AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heather Wells
♥ Fondatrice ♥


Messages : 2798
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 20
Localisation : Lyon ♥

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Force
Relations: Relations, sa veut dire quoi ? C'est les gens qu'on a tué ?

MessageSujet: [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|   Dim 23 Jan 2011 - 18:42

[J'ai envie de rajouter "ou pas ..." xD]
[Au fait, j'engueule pour Ed']

" Put*n, mais vous êtes con ou quoi ? Comme si vous saviez pas qu'il était dans l'organisation !!! Mais ... Mais vous êtes un débile profond, ma parole !!! Vous ne tuez même pas vos victimes mais par contre, vos collègues sa vous dérange pas ! Qu'est ce qui cloche chez vous ? "

Je repris mon souffle. Cet Adamovitch est vraiment un imbécile. S'il croit qu'il peut jouer avec moi ! Pour qui se prend-il à la fin ? Il croit qu'il peut me défier ? Qu'il peut agir de son propre chef ? Qu'il peut ne pas éxécuter mes ordres ? Il connaît pourtant parfaitement bien les règles du jeu. Il obéit ou il meurt. Rien de plus simple, n'est-ce pas ? Ces derniers temps, il a comme beaucoup d'erreurs. Trop, même. Il aurait du mourir des centaines de fois. Pourtant, il était toujours la, alimentant ma rage de jour en jour. Comment pouvait-il menacer un autre tueur alors qu'il n'était pas même capable d'assassiner un enfant de 10 ans, sans défense ? C'est le monde à l'envers ! Mais celle qui tire les ficelles est encore moi. Quel est son but ? M'énerver assez pour que je meurt d'un infarctus ? Il veut mourir ? C'est quoi son problême, à ce mec ? Mon bras droit ! Tu parles ! Mon cu*, ouais !
Je reportais mon attention sur l'homme, assis en face de moi. L'air impassible, comme toujours. Son éternel manteau noir. Aussi noir que la fourrure de son loup. Son loup ... je pourrais le torturer, pour qu'il souffre autant que sa pauvre moitié. Observer Adamovitch m'écoeurait, ses traits angéliques et sa beauté naturelle étaient presque révoltants ! Je n'avais bien sur rien à lui envier, vu mon propre physique. Bientôt la mafia allait devenir une agence de mannequinat. Sans charre.
En attendant, la colère me rendait bouillonante. J'imaginais mon visage, rouge de fureur. Comme d'habitude.
Mais une idée folle venait de me traverser l'esprit. Etait-ce seulement possible ? Surtout que je venais de l'insulter et tout le tralala. Sa paraîtrait suspect, non ? Et puis, cela fonctionnerait-il ? L'argent pouvait faire beaucoup de choses, mais il fallait que la science suive ... Bon, il faudrait que je me renseigne. Mais tanpis, je mettais mon plan à éxécution dès maintenant. Ne serait-ce que pour me procurer quelques plaisirs ...
J'essayais de me mettre à la place d'une femme normale, et je me rendis compte qu'il était plutôt craquant, dans le genre ramollo du cerveau à la gueule d'ange. Malheureusement j'arrivais parfaitement bien à me mettre dans la peau d'une autre. Trop bien, même. Il se pouvait tout à fait que l'homme qui se trouvait en face de moi soit un objet de désir. Ah la la ... Je suis un peu folle des fois. Non ?
Enfin, bref, je venais d'avoir une seconde formidable idée ! A savoir, comment faire pour attirer Adamovitch.
Je fis semblant de reprendre mon souffle pour reprendre ma tirade mais un rictus de souffrance m'empecha de continuer. Pure mise en scène. J'ai du faire comédienne dans une autre vie. J'ai mis une main sur mon ventre. Je sentais les bandages sous mes vêtements. Ces bandages qui ma gachaient la vie, me rappellant chaque jour ce qu'Adamovitch m'avait infligé. J'aurais du le tuer. Quand il avait mis sa main sur le canon, j'aurais du tirer. Pour qu'il explose. Qu'il meure lentement, dans d'atroces souffrances ! Au lieu d'être obligé de m'abaisser à SA ! Franchement ! Mais bon je ne devais pas trop penser mais agir. Cela paraitrait bizarre sinon - comme si ce que j'allais faire pouvait sembler normal. Enfin, bref. Je marmonnais une quelconque insulte à son égard, tout en me tenant le ventre. Histoire que ce soit, au moins un peu, vraisemblable. Je devins toute pâle, j'étais experte dans ce domaine et je plissais les yeux, comme si ma vision se brouillait. Ce qui n'était évidemment pas le cas. J'étais debout et je m'accrochais au bureau, respirant difficilement. Puis je me suis affalée sur le sol. Tragique. A vrai dire, je me suis fais un peu mal. M'enfin bon. Sa valait peut-être le coup, qui sait ?
J'avais plus qu'à espérer qu'il se précipiterait sur moi, comme un parfait gentleman. Et aussi comme un mec qui a quand même un minimum de matière grise et qui ne veut pas mourir tout de suite. Sa parait tout de suite plus logique ... Et si il ne le faisait pas. Et bah, je serais passée pour une idiote. Enfin, non, vu qu'il n'était pas au courant de mes ptits plans diabolique. J'avais envie de sortir un vieux rire de sorcière mais c'était pas le moment et ça paraîtrait vraiment étrange, pour le coup. J'allais finir à l'asile ...


FINIIISH !

_________________

Merci Helline !


Merci Fresh !:
 


MERCI PAULINE !! ♥ Et vive Nowel !:
 


Merci Mariiiiiiiie !!!!! ♥:
 

Merci Lisbeth ! ♥:
 


Dernière édition par Heather Wells le Lun 24 Jan 2011 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|   Lun 24 Jan 2011 - 20:29

" Put*n, mais vous êtes con ou quoi ? Explosa Heather. Comme si vous saviez pas qu'il était dans l'organisation !!! Mais ... Mais vous êtes un débile profond, ma parole !!! Vous ne tuez même pas vos victimes mais par contre, vos collègues sa vous dérange pas ! Qu'est ce qui cloche chez vous ? "
Qu'est ce qui clochait chez lui ? Bonne question.
Qu'est ce que Vladimir n'aurait pas fait pour échapper à ... ça. Elle l'avait vu. Elle l'avait vu en train de menacer Edward. Heureusement, elle n'avait pas put les entendre, ou du moins seulement la fin. Maintenant elle ne cessait de lui poser des questions au sujet de leur relation mais il était rester très évasif et ceci, Heather l'avait très bien compris. Elle avait très bien compris qu'il ne lui dirait rien. Maintenant elle était d'une humeur massacrante. Et lui n'était pas plus brillant. Ses hurlements incessant lui donnait un mal de tête terrible. Edward ... Cette gamine ... Léhana ... Lilyana... Heather ... Tant de chose n'allait pas en ce moment. Comment avait-il put laisser cette Esprit Lié s'échapper ? Promet-le moi, et je t'épargnerais. Quel idiot. Dans quel film s'était-il crut ? Pourquoi lui avait-il fait confiance ? Elle n'était qu'une gamine. Il venait de faire une erreur. Une terrible erreur. Et pourquoi n'avait-il pas tué Edward ? Encore une erreur monumentale. Pourquoi n'avait-il pas tout lâcher une nouvelle fois ? Lui, l'éternel loup errant, que cela pouvait-il faire de tuer de nouveau ? De changer de vie comme toujours ? Pourquoi ne retournait-il pas dans la forêt au près d'une vrai meute ? Pourquoi ne retournait-t-il pas à l'état sauvage, une vie où le mot trahison n'existait pas, une vie seulement guider par l'instinct. Pourquoi ne faisait-il pas ceci ... Comme avant ? Il l'ignorait. Il n'en avait plus le courage. Il ne pouvait oublier les marques indélébiles qu'avait laisser sa si précieusement meute. Un loup. Il avait été un loup. Un loup ivre de liberté. Un loup brave et puissant. Un loup sans chaîne, sans maître, sans ordre à recevoir de quiconque. Or, les humains avaient finit de nouveau pas tout gâcher. Là où il ne s'était jamais sentit plus heureux, s'était au près de son espèces, au près de ce qu'il était réellement. Au près de celui que les hommes n'avait jamais accepté, mais que les animaux, eux, avait accueillit sans la moindre hésitation.
Il se sentait vraiment mal. Il avait commis trop d'erreur. Il ne comprenais toujours pas pourquoi Heather ne l'avait pas tuer. Ou du moins, pas chercher à le tuer. Il se demandait s'il avait envi de mourir. Après tout, peut-être que l'enfer était meilleur que ce monde. Meilleur pour un assassin comme lui. Il était dérouté. Il ne savait quelle parti de lui-même il était. Il ne savait plus qui il était. Il ne savait plus qui croire. Il ne savait plus quoi faire.
Il se rendit aussitôt compte qu'Heather ne hurlait plus. Non, son expression avait changer du tout au tout. Mais il n'était pas assez lucide pour lire la vérité dans ses yeux. Il ne sortit de sa léthargie, seulement quand il la vie se plier en deux, une expression douloureuse sur le visage. Elle tomba à terre sous ses yeux incrédule.
Il se précipita à son chevet, une mine inquiète sur le visage terriblement fausse. A vrai dire, si elle pouvait crever ici ça ne serait pas plus mal ... ça lui éviterait de le faire lui-même un jour. Enfin ... Le voulait-il vraiment ? Si c'était le cas, pourquoi ne l'avait-il toujours pas fait ? Que souhaitait-il réellement ? Voulait-il passé le reste de sa vie enchaîner, soumis à la seule et unique volonté de son maître, comme un bon chien, ou bien devait-il la tué et retrouver la dignité d'un loup, d'un vrai. Il était dérouté. Déboussolé. Égarer. Il ne savait plus ce qu'il voulait. Il ne savait plus ce qu'il était. Il avait mal à la tête. D'étrange souvenir lui revenait en mémoire, de terrible détail de son existence qu'il aurait souhaitez plus que jamais oublier.
" Est ce que ... vous allez bien ? Demanda-t-il, cette fois-ci plus crédible.
Il se surpris à pensé que s'était à lui que revenait cette question. Allait-il bien ? Il l'ignorait. Il était perdu. Perdu dans un flot interminable de pensée toute plus confuse les unes que les autres. Perdu entre deux parts de lui-même. Incapable de savoir laquelle était la sienne.

[ Voilà, c'est nul mais au moins vu comme il est archi paumé tu auras pas trop de mal à lui faire faire ce que tu veux dans cet état x)
PS : Osef ? What this ? xD]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 



Dernière édition par Vladimir L. Adamovitch le Mar 1 Fév 2011 - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Heather Wells
♥ Fondatrice ♥


Messages : 2798
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 20
Localisation : Lyon ♥

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu: Force
Relations: Relations, sa veut dire quoi ? C'est les gens qu'on a tué ?

MessageSujet: Re: [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|   Mar 25 Jan 2011 - 17:01



" Est ce que ... vous allez bien ? "

Ah bah enfin ! Adamovitch avait mis 3000 ans avant de se pencher vers moi. Ouii, oui, pencher. C'était parfait. A vrai dire j'ai cru qu'il allait me laisser par terre. Il avait cru que j'allais crever ou quoi ? Pfff ... J'étais tellement bête des fois. Comment j'avais pu croire une seconde qu'il allait se précipiter ? AHlala ... Bon maintenant il fallait que je me décide quant à la façon dont j'allais procéder. Je la jouais petite innocente ou grosse perverse ? Fallait faire attentention à ce que j'allais dire aussi. J'avais les yeux fermés. Je les ai ouverts. Pas en grand, bien sur. Juste un petit peu. Juste le temps de le voir. Ses yeux bleus, faussement inquiets. Faussement inquiet ... S'il voulait que je crève, fallait le dire tout de suite !!! Son teint pâle, ses lèvres ... Bien roses, charnues. J'ai levé un bras, posant ma main sur sa nuque. Il avait la peau fraiche et ça m'a fait frissoner. Je l'ai attiré vers moi et je l'ai embrassé. Ouais, ouais, sérieux. C'était plutôt pas mal. Bon, il m'a pas vraiment rendu mon baiser. Mais je trouve ça plutôt normal. L'inverse aurait été beaucoup plus inquiétant. J'ai rompu ce moment magique. Qui ne l'était pas d'ailleurs. Je déraille un peu, en ce moment, non ?

" Je dirais ... Que je vais plutôt pas mal ... "

J'ajoutai à ces paroles une petite moue mi-narquoise mi-aguicheuse.


_________________

Merci Helline !


Merci Fresh !:
 


MERCI PAULINE !! ♥ Et vive Nowel !:
 


Merci Mariiiiiiiie !!!!! ♥:
 

Merci Lisbeth ! ♥:
 


Dernière édition par Heather Wells le Mar 25 Jan 2011 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|   Mer 26 Jan 2011 - 12:43

Heather ne cessait de plisser les yeux, comme si sa vue se brouillait incessamment. Sa main s'était appuyer sur son ventre blesser, elle semblait souffrir de la blessure qu'il lui avait infliger. Il sentit son cœur se serrer. Seulement le comportement de la jeune femme changea du tout au tout à cet instant, déconcertant Vladimir.
Heather ouvrit des yeux mi-clos et eu un sourire terriblement malveillant. Il ne comprit pas tout de suite ce qu'elle était en train de faire, mais il voyait danser dans son regard des flammes maléfiques qui éveillèrent sa méfiance. Seulement il était incapable de savoir quoi faire face à cette réaction quelque peu étrange. Brusquement, il sentit sa main chaude et douce se poser sur sa nuque. Il la sentit frissonner au contact de sa peau glaciale. Aussi glaciale que son cœur. A cet instant, tout sembla aller trop vite. A cet instant il eu l'impression que le monde basculait. Inexplicablement elle posa ses lèvres sur les siennes et l'embrassa. Vladimir ne sut comment réagir et son esprit devint plus confus encore. Qu'est ce qu'il lui arrivait ? Elle était folle ...
Le baiser n'avait durer que quelques secondes, il se demanda même s'il n'avait pas eu une hallucination. C'était impossible. Elle n'avait pas ... Elle n'avait pas fait ... ça !
" Je dirais ... Que je vais plutôt pas mal ... " Susurra-t-elle à son oreille avec un sourire narquois qu'il n'avait encore jamais vu.
" Qu'est ce ... Qu'est ce que ... Qu'est ce que vous faite !? S'écria Vladimir à la fois incrédule et scandalisé.
Il ouvrit des yeux horrifié. Elle venait vraiment de l'embrasser !? Il venait d'embrasser HEATHER ? Non mais qu'est ce qui lui prenait ? Il n'allait pas bien ou quoi ? Et pourquoi s'était-il laisser faire ? Mais surtout, pourquoi faisait-elle ceci ? Cependant il du reconnaitre que cet infime moment avait été un instant de bonheur. Beaucoup plus qu'il n'aurait voulut l'avouer. Mais que voulait-il vraiment à la fin ? La tuer ou l'embrasser ? Deux réaction tellement opposé et pourtant qui ce présentait à lui à cet instant. Mais il n'allait en choisir aucune des deux. Aucune des deux ne lui convenait. Tout comme son identité. Aucune de ces identités ne lui plaisait. Il avait besoins d'être seul. Il sentait ce désir brûler en lui-même. Ce besoins de ce solitude. Peut-être pourrait-il choisir qui il voulait être. Peut-être.
Alors, il se leva brusquement sans un mot en jetant un regard de reproche à Heather.
" J'y vais. Je n'ai plus rien à faire ici. " Lâcha-t-il, glacial. Merci pour votre petite comédie c'était très divertissant. Vous deviez faire du théâtre, franchement.

[ Bon pour la suite soit tu le retient un peu je sais pas comment soit le rp est plus ou moins finit après ta réponse et faut faire une suite x)]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Ambre
♥ Fondatrice ♥


Messages : 805
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

Votre perso :
Age des personnages:
Dieu: Force
Relations: Soeure de Léhana et Alizée, meilleure amie avec Iléa

MessageSujet: Re: [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|   Dim 30 Jan 2011 - 15:36

" Qu'est ce ... Qu'est ce que ... Qu'est ce que vous faite !? "

Hmm, hmm ... Sa se voit, non ? Enfin, je commençais à regretter franchement mon geste. Finalement, c'était une très bonne question. J'étais en train de rêver, non ? J'aurais voulu me pincer ? Mais au fond de moi, je savais que c en'étais pas nécessaire. C'était la réalité et je risquais de passer pour une idiote. Si ce n'étais pas déjà le cas, bien sur. Je pouvais toujours le buter. Comme ça, il n'y aurait plus aucun problême. Géniale idée, non ? Pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt ? Ah oui, c'est vrai. Je le manipulais et il se trouve que pour manipuler quelqu'un il vaut mieux que la personne soit vivante. Sinon, quel est l'interêt ? Il n'y en a pas.
Toujours est-il que Adamovitch s'apprêtait à partir.

" J'y vais. Je n'ai plus rien à faire ici. " Lâcha-t-il, glacial. Merci pour votre petite comédie c'était très divertissant. Vous deviez faire du théâtre, franchement. "

Waah. Quelle réplique cinglante. Franchement bravo. En plus cette phrase eut un double avantage, cela me mit hors de moi. On se demande pourquoi, n'est-ce pas ? Ce n'est pas comme si cela m'atteignait. Seulement, on ne me parle pas comme ça. Ohhh non. On ne se fout pas de ma gueule. Surtout quand on est sur la sellette. Surtout quand son ennemi a en sa possession quelque chose de très compromettant. En effet, cet entremède "divertissant" ne servait pas à satisfaire mes désirs personnels. Loin de la. Je n'y avais pris aucun plaisir, d'ailleurs. L'homme en face de moi me dégoutait au plus haut point. Enfin bref, trêve de plaisanterie. Il n'allait pas s'en sortir comme ça. Il était temps que je passe à l'action.
Je me relevais d'un bond et me plaçais entre lui et la porte.

" Vous croyez aller où comme ça ? Ce n'est pas fini. " ai-je laché. M'approchant de lui, je passais la main sous son manteau et je subtilisai son revolver. J'aurais pu le balancer à l'autre bout de la pièce, hors de sa portée. Mais il était bien plus intéréssant d'utiliser sa propre arme contre lui. Je lui empoignai son col d'une main ferme.
" Pour qui vous prenez vous Adamovitch ? Ici, c'est moi qui commande. Je suis votre chef. En tant que tel, vous devez me respecter. Votre remarque ironique n'avait pas lieu d'être. Vous comprenez, n'est ce pas ? Rien que pour ça, je devrais vous tuer. Vous vous rendez-compte ? Juste pour une malheureuse phrase. Vous réalisez maintenant que vous avez échaper à la mort de nombreuses fois. Trop de fois. "

Il fit mine de vouloir ouvrir la bouche. Je raffermis ma prise et serrai quelque peu pour qu'il ait quelques difficultés à respirer. Sa, sa me fait plaisir.

" Chut. Vous n'êtes pas la pour parler. Vous m'écoutez. C'est tout. Mais vous avez de la chance. Vous ne ressortirez pas d'ici mort. C'est fabuleux, n'est-ce pas ? Vous devriez me remercier de ma bonté. Pour autant, vous ne vous en sortirez pas tout à fait indemne. Oh que non. Il est temps que vous souffriez un peu. Pour un tueur, vous voyez la vie un peu trop en rose. J'ai donc décidé que vous la verriez désormais en rouge. Rouge sang. "

Je le lachai et reculai d'un pas. Je fis mine d'admirer son arme.

" Joli joujou, n'est-ce pas ? Mais vous savez comme je suis maladroite ... "

Je levai d'un coup l'arme. J'ai appuyer sur la détente. Le coup est parti. Dans ma tête, cela s'est passé au ralenti. Pas dans la réalité. J'avais visé son épaule droite. Je savais qu'il était ambidextre mais il fallait bien que je choississe un côté. Il suffisait qu'il m'ataque avec son bras gauche mais je ne pense pas qu'il était assez bête pour faire ça. Mais il n'avait aucun point vital de touché. Il était tombé à la renverse, avec la force du coup. Je me suis approché de lui et j'ai siffler :

" Et maintenant, déguerpissez. "

Il s'est relevé lentement, a titubé jusqu'à l'entrée. Il s'est adossé contre l'encoingnure de la porte. Je n'ai pas pu résister. Je lui ai décoché un coup de pied dans le dos, le faisant basculer en avant, dehors. J'ai récupérer les balles de son flingue et je lui ai lancé à la figure. Je lui ai balancé :

" Et fermez la porte quand vous partez. "

[MOUHAHAAHAA tu t'en ai pris plein la gueule ma pauvre x) Au fait à la fin, j'ai vite fait joué ton personnage, j'avais trop envie xD]


_________________


Merci encore ma Poloch' ! <3

Spoiler:
 


Dernière édition par Ambre le Dim 30 Jan 2011 - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|   Dim 30 Jan 2011 - 17:05

Heather était absolument hors d'elle, elle se leva d'un bond et se planta devant lui, bloquant ainsi l'accès au dehors.
" Vous croyez aller où comme ça ? Explosa-t-elle.Ce n'est pas fini. "
Elle s'avança vers lui, ses yeux lançait des éclairs. Il ne l'avait jamais vu aussi en colère de toute sa vie. Elle passa sa main sous son manteau, geste que Vladimir ne saisit pas tout de suite, mais il comprit vite qu'elle venait de lui prendre son révolver au moment où elle le brandit devant ses yeux incrédule. Elle le saisit brusquement par son manteau et se mis a hurler :
" Pour qui vous prenez vous Adamovitch ? Ici, c'est moi qui commande. Je suis votre chef. En tant que tel, vous devez me respecter. Votre remarque ironique n'avait pas lieu d'être. Vous comprenez, n'est ce pas ? Rien que pour ça, je devrais vous tuer. Vous vous rendez-compte ? Juste pour une malheureuse phrase. Vous réalisez maintenant que vous avez échaper à la mort de nombreuses fois. Trop de fois."
Il chercha désespérément a ouvrir la porte contre laquelle elle l'avait plaqué, mais ce fut en vain car elle resserra son étreinte, l'empêchant ainsi de respirer. Il essaya de parler, mais aucun sons ne voulait sortir de sa bouche, l'air non plus semblait ne plus vouloir y circuler.
" Chut. Vous n'êtes pas la pour parler. Vous m'écoutez. C'est tout. Mais vous avez de la chance. Vous ne ressortirez pas d'ici mort. C'est fabuleux, n'est-ce pas ? Vous devriez me remercier de ma bonté. Pour autant, vous ne vous en sortirez pas tout à fait indemne. Oh que non. Il est temps que vous souffriez un peu. Pour un tueur, vous voyez la vie un peu trop en rose. J'ai donc décidé que vous la verriez désormais en rouge. Rouge sang. "
Elle le lâcha brusquement, manquant de le faire tombé. Il prit aussitôt une inspiration et L'air pénétra dans ses narines a son plus grand soulagement. Heather recula et examina son arme d'un air admiratif.
" Joli joujou, n'est-ce pas ? Mais vous savez comme je suis maladroite ... "
Elle brandit l'arme sur lui. Il aurait put a cet instant ce transformer, ou plutôt il aurait le faire, sans doute aurait-il put lui échapper. Voir la tuer. Mais il ne réagit pas assez vite. En réalité il ne réagit pas du tout. Et le coup de feu partit, touchant ainsi son épaule droite de plein fouet et le projetant à terre avec une force incroyable.
" Et maintenant, déguerpissez. " Glissa-t-elle, son plus terrible sourire au lèvre.
A cet instant, cet instant qu'il se remémora de nombreuse fois dans sa vie, il aurait du la tuer. Il aurait dû se métamorphosé en loup et la tuer. La tuer avant qu'il soit trop tard. Mais ceci, Vladimir l'ignorait encore et la seule chose qui lui venait à l'idée était de fuir.
Il se leva du mieux qu'il put, en s'appuyant contre la porte, mais il se sentit de nouveau projeté sur le sol dur et froid de la rue. Heather lui avait asséner un sérieux coup de pied dans le dos.
" Et fermez la porte quand vous partez. " Lança-t-elle sur un ton léger.
Au prix d'un terrible effort, il se releva une seconde fois en s'adossant contre le mur pour ne pas tomber. Il marcha ainsi pendant plusieurs minutes, luttant contre la douleur atroce qui lui perforait l'épaule, luttant contre la mort qu'il sentait proche. La mort qui depuis quelques jours, cherchait avec acharnement a lui prendre la vie. Peut-être, ce soir, allait-il devoir lui remettre.
La nuit était tombé et l'air était devenu glacial, sa maison n'était plus très loin, mais il sentait ses forces l'abandonner progressivement, si bien que ses membres n'en supportèrent pas davantage et se dérobèrent sous lui. Le laissant ainsi, adosser contre le mur d'une rue lugubre, incapable de faire un geste de plus, comme un pantin désarticulé sans son manipulateur. Il sentait le sang s'écouler en abondance de sa plaie, il sentait chaque parcelle de lui-même en feu. Heather lui avait promis qu'il ne mourrait pas, or elle avait tord. Elle ne se doutait pas du nombre de blessures qu'il avait subit cette semaine, son corps était épuisé, son corps n'en pouvait plus, il ne pouvait plus supporter toute ces innombrables blessures, soignées puis rouverte peu après, s'infectant au fur à mesure. Cette fois, la mort avait définitivement gagner. Cette fois, personne ne viendrait le sauvé. Deux miracles l'avait arraché a la mort, mais il n'y en aurait plus d'autre. Qui aurait bien voulut l'aider ? Il n'y avait personne dans cette ruelle, il n'y avait jamais personne. Et même s'il y avait eut quelqu'un, il ne l'aurait pas aider. Qui aurait bien voulut, le soigné, lui, meurtrier en série détesté de tous ?
Mais pourquoi espérait-il qu'on l'aide ? C'était stupide. Jusque là il s'était toujours débrouillé tout seul. Sans ces humains dégoutant. Mais le pensait-il vraiment ? Pensait-il vraiment ça des humains ? Léhana, Lilyana ... Pensait-il vraiment ceci d'elles ?
Peu importait de toute façon maintenant, il allait mourir. Sans que personne ne le regrette. Absolument personne. Seulement un intense soulagement pour les civils de savoir que l'agresseur de Léhana était mort.
Mais il ne voulait pas abandonner. Non, il ne pouvait pas ... Il tenta de se relever, mais il en fut incapable, tous ses muscles le faisaient atrocement souffrir, tout son corps était en feu, près a exploser d'un instant à l'autre. Il chercha la lune du regard, mais ne la vit pas. Peut-être parce que sa vision ne lui permit pas à ce moment là, mais quoi qu'il en soit, cela lui glaça le sang. La lune l'accompagnait toujours partout où il allait, elle était signe d'espoir a ses yeux. La lune, gracieuse et majestueuse, déesse de la nuit, déesse d'un espoir illusoire faisant naître en lui un sentiment de sécurité.
Alors, une idée traversa son esprit. Une ultime idée. Il ne sut comment elle lui vint mais il pris possession du corps d'Akira et hurla. Un hurlement triste. Un hurlement de détresse profonde. Un hurlement pour se prouver qu'il était encore vivant. Vivant une ultime fois.
Il voulait mourir en tant que loup et non en tant qu'homme. L'homme qui aura consumé jusqu'à la fin sa vie. L'homme qui ne méritait pas cet honneur. Mais il savait que c'était impossible. Seulement, il voulait être un loup une dernière fois.
Le hululement était d'une puissance incroyable, la force du désespoir peut-être. Mais personne ne répondit à son appel. Un appel long empreint de désespoir, empreint de souffrance et de douleur. Un appel en l'honneur de tout ceux qu'il avait aimer. En honneur a tous ceux qui n'était plus là.
Un appel empreint de regret.
Le regret d'une existence consumé par la haine.
Le regret d'une existence sans bonheur.
Le regret d'une existence touchant à sa fin.
Mais la force finit par lui manquer, mettant fin au long hurlement qu'il avait pousser. Alors, il fut contraint de retrouver son corps. Épuisé, il serra avec toute la force qu'il lui restait Akira contre lui, rassurer par sa présence toute proche.
Puis, enfin, ferma les yeux, ne pouvant en supporter davantage.
Laissant la mort l'emporter, pour toujours.

[ Mouhaha comme c'est tragique xD J'espère que vous êtes tous en train de chialer à l'heure qu'il est x)]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|   Aujourd'hui à 9:59

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Je te détestais, Je te hait & je t'aimerai ... |Vlad'|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Lapis Philosophorum |Pierre| [PV Vanille] [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Tamthia :: • Banlieue • :: • QG de la mafia •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit