AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Inachevé] une drôle de proie (pv libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Inachevé] une drôle de proie (pv libre)   Mar 1 Mar 2011 - 16:44

    ('tention, la nullarde du commencement se fait un rp libre X) )

    ||-UNE DROLE DE PROIE-||


    Les gouttes descendirent silencieusement le long de la roche et ondulèrent dans chacune des fissures. Le ciel se déchirait à chaque grand coup de tonnerre, et ce bruit assourdissant en devenait presque insupportable, à moi qui avait une ouïe fine. Une perlette du liquide transparent s'échappa de sa trajectoire et dans un "plouf", atterrit en plein sur ma peau recouverte d'écaille. Au contact de ce liquide froid, je poussa un petit cris et fit trois bond leste en arrière. Pour un dragon, l'eau était presque la pire des choses. Moi je préférais évidemment le feu. C'était doux, calme et si beau à regarder. Je poussa un soupir et m'étendit au fond de ma grotte, non loin de ce grand volcan. J'avais établis mon repaire en ce lieu que je considérais comme sacré. Les proies n'y manquaient pas, ni même la chaleur, lors de ses rares éruptions. Celle-ci n'était d'ailleurs que peu fréquente, mais elle m'offrait un panorama magnifique. Pour moi et mes congénères qui ne craignons pas le feu, c'est un pure délice de s'y baigné. Je poussa un soupir. Qu'elle dommage qu'il n'y est que moi. Je posa ma longue tête sur mes grosses pattes et laissa échapper une fumée de mes naseaux. Le cliquetis des gouttes semblait s'atténuer, et la nuit voilait déjà l'entrée. L'heure de la chasse approchait... Je Ferma mes yeux noirâtre et me laissa tomber dans un long sommeil...

    -Phéeria!

    Une petite boule noir et pleine d'écaille se leva d'un taillis et fixa en somnolant une forme gigantesque en face d'elle; La petite semblait un peu déboussolé, mais se mit à faire un sourire innocent. La silhouette le lui rendit aussitôt et colla sa langue sur la surface rapeuse du crâne du jeune dragonnet. Elle lui dit d'une vois angelique:

    -Allez viens, papa nous attend..

    Elle se leva, grimpa sur le dos de sa mère et celle-ci prit son envol. A chaque fois qu'elle volait, Phéeria éprouvait une étrange sensation de bien être. La petit femelle se mit à rire à coeur joie et à poussé des cris de mécontentement quand sa mère perdait de l'altitude. La jeune dragonne ne savait pas encore voler, ses ailes n'étaient pas suffisamment puissantes pour l'emmener dans les airs, alors elle devait suivre le trajet sur le dos de sa génitrice. Mais Voler, même sans le faire elle-même, elle adorait. Frôler le dos des nuages et presque caresser l'azur du bout des griffes... Mais il y à toujours un moment où il faut redescendre. A ces moments là, Phéeria jouait la petite capricieuse en hurlant qu'elle voulait rester, mais ses cris n'atteignait jamais les oreilles de sa mère. Elles descendirent, et Phéeria sauta par terre. Une forme tout aussi imposante que la dragonne adulte se présenta à l'horyzon:

    -PAPA

    Phéeria courut vers lui et lui sauta sur le dos. Le dragon ria et fut rejoint par sa compagne. Mais la jeunette remarqua une vilaine entaille sur le dos de son paternelle et réagit tout de suite:

    -Papa est blesser?!

    Le sourire de son père disparut, celui de sa mère perdit de son éclat. Phéeria descendit du dos et les observa d'une mine inquiète. Tout ce qu'il répondit fut un:

    -Tout vas bien, papa est rentré

    Il partit, laissant la mère et la fille seul à seul. L'orage se mit à gronder et menaça les deux dragons. La mère prit Phéeria dans sa gueule et courut se mettre à l'abris. Elles s'installèrent dans une grotte en attendant la fin de l'orage. Les paupières de la petite se fermèrent doucement, et elle plongea dans un sommeil profond.
    Un peu plus tard, des oiseaux vinrent la réveiller. Elle ouvrit difficilement ses paupières. Mais elle était seul dans l'immense grotte. Elle tourna la tête , droite gauche, personne. La dragonette se leva, et huma l'air, sans sentir l'odeur de sa mère. Phéeria bondit dehors et appela ses parents, les chercha etc... mais elle ne sentit que l'odeur familière de la fumée et du sang.


    Elle poussa un cris en se réveillant en sursaut, la sueur dégoulinant peu à peu de son visage, autrefois serein. Phéeria reprit doucement une respiration calme, et souffla. La pluie s'était arrêter totalement et la nuit englobait maintenant le volcan. Elle remua sa large tête et sortit se sortir les idée. Encore et toujours ce cauchemard. Dehors la nuit offrait une brise fraîche, et elle ne tarda pas à sentir l'odeur d'un gibier. La dragonne fléchit ses jambes, déploya ses ailes et s'envola. Elle surplomba le volcan, tout ses sens en éveille. Une ombre se mit à bouger. Phéeria plissa les yeux et fondit telle un faucon sur sa proie. Ses grandes pattes attrapèrent la silhouette et elle reprit son envol. Elle ne tuait pas tout de suite ses proies, mais les faisait un peu "mijoter" avant des les tué. La dragonne volait à contre vent, impossible d'entendre sa proie se plaindre ou bien couiner, ou hurler, comme le font les autres. Elle atterit dans sa grotte et déposa son festin au sol. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise quand elle découvrit qu'elle avait cueillit une drôle de proie...
Revenir en haut Aller en bas
Ambre
♥ Fondatrice ♥
avatar

Messages : 805
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 21
Localisation : Lyon

Votre perso :
Age des personnages:
Dieu: Force
Relations: Soeure de Léhana et Alizée, meilleure amie avec Iléa

MessageSujet: Re: [Inachevé] une drôle de proie (pv libre)   Dim 13 Mar 2011 - 18:33

J'étais sur le volcan. Je n'aime pas vraiment cet endroit. L'air pue le souffre. L'atmosphère est lourde, le ciel est noir comme du charbon. Une épaisse colonne de fumée sort du cratère. La végétation est rare, étouffée par les conditions extrêmes. La chaleur émane du sol, nous laissant aperçevoir la puissance de ce qui se trouve sous nos pieds. Enfin bref, je n'étais pas la pour le plaisir. Loin de la. En plus, il parait que c'est le refuge des dragons. Je n'ai jamais combattu un dragon. Je trouverai peut-être en cette créature un adversaire à ma hauteur. Des griffes, des crocs, des piquants et sa vole. Sa a beaucoup d'avantage un dragon. Je n'avais pas vraiment envie de tomber nez à nez avec un spécimen de cette espèce. Pas du tout, même. J'étais à la recherche d'une herbe rare, qui ne poussait qu'ici. Apparemment, on peut en faire de la drogue. Enfin, c'est ce que m'a dit un certain dealer qui était prêt à payer le prix fort pour que je me rende ici à sa place. Pour tout avouer, c'était la première fois que je venais et je comprenais fort bien pourquoi il avait décider d'envoyer quelqu'un pour trouver sa foutue plante. De plus, tout le monde n'est pas capable de se défendre contre un dragon. Je pouvais me vanter d'être une des seules personnes à pouvoir le faire et peut-être même gagner.

" On est jamais sur de l'issue d'un combat. Tu était convaincue de ta victoire et c'est pour cette raison que tu as perdue. J'ai beau être un lieutenant, je sais me battre. Contrairement à ce que tu croyais. Ce n'est pas pour autant que je tuerais quelqu'un de sang-froid. Je te laisse la vie sauve, jeune tueuse. Tu as encore beaucoup à apprendre. Mais j'espère que tu n'apprendras jamais. Tu es maitre de ton destin. Tu peux encore changer de vie. "

C'est ce que m'avait dit un certain Compte et Lieutenant Ciel Phanthomive Roth, dont j'avais rencontré le descendant. Il me semblait que j'avais retenue la leçon depuis le temps. Mais apparemment pas suffisamment, puisque ce fut à ce moment-la que des espèces de trucs pointus s'enfonçèrent dans ma chair, au niveau de mes omoplates et que je fus soulevé du sol. Pas un seul son ne sortit de ma bouche. Non. Après avoir cessé de penser à mes vêtements déchirés, au sang qui coulait au travers de ce que j'identifiais comme des serres, au fait que je volais dans les airs, survolant le monde. Je vis les lumières de la capitale au loin. A mes pieds. Cela fit naître un mince sourire sur mes lèvres, déjà étirées par la vitesse. J'étais vraisemblablement en train de me faire enlever par un dragon. Et si je ne faisais rien, j'allais probablement finir dans son ventre. Simples suppositions mais elles me paraissaient plus que plausibles. C'est donc pour cela que je fis fonctionner mon cerveau à cent à l'heure pour avoir une chance d'être fin prête au moment où j'atterrirais.

Mon plan possédait de nombreuses failles. Malheureusement c'était le seul que j'avais sous la main et je devrais m'en contenter. Dès que je sentis la terre sous mes pieds et la pression se relacher sur mes épaules, je roulai au sol, brandissant mon couteau, espérant trouver une chair à transpercer. Mais ma lame ne rencontra que du vide. Heureusement qu'il n'y avait personne d'autre pour me voir, je devais passer pour une idiote à secouer une arme dans le vide. Mais bon. Je me suis redressée d'un bond, sortant mon flingue. Les balles transperceraient-elles les écailles ? Oui, car c'est bel et bien un dragon qui se dressait devant moi. J'ai visé un endroit susceptible d'abriter un coeur et j'ai attendu. J'avais six balles.



[A finir, désolée =S]

_________________


Merci encore ma Poloch' ! <3

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
 
[Inachevé] une drôle de proie (pv libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Territoires Est :: • Le volcan de feu •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com