allai étudier. Le cours passa rapidement, le prof nous avait fais le baratin habituelle des rentrée de classe et nous avait donné des papiers pour faire signer au parents. Pfff... Comme si on n'avait que sa à faire. La sonneries retenti pour signaler la fin du cours et tout le monde se précipita pour sortir, tous sauf moi, j'avais pris l'habitude de ne plus faire cet enfantillage.
Je m'assis sur un petit muret et laissa Emy se gambader sur mes bras. Jusqu'à ce que je m'aperçoit qu'on me surveillait, je me retourna et aperçus un visage familier qui datait de loin et qui me ramena plein de souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
April McEwan



Messages : 126
Date d'inscription : 17/09/2010

Votre perso :
Age des personnages:
Dieu: Force
Relations: • Kalagann >> Ami ou enemi ? • Aliéanor >> Enemie • Ashley & Alycia >> Meilleures amies

MessageSujet: Re: [Inachevé/Clos ?] Les gens changent mais pas les amitier   Sam 13 Nov 2010 - 13:15

3 Septembre, April 15 ans - Seconde -

Un tintement sonore résonna dans la chambre, obligeant aussitôt les paupières d'April à s'ouvrir. Le réveil.
C'était la rentrée. Enfin.
April se leva sans tardé, se sentant incapable de rester au lit plus longtemps. Elle avait hâte de retrouvé ses amis, hâte de retrouvé ça célébrité ...Hâte de découvrir le Lycée.
Wapi cependant, ne semblait pas le moins du monde affecté par la fébrilité de son double, il se roula aussitôt en boule, contrarié par la sonnerie stridente du réveil. April pressa le bouton off aussitôt, et le petit furet laissa échappé un mince bâillement, puis fit retomber sa tête sur le matelas.
" Lève toi PARESSEUX !! S'écria-t-elle tout en le saisissant par la peau du coup et le secouant sans ménagement.
" Hummm humm ... Zzzzz, Commença par grommelé l'intéressé, qui laissa aussitôt sa tête retomber dans le vide.
- EEEHH !! " April continua à le balancer dans tous les sens, jusqu'à ce que, enfin, l'animal accepte d'ouvrir un œil.
" C'est la rentré ... Non ? Murmura-t-il faiblement.
- SI ! S'exclama-t-elle, presque en hurlant. BOUGE TOI ! "
- Mon dieu, tu cris déjà de bon matin ... ça commence bien...
- ça, tu ne peux en vouloir qu'a toi. Je ne criais pas si tu était débout !
April lâcha aussitôt Wapi qui tomba sur la lit.
" Si tu te rendort ... Le menaça-t-elle en laissant sa phrase en suspend.
Wapi fit mine de se lécher délicatement une patte, entrainant un soupir exaspéré de la jeune fille qui s'en alla déjeuné, abandonnant son compagnon dans la chambre. Le furet sourit malicieusement, la journée s'annonçait radieuse.
April descendit au rez de chaussé, pyjamas et pantoufle en guise d'habit, cheveux décoiffé et formant des touffe irrégulière entre ses boucles brunes emmêlés. Se fut cette April là qu'elle vit dans le miroir ce matin en passant dans le salon. Elle ne put s'empêchée de grimacer. Elle était hideuse ...
Sans s'attarder davantage devant cette image négative que le miroir lui renvoyait, elle alla préparer son petit déjeuné. Des céréales dans un bol de lait, rien de bien original. Elle sortit également d'un placard des croquettes pour furet qu'elle versa dans une petite coupelle en inox. Le petit fauve qui s'était décider à pointé son nez, s'était précipité sur la gamèle. Contrairement à son double, lui avait un appétit d'ogre.
April s'empressa de finir son bol de lait, bien décider à soigner un peu son apparence actuellement désastreuse... Puis sans grand soin elle mit le tout dans le lave vaisselle, et monta sans attendre. Pendant de longue minutes elle tenta de chercher la tenu idéale pour la rentré ... Quelque chose de joli tout en restant dans le cadre du lycée. Progressivement, une bonne trentaine d'habit se retrouvèrent éparpiller sur le canapé lit. April finit enfin pas se décidé, un haut beige légèrement récolté avec une jupe suffisamment longue et ses ballerines préférées conviendrait tout à fait.
Constant le nombre de vêtement un peu partout dans la pièce elle eut une soudaine envi de suicide.
" Ohhh madame est encore au choix des habits ? Ironisa Wapi en se faufilant dans la pièce.
" Oh toi ça va hein ... Un furet n'a pas se genre de problème alors c'est facile de critiqué! En plus j'ai finit de choisir mes habits si tu n'avait pas vu !
- Wha un record de vitesse ya pas à dire ...
- Tsss ... Aide moi plutôt à ranger au lieu de me faire la moral !
En jetant un dernier regard circulaire à la pièce, elle jugea finalement préférable de remettre ça à plus tard.
" Laisse tomber ... On fera ça ce soir ! "
April aimait bien reculer indéfiniment les taches pénibles...
Wapi grimpa aussi sur l'épaule de la jeune fille qui se dirigea vers la salle de bain. Elle se brossa précautionneusement les dents puis entrepris de se servir de son peigne. A peine fut-il dans ses cheveux qu'une forte résistance l'empêcha de continuer son chemin. La contre-partit des cheveux bouclé ... Il lui fallut un long quart d'heure sous l'oeil critiques et les remarques désobligeantes de Wapi pour réussir à démêler tous les nœuds. Elle passa un petit coup de styler, un fer à la fois lissant et frisant très fricasse, pour renforcé quelques boucles de sa chevelure et pour la désépaissir un peu.
Elle mit un peu de mascara et contempla la jeune fille dans la glace. Parfait. Elle était prête.
" Ha c'est enfin finit ? Se plaignit Wapi.
" Que tu es pénible quand tu t'y met ...
- On va être en retard si tu continue, grouille maintenant."
April n'ajouta rien, elle saisit son sac,Wapi sur l'épaule, pris les clés sur le buffet, laissa un post-it à l'adresse de sa mère indiquant à quel heure elle rentrait et s'empressa de sortir. Elle n'eut pas à attendre le bus longtemps pour une fois. Elle rencontra quelques connaissance à qui elle fit la bise et pris des nouvelles. Elle-même n'avait pas grand chose à raconter. Elle était rester tout l'été chez elle. Évidement, elle avait put organisé de nombreuses soirées et sorties avec ses amis et cela était déja une bonne source de ragot, mais pourtant au fond d'elle-même elle aurait bien aimer découvrir d'autre chose ... Sortir un peu de sa région, voir un peu le monde extérieur ... Mais sa mère n'avait jamais vraiment fait attention à elle. Son père était mort alors qu'elle n'avait que cinq ans et depuis ce jour, sa mère était devenu dépressive, passant ses journée à boire, à fumé ou à se gavé de médicament.
Mais April n'aimait pas parler de ses faiblesses, personne se doutait que sous cette apparence pleine de vie, de joie et d'arrogance, se cachait une jeune fille perpétuellement en détresse.
Cependant, elle préféra chasser ses mauvaises pensés et écouter le cœur serrer les histoires de ses amies à l'étranger ...
Elle se sentit soulager lorsque le bus s'arrêta et s'empressa de sortir tout en continuant de bavarder tranquillement.
" Viens April, on va voir dans quel classe on est ... "
Soudain toute exciter, elle se précipita sur les listes de nom affichée dans la cours et au bout d'un moment finit enfin par trouver le sien. Elle se rendit compte qu'elle connaissait presque tout le monde dans cette classe. Tant mieux.
A partir de ce moment, la matinée se déroula rapidement, elle avait rencontrer sa professeur principale et retrouvé plein d'amis, elle se sentait d'excellente humeur. Elle discutait tranquillement avec des copines dans la cours quand elle reconnut un visage familier.
" EH ! Alycia, Emy !
Elle s'empressa de s'approcher d'elle, elle constata aussitôt que ses camardes était rester en retrait, comme pour la fuir. Mais ce n'était pas étonnant, Alycia n'était pas la plus apprécier du lycée semblait-il. Mais April s'en moquait royalement. Elle était libre. Libre d'aller vers qui elle voulait, quand elle voulait, pour n'importe quel prétexte.
" ça va ? "

[ Désolé j'ai plus trop d'idée là --' ]

_________________

Clique pour connaitre mes autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Inachevé/Clos ?] Les gens changent mais pas les amitier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» • « Ils disent que le temps passe, que les gens changent, et qu’on arrive à s’oublier comme un rien. » ― TYEE.
» Les gens disent, les gens disent, mais moi les gens, je les emmerde tu sais.
» des gens normaux y'en a plein dehors, mais j'les regarde à la télé - 02/10 - 1h30
» Tahanie ✞ « La douleur change les gens, mais elle les rend également plus forts »
» SWANN + les gens ne changent pas, ils apprennent à mieux dissimuler les choses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Sarabande :: • Le Quartier étudiant • :: • Le Lycée Emeraude •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit