AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [En cours/Inachevé] Piège ou réalité ? [Zita E. Ever]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [En cours/Inachevé] Piège ou réalité ? [Zita E. Ever]   Mar 3 Mai 2011 - 19:24


    C'était lundi matin.

    Oui, c'était lundi matin...le ciel était bleu, le soleil brillait, la piscine municipale était ouverte et pourtant, il fallait que j'aille en cours. Sans Ruby, qui plus est, car elle était malade. Moi aussi, j'étais malade. Mais n'empêche.

    Je marchais dans les couloirs du lycée, saluant au passage quelques amis que je croisais. Certains tentaient d'engager la conversation ; mais je n'avais pas la tête à ça. Je m'inquiétais pour Rub'. Ces derniers temps, elle semblait de plus en plus fragile et de moins en moins enthousiaste. Peut-être n'était-ce qu'une mauvaise passe...ou peut-être pas...

    Nombre de questions se bousculaient dans ma tête : Pourquoi n’était-elle plus comme avant ? Allait-elle un jour redevenir la petite louve joyeuse et gentille que je connaissais ? J’étais perturbée. Perturbée et bouleversée. Depuis le début, Ruby était mon appui, mon pilier. Que ferai-je sans elle, sans son enthousiasme et sa joie de vivre ?

    J'étais si préoccupée que je ne faisais pas attention à là où je marchais. Il m'arrivait de piétiner accidentellement des pattes ou des queues d'animaux divers et variés ; je m'excusais alors auprès de leurs propriétaires, mais en vérité, je m'en fichais totalement. Je ne pensais qu'à Ruby. Ruby, Ruby, Rubyyy...

    Et soudain, alors que je pensais à ma louve tant aimée, tout s'arrêta ; il n'y avait plus rien, plus personne autour de moi. Je ne me sentais plus... j'avais l'impression que mon âme s'était détachée de mon corps. En un instant, je reconnus la transe qui, depuis tant d'années, précédait une de mes visions. J'avais l'intuition que cette vision concernerait Ruby...bonne ou mauvaise nouvelle, telle était la question.

    Je fermai les yeux. Et attendais. Il pouvait se passer une seconde comme une heure entre mon état de transe et ma vision. Je n'étais pas particulièrement patiente, mais j'avais appris que m'impatienter ne servirait à rien. Je me préparai donc à attendre, attendre, attendre...

    Au bout du compte, seulement une minute tout au plus s'écoula avant que ma vision n'arrive. Elle me percuta de plein fouet, et je ne m'y attendais tellement pas que j'eus l'impression de me prendre une porte en pleine figure (clin d'œil à ma pitite grande sœur, hin xD).

    La vision fut très brève, et elle me rappela douloureusement la première que j'avais eue, sept ans plus tôt, lorsque je n'avais pas encore conscience de mes dons de médium...

    J'entrevis tout d'abord ma petite Ruby, seule dans le vaste appartement que Zita et moi occupions. Puis, une seconde image apparut ; on y voyait un homme d'une cinquantaine d'années, masqué, qui tirait ma louve par la queue. Si j'avais pu, j'aurais crié ; mais ma bouche ne m'obéissait plus, ni le reste de mon corps, d’ailleurs. C’était on ne peut plus normal durant une vision.

    Enfin, une troisième et dernière image s'imposa à moi, la plus simple des trois : notre appart, vide, avec des traces de sang sur le sol.


    Puis je repris contrôle de mon corps, et le monde recommença à s'activer autour de moi...

    Que pouvait signifier cette vision ? J'avais ma petite idée. Mais en tout cas, une chose était sûre : Ma Rub' était en danger !

    Oh, ma Ruby, ma petite Ruby...elle était tout ce pour quoi je me battais. Elle était mon amie, ma confidente, mon refuge. Et elle était en danger ! Je crus devenir folle. J'étais chamboulée, bouleversée, mais surtout enragée contre celui qui comptait faire du mal à ma louve…il n’avait pas intérêt à essayer !

    La cloche annonçant le début des cours sonna soudain. Intérieurement, je jurai ; mon Dieu ! Ca n'aurait pas pu tomber à un meilleur moment ? De plus, ce jour-là, j'avais un examen très important. Il est vrai que je n'étais pas du genre bosseuse, mais cet exam-là me tenait vraiment à cœur et je l'avais révisé pendant des heures durant...je ne pouvais pas le sécher !

    Mais je ne pouvais pas non plus laisser ma Ruby. Elle qui était si gentille avec moi...je devais la secourir ! Mes yeux s'affolèrent, cherchant une quelconque aide, une "sortie de secours".
    Je n'entrevoyais rien. Mon visage était déjà baigné de larmes, je hurlais, cherchant à contacter Ruby mentalement, n'y parvenant pas tant mon esprit était embrumé. Toute ma vie était en train de basculer autour de moi. Sans Rub', je mourrai à coup sûr...

    Et soudain, mon regard brouillé par les sanglots intarissables qui coulaient à flots sur ma peau se posa sur une silhouette fine, aux cheveux blonds, accompagnée d'un lynx blanc de Sibérie. Zita ! J'étais sauvée. Mes larmes de tristesse se muèrent en larmes d'espoir. Zita, Zita, Zita...elle allait sûrement m'aider. Elle me comprenait mieux que personne. Elle ne pouvait pas refuser ! Je me précipitai vers elle comme une folle et, hors d'haleine, je la saisis par le bras et hurlai, pour couvrir le bruit ambulant :


    - Grande sœur ! J'ai eu...une vision...Ruby...en danger...à l'appartement...il faut la secourir !



    Et j'espérai, oh oui, j'espérai tant que ma bien-aimée sœur avait saisi le sens de mes paroles embrouillées, et décelé l'urgence qui perçait dans ma voix...

Revenir en haut Aller en bas
Emma Breakdown



Messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 19
Localisation : Là.

Votre perso :
Age des personnages: 16 ans
Dieu: Ioannis
Relations: Juste sa soeur Avril Breakdown

MessageSujet: Re: [En cours/Inachevé] Piège ou réalité ? [Zita E. Ever]   Mer 4 Mai 2011 - 10:00

J'étais partie bien avant ma sœur au lycée, c'était la première fois que je la voyais réviser autant. Moi je préfère réviser dans la bibliothèque du collège ,plus calme ,plus utile en cas de trou. Le contrôle en science allait bientôt commencer ,chacun savait que j'étais la meilleure de la classe { et en plus je suis modeste }tout le monde venait me voir pour les questions de dernière minute. C'était soulant oui soulant. La cloche retentit dans les oreilles des lycéens. J'entendis des sanglots et des bruits de course derrière moi. C'était ma petite sœur qui se jeta sur moi et m'attrapa par le bras et me hurla dans les oreilles :

- Grande sœur ! J'ai eu...une vision...Ruby...en danger...à l'appartement...il faut la secourir !

Tout le monde nous regardait, j'étais toujours...hum...bouche-bée oui c'était le mot. Si il y arrivait quelque-chose à Ruby cela se passerait aussi sur ma petite sœur.

- Écoute petite sœur ,tu vas expliquer la situation a mon surveillant pour mon teste de science et tu iras faire ton teste de je ne sais plus trop quoi en expliquant la raison de ton retard à ton surveillant, je reviens vite avec Ruby enfin, j'espère revenir...

Une rumeur commença à se répandre dans le lycée. Je remis mon sac de cours à ma sœur et prit une arme et oui, j'avais une arme, et j'avais un permis pour ça. Je mis le revolver dans la poche de ma veste et partis en courant direction l'appartement, Whynter me devançait de peu. Nous arrivâmes à l'appartement et nous découvrîmes une porte complétement fracturée, je sortis l'arme de ma poche, je ne savait pas viser, mais en tirant en l'air ça pourrait effrayer la malfrat... Enfin je l'espérais. Whynter grogna, une odeur de sang envahit mes narines et je le vis, le s*l*p*rd qui s'en prenait à ma sœur, il tirait par la queue la louve de ma sœur. Je n'eus pas envie de tirer en l'air, j'essayai de viser au mieux la tête de l'agresseur.


La balle ne le toucha pas dans la tête mais dans l'épaule, j'étais asse fière de moi. Même si il lâcha Ruby il se rapprocha de moi, je ne sus pour quoi mais j'étais tétanisée, mes jambes ne voulaient plus m'obéir. Il me prit l'arme des mains, je me laissa faire, mon cœur rata un battement. Il visa mon ventre et fit feu. La douleur s'installa en moi et en Whynter. L'homme s'enfuit en courant, et moi je m’effondra au sol, Whynter elle, se recroquevilla près de moi. Je ne sais pour quoi j'ai transféré mon esprit dans le corps de Whynter. Nous sombrâmes alors dans les abysses de l'inconscience.


************************************************

* La douleur est un tour joué par une magicienne nommé Vie. *




p.s : que personne ne me pique cette phrase qui sort tout droit de mon imagination !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [En cours/Inachevé] Piège ou réalité ? [Zita E. Ever]   Sam 7 Mai 2011 - 16:47


    Dans le couloir du lycée, le silence s'était fait. Tout le monde nous regardait, comme si nous étions des curiosités de la nature. Habituellement, je détestais que l'on me regarde comme ça mais bizarrement, à ce moment même, je m'en fichais royalement. Tout ce qui comptait, c'était Ruby. Tant pis pour mon honneur, tant pis pour ma popularité, tant pis pour tout ! Ma Rub, ma petite Rub, en danger...
    Ma sœur affichait une moue hébétée. Sa bouche grande ouverte dévoilait ses dents blanches. On voyait presque un mince filet de bave couler le long de son menton...l'espace d'un instant, j'eus une folle envie de la frapper. Quelle idiote, mais quelle idiote ! Les secondes, les minutes s'écoulaient avec rapidité, et elle restait plantée là, sans comprendre l'urgence de la situation. La rage monta en moi, et j'eus toutes les peines du monde à la refouler ; mais après tout, pourquoi en voulais-je à ma sœur ? Après tout, il ne s'était écoulé que trois secondes depuis que je l'avais hélée, mais j'avais l'impression que le temps passait de plus en plus vite et que bientôt, ma louve serait morte.
    Enfin, Zita se reprit ; sa bouche se referma à moitié et ses yeux reprirent leur taille habituelle. Elle articula, avec une certaine assurance dans la voix :

    - Écoute petite sœur ,tu vas expliquer la situation a mon surveillant pour mon teste de science et tu iras faire ton teste de je ne sais plus trop quoi en expliquant
    la raison de ton retard à ton surveillant, je reviens vite avec Ruby enfin, j'espère revenir...


    Sa dernière phrase, prononcée sur un ton lugubre, me fit frissonner de la plante des pieds jusqu'aux racines des cheveux. Et c'est là que je réalisai que j'étais sûrement en train d'amener ma sœur tant aimée à une mort atroce et douloureuse. Tout ça pour un idiot de test de...de quoi, d'ailleurs ? Je ne le savais même plus, je m'en fichais éperdument.
    Je me sentais coupable. J'aurais voulu crier à Zita de me laisser y aller, que mon test n'était absolument pas important, qu'elle ne devait pas courir à la mort rien que pour moi ; mais elle avait déjà détalé à une vitesse fulgurante, son arme à la main. Désormais, il ne me restait plus qu'une chose à faire, aller en cours. Ah oui, et prévenir son surveillant.

    Lasse, fatiguée, tremblante, je me dirigeai lamentablement vers la classe où Zita aurait dû avoir cours si je ne l'avais pas dérangée, et je frappai à la porte. Une voix grave, tonitruante, me répondit d'entrer. J'ouvris alors faiblement la porte et passai ma tête dans l'entrebâillement. Je scrutai la classe ; à l'intérieur, une trentaine d'élèves étaient réunis et me fixaient avec des yeux ronds. Ma réputation et ma popularité étaient certainement en train de fondre comme neige au soleil mais, comme déjà dit, je n'en avais rien à faire.

    - Ma sœur, Zita Eléa Ever, est retournée à l'appartement. Pour tenter de sauver Ruby, ma louve, qui se trouve être en danger, réussis-je à articuler.

    Et, sans donner plus de précisions, je n'attendis pas la réponse et claquai violemment la porte. Mes nerfs étaient sur le point de me lâcher. Je me mis à courir dans l'enceinte de l'établissement pour tenter de canaliser mon énergie. Je courus à en perdre haleine jusqu'à ma salle de cours. J'arrivai, essoufflée, devant la porte, et je posai la main sur la poignée, quand soudain...
    Une douleur lancinante me transperça le ventre, me forçant à me plier en deux. Je tombai sur le sol dur et je me mis à me tortiller tout en gémissant de douleur. Je n'étais pas dupe ; il n'y avait rien alentour, cette douleur ne pouvait donc signifier qu'une chose : quelqu'un était en train de s'attaquer à ma Ruby...pire, ce quelqu'un essayait de la tuer ! Je ne pouvais pas laisser faire ça. Je devais me relever, me précipiter à la maison pour prêter main forte à ma sœur comme à ma louve.

    Je me relevai donc au prix d'un effort colossal. Je ne sentais plus la douleur, tant la rage m'aveuglait. Ivre de colère, je courus vers mon appartement en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, avec l'énergie du désespoir.
    J'arrivai devant la porte d'entrée. Un nouvel éclair de douleur me transperça, au bras, cette fois-ci ; mais je tint bon. Je sortis les clés de mon sac et les tournait dans la serrure...
    Une scène des plus atroces s'offrit alors à moi. Ma sœur, inconsciente, sur le parquet ; quelques mètres plus loin, ma petite Ruby, couverte de sang. Un homme masqué et habillé de noir se penchait sur elle.

    La tristesse et la rage m'aveuglèrent. Non, ce n'était pas possible, non, non, non...pourquoi ?

    -ZITA ! RUBY !, m'écriai-je, désespérée.

    Après quoi je bondis sur l'agresseur de ma moitié animale.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [En cours/Inachevé] Piège ou réalité ? [Zita E. Ever]   Aujourd'hui à 17:54

Revenir en haut Aller en bas
 
[En cours/Inachevé] Piège ou réalité ? [Zita E. Ever]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United by Fate :: Sarabande :: • Le Quartier étudiant • :: • Le Lycée Emeraude •-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit