AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Lun 31 Jan 2011 - 17:44

Léhana érait dans la rue, les pensées les plus sombres. Elle ne faisait pas le moins du monde attention à ce qui sa passait près d'elle. D'ailleurs, Wok la suivait, tête basse. Il avait gardé la bandage à la patte où Akira l'avait violement mordue. Quant à l'humaine, la cicatrice des deux cros assérés restera a jamais gravée dans sa chaire. Alors, elle érait. Sans but. Peut être aurait-elle voulu le croiser. Vladimir... Peut être aurait-elle voulu revoir ses yeux bleu glace. Pourtant, c'était bien lui qui l'avait vouée à une mort certaine. C'était lui qui s'était échappé de la prison où il aurait du mourir pour tous les crimes commis. Mais c'était encore lui qu'elle voulait revoir. Le soleil déclinait . Deja. Léhana s'était résulu à rentrer au palais, quand elle entendit soudain un puissant cri, au loin. Un hurlement pour être exacte. Wok, qui n'avait pas gardé un très bon souvenir de cette bagarre, se mit en position de deffense instinctivement. Mais ce n'était pas un cri de guerre. C'était autre chose. Un hurlement puissant, de douleur. Le dernier appel d'un loup sur le point de partir. Elle le sait si bien... Mais d'un coup, elle comprit. L'humaine se mit a courir si vite, que tout devenait fLou autour d'elle. Léhana se laissait guider par le hurlement, sur le point de s'éteindre. La nuit était tombé sur la ville, et il était difficile de s'y retrouver. Ce n'est qu'en arrivant à la lisière de la forêt qu'elle s'arrêta, hors d'halène. Ce qu'elle vit, au bout du petit sentier, la pétrifia. La louve noire était allongée sur le sol, ensanglanter. Mais ce qui attira son attention plus qu'autre chose, c'était la personne qui enlacait l'animal. Les deux êtres baignaient dans une marre de sang. Léhana, sans reflechir, fila à leur coté, vite interompu par Wok, qui aboya bruiyament. Il lui fit signe de s'arrêter, et avanca lentement vers les deux corps. Une fois assez proche pour sentir leur présence vitale, il donna la permission a Léhana de s'avancer.


A cet instant précis, tout cessa de vivre autour d'elle. Plus aucun son ne parvint à ses oreilles, plus aucune pensée lui travarsa l'esprit, seul les deux corps inertes resterent dans son champ de vision.Les minutes rallongèrent, les larmes salée se figèrent sur ses joues... Elle ne voyait pas ou elle allait, et Léhana pleurait de plus en plus. Non. C'était la pluie qui s'était mise à couler. La douce mélodie traversa la barrière pour s'ajouter à celle de son coeur. Elle aurait voulu remonter le temps. Alors, elle ferma les yeux. Et pria. Oui, pria pour lui. Pourquoi elle pleurait pour lui ? Elle ne le connaissait même pas. Mais pourtant, a chaque fois qu'elle touchait sa blessure, elle pensait à lui. Elle pensait à ses yeux. Elle pensait à sa bouche. Elle pensait à ses mains... Soudain, tout ses sens reprirent leur fonction. Le martelement de la pluie prit place à la douce mélodie, ses yeux ne se brouillaient plus, les larmes ne coulaitt plus. C'était comme si tout ça n'était qu'un rêve. Pourtant, Vladimir était bien la. Et Léhana s'accroupit a ses cotés. Il y avait du sang de partout, il avait les yeux clos. Elle passa sa jambe au desus de son corps de sorte à être accroupit au desus de lui. Elle essaya de regarder d'ou venait la plaie, elle ne trouva pas.

*VLADIMIR ! VLADIMIR C'EST MOI !* S'eforca-t-elle de crier.

Elle ne vit pas si il avait ouvet les yeux ou non. Tout ce qu'elle avait vu, c'était une plaie par balle à l'épaule. Le projectil était ressorti. Mais elle fut tiré de ses pensées par deux mots:

*Va t'en...*

(vla tu peux rep, déso c'est porri j'ai pas le temps de me relire xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Mar 1 Fév 2011 - 19:48

Le néant était là. Prêt a l'engloutir pour toujours. Alors qu'attendait-il ? Qu'attendait-il pour mettre fin à ses souffrances ? Pourquoi la Mort ne venait-elle pas ? La Mort avait peur ? De quoi ? De lui ? N'avait-il pas déjà assez vécu ? N'avait-il pas déjà assez tué ? Alors pourquoi ? Pourquoi la Mort s'entêtait à le laisser souffrir ? Pourquoi la Mort ne voulait-elle pas de lui ?

Il y eu un bruit. Un bruit qui lui sembla vaguement familier mais qu'il fut incapable d'identifié. Mais de quoi parlait-il ? Il avait rêver. Ou alors peut-être était-ce les pas de la Faucheuse, la vraie, venant le chercher ?
Un son parvint jusqu'à ses oreilles, comme une voie ... Comme un sanglot. Il ne comprenait pas. Il était perdu. Il était égaré. Que se passait-il ? Qu'était-ce ? Des bruit ? Des bruits de ... Pas ? La Mort s'était enfin décider à se montrer ? Mais quelque chose disait que ce n'était pas elle. C'était autre chose.

"VLADIMIR ! S'écria une voix.
Qui était-ce ... ? Là encore, il ne comprenait pas.
" VLADIMIR C'EST MOI !"
Mais cette voix ... cette voix ... ! Il entrouvrit une paupière, mais elle lui parut lourde, terriblement lourde. Si bien qu'il ne vit que vaguement une silhouette se pencher vers lui. Cependant, il la connut. Encore elle...
" Va t'en ... Léhana, murmura-t-il faiblement.
Sa gorge était sèche, si sèche qu'il avait l'impression qu'elle était en feu, mais il continua, luttant contre la douleur :
" Va t'en, je t'ai dis ... Putain arrête, je peux pas crever en paix, merde !? T'es là pour me foutre en taule hein ? Si c'est ça alors dégage ...
Mais elle l'ignorait, continuant d'examiner minutieusement sa blessure.
" Je veux ... pas de ta pitié ... Je ... Je te l'ai déjà...dit ...
Il fut pris brusquement d'une douloureuse quinte de toux qui lui parut infiniment longue. Ses forces l'abandonnaient de nouveau, il se sentait incapable de prononcé un mot de plus. La brulure dans son épaule semblait avoir provoquer un gigantesque brasier dans son corps. Il serra les dents pour retenir un gémissement de douleur. C'était insupportable. Pourquoi ne mourrait-il toujours pas ? Pourquoi cette fille s'obstinait-elle a vouloir le sauvé ? C'était sans doute seulement dans ses intérêt. Il ne serait pas dur pour elle de l'envoyer en prison. L'envoyer en prison pour lui faire ravaler sa fierté. Pour lui faire expirer tous ses crimes. Il l'avait chercher de toute façon ... Mais il ne voulait pas mourir comme ça. Il ne voulait pas passé le reste de sa vie derrière des barreaux, portant dans son cœur l'espoir illusoire de revoir la lumière du jour. Non, il ne voulait pas. Il n'avait même pas d'arme pour se donner la mort lui-même. Quelle triste fin. Quelle fin pathétique.

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Mar 1 Fév 2011 - 20:25

" Va t'en, je t'ai dis ... Putain arrête, je peux pas crever en paix, merde !? T'es là pour me foutre en taule hein ? Si c'est ça alors dégage ... "

Mais elle l'ignorait, continuant d'examiner minutieusement sa blessure.

" Je veux ... pas de ta pitié ... Je ... Je te l'ai déjà...dit ..."

Ce fut les paroles de trop. Elle n'avait jamais réussi à se mettr en colère en une demie seconde.

*T'ES VRAIMENT TROP CON !* elle ne retint pas ses mots.

*TU VA ARRETER DE DIRE QUE J'AI PITIE DE TOI !* Lacha t elle, en larme.

*T'as raison je devrais te laisse crever ici, bonne chance et rendez vous en enfer !*

C'était bien la premiere fois qu'elle était en rage comme a ce moment la. La balle qui lui avait travesré son bras avait également déplacé l'epaule. Il devait souffrir. Tant mieux. Elle la remit violement en place. Elle en profita pour froisser un nerf. IL ne fallait pas qu'il guérisse trop vite. Il n'allait pas mourir, mais souffrir maintenant. Il devait deja sentir un énorme poid en moins sur son épaule, comme s'il était guérrit. Il ne pourra juste pas la bouger pendant un certain temps. Léhana déchira une ma,che de son chemisier blanc, et lanca le bout de tissu à la figure de Vladmir.
Epuisée, elle se releva et commenca à marcher le long du sentier..

(oula c'est trooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooop nul >.<)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Mer 2 Fév 2011 - 19:07

[♪]
Puis, brusquement, le visage de Léhana changea du tout au tout.
T'es vraiment trop con. Lâcha-t-elle, en larme. TU VA ARRETER DE DIRE QUE J'AI PITIE DE TOI !?
Vladimir la fixa, incrédule. Pourquoi pleurait-elle ? Pourquoi était-elle dans cet état ?
"T'as raison, s'écria-t-elle, hors d'elle, je devrais te laisse crever ici. Bonne chance et rendez vous en enfer !"
Elle le regarda un instant, comme si elle avait eu un instant d'hésitation, puis finalement remis brutalement en place son épaule qui s'était semblait-il déboité. Il retint un gémissement de douleur. Mais très rapidement, il se sentit mieux. Évidement, la blessure de la balle le faisait toujours souffrir atrocement, mais ce n'était rien comparé aux deux douleurs mêlées.
Cependant, il vit Léhana arracher sans hésiter une manche de son chemisier blanc et lui lancer rageusement à la figure. Il le saisit aussitôt et le pressa instinctivement contre la blessure, bien qu'il doutait que le bout de tissus lui soit d'une quelconque utilité.
Puis, sans lui accorder le moindre regard, elle se leva et, sans hésitation, commença à s'enfoncer dans l'ombre, laissant ainsi Vladimir là, adosser contre le mur d'une ruelle.
Seulement, il ne pouvait la laisser partir. Il ne pouvait la laisser partir alors qu'il ne comprenait pas. Pourquoi ? S'il devait mourir, alors il voulait savoir. Savoir pourquoi elle avait chercher à lui venir en aide. Savoir pourquoi elle cherchait tant à lui trouver des qualités. Savoir pourquoi elle voulait tant le sortir de l'ombre.
Néanmoins, il savait qu'elle n'accepterait pas de répondre. Pas avant d'avoir reçu quelque chose en retour. Il savait qu'il l'avait toujours repousser ses tentatives pour se rapprocher de lui, mais c'était pour son bien. C'était une Représentante. Elle n'avait pas le droit de laisser en liberté un assassin comme lui. Elle n'avait pas le droit de lui prêter le moindre sentiment. Elle n'avait pas le droit de commettre une telle erreur. Et lui, n'avait pas le droit de lui laisser la commettre.
Cependant, cette fois-ci, il ne pouvait pas la laisser partir ainsi. C'était plus fort que lui. Il devait dire quelque chose. Il le savait. Mais les mots ne voulait pas venir. Des mots qu'il avait si peut prononcer dans sa vie.
" Léhana ... Merci, murmura-t-il en articulant avec difficulté le dernier mot.
Il y eu un silence. La jeune fille se figea, mais il ne put voir l'expression de son visage, elle lui tournait le dos.
"Mais ... Mais je voudrais savoir ... Pourquoi ? Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu commet l'erreur de m'aider ? Pourquoi tu bafoue tes devoirs de représente pour la personne qui a cherché à te tuer ? Pourquoi ...
Sa voix s'affaiblit considérablement, lui rappelant a cet instant que bien que sont épaule ait été remise, la balle qui avait transpercé son épaule, elle, le faisait toujours souffrir. Sans doute n'allait-il pas mourir s'il trouvait un moyen de se soigner rapidement, mais le voulait-il vraiment ? Que ferait-il s'il survivait ? Voudra-t-il vraiment retrouver Heather et attendre qu'elle le tue à petit feu ? Voulait-il passé sa vie au service du mal ? Ou voulait-il mourir ? Voulait-il mourir pour ne plus avoir a choisir ? Mourir pour ne plus pouvoir faire de mal a personne ?
Il faut vivre le présent, notre passé n'est pas ce que l'on ai, ce qui compte c'est ce qu'on fait maintenant. S'était ce que lui avait dit Lilyana. Mais maintenant... Qu'allait-il faire ? Qu'allait-il être ? Que voulait-il être ?

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Mer 2 Fév 2011 - 20:08

http://www.youtube.com/watch?v=0rA0wbzw0E8&feature=related

" Léhana ... Merci, murmura-t-il en articulant avec difficulté le dernier mot.

Il y eu un silence. La jeune fille se figea, mais il ne put voir l'expression de son visage, elle lui tournait le dos.

"Mais ... Mais je voudrais savoir ... Pourquoi ? Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu commet l'erreur de m'aider ? Pourquoi tu bafoue tes devoirs de représente pour la personne qui a cherché à te tuer ? Pourquoi ...

Léhana resta immobile. Elle se mordait les lèvres, n'osant quoi répondre. Elle y était peut être aller un peu fort. Elle fermit les yeux. Que devait elle faire ? Si elle retournait près de lui, elle passerait surement pour une idiote. Mais si elle partait, elle n'aurait plus d'occasion pour lui dire.
La jeune humaine ne pleurait plus. La colère était passée. Mais il pleuvait toujours. Il pleuvait des cordes, même. Elle se retourna lentement. Elle n'avait aucune raison de le rejoindre. Mais ses yeux, ses yeux bleu glacés l fixaient inlassablement. Elle passa une main dans ses cheveux. Il étaient trempés.
Elle éleva la voix pour qu'il puisse l'entendre:

*Et quoi ? Mes devoirs de représentante, qu'est-ce que t'en sais toi hein ? Si j'ai été choisis pour la volonté, figure toi que c'est parce que je sais me battre pour les gens ! Je sais me battre, pour ceux que j'aime, mais aussi pour les assassins ! Tu n'es pas une erreur, tout comme je n'en fais pas une. Et moi, moi j'ai envie de me battre pour toi ! Et ne résiste pas, je suis têtue et je ne lache rien.*

Elle s'avanca lentement. c'était comme si ses jambes avancaient toutes seules. C'était comme si elle ne controlait rien. Il l'a regarda avec des yeux incrédules. Elle savait qu'il avait raison. Il avait raison sur tout la ligne. Pour elle l'aidait ? Peut être....

*T'es un assassin. Et moi, je suis la fille qui voudrais t'aider. Je sais ce que tu vas dire. "Je n'ai pas besoin de ton aide, je ne veux pas de ta putain de pitié, degage..." Mais je m'en fou de tout ça. Je m'en fou de ce que tu penses. Et si je devait employer la force pour te soigner, alors, je le ferai. Et si j'était obligé de te gifler pour que tu restes tranquille, alors, oui, je le ferai.*

Léhana était maintenant à sa hauteur. Il était vaiment amoché. Elle repensa à ses paroles: "Léhana... Merci" Il se foutait réelement de sa gueule. Ca devait être le seul mensonge qu'il lui avait dit. Il avait beau avoir l'air froid et distent, on pouvait lire sur son visage comme sur un cahier ouvert.
Elle prit ses joues entre ses mains. Il était vraiment glacé. Elle était si proche de lui qu'elle sentait sa respirtion. Elle aurait même pu l'embrasser.

*Si je veux t'aider. Si je veux t'aider c'est peut être parce que... Ouais. Laisse tomber.*


FIIINIIII x)


Dernière édition par Léhana le Mer 2 Fév 2011 - 20:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Jeu 3 Fév 2011 - 20:16

" Et quoi ? Mes devoirs de représentante, qu'est-ce que t'en sais toi hein ? Si j'ai été choisis pour la volonté, figure toi que c'est parce que je sais me battre pour les gens ! Je sais me battre, pour ceux que j'aime, mais aussi pour les assassins ! Tu n'es pas une erreur, tout comme je n'en fais pas une. Et moi, moi j'ai envie de me battre pour toi ! Et ne résiste pas, je suis têtue et je ne lache rien."
Elle s'avança lentement vers lui, sans le quitté une seconde du regard.
"T'es un assassin. Et moi, je suis la fille qui voudrais t'aider. Je sais ce que tu vas dire. "Je n'ai pas besoin de ton aide, je ne veux pas de ta putain de pitié, dégage..." Mais je m'en fou de tout ça. Je m'en fou de ce que tu penses. Et si je devait employer la force pour te soigner, alors, je le ferai. Et si j'étais obligé de te gifler pour que tu restes tranquille, alors, oui, je le ferai."
Léhana s'accroupit devant lui, ce mettant ainsi à sa hauteur. Et, sans hésiter, elle pris sa tête entre ses mains qui lui parurent brulantes. Il frissonna a leur contact. Il remarqua alors que ses yeux brillait d'une lueur étrange. Une lueur ... Que Vladimir était incapable d'identifié. Il ne comprenait pas. Il était incapable de faire le moindre geste, comme paralysé par une force inconnue. Qu'avait-elle en tête ?
"Si je veux t'aider... Murmura-t-elle, Si je veux t'aider c'est peut être parce que... Elle hésita un instant.
"Ouais. Laisse tomber."Finit-elle par lâcher, balayant l'étrange lueur dans son regard.
Mais qu'est ce qu'ils avaient ces humains a faire des trucs pareil ? Ils étaient suicidaire ? Ils voulaient mourir ? Pourquoi cherchaient-ils toujours a le sauver ? Pourquoi cherchaient-il à le sortir de l'ombre ? Pourquoi étaient-ils assez idiot pour ce penché sur un meurtrier ? Lilyana, Léhana ... Pourquoi faisaient-t-elle ça pour lui ?
La foret est suffisamment grande pour nous deux.
Pourquoi ? Pourquoi te fais-tu du mal ?
Alors vladimir, que dis tu de mourir ensemble ?
Il faut vivre le présent, notre passé n'est pas ce que l'on ai, ce qui compte c'est ce qu'on fait maintenant.
On peut toujours tourner la page, c'est parfois long et douloureux, mais on peux toujours changer de vie.
Vladimir ferma douloureusement les yeux. Pourquoi faisaient-elles ça ? Pourquoi faisaient-t-elle ça pour ... lui ? Pourquoi lui tendaient-elles ainsi la main ? Pourquoi ? C'était ridicule. C'était absolument ridicule. ça n'avait aucun sens.
Pourtant, il ne tenait qu'a lui d'accepté leur aide. Alors pourquoi ? Pourquoi ne le faisait-il pas ?
Il rouvrit les yeux, les posant dans ceux de Léhana, toujours à son chevet.
Il savait qu'il n'accepterait jamais son aide. Il ne pouvait pas. Il s'était toujours débrouiller seul. Toujours. Alors pourquoi cela devrait-il changer ?
Néanmoins, une autre question se posait désormais.

" OK, soupira-t-il, qu'est ce que tu compte faire de moi, maintenant ?

[ Whala c'est nul mais f'in bon ...]

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 



Dernière édition par Vladimir L. Adamovitch le Jeu 3 Fév 2011 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Jeu 3 Fév 2011 - 21:06

" OK, soupira-t-il, qu'est ce que tu compte faire de moi, maintenant ?"


Elle fut satisfaite de sa reponse. Et cela s'exprimait sur son visage. La pluie avait cessé de battre, le soleil était revenu. Dans le ciel, et dans son coeur. Malheureusement, une part de tristesse restait incrustée en elle. Elle ne devait plus jamais, Jamais, l'aimer. Léhana laissa echapper un long soupir de satisfaction.

*Bonne question. Je pense que pour l'instant, le mieux, c'est d'aller de soigner. Serieusement.* Dit-elle avec une voix douce et posée.

La jeune femme s'approcha pour examiner la blessure de plus près. C'était vraiment pas beau à voir. Elle tendit ses mains pour pouvoir toucher sa peau. Il avait trop d'epaisseur de tissu. Elle sentait a peine les bords de l'impact.

*Mauvaise nouvelle pour toi, tu va devoir enlever ton manteau. Mais monsieur ne voudra peut être pas enlever sa chemise (il a une chemise ?)* Dit-elle en plaisantant.

Elle attendit sa reponse surement négative. Néanmoins, c'était pour son bien. En attendant qu'il s'exécute, elle engagea la conversation:

*Je sais que tu te poses beaucoup de questions. Je trouve ça bête moi. Si tu dois faire quelque chose, fais le. Mais sans te poser de questions. Tu ne penses qu'a ta dignité, puisque tu ne veux pas de ma pitié. Mais, un assassin a-t-il de la dignité ? Ahah je te pose une colle la. Tu te contredis toi même. Tu refléchis trop, vladimir.*Elle le fixa serieusement.

*Moi, par exemple, je vis au jour le jour. C'est ça qui rend heureux. Ne pas penser au lendemain, mais au présent. Tu ne tiens pas trop à la vie, n'est ce pas ? Mais je crois que la vie tiens à toi. Sinon, tu serais deja mort vu tes blessures. Alors, Je t'en supplie, arrête de te poser tant de questions. Je sais c'est facile de dire ça pour moi. Et pourtant, tu pourrais être heureux. Plus que tu ne le crois. *
Il avait les yeux fermés. Vladimir semblait perdu dans ses pensées. Léhana en profita pour s'approcher lentement, et deposa ses lèvres sur sa joue. Froide. Quand elle les retira, il avait ouvert de grands yeux ronds. Elle en fut amusé.

*Tu vois, j'ai pas réfléchit. Alors, ne te poses pas de question sur ce que j'aai fait. Je l'ai fait,et c'est tout. Ca ne te tuera pas.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Ven 4 Fév 2011 - 19:31

"Bonne question, répondit-il d'une voix qu'elle voulait sans doute rassurante. Je pense que pour l'instant, le mieux, c'est d'aller te soigner. Sérieusement."
Léhana affichait une mine réjouit qui déplut à Vladimir. Elle était satisfaite parce qu'il ne l'avait pas rejeter, enfin, après tout elle ne lui avait pas laisser le choix.
"Mauvaise nouvelle pour toi, tu va devoir enlever ton manteau. Mais monsieur ne voudra peut être pas enlever sa chemise, lança-t-elle ironiquement.
Elle commençait vraiment à l'exaspérer. Elle le prenait pour qui ? Son ami ?
Cependant, elle redevint sérieuse.
"Je sais que tu te poses beaucoup de questions, lâcha-t-elle. Je trouve ça bête, moi. Si tu dois faire quelque chose, fais le. Mais sans te poser de questions. Tu ne penses qu'a ta dignité, puisque tu ne veux pas de ma pitié. Mais, un assassin a-t-il de la dignité ? Ahah je te pose une colle la. Tu te contredis toi même. Tu réfléchis trop, Vladimir."
Il faillit laisser échappé une raillerie mais se retint à temps, ce n'était pas le moment de la faire fuir, elle pouvait encore soigné son bras. Peut-être ne pourrait-il jamais le réutiliser si cela continuait.
" Moi, par exemple, je vis au jour le jour. C'est ça qui rend heureux. Ne pas penser au lendemain, mais au présent. Tu ne tiens pas trop à la vie, n'est ce pas ? Mais je crois que la vie tiens à toi. Sinon, tu serais deja mort vu tes blessures. Alors, Je t'en supplie, arrête de te poser tant de questions. Je sais c'est facile de dire ça pour moi. Et pourtant, tu pourrais être heureux. Plus que tu ne le crois. "

Vladimir ferma les yeux, à la fois se sentant incapable de les laisser ouvert une seconde de plus, et partager entre le besoins de coupé un instant les liens avec le monde réel. Il était absolument épuisé. Il avait envi de dormir. Mais il savait que s'il faisait ceci maintenant, il ne pourrait sans doute jamais se réveiller. Et, étrangement, il n'en avait pas envi. Il n'arrivait pas à comprend. Il n'arrivais plus à se comprendre lui-même. Il s'était rabaisser à se laisser soigné par une humaine ... Non, deux même, il s'était fait lamentablement chassé, il n'avait nul part où aller, et maintenant, il ne voulait toujours pas mourir ?
Mais, brusquement, il sentit quelque chose de chaux et doux se poser sur sa joue. Il rouvrit brusquement les yeux.
Tu vois, j'ai pas réfléchit. Alors, ne te poses pas de question sur ce que j'ai fait. Je l'ai fait,et c'est tout. Ça ne te tuera pas.
Un fugace éclair de fureur passa dans le regard de Vladimir. Si seulement ça avait put me tuer, se retint-il de répondre. Il était a deux doigt de lui dire qu'il faudrait mieux qu'elle réfléchisse à ses actes la prochaine fois, mais de toute façon, il n'y aura pas de prochaine fois, alors a quoi bon parler inutilement.
Elle l'avait embrasser. Sur la joue, heureusement. Mais comment avait-elle put !?
Cependant, il ne put ignorer la chaleur qui réchauffait inexorablement son cœur, la glace autour de celui-ci semblait se fissurer lentement, très lentement. Si lentement qu'il avait l'impression de le sentir fondre. Ou peut-être était-ce de la roche. Il ne pouvait ignorer cette douleur aigüe dans sa poitrine, ignorer la réalité. Ignoré qu'il n'avait jamais plus reçu le moindre baiser suite à la mort de ses parents. Ou du moins, de vrai baisé.
Il posa son regard dans celui de Léhana. L'étrange lueur dans ses yeux était réapparut, mais les siens exprimait une telle souffrance qu'il les baissa instinctivement.
" Léhana, je ne te comprendrai jamais, finit-il par lâcher avec amertume. Je ne vous comprendrait jamais, vous les humains. Je voulais te tuer, et toi tu veux me sauver. Je ne comprend pas. Être heureux c'est pour les gens normaux. Mais je ne suis pas normal. De plus, la vie ne tient pas à moi, mais a peur de moi, c'est différent.
Cependant, pendant qu'il parlait, il enlevait progressivement son manteau et constatait avec horreur l'état de sa chemise. Il la déboutonna lentement, ses doigt glissait sur les boutons ensanglanté, ses mains tremblait, à cause du froid, mais aussi par faiblesse.
Puis, une fois cette tâche qui lui parut longue et douloureuse accomplie, il osa de nouveau croisé le regard de Léhana. Ses yeux brillait, à la limite du provocateur. Le message était clair : Qu'elle ose encore l'embrasser une fois et elle pouvait l'oublier.
Il soupira.
" Qu'est ce que tu compte faire comme ça ? Si tu veux vraiment me soigné, alors fait-le chez moi, il y a du matériel médical et puis ... La rue n'est pas vraiment le meilleure salle d'opération que je connaisse.
Il sentit le regard de Léhana se river sur lui.
" Ne me regarde pas comme ça ! Et ne t'imagine pas que sa veux dire que tu es une amie.

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 



Dernière édition par Vladimir L. Adamovitch le Ven 4 Fév 2011 - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Ven 4 Fév 2011 - 21:24

" Ne me regarde pas comme ça ! Et ne t'imagine pas que sa veux dire que tu es une amie. "

*Si tu crois que jveux être ton amie tu tu mets le doigt dans l'oeil. Bon, bah si tu as du materiel chez toi, je n'ai pas besoin de te soigner. Je suppose que tu connais le chemin. Fais gaffe de pas te perdre, avec toi on sait jamais* Dit-elle d'un ton neutre.

Elle avait décidé, puisque il avait manifestement envie de rester désagréable, qu'elle en ferait autant.

Il ne pourrait décidement pas changer. Elle laissa tomber la technique du charme, il était trop... égoiste. Bon elle avait plus qu'une chose faire, Renter au palais. Il commencait surement s'inquiéter.

*j'y vais, Je pense que tu arriveras à te débrouiller seul. (enfin j'espere...). Je t'avais passé un bout de ma chemise pour que tu te fasses un bandagen pressé dessus ne servira à rien. A aussi, si tu as bsoin de moi tu sais ou me trouver ! Quoique, t'as surement quelqu'un sur qui passer tes nerfs de temps en temps, tu ferais mieux d'aller le (la) voir, il pourra surement t'aider, lui.*


(eeeuh je sais vraiment pas quoi dire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Sam 5 Fév 2011 - 12:13

Un éclair de rage passa dans le regard de Léhana. Vladimir comprit qu'il était allé trop loin.
"Si tu crois que jveux être ton amie tu tu mets le doigt dans l'œil, s'écria-t-elle d'un ton qu'elle voulait indifférent. Bon, bah si tu as du matériel chez toi, je n'ai pas besoin de te soigner. Je suppose que tu connais le chemin. Fais gaffe de pas te perdre, avec toi on sait jamais"
Elle était furieuse. Les humains étaient vraiment des espèces imprévisibles et incompréhensibles ...
"j'y vais, Je pense que tu arriveras à te débrouiller seul. Je t'avais passé un bout de ma chemise pour que tu te fasses un bandage, presser dessus ne servira à rien. Ha aussi, si tu as besoin de moi tu sais ou me trouver ! Quoique, t'as surement quelqu'un sur qui passer tes nerfs de temps en temps, tu ferais mieux d'aller le voir, il pourra surement t'aider, lui."
Vladimir enrageait. Il enrageait, mais pas seulement. Il sentait en lui non seulement une colère contre Léhana mais aussi contre lui-même. Quel idiot. Ça lui arrivait jamais d'avoir un brin d'intelligence des fois ? Déjà qu'elle avait accepté de le soigné volontairement alors si en plus il passait son temps à mettre en évidence son hostilité à son égare...
Mais le problème était tout autre : Il pouvait désinfecté la plaie et la bander, mais en aucun cas la soigné lui-même. Il allait perdre l'usage d'un bras avec ses conneries ...
Il avait besoins d'aide. Il le savait. Il le savait mieux que personne. Alors pourquoi était-ce si dur ? Pourquoi était-ce si dur de la réclamer ?
Il voulait faire jaillir les mots de sa bouche, il voulait que ses lèvres esquisse ce geste, il le voulait tant ... Alors pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi n'y arrivait-il pas ? Était-ce surhumain de réalisé quelque chose d'aussi simple ? Mais voudrait-elle au moins l'aider maintenant ? Maintenant qu'il avait brisé son cœur. Il l'ignorait.
Seulement, la seul chose qui semblait bien vouloir sortir, était sa colère. Une colère qui le dévorait progressivement. Une colère qu'il ne put retenir plus longtemps.
" Je croyais que tu avais dis que tu serait prête à me giflé s'il le fallait pour me soigné, lança-t-il sur un ton provocateur. Ha. C'est vrai, j'avais oublié, les humains n'ont pas de paroles ...
Quitte à perdre un bras, au moins que se soit après avoir poussé à bout Léhana. Elle l'énervait. Toujours à lui faire la moral. Toujours à lui chercher quelque chose de bon en lui. Mais c'était peine perdu. De toute façon c'était fini. A partir de maintenant, il n'avait plus aucune de raison de vivre. Son bras allait être à jamais inutilisable, Heather ne voudrait jamais de lui comme tueur, il n'avait nul par où aller.
C'était fini.

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 



Dernière édition par Vladimir L. Adamovitch le Dim 6 Fév 2011 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Mer 2 Mar 2011 - 22:09

" Je croyais que tu avais dis que tu serait prête à me giflé s'il le fallait pour me soigné, lança-t-il sur un ton provocateur. Ha. C'est vrai, j'avais oublié, les humains n'ont pas de paroles ... "

Il veut la guerre ! Il va l'avoir ! Pensa-t-elle au fond d'elle...

"Tu parles des humains, comme des êtres inutiles et vulnérables. Mais ils sont fait de chaire et d'un coeur ! Comme toi ! Pardon, j'oubliais les meurtriers n'ont pas de vie eux. Ils ne méritent pas cette vie qui leur est donnée ! Tu te crois supérieur parce que tu n'es "pas humain" ? Mais comment es-tu né ?? De quoi est fait le sang qui coule dans tes veines !! Ne penses pas que tu es plus intelligent, plus fort que les humains. Tu n'es bon qu'a te faire tuer !"

Elle avait prononcé ces mots si froidement qu'elle en fut surprise elle-même. Mais elle ne regrettait rien. Ce Vladimir ne l'interessait plus. Tout compte fait, les meurtriers, les tueurs en séries ne méritent pas une seconde chance. Wok était en position de chasseur. Il laissait apparaitre ses dents blanches, dans un grognement fluide. Elle dit tout haut:

"N'est-ce pas, Wok, qu'on pourrait en faire de la paté pour chat de ces deux guignols ? Alizée serait contente. De la viande fraiche pour son chat. Tu t'occupes de son toutou, je me charge de son suicidaire de maitre ! "

Les grognements reprirent de plus belle. Léhana aimait être sadique. La jeune fille avait beau être la representante de la volonté, un peu d'amusement ne lui ferait pas de mal. Au contraire.

Il ouvrit la bouche pour répliquer, mais elle le coupapar un:

"FERME LA !"

Elle sorti ses dagues.

"Et si, Et si on jouait aux fléchettes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Ven 4 Mar 2011 - 0:43

Léhana vit rouge. Elle se retourna, furibonde.
"Tu parles des humains, comme des êtres inutiles et vulnérables. Mais ils sont fait de chaire et d'un cœur ! Comme toi ! Pardon, j'oubliais les meurtriers n'ont pas de vie, eux. Ils ne méritent pas cette vie qui leur est donnée ! Tu te crois supérieur parce que tu n'es "pas humain" ? Mais comment es-tu né ? De quoi est fait le sang qui coule dans tes veines !? Ne penses pas que tu es plus intelligent, plus fort que les humains. Tu n'es bon qu'a te faire tuer !"
La colère montait progressivement en Vladimir, une colère plus semblable à un désespoir infini qu'a une haine à l'état pure. Une colère qui n'avait plus rien d'humain. Une colère qui lui rappelait à quel point la blessure béante dans son cœur le faisait souffrir. A quel point rien, rien au monde n'aurait pu bander cette plaie là.
Mais Léhana non plus n'était plus elle-même, comme aveugler par un désir de vengeance, le désir de prouver qu'elle existait, elle aussi, qu'elle avait autant le droit de le traiter comme lui la traitait.
Mais brusquement, la flamme de rage dansant dans son regard se transforma en une lueur narquoise, joueuse. Cruelle.
Son loup, quant à lui, grondait, menaçant, le pelage hérissé par la colère et la haine.

"N'est-ce pas, Wok, qu'on pourrait en faire de la pâté pour chat de ces deux guignols ? Alizée serait contente. De la viande fraiche pour son chat. Tu t'occupes de son toutou, je me charge de son suicidaire de maitre ! "

Le grondement s'accentua encore à ses mots. Le sang de Vladimir se glaça lorsqu'elle s'avança vers lui, triomphante. Il voulut protester, répliquer, mais Léhana lui intima le silence d'un "FERME LA !" sec.
Puis, sous les yeux déconcerté de Vladimir, elle sortit ses dagues d'un geste souple et gracieux,

"Et si ... Et si on jouait aux fléchettes ? S'écria-t-elle, détachant chaque mots avec délices, comme si elle éprouvait un plaisir immodéré à les prononcés.

Vladimir n'en cru pas ses yeux. A cet instant précis, il se sentit paniquer. Oui, pour la première fois depuis ce qui lui semblait une éternité, il sentait la panique s'emparer de lui. Léhana, représentante de la volonté voulait ... le tuer ? Le souffle coupé, il la regarda avec effroi s'approcher de lui d'un pas nonchalant et, d'une désinvolture mesuré, faire mine de jouer avec ses couteaux.
Dans son regard brillait non seulement de l'irritation et de l'amusement mais également de la peine. Vladimir savait qu'il l'avait blessé. Blessé, car les humains sont ces étranges créature à toujours donner en espérant recevoir de la part de l'autre. Or il avait tout fait pour la repousser, pour la brisé, désormais c'était fait, il l'avait déçu. Irrévocablement déçu. Et il allait en payer le prix.
Mais une question le taraudait. Une. Une seule. Pourquoi avait-il peur ? Pourquoi la mort lui faisait-elle peur ? N'avait-il pas espéré tant de fois la voir le saisir ? N'avait-il pas espérer tant de fois quitter ce monde écœurant ? Alors pourquoi ? Pourquoi était-ce si dur ? Pourquoi avait-il peur ?

" Attends ... Souffla-t-il au prix d'un terrible effort.
Chaque mot lui coûtait, chaque mot lui arrachait une nouvelle grimace de souffrance.
" Je voulais te demander ... Qu'est ce que t'en sait ? Toi ... Toi tu as toujours vécu, tranquillement dans ... Ton château ... Entourer de parents attentionné... De tes sœurs ...Alors ... Alors... Alors que moi j'étais en train de crever comme un chien dans ... Dans une putain de banlieue ... Alors ... Alors... Qu'est ce que t'en sait ?
Il sentit les larmes lui monter aux yeux, comme lorsqu'il avait parler de ses origines à Lilyana. La rage mêler au désespoir faisait naître en lui un sentiment nouveau. Un sentiment inconnu. Il sentait son cœur battre, par coup timide et irrégulier, mais battre. Battre par la peur, la peur de mourir, battre par la souffrance, la souffrance que lui procurait la blessure béante ancré en son âme, battre par le désespoir, mais, battre de tout son cœur. De toute sa force, de tout son désir de vivre, de toute sa rancoeur et de tous ses regrets.
La mort, proche, terriblement proche, était là, faisant jaillir des larmes et des mots qui n'avaient jamais voulut sortir au par avant.
" As-tu déjà connu ... la souffrance ... la vrai ? T'es-tu déjà ... Haïe de tout ton être ? As-tu déjà sentit ... la solitude te dévorer jusqu'au plus profond de ton âme ? N'as-tu jamais espéré plus que tout au monde qu'on te jette ne serait-ce ... Qu'un regard ? Juste un regard ... Une attention ... Un mot ... N'importe quoi... Juste pour avoir l'impression d'exister ... Juste pour avoir la sensation de vivre ... L'as-tu seulement envisagé ? Non. Non pas une seule fois. Non t'en sait rien. Rien. Tu ne peux même pas le concevoir. Toi ... Toi qui a toujours vécu dans ton douillet petit palais. Toi ... Qui n'as jamais connu la froideur des rues ... L'effroi de la solitude ou encore la souffrance à l'état pur. La souffrance pour laquelle serait prêt à faire n'importe quoi pour l'apaiser. Mais rien ne peut guérir cette plaie là. Rien si ce n'est la mort. Alors ... Alors maintenant tues moi ... Tues moi parce que c'est ton devoir. Tues moi parce que je le veux. Tues moi, mais fait en sorte de ne jamais le regretter.

(dsl c'est pourri mais bon t'allais me tuer si je répondais pas ce soir ... )

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Ven 4 Mar 2011 - 11:16

" Je voulais te demander ... Qu'est ce que t'en sait ? Toi ... Toi tu as toujours vécu, tranquillement dans ... Ton château ... Entourer de parents attentionné... De tes sœurs ...Alors ... Alors... Alors que moi j'étais en train de crever comme un chien dans ... Dans une putain de banlieue ... Alors ... Alors... Qu'est ce que t'en sait ? "

Une douleur se raviva. Une douleur, qui était enfoui au plus profond d'elle même. Léhana pensait que plus rien ne pourrait la faire resurgir, que plus personne ne pourrait réouvrir ses blessures du passé. Elle s'arreta de marcher. Son coeur c'était mis a battre plus fort, et ses mains tremblaient. Pourquoi avait-elle mal, maintenant ? Pourquoi les paroles, même cinglante qu'il avait prononcé, lui faisaient mal ? Peut être parce qu'il ne lui avait rien dit avant, parce que elle avait essayer de l'aider, de le tirer de cette "vie de chien". Ou peut être parce que elle aussi, avait vecu la solitude, la tristesse, et la honte, également... Wok c'était assit, calmement, il se lechait les babines. Tout grognement sourd avait cessé. Malgré la faible lumière de la lune, malgré les grandes ombres des sapins ornant la lisière de la forêt, La jeune fille vit ses yeux. Ses yeux luisant. Un diamant coula le long de la joue du garcon. Non. C'était une larme. C'était bien la premiere fois qu'elle le voyait pleurer. OU était-ce seulement une larme de colère.


" As-tu déjà connu ... la souffrance ... la vrai ? T'es-tu déjà ... Haïe de tout ton être ? As-tu déjà sentit ... la solitude te dévorer jusqu'au plus profond de ton âme ? N'as-tu jamais espéré plus que tout au monde qu'on te jette ne serait-ce ... Qu'un regard ? Juste un regard ... Une attention ... Un mot ... N'importe quoi... Juste pour avoir l'impression d'exister ... Juste pour avoir la sensation de vivre ... L'as-tu seulement envisagé ? Non. Non pas une seule fois. Non t'en sait rien. Rien. Tu ne peux même pas le concevoir. Toi ... Toi qui a toujours vécu dans ton douillet petit palais. Toi ... Qui n'as jamais connu la froideur des rues ... L'effroi de la solitude ou encore la souffrance à l'état pur. La souffrance pour laquelle serait prêt à faire n'importe quoi pour l'apaiser. Mais rien ne peut guérir cette plaie là. Rien si ce n'est la mort. Alors ... Alors maintenant tues moi ... Tues moi parce que c'est ton devoir. Tues moi parce que je le veux. Tues moi, mais fait en sorte de ne jamais le regretter. "

Mais pour qui se prennait-il ? Pourquoi est ce qu'il ressentait le besoin, de se sentir plus traumatisé, comme celui qui a deja tout vecu et qui n'a pas besoin d'aide ?

"Tu ne me connais pas. Qu'est ce que t'en sais que je n'ai jamais souffert ?? Le monde ne tourne pas qu'autour de toi. As tu étudié ma vie, dans les moindres details ? Sais-tu pourquoi, on m'a cherché pendant un mois ? Moi aussi, j'ai dormis dans la rue. Alors je ne sais peut être pas ce que tu as vecu. Mais toi non plus, tu ne sais pas mon passé. Tu ne sais pas ce que je ressens quand je te vois, tu ne sais rien. Tu es comme un petit enfant. Si tu veux que je te tue, très bien. Moi ça ne me gene pas."

Lentement, elle leva sa main dans laquelle la dague se trouvait. Léhana la fit tourner sur elle même, et l'arrêta pile dans l'angle de la tête de vladimir. Elle se tenait loin, mais elle le toucherait sans aucune difficulté. Elle ferma un oeil, pour être plus précise. La jeune fille leva la main, et d'un coup,la baissa. Le couteau était parti dans un sifflement strident. Le son semblait durer plusieurs minutes.
Quand elle rouvrit son oeil, elle vit qu'il avait fermer les yeux.
Elle s'approcha lentement.
S'assit à ses cotés.

"Mince alors. On dirait bien que je t'ai loupé. Qu'est ce que je peux être maladroite ces temps ci !"

D'un sourir narquoit elle reprit:

"Nan mais tu croyais pas que j'allais te tuer ? T'es vraiment bête des fois ! Et crois pas que c'est de la pitié ! J'ai juste pas envie de devenir un emeurtrière MOI ! "

(fini xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Vladimir L. Adamovitch
♥ Fondatrice ♥


Messages : 1858
Date d'inscription : 14/11/2010
Localisation : Dans quel asile ? Au Vinatier bien sur !

Votre perso :
Age des personnages: 26 ans
Dieu:
Relations: • Heather : Ex-Chef tyranique et sadique x)• Lilyana : Amie• Fleur Rouge : ennemi juré• Elisabeth : sa chérie ♥• Angel : Sa protégée

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Ven 4 Mar 2011 - 16:08

Léhana s'arrêta. La flamme dansant dans son regard s'était évanouie, laissant une lueur absente dans celui-ci.

"Tu ne me connais pas. Finit-elle par lâcher. Qu'est ce que t'en sais que je n'ai jamais souffert ? Le monde ne tourne pas qu'autour de toi. As-tu étudié ma vie, dans les moindres détails ? Sais-tu pourquoi, on m'a cherché pendant un mois ? Moi aussi, j'ai dormis dans la rue. Alors je ne sais peut être pas ce que tu as vécu, mais toi non plus, tu ne sais pas mon passé."

Or dormir dans une rue et mourir de solitude n'était pas la même chose. Cependant son récit avait piquer son intérêt. Il crut un instant déceler une parcelle de souffrance dans ses paroles, mais il n'en était pas certain. Et il ne voulait pas le savoir.

" Tu ne sais pas ce que je ressens quand je te vois, tu ne sais rien. Tu es comme un petit enfant. Si tu veux que je te tue, très bien. Moi ça ne me gêne pas."

Vladimir ne comprit pas. Tu ne sais pas ce que je ressens quand je te vois Qu'est ce que cela voulait dire ? Qu'elle souhaitait lui donner la mort dès qu'elle le voyait ? Mais au fond, quelque chose lui disait que ses paroles avaient un autre sens. Un sens qu'il ne saisissait pas. Un sens qui le dépassait totalement.
Léhana sourit. Mais les flammes de colère et d'amusement dans son regard c'étaient bel et bien volatilisées, comme consumé par un océan de douleur. Elle fit tourner l'une de ses bague sur elle-même, et avec souplesse l'arrêta net en direction du visage de sa proie.
Vladimir ferma instinctivement les yeux. C'était la fin. C'était bel et bien la fin. Il inspira une ultime fois, puis retint son souffle, appréhendant le coup de grâce avec nervosité. Il se demanda un instant si cela allait être douloureux, puis se surpris même à l'espérer. Il voulait souffrir. Souffrir pour le mal qu'il avait fait. Souffrir car il n'avait connu que ceci. Souffrir car c'était la seule chose qu'il méritait.
Il ne pouvait plus se cacher la vérité désormais : Il regrettait. Il regrettait tout ce qu'il avait fait par le passé. Il regrettait ce qu'il avait fait de sa vie. Il regrettaot de l'avoir dévoué à la vengeance et la haine. Il regrettait d'avoir fait couler le sang de tant d'innocent. Il regrettait d'avoir mis en danger le seul être à lui avoir jamais porter un sentiment d'affection. Lilyana. Enfin, était-ce vraiment la seule ? Léhana n'avait-elle pas tenté de l'aider elle aussi ? Mais qu'avait-il fait, lui ? Lui, aveugler par le désir d'être fort, lui, pitoyable petit être implorant le coup de grâce, qu'avait-il fait ? Il l'avait repoussé. Repoussé, comme on l'avait fait tant de fois avec lui-même. Repoussé, comme un vulgaire objet, repoussé comme on éloigne un enfant d'une vérité trop dure à supporter. Or Léhana n'était plus une enfant. Elle savait ce qu'elle voulait, elle avait à sa tête un pays entier, elle faisait ce qu'elle voulait.
Mais c'était trop tard désormais pour éprouver des remords. Ses victimes étaient bel et bien mortent et rien ne pourrait jamais les faire revenir. Léhana était là, brandissant l'arme qui allait le tué. Et lui aussi était là, adossé contre le mur d'une banlieue, agonisant. Après tout, ce n'était qu'un bâtard, il avait vécu dans la rue, il allait donc y mourir.
Il s'attendait à tout instant sentir une douleur déchirante s'emparer de lui, il s'attendait à tout moment à ce que la mort l'emporte comme le vent souffle les feuilles.
Mais la Mort ne vint pas. La si attendu Mort n'était pas décider à frappé. Seul un petit bruit métallique ce fit entendre.

"Mince alors. On dirait bien que je t'ai loupé. Qu'est ce que je peux être maladroite ces temps ci !"

Vladimir ouvrit ses paupières, perplexe. Il vit la dague à terre, inoffensive. Il leva les yeux vers Léhana, le souffle coupé.
"Nan mais tu croyais pas que j'allais te tuer ? T'es vraiment bête des fois ! Et crois pas que c'est de la pitié ! J'ai juste pas envie de devenir une meurtrière MOI ! "
Vladimir resta un instant interdit devant ses paroles. C'était ... un jeux ? Elle n'avait jamais été sérieuse ? Mais maintenant, maintenant qu'il avait découvert cette nouvelle part de lui-même, cette part qui le terrifiait tant, cette part de remord et de regret qu'il avait tant chercher à se cacher, maintenant qu'il ne pouvait plus l'ignorer ... Allait-il pouvoir supporter la vie ?
Il sentait que quelque chose avait changer au font de lui-même, il sentait que quelque chose c'était brisé, irrévocablement brisé. Il se sentait différent. Il avait cessé de se voiler la face, il avait cesser d'imaginer que le monde ne tournait qu'autour de ses propres malheurs. Et quelque chose d'autre était né. Quelque chose d'inconnu. Quelque chose qui l'effrayait.
Et toujours, toujours l'inévitable question revenait encore et encore : Qui était-il vraiment ?

" Me tuer de ta main ou me laisser crever ici revient au même ... Murmura-t-il faiblement. En me tuant, ici et maintenant, tu ne feras que mettre fin à mes souffrances. Je ne la supporte plus. Ni celle qui élance mon épaule ni celle qui déchire mon cœur. Je ne les supportes plus. A... Alors ... S'il te plait ...

Vladimir sentit ses paupières s'alourdir, il luttait contre le besoin de les refermer, mais tous son corps souffrait, de la partie la plus profonde de son âme à la plus petite parcelle de peau sur son corps. Il tenta de terminer sa phrase, ses lèvres frémirent, mais aucun son ne voulut en sortir.
Il inspira, pour tenter de se redonner un élan de vie, mais l'air qui s'engouffra dans sa bouche lui brula la gorge, si bien que le souffle lui manqua et il se mis à a tousser violemment, lui arrachant ses dernières forces.
Les ténèbres l'engloutirent.

( Niaaah c'est trop nul >.<)

_________________

Cadooww ♥:
 

Plus de signa ?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x--inspiration--x.skyrock.com/
Léhana
♥ Fondatrice ♥


Messages : 683
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Sam 19 Mar 2011 - 22:22

" Me tuer de ta main ou me laisser crever ici revient au même ... Murmura-t-il faiblement. En me tuant, ici et maintenant, tu ne feras que mettre fin à mes souffrances. Je ne la supporte plus. Ni celle qui élance mon épaule ni celle qui déchire mon cœur. Je ne les supportes plus. A... Alors ... S'il te plait ..."

Vladimir sentit ses paupières s'alourdir, il luttait contre le besoin de les refermer, mais tous son corps souffrait, de la partie la plus profonde de son âme à la plus petite parcelle de peau sur son corps. Il tenta de terminer sa phrase, ses lèvres frémirent, mais aucun son ne voulut en sortir.
Il inspira, pour tenter de se redonner un élan de vie, mais l'air qui s'engouffra dans sa bouche lui brula la gorge, si bien que le souffle lui manqua et il se mis à a tousser violemment, lui arrachant ses dernières forces.
Les ténèbres l'engloutirent.

Léhana resta planter la plusieurs secondes, sans bouger. Elle avait été comme engloutie avec lui. Peut être craignait-elle le fait qu'il n'ouvre plus jamais les yeux. Que son coeur ne batte plus jamais. Ses yeux regardaient dans le vide. Ses pensées, refletaient son envie de prendre ses jambes à son cou, et de ne plus jamais revenir ici. Mais elle était comme prétrifiée. La jeune fille n'avait pas encore réaliser ce qu'il se passait.

Elle revint brusquement à la réalité quand Wok vint se coller contre elle. Elle regarda l'animal noir. Mais sa couleur sombre l'enfoncait encore un peu plus dans ces ténèbres. Une fois sa stupeur envolée, Léhana se tourna vers les deux corps frêles qui se tenaient devant elle. Le jeune homme avait parlé de douleur qui le lancait à l'épaule. Elle s'accroupit devant lui. Elle n'avait pas fait d'études pour être medecin, mais elle savait ce qu'elle devait faire.

La jeune fille arracha la dague qui s'était plantée dans l'arbre, et defit le maigre bandage de vladimir. Il était deja souiller de son sang. Ses mains tremblait. Devait-elle le faire ? Devait elle le transpercer de sa lame ??...

Dans un geste barbare, elle leva le couteau. Un court instant d'hésitation suivit, mais elle abaissa l'arme blanche de toutes ses forces au coeur de lépaule du jeune homme. Un filet de sang gicla sur sa joue. Peut être avait-elle raté la poche de sang qui s'était formé dans son épaule. Si c'était le cas, elle n'avait qu'agraver les choses.Léhana ferma les yeux pour prier quelques secondes. Ce qu'elle allait faire serait décisif. Elle retira la dague lentement de la blessure de Vladimir. C'était comme un miracle. Aucune goutte de sang n'était sortie. Elle avait réussi. Il ne s'était pas réveillé. Tant mieux.

Léhana n'avait plus qu'une chose à faire, le ramener chez lui. Enfin, vu qu'elle ne savait pas ou il habitait, elle le ramenerait chez elle. Elle le souleva tant bien que mal (il était vraiment lourd en plus, il avait quoi dans ses poches, un tutu rose à pois vert ???)

Arrivé chez elle, elle le déposa dans la baignoire. Il risquait de faire une crise cardiaque en s'apercevant qu'elle l'avait lavé. Mais il fallait bien nettoyer tout ça sang. Elle le deshabilla et [saturé]. Elle lui mit une chemise et un vieux jean qu'elle avait gardé. Le regarder dormir dans le salon, était bien plus apaisant que de l'entendre crier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://united-by-fate.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]   Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Quand l'Amour reste invaincu... [Vlad ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Quand l’Amour ne tient qu’à un fil. »
» [flashback] Quand l'amour provoque la haine, même les âmes les plus pures noircissent. [Licinia]
» EGLISFELD, ZOELLA ▬ L'amour reste la plus grande des illusions.
» (f) jade thirlwall → quand l'amour prend place
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Tamthia :: • Banlieue •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit